Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Erreur sur le terrain : Avis et/ou témoignage.


Messages recommandés

Bonsoir à tous.

Avant toute chose, je tient à prévenir que ce message est destiné aux membres du forum dont le métier est la conduite des trains. En effet il sera employé ici des termes normalement non connu des "néophytes" si j'ose m'exprimer ainsi.

Ceci est ma première intervention sur ce forum. Je préfère garder l'anonymat (ce qui me fait donc sauter la case "présentation"), je m'excuse pour ce manque de courtoisie mais en voici la raison :

Je suis CRL au fret depuis deux ans et il m'est arrivé une broutille (pour certains), un quasi-accident (pour d'autres).

Il y a peu de temps, en quittant une voie de service dont la sortie est commandé par un carré violet (présentant le feu blanc) sur une ligne cantonné en BAL, je décolle totore, observe le feu blanc jusqu'à son franchissement, attend le dégagement de mon train des appareils de voies sans dépasser 30km/h, ne franchi pas entre-temps de signal de cantonnement, et la, une fois mon train ayant complètement dégagé les aiguilles, sur une faute d'étourdissement que je n'explique pas, je met pleins gaz et bouffe la marche à vue.

Le temps que je réalise ma bêtise et que je me pende au mpfa, l'iv indique 33km/h. Je passe finalement le signal de cantonnement (à voie libre) à 9-10 km/h.

La faute à été commise à la suite d'un tête à queue en quasi-fin de parcours.

Cette erreur de sécurité que je qualifierai volontiers de grossière est la première de ce type que je commet en deux ans de route. Avoir un retour où non de mon supérieur m'importe peu. Ce qui m'ennui c'est que je constate, fierté en berne, être capable de commettre une erreur d'inattention aussi grosse que celle-ci.

J'en appel à vos avis et à vos expériences sur le sujet. Je sais bien que des erreurs dans le métier on est amené à en faire. Mais comment avez vous réagi lorsque de l'inattention vous a emmenez à commettre une faute de sécurité (en l'occurrence la première fois de votre carrière) le cas échéant ?.

Quel est votre avis sur cette faute en particulier ? Vous vous dites surement que je cherche à me rassurer ? Et bien vous avez raison :D.

En vous remerciant par avance de vos retours et vous souhaitant une bonne soirée et un bon weekend !

Ya... euh non, Tientbonlabarre

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je ne vais pas dire que ce n'est pas grave car tout écart peut se révéler dangereux mais j'ai envie de te dire, ne te prends pas la tête avec ça, c'est fait et rien ne pourra réparer cette erreur, te tracasser à ce sujet t'amènera à en faire d'autres autrement plus "importantes". On n'est que des bonhommes après tout.

  • J'adore 6
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité JLChauvin

Celle là... tu ne la feras plus...

Tu comprends bien que tu aurais pu trouver la queue d'un train? L'essentiel n'est pas dans les trois kilomètres à l'heure de plus mais dans l’inobservation de la marche à vue...

Pour tout dire, celle là je l'ai faite dans mes jeunes années en sortie des voie de service de Port de Piles côté nord, par habitude d’être garé sur la voie d'évitement commandée par un carré alors que cette voie-là c'était un carré violet. Un beau feu vert sur le panneau suivant bien visible et rien entre lui et moi. Je n'ai jamais rien dis ni jamais rien vu revenir, mais crois moi que çà m'a servi de leçon! L'habitude et sa compagne l’inattention, les pires ennemis!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité technicentre

"Erreur de séquence ou erreur de séance" ça s'appelle...

Tu sais, on en fait tous dans nos métiers respectifs...

Te dire qu'il ne s'est rien passé, ce n'est pas vrai, il y a eu faute... Tu t'en es aperçu toi et il te faut relativiser car il ne s'est rien passé de plus fâcheux..

Maintenant, tu peux déjà positiver sur un point: TU NE FERAS PLUS JAMAIS CETTE ERREUR A CET ENDROIT ET TU Y PENSERAS A CHAQUE FOIS QUE TU Y PASSERAS...

Rassure-toi, on a tous nos boulets historiques quelque soit notre métier... Qu'on y soit pour quelque chose ou simple témoin.

Tu as maintenant une expérience de plus.

C'est passé ce coup-ci et va te guérir de l'inattention...

Regarde, 3 réponses déjà et pas écrites par des jeunots (je suis le plus jeune des 3) et pas que par des mécanos...

ça arrive, mais il faut en tirer les leçons pour ne plus recommencer.

Modifié par technicentre
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je en sais pas quels rapports tu as avec ton chef, mais s'ils sont bons (et lui aussi) et que ce ne n'est pas lui qui met ça sur le tapis (ça fait deux conditions ;)), tu peux lui en parler lors d'un accompagnement. (Je dis ça car mon chef actuel est un bon et j'entretiens de très bons rapports avec lui.)

Et d'une façon générale, il est évident qu'en fin de mission, on a tendance à se relâcher psychologiquement. Tu as fait ta première boulette, bienvenue au club, tu es dépucelé. Tu en feras d'autres, sois-en certain.

Bref relativise* ! (Ce qui n'implique pas de ne pas prendre ça au sérieux bien entendu).

* Mince, tu n'es pas Superman...

Modifié par Roukmoute
  • J'adore 5
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Tu viens d'apprendre qu'un CRL est humain, avec ses forces mais aussi ses faiblesses.

