Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Accident mortel en gare du Stade


Messages recommandés

Bonjour,

Il paraitrait que jeudi 17 septembre, un voyageur est monté par erreur dans un W à Saint Lazare, et qu'il a été retrouvé en gare du Stade, la tête coincée dans les portes d'une voiture de la rame. Arrivée sur place, les secours n'ont pu que constater le décès.

Je m'interroge sur la véracité de cette info. D'abord aucun média n'en a parlé (sauf erreur de ma part). Ensuite avec l'EAS, avec la porte mal fermée, le train n'aurait pas pu partir. Quelqu'un aurait plus d'info la dessus ? Merci d'avance.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Un SDF trouve la mort dans un train

La tête de l'homme s'est coincée dans les portes d'un train au moment de leur

fermeture. Un SDF a été retrouvé mort jeudi soir, la tête coincée entre les portes

de la voiture d'un transilien. Il semblerait que l'homme se soit trompé de train et

soit monté dans un train qui ne prenait pas de voyageurs.

Les portes se sont refermées sur lui alors qu'il avait la tête dehors et le corps à

l'intérieur et c'est la pression des portes qui lui a couté la vie. Ce n'est qu'à la

hauteur de Colombes, c'est-à-dire 20 minutes après le départ de la gare Saint-Lazare,

que le conducteur a découvert la victime. Celle-ci n'a pas pu être réanimée.

Pour reconstituer le scénario du drame et en déterminer les éventuelles responsabilités,

le parquet de Nanterre a ouvert une enquête.

http://paris-ile-de-france-centre.france3.fr

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

D'autes explications dans la presse sur internet :

Mort après s'être coincé la tête dans les portes d'un train de banlieue: que s'est-il passé?

Sur Le Post, la SNCF dit que "le système de sécurité de la fermeture des portes a bien fonctionné" et "qu'une enquête est en cours."

Cet homme a-t-il fait le trajet entre la gare Saint-Lazare, à Paris, et celle du Stade, à Colombes, la tête coincée dans les portes d'un Transilien Paris-Argenteuil?

"Nous sommes face à une zone d'ombre" nous répond la direction régionale de la SNCF Saint-Lazare ce mardi midi.

Jeudi dernier, un SDF de 42 ans est décédé après s'être coincé la tête entre deux portes d'un wagon d'un train de banlieue, révèle France Bleu Ile-de-France ce mardi.

L'homme, alcoolisé, serait monté par erreur dans une rame vide en direction de Colombes, et n'aurait pas eu le temps d'en descendre, précise la radio.

"C'est en gare de Colombes qu'un passager, sur le quai, a averti le conducteur du train, qui a dégagé cet homme et lui a prodigué les gestes de premier secours" nous dit encore la SNCF.

Personne n'a rien vu à Saint-Lazare? "Non" nous répond la SNCF, ajoutant que "450.000 personnes transitent dans cette gare chaque jour, et que rien ne permet d'affirmer que l'incident est survenu dans l'enceinte de la gare."

Le système de sécurité des portes a-t-il bien fonctionné? "Oui" nous répond encore la SNCF, "le conducteur, quand il a fermé ses portes, avait son voyant lumineux lui indiquant que tout était ok, et le top départ de la tour de contrôle lui avait bien été donné. L'annonce dans le train disant aux éventuels voyageurs de descendre a elle aussi été faite."

Pourquoi et comment les portes du train peuvent-elles se refermer sur quelqu'un tout en n'indiquant aucune défaillance du système de fermeture? "C'est ce que l'enquête nous dira" poursuit encore la SNCF sur Le Post.

http://www.lepost.fr/article/2009/09/22/17...t-il-passe.html

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

D'autes explications dans la presse sur internet :

Mort après s'être coincé la tête dans les portes d'un train de banlieue: que s'est-il passé?

Sur Le Post, la SNCF dit que "le système de sécurité de la fermeture des portes a bien fonctionné" et "qu'une enquête est en cours."

(...)

Le système de sécurité des portes a-t-il bien fonctionné? "Oui" nous répond encore la SNCF, "le conducteur, quand il a fermé ses portes, avait son voyant lumineux lui indiquant que tout était ok, et le top départ de la tour de contrôle lui avait bien été donné. L'annonce dans le train disant aux éventuels voyageurs de descendre a elle aussi été faite."

