Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Retraites: la Caisse de prévoyance de la SNCF informe les cheminots


Messages recommandés

La Caisse de prévoyance et de retraite de la SNCF a publié une information sur les conséquences des annonces du gouvernement pour la retraite des cheminots, alors que la direction de l'entreprise avait souligné récemment qu'ils n'étaient pas concernés dans l'immédiat.

"Le gouvernement a indiqué que les mesures décidées pour la fonction publique seront applicables dans les régimes spéciaux à compter de 2017", rappelle jeudi la caisse, organisme autonome, dans un message d'information sur son site internet.

Sous réserve de l'adoption par le Parlement de la réforme, dans le régime spécial du personnel de la SNCF, "l'âge d'ouverture de droits, fixé actuellement à 55 ans, et à 50 ans pour les agents de conduite, augmentera de quatre mois par année à compter de 2017 pour atteindre respectivement 57 ans et 52 ans", souligne-t-elle, précisant que "les agents nés en 1962 (1967 pour les agents de conduite) sont les premiers concernés par cette mesure".

"La durée d'activité nécessaire pour bénéficier du taux plein de pension est portée à 41 ans et un trimestre en 2017", poursuit-elle, notant que "la règle des six derniers mois d'activité pour la rémunération servant de base au calcul de la pension est maintenue".

"Le taux de cotisation salariale fixé actuellement à 7,85% est porté, sur une durée de 10 ans à partir de 2017, à 10,55% soit une augmentation annuelle de 0,27%, ajoute la caisse.

En outre, "le départ en retraite anticipé pour les parents de trois enfants est supprimé à compter de 2017" et "le minimum de pension, dont le montant n'est pas modifié, ne sera plus, à compter de 2017, attribué au terme de 25 ans de service, mais lorsque l'agent obtient le taux plein de pension ou lorsque l'agent n'a pas de décote".

Dans une note envoyée aux cheminots le 19 mai, peu avant une grève le 27 mai sur la défense des retraites, la direction de la SNCF avait tenté de les rassurer en soulignant que la réforme en préparation "n'affectera pas, dans l'immédiat, les régimes spéciaux". "Il n'y aura ni modification de la réforme en cours du régime spécial", décidée fin 2007, "ni accélération de son calendrier", insistait-elle.

Les quatre syndicats représentatifs à la SNCF - CGT, Unsa, SUD-Rail et CFDT - ont déposé un préavis de grève pour le 24 juin, journée d'action interprofessionnelle contre le projet gouvernemental sur les retraites.

Source

[http://www.boursereflex.com/actu/2010/06/17/Retraites_la_Caisse_de_prevoyance_de_la_SNCF_informe_les_cheminots]

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

La loi n'est pas votée mais la direction de la CPR en détaille largement les conséquences...c'est pour mettre de l'huile sur le feu?

Et la direction de la SNCF peut dire ce qu'elle veut (peut) elle n'a aucun pouvoir en la matière.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

La Direction SNCF (Pépy et son état-major) nous ont déjà fait le coup du "les cheminots ne sont pas concernés" (déjà dans les années 90...

en 2003 si je ne m'abuse...)

et hop en 2007...on s'en ait pris plein la "gu..." : 

Allongement de la durée des annuités nécessaires à partir de 2008 (37,5au 1er janvier 2008, 38, 38,5 au 1er janvier 2009, 39, 39,5 au 1er janvier 2010, 40 au 1er juillet 2010...)

Début juillet sera mis en place la décôte pour ceux qui n'auront pas effectuer les 40 annuités de cotisations validées...

Menteur comme arracheur de dents...

Mais bon les promesses n'engagent que ceux qui y croient...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité JLChauvin

La Direction SNCF (Pépy et son état-major) nous ont déjà fait le coup du "les cheminots ne sont pas concernés" (déjà dans les années 90...

en 2003 si je ne m'abuse...)

et hop en 2007...on s'en ait pris plein la "gu..." :

Allongement de la durée des annuités nécessaires à partir de 2008 (37,5au 1er janvier 2008, 38, 38,5 au 1er janvier 2009, 39, 39,5 au 1er janvier 2010, 40 au 1er juillet 2010...)

Début juillet sera mis en place la décôte pour ceux qui n'auront pas effectuer les 40 annuités de cotisations validées...

Menteur comme arracheur de dents...

Mais bon les promesses n'engagent que ceux qui y croient...

On nous aurait menti?

Ou sont donc passées les grandes gueules qui crachaient sur les grévistes "parce que les cheminots ne sont pas concernés"?

Que vont-ils encore nous inventer pour se justifier de leur inaction? Une nouvelle "garantie" de Pépy, d'un ministre ou sous-ministre quelconque, leur haine "des syndicats"? Une énième usine à gaz consistant à lâcher 3 francs/6 sous pour tenter de camoufler la débâcle? La "bonne santé du TGV" (même çà commence à partir en planche...).

Ou sont donc passés celles et ceux qui "se réservaient" la grève pour la réforme de la retraite?

Lamentable, oui, lamentable... et je pèse mes mots! Des garanties... déjà oubliées avant d'être signées! Et il y en a pour croire encore ces grosses ficelles?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

On nous aurait menti?

Ou sont donc passées les grandes gueules qui crachaient sur les grévistes "parce que les cheminots ne sont pas concernés"?

Que vont-ils encore nous inventer pour se justifier de leur inaction? Une nouvelle "garantie" de Pépy, d'un ministre ou sous-ministre quelconque, leur haine "des syndicats"? Une énième usine à gaz consistant à lâcher 3 francs/6 sous pour tenter de camoufler la débâcle? La "bonne santé du TGV" (même çà commence à partir en planche...).

