Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Mireille Faugère, directrice des grandes lignes ... virée ?


Messages recommandés

Sans commentaire... bigbisous

La SNCF cherche un nouveau patron pour le TGV

Fabrice Amedeo

28/10/2009 |

INFO FIGARO - Mireille Faugère, la directrice des grandes lignes, pourrait quitter son poste au début de 2010.

La direction de la SNCF pourrait être remaniée dans les semaines qui viennent. Selon nos informations, Mireille Faugère, directrice des grandes lignes, qui coiffe notamment les TGV et les corails, pourrait quitter ses fonctions au premier trimestre 2010. «Guillaume Pepy prépare l'ouverture à la concurrence, analyse un cadre de l'entreprise. Mireille Faugère n'entre pas dans ses plans.» «Il n'y a pas eu de clash, assure un autre cadre. Mais les modèles économiques défendus par Mireille Faugère ne sont plus adaptés aux enjeux actuels.»

Ancien élève d'HEC, Mireille Faugère, 52 ans, est arrivée en 2003 au comité exécutif de la SNCF après plus de vingt dans l'entreprise. Son départ serait évoqué depuis plusieurs mois. «Avec la crise, le TGV n'est plus la pompe à cash qu'il a été pendant des années, explique un cadre. Mireille Faugère fait office de fusible.» Elle paierait également pour la nouvelle tarification lancée à l'automne 2007 et qui n'a jamais été bien comprise du grand public. De même, Mireille Faugère se serait heurtée à David Azéma, le directeur financier de l'entreprise. Celui-ci s'est opposé bec et ongles au projet de Mireille Faugère de faire déménager toutes ses équipes à la Défense. Un déménagement qui aurait été mal vécu en interne.

Par ailleurs, Guillaume Pepy jugerait Mireille Faugère affaiblie sur la scène internationale. La SNCF a décidé unilatéralement de réduire de moitié les «commissions inter-transporteurs» que se reversent les compagnies européennes pour leurs ventes de billets à l'étranger. «Cette décision a terni l'image de la SNCF en Europe», explique un cadre de l'entreprise. Pour l'heure, la SNCF chercherait un point de chute pour Mireille Faugère, qui doit rejoindre le mois prochain le conseil d'administration d'EDF.

Poids lourd

Plusieurs profils ont été étudiés pour prendre sa place. «Des chasseurs de tête ont contacté plusieurs cadres dirigeants de grands groupes», assure un proche de la direction. En cas de recrutement interne, Jean-Pierre Farandou, le patron des TER et du Transilien, figurerait en bonne place. «C'est l'homme des négociations internationales, explique un cadre de l'entreprise publique. Il est habitué aux négociations avec les Allemands et il connaît parfaitement les régions.» Jean-Pierre Farandou a en effet créé puis dirigé Thalys de 1993 à 1998. Il a aussi été directeur adjoint des grandes lignes de 2000 à 2002. Il connaît donc bien la maison.

Selon plusieurs cadres interrogés par Le Figaro, le «cas Faugère» soulève plus largement la question du mode de management du président de la SNCF. «Soit Pepy se positionne en président avec du recul, comme Gallois, et il recrute un poids lourd, analyse un bon connaisseur de la SNCF. Soit il continue à être omniprésent et il ne pourra jamais travailler avec un cadre à grande dimension.» Les relations avec l'autre poids lourd du comex, Pierre Blayau, n'ont pas toujours été au beau fixe.

Contactée par Le Figaro, la SNCF ne fait aucun commentaire.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 77
  • Création
  • Dernière réponse

Les plus actifs dans ce sujet

Les plus actifs dans ce sujet

Sans commentaire... bigbisous

La SNCF cherche un nouveau patron pour le TGV

Fabrice Amedeo

28/10/2009 |

INFO FIGARO - Mireille Faugère, la directrice des grandes lignes, pourrait quitter son poste au début de 2010.

La direction de la SNCF pourrait être remaniée dans les semaines qui viennent. Selon nos informations, Mireille Faugère, directrice des grandes lignes, qui coiffe notamment les TGV et les corails, pourrait quitter ses fonctions au premier trimestre 2010. «Guillaume Pepy prépare l'ouverture à la concurrence, analyse un cadre de l'entreprise. Mireille Faugère n'entre pas dans ses plans.» «Il n'y a pas eu de clash, assure un autre cadre. Mais les modèles économiques défendus par Mireille Faugère ne sont plus adaptés aux enjeux actuels.»