Pourquoi et comment les portes du train peuvent-elles se refermer sur quelqu'un tout en n'indiquant aucune défaillance du système de fermeture? "C'est ce que l'enquête nous dira" poursuit encore la SNCF sur Le Post.

http://www.lepost.fr/article/2009/09/22/17...t-il-passe.html

La formulation m'étonne..... Déformation journalistique sans doute. Je ne pense pas que la comm' SNCF ait employé un terme aussi inapproprié au ferroviaire...

Au delà, c'est vrai que c'est TRES bizarre d'avoir l'extinction de LS-FP qui autorise donc la mise en marche avec une porte non fermée... Autre hypothèse: une malfonction du Signal d'alarme: la porte est alors débloquée, elle peut être ouverte mais le train peut quand même rouler, toutefois dans ce cas, il me semble quand même que la lampe LS-FP doit s'allumer si la porte est ouverte. Mes souvenirs de conducteur banlieue sont un peu loin, et il y a sans doute eu des modifs techniques depuis...

C'est en tout cas tragique. Mes condoléances à la famille de la victime.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Une mésaventure similaire a failli m'arriver ce soir : la conductrice d'un bus m'ouvre les portes avant, puis, sans doute sous l'effet de la distraction car elle bavardait avec un collège à travers sa vitre ouverte, les referme brutalement. J'ai juste eu le temps de plonger à l'intérieur. Méfiez-vous des portes des Heuliez GX 107 et GX 187 (il en reste encore pas mal en service), ce sont de vraies guillotines. D'ailleurs, il y a quelques années, un conducteur du réseau de Caen y a laissé la vie : son service terminé, il descend de son bus et finit étranglé par les portes ...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Une mésaventure similaire a failli m'arriver ce soir : la conductrice d'un bus m'ouvre les portes avant, puis, sans doute sous l'effet de la distraction car elle bavardait avec un collège à travers sa vitre ouverte, les referme brutalement. J'ai juste eu le temps de plonger à l'intérieur. Méfiez-vous des portes des Heuliez GX 107 et GX 187 (il en reste encore pas mal en service), ce sont de vraies guillotines. D'ailleurs, il y a quelques années, un conducteur du réseau de Caen y a laissé la vie : son service terminé, il descend de son bus et finit étranglé par les portes ...

Jusqu'à preuve du contraire, la circulation d'un bus n'est pas subordonnée à la fermeture de ses portes. Par contre c'est le cas sur les matériels ferroviaires.....

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

en tous le cas cet incident renouvel les craintes de nombre d'entre nous sur l'EAS.

le voyageur semble être parti de la gare st lazare en étant coincé, d'après la déclaration d'une voyageuse reprise par au moins un cheminots présent sur les quais de st lazare.

en ligne personne ne remarque ou ne fait "remonter" l'info, malgré des demandes.

qu'un communiqué de la sncf écorne des faits ! qui s'en étonne sur ce site ?

des vérifs ont été éffectuées sr la rame et les voyants portes : ils démontrent que par exemple le bout d'une chaussure peut être coincé et le voyant ne rien signalé ! alors un cou d'homme subissant la pression des portes à la fermeture ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

[...]

le voyageur semble être parti de la gare st lazare en étant coincé, d'après la déclaration d'une voyageuse reprise par au moins un cheminots présent sur les quais de st lazare.

[...]

Donc quelqu'un l'aurait vu au départ à St Lazare ? Cette personne n'a pas eu l'idée de prévenir quelqu'un, au hasard, un agent SNCF ?

Gom

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

ils ont pas des RIO sur St Lazare ?

dans ce cas, y a pas de LSFP, juste le ding ding, mais pas pour les W

Les RIB/RIO sont equipées EAS ,elles sont equipées d'une LSFP en tout cas sur PSL

Modifié par Sin
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Jusqu'à preuve du contraire, la circulation d'un bus n'est pas subordonnée à la fermeture de ses portes. Par contre c'est le cas sur les matériels ferroviaires.....

Désolé, mais, sur les derniers modèles de bus mis en service , notamment les BHNS (bus à haut niveau de service qui circulent sur les lignes en site propre), il est impossible de démarrer si l'une des portes est restée ouverte, ce qui induit d'ailleurs des problèmes de fiabilité, car les portes peuvent mal se refermer (en période de chaleur, notamment). De plus, ces véhicules sont équipés d'une palette rétractable pour l'accès aux fauteuils roulants, palette qui représente une autre source de dysfonctionnements Du fait de la crise, et des finances exsangues d'un très grand nombre de collectivités, le BHNS a un bel avenir devant lui, car il peut se substituer à un vrai tramway; la technologie des véhicules routiers se complexifie et se rapproche du ferroviaire, le stress rencontré par le conducteur-forcément seul- aussi ...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité technicentre

Jusqu'à preuve du contraire, la circulation d'un bus n'est pas subordonnée à la fermeture de ses portes. Par contre c'est le cas sur les matériels ferroviaires.....

