Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Chirac S'engage Sur La Privatisation Rampante.


Messages recommandés

L'AFP annonce la réaction de Chirac:

"Fait exceptionnel, le chef de l'Etat lui-même, Jacques Chirac, son Premier ministre, Dominique de Villepin, et le ministre des Transports, Dominique Perben, se sont engagés pour démentir tout projet de privatisation de la SNCF."

L'article complet c'est ici:

http://www.afp.com/francais/news/stories/0...4.1s7rqmcu.html

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Autre promesse

La directive "Bolkestein" dont le vote en commission au parlement européen devait avoir lieu le 4 et 5 octobre 2005 a été reportée au 21 novembre 2005, et sera sans doute reculée de quelques semaines et examinée courant janvier 2006 pour "oublier " l'épisode savoureuse du "plombier polonais". Au sommet de l'état, on nous avait pourtant affirmé mordicus cette affaire définitivement enterrée, quelques jours avant le 29 mai 2005, mais on voit le phénix renaitre de ses cendres... et certains ont le culot d'affirmer que l'Europe est en panne..., pour nous réserver des coups tordus, elle est loin de l'ètre

A suivre.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

A noter une petite subtilité : dans une interview, Gallois insiste sur le fait qu'il n'y a pas de projet de privatisation en cours, et que l'idée n'a jamais été évoquée, mais il n'omet pas de préciser qu'une privatisation = ouverture du capital.

Ce qui revient à avouer que oui, ok, la SNCF est en cours de casse, les emplois et effectifs fondent, mais ce n'est pas pareil que la privatisation.

On dirait quand-même, qu'aussi bien du côté de la Direction, que des OS, il y a une petite guerre des mots, et ques des deux côtés on ne nous dit pas tout nonmais

Par exemple, quand on nous donne comme argument que la SNCF revend ses filiales, dont le SERNAM, le premier réflexe est de crier au scandale, mais si on pousse un peu plus loin la rélfexion, il apparaît quand-même que le SERNAM n'a plus aucune activité ferroviaire, 95% du traffic messgerie assuré par camions, et de plus, non-rentable. Dans ce cas précis, c'étit peut-être une bonne solution.

Et pour continuer dans cette guerre des mots où tout n'est pas dit, la SNCF a revendu des filiales, mais en a acheté d'autres à côté.

Je ne veux pas me faire l'avocat du diable, mais il serait temps, que des deux bords, on joue plus franc-jeux avec les cheminots, et qu'on ne se serve pas d'eux comme on peut en avoir l'impression.

Modifié par krisamv
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je crois que certains commencent à réaliser que cette grève (comme bcp d'autres) est injustifiée.

Que les syndicats comme à leurs habitudes se servent de leur petits moutons pour protester avec les cocos contre le gouvernement en place.

Faire couler les boites voila tout ce qu'ils savent faire.

On ne peut pas permettre ça sans réagir .

Ne pas suivre des mouvements injustifiés c'est la seule réponse qui nous sauvera et sauvera notre entreprise.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je crois que certains commencent à réaliser que cette grève (comme bcp d'autres) est injustifiée.

Que les syndicats comme à leurs habitudes se servent de leur petits moutons pour protester avec les cocos contre le gouvernement en place.

Faire couler les boites voila tout ce qu'ils savent faire.

On ne peut pas permettre ça sans réagir .

Ne pas suivre des mouvements injustifiés c'est la seule réponse qui nous sauvera et sauvera notre entreprise.

N'oublie pas que ce n'est QUE ton avis à TOI que tu donnes, d'autres ici ne pensent surement pas que tes dires sont justes.

Donc évites de parler ici comme "si ton avis était celui de tout le monde".

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pour revenir à l'abracadabrantesque Chirac:

Vu dans le nouvel obs:

Le lien:

http://permanent.nouvelobs.com/social/2005...P7872.html?1233

L'article:

La SNCF "restera" publique, garantit Jacques Chirac

AP | 22.11.05 | 13:26

PARIS (AP) -- La SNCF "est une entreprise publique et elle le restera quoiqu'il arrive", a affirmé mardi Jacques Chirac.

"Ceci ne saurait en aucun cas être mis en cause, par qui que ce soit. Je m'en porte naturellement garant, mais c'est une évidence", a-t-il ajouté à l'issue d'une rencontre avec les partenaires sociaux à l'Elysée.

La SNCF "est une brillante entreprise française, essentielle à la France", et "un service public qui est tout à fait indispensable à notre pays", a-t-il souligné.

Evoquant le système minimum garanti, le chef de l'Etat a estimé "que le système a fonctionné en Ile-de-France et que l'objectif a été atteint".

Le mouvement social en cours "va créer beaucoup de difficultés ou de perturbations au détriment des Français ou d'un certain nombre d'entre eux, des entreprises de notre pays", a-t-il déploré.