Ancien élève d'HEC, Mireille Faugère, 52 ans, est arrivée en 2003 au comité exécutif de la SNCF après plus de vingt dans l'entreprise. Son départ serait évoqué depuis plusieurs mois. «Avec la crise, le TGV n'est plus la pompe à cash qu'il a été pendant des années, explique un cadre. Mireille Faugère fait office de fusible.» Elle paierait également pour la nouvelle tarification lancée à l'automne 2007 et qui n'a jamais été bien comprise du grand public. De même, Mireille Faugère se serait heurtée à David Azéma, le directeur financier de l'entreprise. Celui-ci s'est opposé bec et ongles au projet de Mireille Faugère de faire déménager toutes ses équipes à la Défense. Un déménagement qui aurait été mal vécu en interne.

Par ailleurs, Guillaume Pepy jugerait Mireille Faugère affaiblie sur la scène internationale. La SNCF a décidé unilatéralement de réduire de moitié les «commissions inter-transporteurs» que se reversent les compagnies européennes pour leurs ventes de billets à l'étranger. «Cette décision a terni l'image de la SNCF en Europe», explique un cadre de l'entreprise. Pour l'heure, la SNCF chercherait un point de chute pour Mireille Faugère, qui doit rejoindre le mois prochain le conseil d'administration d'EDF.

Poids lourd

Plusieurs profils ont été étudiés pour prendre sa place. «Des chasseurs de tête ont contacté plusieurs cadres dirigeants de grands groupes», assure un proche de la direction. En cas de recrutement interne, Jean-Pierre Farandou, le patron des TER et du Transilien, figurerait en bonne place. «C'est l'homme des négociations internationales, explique un cadre de l'entreprise publique. Il est habitué aux négociations avec les Allemands et il connaît parfaitement les régions.» Jean-Pierre Farandou a en effet créé puis dirigé Thalys de 1993 à 1998. Il a aussi été directeur adjoint des grandes lignes de 2000 à 2002. Il connaît donc bien la maison.

Selon plusieurs cadres interrogés par Le Figaro, le «cas Faugère» soulève plus largement la question du mode de management du président de la SNCF. «Soit Pepy se positionne en président avec du recul, comme Gallois, et il recrute un poids lourd, analyse un bon connaisseur de la SNCF. Soit il continue à être omniprésent et il ne pourra jamais travailler avec un cadre à grande dimension.» Les relations avec l'autre poids lourd du comex, Pierre Blayau, n'ont pas toujours été au beau fixe.

Contactée par Le Figaro, la SNCF ne fait aucun commentaire.

A 52 ans , elle peut faire un CPA de 3 ans .Donc encore 18 mois à bosser , elle tient le bon bout .

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salut Marc.

! les loups crèvent la dalle, ils commencent à se bouffer entre eux.

Je croyais que les loups étaient fidèles ? bigbisous

Mais bon , je ne la connais pas .....!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité JLChauvin

Salut Marc.

! les loups crèvent la dalle, ils commencent à se bouffer entre eux.

Pauv' Mireille, le yield management, les ID TGV et autres ID Night vont se retrouver orphelins...

Les loups se dévorent entre eux, c'est qu'a force de bouffer la carcasse de l('ex)a SNCF, il ne reste plus rien. Et comme la meute à beaucoup grandie, depuis quelques années il y a encore plus de bouches à nourrir sur la bête, ils sont bien obligés de se dévorer entre eux.

Pourtant...

http://www.lefigaro.fr/societes/2008/09/05...l-ere-pepy-.php

Pour info, le panier à crabes:

http://www.sncf.com/rapportannuel2008/acce...e/3_comite.html

Allez, une de perdue, dix de retrouvées.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pauv' Mireille, le yield management, les ID TGV et autres ID Night vont se retrouver orphelins...

Les loups se dévorent entre eux, c'est qu'a force de bouffer la carcasse de l('ex)a SNCF, il ne reste plus rien. Et comme la meute à beaucoup grandie, depuis quelques années il y a encore plus de bouches à nourrir sur la bête, ils sont bien obligés de se dévorer entre eux.