Si si. Sur certains bus, la non fermeture d'une porte, bloque le frein à main. Il y a quelques années à Villeneuve Saint Georges, un conducteur sur défaut d'un capteur de porte, était descendu pour inspection. Lorsqu'il a remis la porte en état de fermeture, il a vu son bus desserrer ses freins (avec des voyageurs dedans) et descendre la rue pour finir sa course dans un mur d'une maison... Remarquez, en 11 ans, ça fait déjà 2 fois que des bus finissent dans cette maison... Pratique: arrêt de bus intégré... lotrelalotrelalotrela

Sinon, je ne sais plus qui plaignait le mécano qui serait le seul inquiété par la justice... Moi, d'expèrience pour l'avoir vécu personnellement, vous oubliez quand même un peu vite l'agent de maintenance qui a fait les derniers essais de portes, l'expert désigné par la justice pour les reproduire et toutes les chaines de hiérarchie qui pourraient être impliquées... Sale affaire que celle là et il y aura du remue ménage et méninge au matériel.

Pour ce qui est de l'alerte non donnée, j'aimerais vous donner 2 exemples:

-Qui a le numéro d'alerte nationale entré dans son portable et combien de temps ça prend pour être écouté, que l'info remonte à la bonne personne, qui pourra faire quelque chose d'actif, sans détruire l'exploitation d'une gare comme St Lazarre? A condition que quelqu'un ait réellement vu quelque chose? Combien de fausses alertes vont venir polluer ce scénario idéal?

-2e chose: Caméra cachée historique dans St Lazarre il y a plus de 40 ans: Un homme sandwich, moitié hirsute, distribue des billets de 50 francs réels aux passants: Les gens, au mieux, regardent le billet, regardent le mec qui distribue et foutent par terre le billet pensant à une pub. Résultat: l'expèrience n'a duré que quelques minutes pour d'évidentes raisons, pas une seule personne n'est venue voir le gars qui distribuait et un seul homme a rangé le billet dans son porte feuille. Tout les autres billets ont été récupérés au sol...

Moralité, personne ne prète attention à ce qui se passe autour de lui, surtout dans un lieu comme une gare...

koiquessepascontentcestachierrevoltageshelpsoso Et puis merde aussi, c'était un clodeau, bourré de surcroit, on va pas perdre notre temps pour si peu. "Il y a bien des gens bien payés pour s'en occuper" cartonrougepascontentrevoltagescestachier helpsoso

Modifié par technicentre
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il se trouve que la personne décédé dans cette affaire était connu de nombreux cheminots des gares de st lazare à colombes. un homme simple à la vie difficile. toujours serviable pour les cheminots.

un de ceux avec qui les relations ne sont pas anonymes comme avec bon nombre depassants dans ces gares.

jean michel nous sommes nombreux à avoir une pensée pour toi (c'était son prénom)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 4 semaines plus tard...

la direction régionale a reconnu publiquement que : au départ d'un train en gare st lazare un voyageur était coincé dans les portes,

un controleur a fait remonter l'info au coe,

le coe a fait remonter l'info à la régul..

le poste prs de psl a regardé le train (manque de chance sur ce train la montée des/du voyageurs était de l'autre côté de visualisation.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité JLChauvin

la direction régionale a reconnu publiquement que : au départ d'un train en gare st lazare un voyageur était coincé dans les portes,

un controleur a fait remonter l'info au coe,

le coe a fait remonter l'info à la régul..

le poste prs de psl a regardé le train (manque de chance sur ce train la montée des/du voyageurs était de l'autre côté de visualisation.

Pas bon çà, pas bon du tout! Quand la sécurité s'efface devant la régularité, voilà le résultat: plus que pas bon, très mauvais.

Et puis çà ne vas pas aller en s'arrangeant, en continuant de détruire encore plus la chaine de réactivité par le confinement des taches... la dilution des responsabilités concernant les métiers liés à la sécurité conduit toujours TOUJOURS à la catastrophes... prévisible!

