Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Rail, cinéma et supercherie


DOUBLET

Messages recommandés

Un dimanche pluvieux, rien d'urgent à faire, pourquoi ne pas aller au cinéma ? Ca tombe bien, il y a "Mademoiselle Chambon" qui vient de sortir, d'après un roman d'Eric Holder. Je résume: c'est l'histoire d'un amour impossible entre une jeune institutrice et un maçon père de famille (bientôt récidiviste, d'ailleurs). A la fin du film, la belle repart en région parisienne. Elle attend l'express en gare de Toulon (dans le roman, l'action se passe à Montmirail, ce serait plus difficile aujourd'hui d'y faire venir un express)! Une rame corail emmenée par une 22200 s'arrête. Oui, mais sans être toulonnais, on sent que quelque chose cloche! Pour sûr, puisque la scène a été tournée en gare de Chartres! On aperçoit d'ailleurs sur la droite une rame VB 2N modernisée "TER Centre", et, sur la gauche, un autocar "Transbeauce" dans sa belle livrée jaune. Supercherie, quand tu nous tiens!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Un dimanche pluvieux, rien d'urgent à faire, pourquoi ne pas aller au cinéma ? Ca tombe bien, il y a "Mademoiselle Chambon" qui vient de sortir, d'après un roman d'Eric Holder. Je résume: c'est l'histoire d'un amour impossible entre une jeune institutrice et un maçon père de famille (bientôt récidiviste, d'ailleurs). A la fin du film, la belle repart en région parisienne. Elle attend l'express en gare de Toulon (dans le roman, l'action se passe à Montmirail, ce serait plus difficile aujourd'hui d'y faire venir un express)! Une rame corail emmenée par une 22200 s'arrête. Oui, mais sans être toulonnais, on sent que quelque chose cloche! Pour sûr, puisque la scène a été tournée en gare de Chartres! On aperçoit d'ailleurs sur la droite une rame VB 2N modernisée "TER Centre", et, sur la gauche, un autocar "Transbeauce" dans sa belle livrée jaune. Supercherie, quand tu nous tiens!

c'est surtout l'autocar qui "tue" ,il est courant de voir des TER en "livrée" d'autres régions passer chez nous !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

des gags de ce genre, il y en a à la pelle avec des réalisateurs qui ont une maigre culture ferroviaire et pensent qu'il en est de même du public. Eux qui n'oseraient jamais faire coexister une Frégate avec une KA montrent des séquences incroyables. Ne parlons pas des 141 R figurant dans des films de l'occupation. C'est monnaie courante, avec ou sans écrans pare-fumée.

Dans la Nouvelle Eve, Karin Viard descend du train de Paris en gare de Tours ... en fait c'est Auster. Le train est arrivé avec une 9200. Le temps que Sergi Lopez arrive et lui fiche une baffe maison, la loc est devenue une 26000. Et avec des numéros grands comme ça.

Dans je ne sais quel film, sur des vues de machine à vapeur, on entend une 5100 descendre et s'arrêter en gare souterraine de la gare de Lyon !

Et puis il y a les accrocs très involontaires. Un des derniers que j'ai vu, dans la marche de Radetzky, un film ARTE pourtant extrêmement soigné, on trouve cette scène absurde (3° photo) : une voiture tchèque dernier cri se reflète dans les vitres de la rame de 1914, alors que des dizaines de figurants en uniformes d'époque descendent de cette rame !

Modifié par 5121
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Dans un épisode de Nestor Burma, on voit Guy Marchand descendre d'une Z2N à St Fargeau (77), venant de Paris.