Jacques Chirac a "observé que la SNCF a fait des ouvertures". Il a donc "souhaité que ce dialogue puisse conduire à un accord", en faisant "appel à la négociation, à la responsabilité et à la raison dans ce domaine". AP

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je crois que certains commencent à réaliser que cette grève (comme bcp d'autres) est injustifiée.

Que les syndicats comme à leurs habitudes se servent de leur petits moutons pour protester avec les cocos contre le gouvernement en place.

Faire couler les boites voila tout ce qu'ils savent faire.

On ne peut pas permettre ça sans réagir .

Ne pas suivre des mouvements injustifiés c'est la seule réponse qui nous sauvera et sauvera notre entreprise.

N'oublie pas que ce n'est QUE ton avis à TOI que tu donnes, d'autres ici ne pensent surement pas que tes dires sont justes.

Donc évites de parler ici comme "si ton avis était celui de tout le monde".

Il semblerai que ce soit aussi l'avis des 77% de cheminots qui ne ce sont pas mis en grève

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il semblerai que ce soit aussi l'avis des 77% de cheminots qui ne ce sont pas mis en grève

On ne fais pas grève quand:

- on n'est pas d'accord avec l'appel lancé par l'OS

- on ne peut pas financièrement

- on est en Repos, Congés, Formations...

- on est en Arrêt Maladie

Ne pas faire grève ne veut pas dire obligatoirement être contre les raisons de cette grève.

Enfin ici chacun est libre d'exprimer ses idées, d'où ma remarque envers LGC

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je suis d'accord avec ce que tu viens de dire, pourtant (voir en dessous) tu semblai dire le contraire, Tu ne peux faire parler les gens qui n'on pas fait grèves pour justifier cette greve, logique, non ?

N'oublie pas que ce n'est QUE ton avis à TOI que tu donnes, d'autres ici ne pensent surement pas que tes dires sont justes.

Donc évites de parler ici comme "si ton avis était celui de tout le monde".

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

L'AFP annonce la réaction de Chirac:

"Fait exceptionnel, le chef de l'Etat lui-même, Jacques Chirac, son Premier ministre, Dominique de Villepin, et le ministre des Transports, Dominique Perben, se sont engagés pour démentir tout projet de privatisation de la SNCF."

L'article complet c'est ici:

http://www.afp.com/francais/news/stories/0...4.1s7rqmcu.html

Ca prouve la trouille qu'ils ont que ça pète comme en 95 !

Et d'ici que ça part comme en 68 il ya pas loin.

Chirac il est fini qu'il s'en aille comme la fait Degaulle.

Cette grève est une occasion à ne pas manquer pour faire plier les eurocrates de Bruxelles qui veulent la mort du service public.

Et moi je dit honte à ceux qui rejoingent pas le mouvement !

Demandez donc 20 % d'augmentation des salaires et vous les obtiendrez car il vaut mieux satisfaire 100 000 cheminots et avoir la tranquilité que 25 millions de salariés.

:Smiley_60:

Modifié par ___
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Savir, arrêtons de parler du passé, il ne se compare pas avec la situation présente.95, 68, 36, 1871, 1848, 1789...et j'en oublie ne sont pas et ne seront jamais comparable avec le présent car l'histoire nourrit l'histoire. Pour le reste de tes propos... voir ma signature.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Savir, arrêtons de parler du passé, il ne se compare pas avec la situation présente.95, 68, 36, 1871, 1848, 1789...et j'en oublie ne sont pas et ne seront jamais comparable avec le présent car l'histoire nourrit l'histoire. Pour le reste de tes propos... voir ma signature.

Celui qui n'a pas de passé n'a pas d'avenir..

Les anciens se sont battus pour nos acquis alors pour toi si ce n'est que de l'histoire laisse faire les bourgeois et dans quelques années tu le regreteras.

:Smiley_60:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Et moi je dit honte à ceux qui rejoingent pas le mouvement !

Ben dis donc, ça tombe bien que ton jugement personnel indifère totalement la grande majorité des cheminots... qui n'a pas fait grève aujourd'hui ! Ca sent pas la minorité démocratique... Passons...

Est-ce-que quelqu'un aurait une idée du taux de participation à la traction ???

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ben dis donc, ça tombe bien que ton jugement personnel indifère totalement la grande majorité des cheminots... qui n'a pas fait grève aujourd'hui ! Ca sent pas la minorité démocratique... Passons...

Est-ce-que quelqu'un aurait une idée du taux de participation à la traction ???

Le barrage d'Assouan va peut-être ceder devant autant d'indifference !