Ceci dit, je ne jette la pierre à personne, c'est la dégradation continue du système ferroviaire (comme de tous les autres) qui finit par aboutir à ce genre de situation...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

la direction régionale a reconnu publiquement que : au départ d'un train en gare st lazare un voyageur était coincé dans les portes,

un controleur a fait remonter l'info au coe,

le coe a fait remonter l'info à la régul..

le poste prs de psl a regardé le train (manque de chance sur ce train la montée des/du voyageurs était de l'autre côté de visualisation.

Pas bon çà, pas bon du tout! Quand la sécurité s'efface devant la régularité, voilà le résultat: plus que pas bon, très mauvais.

Et puis çà ne vas pas aller en s'arrangeant, en continuant de détruire encore plus la chaine de réactivité par le confinement des taches... la dilution des responsabilités concernant les métiers liés à la sécurité conduit toujours TOUJOURS à la catastrophes... prévisible!

Ceci dit, je ne jette la pierre à personne, c'est la dégradation continue du système ferroviaire (comme de tous les autres) qui finit par aboutir à ce genre de situation...

Si en quelques années le système n'a pas changé, sur TOUS les quais de PSL un agent donne le SLD au mécano..........et DOIT surveiller la rame quittant le quai.............

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

la direction régionale a reconnu publiquement que : au départ d'un train en gare st lazare un voyageur était coincé dans les portes,

un controleur a fait remonter l'info au coe,

le coe a fait remonter l'info à la régul..

le poste prs de psl a regardé le train (manque de chance sur ce train la montée des/du voyageurs était de l'autre côté de visualisation.

Dans ce cas, le controleur et le COE sont en faute.

On signale quelqu'un coincé dans une porte, on n'appelle le COE ??? Depuis quand le COE gère les circulations ??? Le COE ne gère que l'organisation de la gare, la gestion (assez mal organisée) du personnel de bord, et de donner les départs. Une fois que le train est parti le COE n'en a rien à faire.

Et deuxième erreur, le COE qui prévient le régul ; là encore quelle erreur... Encore que le régul aurait pu appeler le mécano, mais ça prend du temps.

Le plus simple était que le controleur appelle le PRS, ils savent le faire, ce sont tout de même des agents "sécurité", et le PRS arrêtait le train d'urgence, et voilà.

Pour finir, faudra qu'on m'explique pourquoi le régul n'a pas arrêté le train, lorsqu'il a été prévenu... okok

Sinon, pour les mesures prises, un agent visite désormais chaque rame, qui part en évo ou en W. Ce qui est un mieux mais largement insuffisant.

L'idéal étant deux agents : un qui visite la rame, et un qui observe que personne ne monte pendant ce temps là. Sur la région je n'en connais qu'une comme ça : Mantes La Jolie. Mais pour ça il faut du personnel, et ça c'est pas dans l'air du temps hein. Ca coute moins cher de laisser crever un voyageur que de payer du personnel en plus... okok

Le reste du temps, il y a un agent (PSL, GIS, CJV), mais la plupart du temps, personne, on se démerde tout seul.

Nico

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Dans ce cas, le controleur et le COE sont en faute.

On signale quelqu'un coincé dans une porte, on n'appelle le COE ??? Depuis quand le COE gère les circulations ??? Le COE ne gère que l'organisation de la gare, la gestion (assez mal organisée) du personnel de bord, et de donner les départs. Une fois que le train est parti le COE n'en a rien à faire.

Et deuxième erreur, le COE qui prévient le régul ; là encore quelle erreur... Encore que le régul aurait pu appeler le mécano, mais ça prend du temps.

Le plus simple était que le controleur appelle le PRS, ils savent le faire, ce sont tout de même des agents "sécurité", et le PRS arrêtait le train d'urgence, et voilà.

Pour finir, faudra qu'on m'explique pourquoi le régul n'a pas arrêté le train, lorsqu'il a été prévenu... okok

Sinon, pour les mesures prises, un agent visite désormais chaque rame, qui part en évo ou en W. Ce qui est un mieux mais largement insuffisant.

L'idéal étant deux agents : un qui visite la rame, et un qui observe que personne ne monte pendant ce temps là. Sur la région je n'en connais qu'une comme ça : Mantes La Jolie. Mais pour ça il faut du personnel, et ça c'est pas dans l'air du temps hein. Ca coute moins cher de laisser crever un voyageur que de payer du personnel en plus... okok

Le reste du temps, il y a un agent (PSL, GIS, CJV), mais la plupart du temps, personne, on se démerde tout seul.

Nico

Le COE, comme ses agents d'expédition sur les quais, peuvent via la radio portative communiquer avec les conducteurs.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le COE, comme ses agents d'expédition sur les quais, peuvent via la radio portative communiquer avec les conducteurs.