Il court emprunter le souterrain, et quand il ressort sur le quai 2, on voit en arrière-plan le train repartir vers Melun.......une 5300 !!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Par contre, dans "L'homme à l'envers", téléfilm policier diffusé sur France 2 mercredi dernier, l'action, qui se déroule dans le Mercantour, se termine par un magnifique travelling sur la ligne Nice-Coni, à hauteur d'une ancienne gare FS désaffectée depuis fort longtemps. Un vrai plaisir; dommage qu'il n'y ait pas eu de passage d'un autorail à ce moment-là!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Par contre, dans "L'homme à l'envers", téléfilm policier diffusé sur France 2 mercredi dernier, l'action, qui se déroule dans le Mercantour, se termine par un magnifique travelling sur la ligne Nice-Coni, à hauteur d'une ancienne gare FS désaffectée depuis fort longtemps. Un vrai plaisir; dommage qu'il n'y ait pas eu de passage d'un autorail à ce moment-là!

ben là que des erreurs

la gare c'est st dalmas de tende

on a aussi celle de breil

elles sont au fil du film des gares (la même sert pour plusieurs lieux !!) du mercantour, de l'isère......

sans parler de la fin où les héros partent de france en france france en empruntant une route qui vient d'italie !!! (et des autos 06 eà paris et villars de lans !!!)

Modifié par cyclodocus
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

ben là que des erreurs

la gare c'est st dalmas de tende

on a aussi celle de breil

elles sont au fil du film des gares (la même sert pour plusieurs lieux !!) du mercantour, de l'isère......

sans parler de la fin où les héros partent de france en france france en empruntant une route qui vient d'italie !!! (et des autos 06 eà paris et villars de lans !!!)

J'avais quand même raison sur la gare : il s'agit s'un ancien établissement des FS puisque le secteur de Tende n'a été rattaché à la France qu'en 1947, suite à une rectification de la frontière ...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 semaines plus tard...

Pour moi,la meilleure couillonnade restera dans mission impossible 1.

Un TGV qui roule sur des voies sans pantographes ni caténaires.

Et les gugus qui se fritent sur le toit à 300km/h.

Du grand art.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pour moi,la meilleure couillonnade restera dans mission impossible 1.

Un TGV qui roule sur des voies sans pantographes ni caténaires.

Et les gugus qui se fritent sur le toit à 300km/h.

Du grand art.

oh oui ! :D

sans oublier : un TGV gris et bleu (tout ce qu'il y a de plus normal) qui rentre dans ce qui est censé être le tunnel sous la manche, mais d'après mes souvenirs ça ressemble au tunnel vers Marcoussis le long de l'A10, suivi par un hélico dans le tunnel, pas peur des turbulences.

sinon, une autre fois dans la série Quai n°1, pourtant très axée ferroviaire, l'action se passe dans un Paris Beauvais, que l'on voit subitement freiner d'urgence avec un 67400 et sa rame corail en pleine cambrousse sans caténaire (normal pour un 67400, mais sur Paris Beauvais c'est tout électrifié) et un peu plus loin dans le film, le train ne devant pas avoir bougé se retrouve en gare de Morcerf (sur Paris Est - Tournan - Coulommiers).

Modifié par geant vert
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

oh oui ! :D

sans oublier : un TGV gris et bleu (tout ce qu'il y a de plus normal) qui rentre dans ce qui est censé être le tunnel sous la manche, mais d'après mes souvenirs ça ressemble au tunnel vers Marcoussis le long de l'A10, suivi par un hélico dans le tunnel, pas peur des turbulences.

J'ai quelques bons vieux films d'archives ferroviaires (donc pas des fictions) dont un des années 1930 où on suit un train Paris-Lyon-Marseille au départ de Paris-Lyon. Arrivée à Laroche, on assiste à un changement de loc. Donc, dégagement de la 231 de tête, et passage au dépôt pour voir la nouvelle loco se préparer. Une belle 241... Puis retour au quai pour assister à l'attelage et au départ... Commentaire, la puissante Mountain s'élance... et on voit une 231 passer...

Et des comme ça, y'en a des dizaines dans les films de la SNCF et des anciennes compagnies.

Et ne parlons pas des erreurs dans les films comme le Train ou la Bataille du Rail...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pour moi,la meilleure couillonnade restera dans mission impossible 1.

Un TGV qui roule sur des voies sans pantographes ni caténaires.

Et les gugus qui se fritent sur le toit à 300km/h.

Du grand art.

Il me semble bien qu'à un moment donné on voit un 67000 en tête.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Hilarant le Mission Impossible... Comme son nom l'indique !