Pourtant...

http://www.lefigaro.fr/societes/2008/09/05...l-ere-pepy-.php

Pour info, le panier à crabes:

http://www.sncf.com/rapportannuel2008/acce...e/3_comite.html

Allez, une de perdue, dix de retrouvées.

Oui, sarko a du réserver des place au près de mister Guillaume pour recaser du monde au prochain remaniement ou autre jeu de chaise musical. ( Ah! non, pas le petit prince Jean bigbisousokok )

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Oui, sarko a du réserver des place au près de mister Guillaume pour recaser du monde au prochain remaniement ou autre jeu de chaise musical. ( Ah! non, pas le petit prince Jean bigbisousokok )

Un charter est prévu ? lotrela

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité necroshine

Je ne serai pas etonné que :

trenitalia, DB, veolia transport l'ai deja bien approchée pour effectuer une mise en place rapide sur le marché francais.

EDF, je n'y crois pas du tout... Elle vaut de l'or cette femme pour les EF voulant exercer de la grande vitesse.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je ne serai pas etonné que :

trenitalia, DB, veolia transport l'ai deja bien approchée pour effectuer une mise en place rapide sur le marché francais.

EDF, je n'y crois pas du tout... Elle vaut de l'or cette femme pour les EF voulant exercer de la grande vitesse.

ce qui vaut de l'or, c'est la base clientèle constituée depuis le TGV avec les flux voyageurs, lres recettes de cuisine pour remplir les trains.

Donc l'informatique du yield management.

Dans toute autre entreprise, Mireille FAugères repartira à zéro même avec la meilleure volonté.

Sauf peut-être AIrFranceKlm...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Mireille,

Je suis dans le même cas que toi ; mon poste est supprimé dans quelques mois.

T'inquiètes pas, on va créer notre boite.

Tu m'envoies un MP? STP :Smiley_25:

revoltages

Tiens nous au courant ... !

Je crois qu'on va s'éclater sur le coup et re !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Cette éviction de la patronne de VFE (pardon "SNCF voyages") n'est peut-être pas dûe à ses "innovations" mais juste aux problèmes de communication.

(exemple Notes qui a été un bordel sans nom)

Je ne pense pas que soit remis en cause la politique commerciale de ces 15 dernières années (Socrate et yield management, ID machin, Grand voyageur, Smile's, VSC, etc.....) Le projet d'autonomisation d'Eurostar est poussé par Pépy...

Donc évincer une personne suite aux problèmes d'image médiatique (Notes) mais garder les fondamentaux que d'aucun pourrait contester... Honnêtement je ne vois pas la différence. C'est pareil dans d'autres domaines : à quoi ça sert de remplacer par exemple le patron de France Télécom si son successeur mène la même politique

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité JLChauvin

Je me suis laissé entendre dire qu'elle partait à la Présidence SNCF aux côtés de G.PEPY...

Je vais revoir ma copie alors !

Ou à sa place...?

Je veux être Calife à la place du calife, mais la place est déjà très convoitée:

http://www.lefigaro.fr/societes/2009/09/07...bras-droit-.php

http://aubin.blogs.nouvelobs.com/archive/2...s-sembleur.html

http://www.laviedurail.com/content/editori...cteurs-generaux

Serait-il déjà hors jeux comme l'ex numéro 2 de TF1:

http://www.lepost.fr/article/2009/09/23/17...de-la-sncf.html

Les choses vont vite, chez les loups...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Anecdote, lors d'une interview concernant les résultats de TGV Est, Mireille F. interrogée, était étonnée que les TGV Strasbourg-Rennes/Nantes étaient peu remplis en comparaison des TGV Est pour Paris...Eh bien elle n'a pas essayé d'acheter un billet ... car ces TGV n'apparaissaient pas sur voyages-sncf.com ni sur les terminaux points de vente (TPV) à 15 jours des grands départs des ponts et fériés de mai !!!! donc obligation de passer par Paris pour aller en Bretagne ou Pays de Loire ... revoltages

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 semaines plus tard...

Mireille Faugère nommée administrateur de Assemblée Générale Mixte des Actionnaires d'EDF le 5 novembre 2009.

http://www.euroinvestor.fr/news/story.aspx?id=10719575

L'Assemblée Générale Mixte des Actionnaires d'EDF s'est réunie au Palais des Congrès de Paris, le jeudi 5 novembre 2009, sous la présidence de Pierre Gadonneix, Président Directeur Général et a adopté à une large majorité toutes les résolutions qui lui étaient soumises.

