Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Perturbations sur le réseau SNCF est de Paris à la suite d'un incendie.


ADC01

Messages recommandés

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est rigolo (si on veut), c'est le même entrepôt que la dernière fois (au mois de mars) et donc les mêmes lignes électriques :

http://actualitesdeg...nutes-blogs.fr/

T'es sur de cela ??

Parce qu'il me semble que celui qui a brulé en mars était coté BV , soit voie pair, hors celui là est coté Maroc, soit Impair, avec la sortie GC Est vers Vaires

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

T'es sur de cela ??

Parce qu'il me semble que celui qui a brulé en mars était coté BV , soit voie pair, hors celui là est coté Maroc, soit Impair, avec la sortie GC Est vers Vaires

Autant pour moi, je viens de retrouver les archives de TF1, c'est bien celui là à coté du Maroc

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité technicentre

"Bizarre, bizarre, vous avez dit bizarre, comme c'est bizarre..." comme auraient dit Prévert, Carné, Jouvet...

L'enquète risque de durer très longtemps, au moins 10 minutes...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité necroshine

Il etait déja a moitié ,écroulé cet entrepot...,

Structure en ferraille qui s'est déformée avec l'incendie précédent....

De la a dire que c'est voulu...

On le rase, on degage le fasceau de voies a cet endroit, et hop une jolie résidence....

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

http://www.leparisie...012-2149475.php

Un entrepôt incendié deux fois en six mois

3000 m2 de locaux d’activité économique ont été détruits par les flammes la nuit dernière à Gagny. Le bâtiment, déjà en partie sinistré en mars, devrait être rasé.

Simple malchance ou coïncidence troublante? Dimanche soir, l’immense entrepôt de Gagny, situé près de la voie ferrée et partiellement ravagé en mars dernier par un incendie, a de nouveau été la proie des flammes. En quelques heures, les 3000 m2 encore utilisés ont été détruits par le feu. Ils abritaient les stocks des librairies Mona Lisait et d’une société de cosmétiques.

[...]

Hier, les policiers du laboratoire scientifique de la préfecture de police de Paris ont procédé aux premières constatations. La sûreté territoriale, saisie de l’enquête après le premier incendie, avait conclu à un sinistre d’origine accidentelle, causé par une défaillance électrique. Rien pour l’heure ne permet, concernant ce second incendie, de privilégier l’hypothèse criminelle plutôt que l’hypothèse accidentelle. Seule certitude : depuis mars, les intrusions se sont multipliées dans cet entrepôt, désormais inutilisable.

Compte tenu de l’étendue des dégâts, le bâtiment devrait être rasé. Restera alors aux copropriétaires, injoignables hier, à déterminer quel sera l’avenir de ce terrain. « C’est une des rares zones d’activités dont nous disposons, indique Michel Teulet, le maire (UMP). Nous aimerions donc qu’il le reste et qu’il accueille, si possible, des activités porteuses d’emplois. »

Modifié par Cyril83
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...