Avec aussi le contrôleur en cabine arrière qui crie "fonce fonce !" et qui nous fait un quasi-malaise... Par contre je pencherais plus pour les moments où le train est en train de défiler dans le paysage à des maquettes.

Sur ce site il y a des fins limiers, peut-être la vérité y est-elle ?

Au niveau scène grotesque, il y a aussi un des non moins grotesques "Taxi" où le... taxi transportant "Rambo" dépasse allègrement un TGV roulant sur ligne classique, ça se trouve ce dernier roule à 60 km/h...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Au niveau scène grotesque, il y a aussi un des non moins grotesques "Taxi" où le... taxi transportant "Rambo" dépasse allègrement un TGV roulant sur ligne classique, ça se trouve ce dernier roule à 60 km/h...

dans le genre, il y a "Ceux qui m'aiment prendront le train" Malgré un titre qui laisserait penser que le train a son importance, on voit un Paris-Limoges tracté par des diesels (je crois au moins une 72000) sur une ligne pas électrifiée, longée par une route qui serpente de PN en PN, et où la voiture des futurs protagonistes n'a aucun mal à faire jeu égal avec le train. Un comble, parce que ça dure bien 10 mn

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

dans le genre, il y a "Ceux qui m'aiment prendront le train" Malgré un titre qui laisserait penser que le train a son importance, on voit un Paris-Limoges tracté par des diesels (je crois au moins une 72000) sur une ligne pas électrifiée, longée par une route qui serpente de PN en PN, et où la voiture des futurs protagonistes n'a aucun mal à faire jeu égal avec le train. Un comble, parce que ça dure bien 10 mn

Toujours dans le même genre, y'a aussi les gags "sonores", exemple dans un film italien dont j'ai totalement oublié le nom, c'est dire, on assiste au passage d'un train de voyageurs tracté par une loco style 623 qui nous gratifie d'un magnifique bruit de loco vapeur double échappement... lotrela

Citons encore le pont de Cassandra, ou on assiste à l'attelage d'une loco diésel qui n'est pas celle qu'on voit chuter dans le vide un peu plus loin, ou plus récemment, le film Wanted Choisis ton destin, où l'une des scènes nous permet d'assister à un combat à bord d'une automotrice électrique circulant alternativement, au gré des prises de vue, sous caténaire et sans caténaire... et ce n'est pas une Bibi...

Ceci dit, au musée du chemin de fer de Mulhouse, la 232 U1 est bruitée avec un son de vapeur simple échappement... Ce qui montre que même dans des coins "sérieux" on évite pas les stupidités...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

dans le genre, il y a "Ceux qui m'aiment prendront le train" Malgré un titre qui laisserait penser que le train a son importance, on voit un Paris-Limoges tracté par des diesels (je crois au moins une 72000) sur une ligne pas électrifiée, longée par une route qui serpente de PN en PN, et où la voiture des futurs protagonistes n'a aucun mal à faire jeu égal avec le train. Un comble, parce que ça dure bien 10 mn

J'ai vu ce film il y a longtemps... La gare de La Souterraine dans le film est en réalité celle de St-Sulpice-Laurière (à mi-chemin vers Limoges). Vu aussi un "paumé" monter en marche sur une rame corail. Bon la montée en marche c'est moins impressionnant que Mission Impossible !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

hier dimanche, Clara et les chics types, 1980, l'occasion de revoir Thierry Lhermitte, Josiane Balasko, Daniel Auteuil et Christian Clavier tout jeunots ( il y a 29 ans !!)

photo 1 : la bande part de la gare de Grenoble pour Paris dans une rame Nord. Pour ceux qui n'avaient jamais vu l'intérieur de ces caisses aux fenêtres si particulières, c'est l'occasion. Sur la voie en face, une Z-6100

photo 2 : c'est la Z-6145

photo 3 : Thierry Lhermite survole la "rame" ... d'UIC. Belle toute petite séquence quand même

photo 4 : quand tous ces gens là étaient jeunes ..; et que nous l'étions aussi :blink:

photo 5 : belle vue du couloir. les portes des compartiments étaient battantes et non coulissantes

Sur trois ou quatre vues, on voit le panneau d'une gare. Je n'ai pas pu le déchiffrer. On ne peut guère que deviner une fin en "ville" et un grand nombre de lettres. Franconville ?