L'Assemblée a notamment :

- renouvelé les mandats d'administrateurs de Messieurs Bruno Lafont et Henri Proglio et nommé en qualité d'administrateurs Madame Mireille Faugère, Messieurs Philippe Crouzet, Lord Michael Jay of Ewelme et Pierre Mariani, et ce pour une durée de cinq ans (avec effet à la date de la première réunion du Conseil suivant le 22 novembre 2009). Les administrateurs représentant l'Etat seront nommés par décret et les administrateurs représentant les salariés ont été élus conformément aux dispositions du titre II de la loi du 26 juillet 1983,

Tous des proches de Sarko. Mireille que fais tu dans ce bin's ? mdrmdr

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est quand même étonnant si on se rappelle que la SNCF achète de grande quantité d'électricité.

Le mélange des genres risque de donner la totalité du marché qu'à EDF, soit près de 8 000 GWh d'électricité ou une facture annuelle globale de plusieurs centaines de millions d'euros.

Puis c'est bizarre au moment où la SNCF entre au cpatial de Coruscant, producteur d'électricité solaire.

Quand on se rappelle le mini scandale de la signature de la fourniture d'électricité avec un autre fournisseur qu'EDF, la SNET (filiale espagnole) pour la fourniture de 6,6Twh pendant cinq ans, de 2007 à 2011.

Tiens 2011, c'est bientôt surtout qu'il faut bien 1 an pour un appel d'offre de cette importance.

Finalement, la coïncidence est heureuse pour les entreprises françaises...

Sauf pour les fournisseurs d'électricité non retenus qui ne manqueront pas d' hurler au loup.

Et si le départ de M.Faugère est bien confirmé début 2010, une nouvelle politique TGV peut s'appliquer en rupture en prétextant la hausse des péages: réduire l'offre des -20% des TGV "non rentables" et fin des petits prix pour nos clients.

Comme les français nous critiquent sans arrêt, on pourra leur faire regretter rapidement le bon temps de la sncf de papa, mais ce sera trop tard, je ne sais même pas si le nom "sncf" tiendra aux coups de buttoirs fret, filialisation gares, re-infra à RFF, essai TER privé...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 3 semaines plus tard...
Invité railailail

Sans commentaire... bigbisous

La SNCF cherche un nouveau patron pour le TGV

Fabrice Amedeo

28/10/2009 |

INFO FIGARO - Mireille Faugère, la directrice des grandes lignes, pourrait quitter son poste au début de 2010.

La direction de la SNCF pourrait être remaniée dans les semaines qui viennent. Selon nos informations, Mireille Faugère, directrice des grandes lignes, qui coiffe notamment les TGV et les corails, pourrait quitter ses fonctions au premier trimestre 2010. «Guillaume Pepy prépare l'ouverture à la concurrence, analyse un cadre de l'entreprise. Mireille Faugère n'entre pas dans ses plans.» «Il n'y a pas eu de clash, assure un autre cadre. Mais les modèles économiques défendus par Mireille Faugère ne sont plus adaptés aux enjeux actuels.»

Ancien élève d'HEC, Mireille Faugère, 52 ans, est arrivée en 2003 au comité exécutif de la SNCF après plus de vingt dans l'entreprise. Son départ serait évoqué depuis plusieurs mois. «Avec la crise, le TGV n'est plus la pompe à cash qu'il a été pendant des années, explique un cadre. Mireille Faugère fait office de fusible.» Elle paierait également pour la nouvelle tarification lancée à l'automne 2007 et qui n'a jamais été bien comprise du grand public. De même, Mireille Faugère se serait heurtée à David Azéma, le directeur financier de l'entreprise. Celui-ci s'est opposé bec et ongles au projet de Mireille Faugère de faire déménager toutes ses équipes à la Défense. Un déménagement qui aurait été mal vécu en interne.