Oui exact, en plus on m'a déjà arrêté comme ça. Ca prouve bien que l'escale est bien conditionnée pour la régularité...

Sinon, pour le problème de fond, les VB2N sont bien pourries, le CHSCT a fait des essais et c'est assez déplorable.

Nico

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Oui exact, en plus on m'a déjà arrêté comme ça. Ca prouve bien que l'escale est bien conditionnée pour la régularité...

Sinon, pour le problème de fond, les VB2N sont bien pourries, le CHSCT a fait des essais et c'est assez déplorable.

Nico

okok pas d'accord !

Oui la ponctualité (au départ d'une gare terminus on ne parle pas de régularité mais de ponctualité) est importante mais ne passe JAMAIS avant la sécurité (des circulations, des personnes).

Je ne sais pas comment cela se passe à Psl mais sur ma gare nous avons tous (chefs de service départ) la possibilité de faire faire un arrêt d'urgence à un train au départ. Et nous le faisons ! Peu importe la ponctualité : le danger passe avant.

Dans ce cas précis le cas est plus compliqué...

Quand le COE (qui au Coe d'ailleurs ? c'est important) est informé, que l'on prévienne le poste ou la régul il faut être conscient que ... on ne peut QUE prévenir ! "On (un contrôleur) me dit qu'il y a quelqu'un de coincé dans les portes du train xxx"

--> de la fiabilité de l'information

--> de l'impossibilité du Coe de faire arrêter le train une fois passé le carré de sortie de quai...

En ce qui concerne la "visite des trains" cela n'a rien de nouveau : la VO1044/1144 prévoit que TOUS les trains partant garer doivent être visités avant leur départ. Je rejoins bien volontiers ceux qui trouvent la tache difficile... A part sur certains matériels il est impossible - par exemple - de fermer la porte de chaque voiture après visite donc au fur et à mesure que le visiteur avance dans le train il n'est pas possible d'empêcher quelqu'un de monter derrière lui. Ce n'est pas qu'un problème d'effectif ou de personnel : sur une UM Tgv comment une seule personne sur le quai pourrait-elle garantir que personne n'est monté pendant la visite du collègue ??? (oui dans des gares désertes et parfaitement rectilignes, sans arrivée concommittante sur le quai d'en face, bref pas dans la "vraie vie").

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...

L'extension "AdBlock" anti-pub... on en parle ?

Vous avez installé un outil pour bloquer la publicité sur internet...hors c'est la publicité qui permet à cheminots.net d'exister et de vous permettre d'avoir la meilleure expérience utilisateur possible.

Alors pourquoi ne pas désactiver votre bloqueur de pub pour ce site et ainsi participer à sa pérennité ?

Si vous ne souhaitez pas désactiver Adblock, vous pouvez quand même accéder au site,
et on vous souhaite une bonne visite !

 

Comment désactiver Adblock pour cheminots.net ?

Repérez l'icône Adblock sur votre navigateur internet (Mozilla Firefox, Google Chrome etc.). 
Généralement elle se situe à droite de la barre d'adresse, ou tout en bas à droite de la fenêtre.
adblock.png.b5362a440eebda16ea382664cb9b629f.png

Cliquez sur l'icône puis.. (en fonction du navigateur) :

Mozilla Firefox 
Cliquez sur « Désactiver partout ».

Google Chrome et autres 
Cliquez sur « Ne rien bloquer sur les pages de ce domaine » ou décochez « Activé pour ce site ».

 

Si je n'arrive pas à désactiver Adblock...

Si vous ne trouvez pas le bouton Adblock ou si vous n'arrivez pas à désactiver Adblock, vous pouvez essayer de désinstaller complètement le logiciel dans les options de votre navigateur web:

Mozilla Firefox 
Cliquez sur Firefox, puis Modules complémentaires. Dans Extensions, désactivez/désinstallez Adblock.

Google Chrome 
Cliquez sur la clé à outil en haut à droite, puis Outils et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

Apple Safari 
Cliquez Safari, puis Préférences et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

 

FREEBOX
Se connecter à l’interface de gestion mafreebox.freebox.fr puis « Connexion Internet > Configuration > Blocage de la publicité »
Désactiver l’option et cliquer sur Modifier.

Antivirus
Certains antivirus bloquent les bannières, essayez en le désactivant. Si c'est lui qui bloque les pubs, vous pouvez désactiver cette fonctionnalité, ou mettre le site cheminots.net en liste blanche.