Ah, j'oubliais ... la ligne de Grenoble a été électrifiée 5 ans plus tard .... :Smiley_19:

Modifié par 5121
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pour moi la meilleure scène c'est celle de l'allée du Roi, un téléfilm contant l'histoire de Louis XIV.

On y voit le roi se promener avec sa cour dans les allées de Versaille, et à un moment donnée on y entend le sifflet d'un train en arrière plan.

Surprenant !! controleursncf

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

hier dimanche, Clara et les chics types, 1980, l'occasion de revoir Thierry Lhermitte, Josiane Balasko, Daniel Auteuil et Christian Clavier tout jeunots ( il y a 29 ans !!)

photo 1 : la bande part de la gare de Grenoble pour Paris dans une rame Nord. Pour ceux qui n'avaient jamais vu l'intérieur de ces caisses aux fenêtres si particulières, c'est l'occasion. Sur la voie en face, une Z-6100

Les anciennes voitures "Rapide Nord", dites aussi "Torpilles" ont circulé bien au-delà de leur réseau d'origine. Elles étaient d'ailleurs cartouchées "51". Leur présence à Grenoble, fût-ce en service supplémentaire, est tout à fait plausible. Les dernières ont dû être réformées en 1984, et elles étaient encore en bon état général!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Les anciennes voitures "Rapide Nord", dites aussi "Torpilles" ont circulé bien au-delà de leur réseau d'origine. Elles étaient d'ailleurs cartouchées "51". Leur présence à Grenoble, fût-ce en service supplémentaire, est tout à fait plausible. Les dernières ont dû être réformées en 1984, et elles étaient encore en bon état général!

c'est bien la seule chose qui soit plausible ... encore que leurs circulations sur le SE aient été rarissimes le SE ayant ses propres réserves pour les supplémentaires (ex-PLM, OCEM, Bruhats, voitures d'embranchement etc ...). Et ce, même si elles étaient au régime 51 ... (international pour les intimes)

cadeau : la rame de charge composée de voitures Nord retirées du service, photographiée à Villeneuve dans les années 80, dont cette extraordinaire ABD avec ses deux compartiments de 1° au centre de la caisse

Modifié par 5121
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

c'est bien la seule chose qui soit plausible ... encore que leurs circulations sur le SE aient été rarissimes le SE ayant ses propres réserves pour les supplémentaires (ex-PLM, OCEM, Bruhats, voitures d'embranchement etc ...). Et ce, même si elles étaient au régime 51 ... (international pour les intimes)

Pour les nostalgiques de ces belles voitures, il y en a plusieurs qui sont préservées en bon état: une A8 à TVT (Richelieu), une B9 au CEF-Nord à Denain, au moins trois au CFTV (Saint-Quentin). J'en ai vu aussi toute une rame à Louvain, près du "musée" de la SNCB (le Nord-Belge possédait les mêmes), mais y sont-elles encore ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ah pour moi la vraie de vraie c'est quand même dans Amélie Poulain !

Le matin où Amélie revient de chez son père (où elle est allée voler le nain de jardin une nuit !) elle arrive à la gare du Nord (son père habite Enghien, jusque là tout va bien). Et pour les connaisseurs des grandes gares parisiennes, tout se corse...

Elle descend d'une vieille z6100 inox voie 10 à la gare du Nord (entre un TGV et un Thalys déjà... :Smiley_15: ). On dira que la situation était très perturbée et la partie banlieue de la gare du Nord inaccessible koiquesse . Bref énorme vue sur la verrière de la gare du Nord et les TGV et Thalys ne laisse pas la place au doute.

Bref l'air musical est lancé, plan bas à la caméra sur les chaussures d'Amélie qui laisse passer un chariot à bagages, et là la caméra se lève et... SURPRISE et bienvenue dans l'ancienne salle des pas perdus de la gare de l'Est ! helpsoso

On se retrouve d'ailleurs côté voies 29 etc donc côté rue du Faubourg Saint-Martin...