Ou sont donc passés celles et ceux qui "se réservaient" la grève pour la réforme de la retraite?

Lamentable, oui, lamentable... et je pèse mes mots! Des garanties... déjà oubliées avant d'être signées! Et il y en a pour croire encore ces grosses ficelles?

Sois pas mauvaise langue Jean-Louis, ils seront dans la rue le 24, drapeaux au vent...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité JLChauvin

Sois pas mauvaise langue Jean-Louis, ils seront dans la rue le 24, drapeaux au vent...

:Smiley_49::Smiley_47:

:Smiley_42:

lotrela

Modifié par JLChauvin
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

La loi n'est pas votée mais la direction de la CPR en détaille largement les conséquences...c'est pour mettre de l'huile sur le feu?

Et la direction de la SNCF peut dire ce qu'elle veut (peut) elle n'a aucun pouvoir en la matière.

Résumé du projet et de ses répercussions pour les affiliés du régime cheminot :

ü La nouvelle réforme concerne l’ensemble des régimes de retraite français. Elle toucherait donc aussi les régimes spéciaux, mais avec un décalage dans le temps. Elle ne commencerait ainsi à s’appliquer aux cheminots que lorsque l’échéancier de la réforme spécifique de leur régime spécial arrivera à son terme.

ü Elle conduirait, comme pour le régime général et celui de la Fonction publique, à relever de deux ans l’âge d’ouverture des droits, qui passerait progressivement pour les affiliés du régime cheminot à 57 ans (52 ans pour les agents de conduite).

ü Sa mise en œuvre décalée dans le temps fait qu’elle ne concernerait que les cheminots atteignant l’âge d’ouverture de leurs droits à partir de 2017, c’est-à-dire nés après 1961 (après 1966 pour les AdC). Les cheminots du cadre permanent âgés au 01/01/2010 de 48 ans et plus pour les sédentaires, et de 43 ans et plus pour les agents de conduite, soit plus de 57 200 personnes, ne seraient pas concernés.

ü Certains paramètres, comme la durée d’assurance, seraient à terme les mêmes pour tous les salariés. Le régime spécial des cheminots conserverait cependant des particularités, comme l’âge d’ouverture des droits (57 ans et 52 ans pour les AdC, contre 62 ans pour le régime général), la période de référence pour le calcul de la pension (les 6 derniers mois contre les 25 meilleures années pour les salariés du privé), ou encore le plafonnement de la décote par rapport aux trimestres réellement manquants (14 ou 15 trimestres pour les cheminots, à 20 pour les autres).

quelques éléments de transcription des propositions du gouvernement...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je croyais qu'on cotisait déja largement plus que tout le monde, tout a coup c'est faux, je n'y comprend plus rien moi...

En effet, je croyais aussi mais en regardant sur ma fiche de paie, en face de: Caisse de Retraite T1: 7,850%.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

En effet, je croyais aussi mais en regardant sur ma fiche de paie, en face de: Caisse de Retraite T1: 7,850%.

En fait, c'est l'entreprise qui cotise beaucoup plus qu'ailleurs via les cotisations patronales pour financer les spécificités du régime de retraite.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

En fait, c'est l'entreprise qui cotise beaucoup plus qu'ailleurs via les cotisations patronales pour financer les spécificités du régime de retraite.

nuance: l'entreprise cotise sur notre masse salariale: les sommes sont prélevées sur une partie du salaire que l'on ne touche pas:

+12% quand même...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

En fait, c'est l'entreprise qui cotise beaucoup plus qu'ailleurs via les cotisations patronales pour financer les spécificités du régime de retraite.

Je vois sur mon BP:

7.85 % pour moi

22.560 % (T1) et 12.730 % (T2) pour les charges patronales.

S.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité JLChauvin

Je vois sur mon BP:

7.85 % pour moi

22.560 % (T1) et 12.730 % (T2) pour les charges patronales.

S.

En contre-partie, les salaires sont plus bas... donc au fond, tu cotise au moins autant (sinon plus), mais c'est noyé dans le potage et çà permets aux artistes qui nous dirigent de te faire passer pour un sale enfoiré de privilégié!

:Smiley_46:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

En fait, c'est l'entreprise qui cotise beaucoup plus qu'ailleurs via les cotisations patronales pour financer les spécificités du régime de retraite.

Les cotisations sociales versées par l'entreprise ne sont que le fruit du travail des salariés

et certainement pas un cadeau du patronat...

Les cotisations sociales constituent un salaire différé socialisé collectivement

(assurance maladie - caisse de prévoyance- , retraites, allocations familiales etc...)

Modifié par Dom Le Trappeur
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 9 années plus tard...
Invité jackv

actuellement sur mon décompte de pension de mars je me suis aperçu que la mutuelle c'est presque 5 fois le montant de la cotisation assurance maladie  ...et pourtant qui rembourse le plus ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 11 heures, jackv a dit :

 la mutuelle c'est presque 5 fois le montant de la cotisation assurance maladie  

Tu as rapporté ta cotisation à un régime d'assurance complémentaire santé (Mutuelle) à la seule ligne libellée "assurance maladie".

Mais en fait depuis la création de la CSG et de la CRDS, il y a eu substitution d'assiettes de cotisations et le financement de l'assurance maladie ce n'est pas seulement que cette première ligne. 

 

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...