Par ailleurs, Guillaume Pepy jugerait Mireille Faugère affaiblie sur la scène internationale. La SNCF a décidé unilatéralement de réduire de moitié les «commissions inter-transporteurs» que se reversent les compagnies européennes pour leurs ventes de billets à l'étranger. «Cette décision a terni l'image de la SNCF en Europe», explique un cadre de l'entreprise. Pour l'heure, la SNCF chercherait un point de chute pour Mireille Faugère, qui doit rejoindre le mois prochain le conseil d'administration d'EDF.

Poids lourd

Plusieurs profils ont été étudiés pour prendre sa place. «Des chasseurs de tête ont contacté plusieurs cadres dirigeants de grands groupes», assure un proche de la direction. En cas de recrutement interne, Jean-Pierre Farandou, le patron des TER et du Transilien, figurerait en bonne place. «C'est l'homme des négociations internationales, explique un cadre de l'entreprise publique. Il est habitué aux négociations avec les Allemands et il connaît parfaitement les régions.» Jean-Pierre Farandou a en effet créé puis dirigé Thalys de 1993 à 1998. Il a aussi été directeur adjoint des grandes lignes de 2000 à 2002. Il connaît donc bien la maison.

Selon plusieurs cadres interrogés par Le Figaro, le «cas Faugère» soulève plus largement la question du mode de management du président de la SNCF. «Soit Pepy se positionne en président avec du recul, comme Gallois, et il recrute un poids lourd, analyse un bon connaisseur de la SNCF. Soit il continue à être omniprésent et il ne pourra jamais travailler avec un cadre à grande dimension.» Les relations avec l'autre poids lourd du comex, Pierre Blayau, n'ont pas toujours été au beau fixe.

Contactée par Le Figaro, la SNCF ne fait aucun commentaire.

Y a du neuf sur le sujet, Faugère semble bien avoir été virée selon un blog du nouvelobs :

http://aubin.blogs.nouvelobs.com/archive/2...au-placard.html

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Y a du neuf sur le sujet, Faugère semble bien avoir été virée selon un blog du nouvelobs :

http://aubin.blogs.nouvelobs.com/archive/2...au-placard.html

Dit et répété, ce n'est pas un blog du nouvelobs, mais celui de Bernard Aubin qui est cheminot.

Modifié par michael02
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant



×
×
  • Créer...

L'extension "AdBlock" anti-pub... on en parle ?

Vous avez installé un outil pour bloquer la publicité sur internet...hors c'est la publicité qui permet à cheminots.net d'exister et de vous permettre d'avoir la meilleure expérience utilisateur possible.

Alors pourquoi ne pas désactiver votre bloqueur de pub pour ce site et ainsi participer à sa pérennité ?

Si vous ne souhaitez pas désactiver Adblock, vous pouvez quand même accéder au site,
et on vous souhaite une bonne visite !

 

Comment désactiver Adblock pour cheminots.net ?

Repérez l'icône Adblock sur votre navigateur internet (Mozilla Firefox, Google Chrome etc.). 
Généralement elle se situe à droite de la barre d'adresse, ou tout en bas à droite de la fenêtre.
adblock.png.b5362a440eebda16ea382664cb9b629f.png

Cliquez sur l'icône puis.. (en fonction du navigateur) :

Mozilla Firefox 
Cliquez sur « Désactiver partout ».

Google Chrome et autres 
Cliquez sur « Ne rien bloquer sur les pages de ce domaine » ou décochez « Activé pour ce site ».

 

Si je n'arrive pas à désactiver Adblock...

Si vous ne trouvez pas le bouton Adblock ou si vous n'arrivez pas à désactiver Adblock, vous pouvez essayer de désinstaller complètement le logiciel dans les options de votre navigateur web:

Mozilla Firefox 
Cliquez sur Firefox, puis Modules complémentaires. Dans Extensions, désactivez/désinstallez Adblock.

Google Chrome 
Cliquez sur la clé à outil en haut à droite, puis Outils et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

Apple Safari 
Cliquez Safari, puis Préférences et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

 

FREEBOX
Se connecter à l’interface de gestion mafreebox.freebox.fr puis « Connexion Internet > Configuration > Blocage de la publicité »
Désactiver l’option et cliquer sur Modifier.

Antivirus
Certains antivirus bloquent les bannières, essayez en le désactivant. Si c'est lui qui bloque les pubs, vous pouvez désactiver cette fonctionnalité, ou mettre le site cheminots.net en liste blanche.