L'action s'emballe et en effet Nino se précipite vers la sortie de ce côté et on se retrouve dans... les escaliers de la rue d'Alsace qui mène à la gare du Nord du côté opposé... (un peu l'impression de tourner en rond pour les connaisseurs nonmais )

Edit : Finalement j'ai regardé le film et plus tard, oh stupeur ! La magnifique façade de la gare du Nord en plan serré de face, la voie off annoncant "26 minutes plus tard Amélie arrive à la Gare de l'Est". La caméra descend le long de la façade on aperçoit toujours l'immense horloge de la gare du Nord mais surtout ils ont même changé les sculptures de la façade qui indiquent "NORD" => Le trucage fait apparaître "EST lotrela Grands Dieux le frisson dans le dos :Smiley_04:

Bref voilà c'était LES confusions ferroviaires que je retiens le plus jusqu'à présent...

Modifié par Swimcachalot
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je me souviens effectivement.

La gare de l'Est était la championne toutes catégories. Il serait marrant de compter les noms qu'a porté cette gare dans les films, en particulier la voie 5 du côté de la rue d'Alsace. Avec le TGV-Est, ça a peut-être changé, c'était une question de disponibilté dans une gare un peu moins saturée.

J'ai vu aussi un épisode dans l'Insoumis avec Alain Delon de 1964, qui se passe majoritairement à Lyon.

Alors que le train ralentit, je reconnais l'endroit. Je compte les voies et j'annonce à ma femme : voie 15. Très fier de moi quand le dit panneau apparaît en gros plan sur l'image. Eclat de rire en entendant l'annonce "Lyon-Perrache-Lyon-Perrache - 10 mn d'arrêt etc ..." J'avais reconnu le centre de tri postal de la gare de Lyon !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Et il n'y a pas qu'au cinéma : dans l'Empire des loups, Grangé nous parle d'une poursuite en voiture..... Rue d'Alsace (dans le sens de la montée) ! okokrevoltages beurk

Modifié par Roukmoute
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...

L'extension "AdBlock" anti-pub... on en parle ?

Vous avez installé un outil pour bloquer la publicité sur internet...hors c'est la publicité qui permet à cheminots.net d'exister et de vous permettre d'avoir la meilleure expérience utilisateur possible.

Alors pourquoi ne pas désactiver votre bloqueur de pub pour ce site et ainsi participer à sa pérennité ?

Si vous ne souhaitez pas désactiver Adblock, vous pouvez quand même accéder au site,
et on vous souhaite une bonne visite !

 

Comment désactiver Adblock pour cheminots.net ?

Repérez l'icône Adblock sur votre navigateur internet (Mozilla Firefox, Google Chrome etc.). 
Généralement elle se situe à droite de la barre d'adresse, ou tout en bas à droite de la fenêtre.
adblock.png.b5362a440eebda16ea382664cb9b629f.png

Cliquez sur l'icône puis.. (en fonction du navigateur) :

Mozilla Firefox 
Cliquez sur « Désactiver partout ».

Google Chrome et autres 
Cliquez sur « Ne rien bloquer sur les pages de ce domaine » ou décochez « Activé pour ce site ».

 

Si je n'arrive pas à désactiver Adblock...

Si vous ne trouvez pas le bouton Adblock ou si vous n'arrivez pas à désactiver Adblock, vous pouvez essayer de désinstaller complètement le logiciel dans les options de votre navigateur web:

Mozilla Firefox 
Cliquez sur Firefox, puis Modules complémentaires. Dans Extensions, désactivez/désinstallez Adblock.

Google Chrome 
Cliquez sur la clé à outil en haut à droite, puis Outils et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

Apple Safari 
Cliquez Safari, puis Préférences et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

 

FREEBOX
Se connecter à l’interface de gestion mafreebox.freebox.fr puis « Connexion Internet > Configuration > Blocage de la publicité »
Désactiver l’option et cliquer sur Modifier.

Antivirus
Certains antivirus bloquent les bannières, essayez en le désactivant. Si c'est lui qui bloque les pubs, vous pouvez désactiver cette fonctionnalité, ou mettre le site cheminots.net en liste blanche.