Va te cacher au lieu de pérorer car je n'ai de leçons à recevoir de personne et surtout pas de quelqu'un qui croit croit incarner la majorité silencieuse !

revoltages

Modifié par ___
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pour revenir à l'abracadabrantesque Chirac:

Vu dans le nouvel obs:

Le lien:

http://permanent.nouvelobs.com/social/2005...P7872.html?1233

L'article:

La SNCF "restera" publique, garantit Jacques Chirac

AP | 22.11.05 | 13:26

PARIS (AP) -- La SNCF "est une entreprise publique et elle le restera quoiqu'il arrive", a affirmé mardi Jacques Chirac.

"Ceci ne saurait en aucun cas être mis en cause, par qui que ce soit. Je m'en porte naturellement garant, mais c'est une évidence", a-t-il ajouté à l'issue d'une rencontre avec les partenaires sociaux à l'Elysée.

La SNCF "est une brillante entreprise française, essentielle à la France", et "un service public qui est tout à fait indispensable à notre pays", a-t-il souligné.

Evoquant le système minimum garanti, le chef de l'Etat a estimé "que le système a fonctionné en Ile-de-France et que l'objectif a été atteint".

Le mouvement social en cours "va créer beaucoup de difficultés ou de perturbations au détriment des Français ou d'un certain nombre d'entre eux, des entreprises de notre pays", a-t-il déploré.

Jacques Chirac a "observé que la SNCF a fait des ouvertures". Il a donc "souhaité que ce dialogue puisse conduire à un accord", en faisant "appel à la négociation, à la responsabilité et à la raison dans ce domaine". AP

Bonsoir à tous,

Une petite précision sur ce qui vient d'être réaffirmé par le chef de l'Etat :

La SNCF restera une entreprise publique, soit .Mais, il ne faut pas ignorer qu'une loi votée en catimini cet été prévoit la gestion des futures lignes TGV par le privé. Alors que deviendra notre entreprise si on lui enlève les lignes les plus rentables ? revoltages

Modifié par dioler
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Celui qui n'a pas de passé n'a pas d'avenir..

Les anciens se sont battus pour nos acquis alors pour toi si ce n'est que de l'histoire laisse faire les bourgeois et dans quelques années tu le regreteras.

revoltages

Il n'est pas question pour moi de critiquer les mouvements passés,je dis juste qu'aujourd'hui n'est pas comparable à hier et que le présent doit vivre pour lui même. Tant qu'à laisser faire les bourgeois, c'est le choix français depuis 1789 et, plus encore depuis 1848 alors tu sais...

Modifié par Cheminant
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

tu veux parler des partenariats partenaires privés? Des boîtes privées qui vont bosse sur les chantiers TGV?

Non, en fait je veux parler de la loi qui permet dorénavant à RFF (gérant du réseau férré) d'attribuer les futures lignes TGV au privé. Donc, la SNCF serait écarté de ces nouvelles lignes.

Un article est paru à ce sujet dans la vie du rail. revoltages

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Avez-vous remarqué que Chirac dans son discours parle uniquement que "la SNCF restera un Service Public", mais il n'exclu pas que la SNCF fasse comme EDF.... qui est toujours un Service Public malgrés l'ouverture de son capital. revoltages

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Maintenant que la direction lache une prime, une augmentation de salaire et le rapatriement d'ID TGV dans l'entreprise que peuvent dire ceux qui pensaient que cette grève ne servirait à rien ?

C'est encore une minorité de cheminot qui vient de se saigner et de perdre une journée de salaire pour obtenir ce pour quoi elle se bat.

Un peu d'unité SVP.

Que les non grévistes ne crachent pas sur les grèviste et inversement sinon on va droit dans le mur

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Concernant Chirac:

Il reste Gaulliste...l'ambiguité restera toujours leur fond de commerce, on peut prendre son intervention comme le"je vous ai compris" ferreux de son double mandat... revoltages

Maintenant que la direction lache une prime, une augmentation de salaire et le rapatriement d'ID TGV dans l'entreprise que peuvent dire ceux qui pensaient que cette grève ne servirait à rien ?

C'est encore une minorité de cheminot qui vient de se saigner et de perdre une journée de salaire pour obtenir ce pour quoi elle se bat.

Un peu d'unité SVP.

Que les non grévistes ne crachent pas sur les grèviste et inversement sinon on va droit dans le mur

Moi j'ai toujours proné le respect mais toi tu dis un peu "faites ce que je dis pas ce que je fais" quand on lit ton post, les nons grévistes sont à la fête...

Modifié par Cheminant
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Cheminant,

Je te laisse libre arbitre de ta pensée me concernant, gréviste ou non gréviste mais si tu relis correctement mon post tu verras que je ne fais qu'un constat. c'est à dire que la majorité de nos colllègues étaient non gréviste, qu'il ont passé leur journée à écrire sur ce forum (bizarre...) et que cette grève à porté ses fruits même petits.

Alors, non je ne dis pas "faites ce que je dis". Je n'ai pas cette prétention et espère que l'on me renverra dans les cordes le jour où je l'aurais.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...