Tu as compris le comment, les risques, alors demande toi le pourquoi.

Cherche à savoir pourquoi ton cerveau a placé le dégagement de la queue de ton train comme libération de marche.

Cherche à savoir pourquoi tu as loupé ici ce que tu sais faire ailleurs.

Cherche aussi à savoir ce qui a fait que tu as réactivé ta vigilance à un moment.

Et avec tout ça, apprend comment tu fonctionnes.

On sera toujours fatigué en fin de mission, l'environnement ne changera pas, la machine non plus, donc le meilleur moyen de progresser, c'est de comprendre pour se changer sois même.

Conduire un train, 15 000 personnes environ savent le faire à la SNCF ... savoir se comprendre et faire une toutouille de ça et de son métier, beaucoup moins savent le faire, toute une part de CRL n'y arrivent jamais et reproduisent tout ça de manière récurrente.

Car se comprendre, c'est beaucoup plus compliqué que de comprendre le RH, le panto de la 22200 ou le fonctionnement du BAL.

Et ca fait souvent beaucoup plus mal car s'il est simple de gueuler contre le système, ca l'est beaucoup moins de le faire contre sois même. Mais il n'y a rien de plus gratifiant quand on y arrive car on arrive alors à conduire "devant son train".

Bon courage ;-)

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salut,

Tu as fait une faute de sécurité mais il n'y a pas eu de graves conséquences. Tu t en est rendu compte et c'est déjà un point positif.

Les fin de missions sont et seront toujours des moments critiques pour les conducteurs et lorsque cela précède les vacances l'effet est décuplé.

Personne ne te jettera la première pierre ici car tout le monde a un jour fait une boulette. Ca fait partie du métier ou alors ce gars ne fait pas grand chose.

Comme tu l'as suggéré Nipou, refais le schéma mental pour comprendre pourquoi mais comme l'ont dit mes autres confrères, passe a autre chose et ne te focalise pas trop la-dessus car la se présentera un risque de surincident.

  • J'adore 3
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonsoir à tous et du fond du coeur merci pour vos retours aussi constructifs les uns que les autres.

ADC01 (et JLCChauvin), effectivement les conséquences auraient pu être dramatique si j'avais rencontré ce contre quoi la marche à vue protège en partie. Des petites boulettes j'en ai fait, je suis d'accord avec vous et difficile de croire le contraire, nous sommes humains et donc non infaillible. Sauf que celle-ci me tracasse car des départs sous la règle du feu blanc j'en fais en moyenne un, deux voir trois par trains. Et justement je n'arrive pas à cerner le pourquoi là, d'un coup, j'ai décidé de sortir de ma mémoire le point le plus important de la règle du feu blanc... C'est pour ça qu'au risque de paraître stressé et fragile (mais bon, sous couvert de l'anonymat on peut se permettre pas mal de choses), j'ai décidé de posté mon message et de partager les points de vues (c'est chose faites et merci encore pour vos réponses).

Technicentre, "erreur de séquence"... Bah non. C'est ca le soucis justement :). J'ai pas eu d'éléments troublant ma séquence, de l'autorisation de départ jusqu'au dégagement de mon train... Par contre effectivement ce genre de scène est ce qu'on pourrait appeler l’expérience personnelle et j'ose espérer qu'on ne m'y reprenne pas à deux fois, et pas qu'à cet endroit tant qu'à faire.

Rail cassé, cela fait deux ans que je suis titulaire ;). Excès de confiance, peut-être... Sans doute même.

Roukmoute, malheureusement je viens de changer de chef et je n'ai eu pour le moment ni jfc, ni accompagnement avec lui. Je n'ai eu que des échos (positifs) mais rien de bien concret pour le cerner. Au fond de moi je te suis, je suis très partisan du "faute avouer à moitié pardonné". Parcontre j'ai eu un autre conseil d'une collègue proche qui stipulait le contraire ("prends sur toi simplement, pour le reste si ça passe à l'as c'est pas plus mal").

Merci Nipou pour ton analyse ! Je demande rien de mieux que de pouvoir répondre à ces questions mais comme je le disais pour ADC01, j'ai su le faire pour quelques boulettes commises mais celle-ci non... j'arrive pas à l'avaler et je sais pas comment j'ai pu passer à côté d'une procédure si habituelle mais pourtant si importante alors que je l'applique maintes et maintes fois. C'est la raison pour laquelle j'ai eu besoin de me livrer sur ce forum aujourd'hui !

Class66220, bien vu, je pars en vacances le 30 août ... lol. La Je suis en weekend et reprends le travail lundi, j'ai presque hâte histoire de reprendre les commandes après une importante remise en question afin de me redonner confiance et de repartir de 0 (donc me vider l'esprit et éviter de surenchérir avec une autre bourde).

Bref je vois bien avec mon long message que c'est sans doute tout un foin pour pas grand chose et que je dois paraître bien émotif pour ameuter le forum tout entier au lieu de me concentrer sur moi même et rebondir seul comme un grand... Mais ce qui est fait est fait et aux vues de vos réponses je ne regrette pas, merci encore.

Bien à vous

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour

Se demander le pourquoi, le comment, et comment éviter de le refaire est le principale maintenant; puisque c'est fait.

Je ne pense pas qu'il y ai de règles précises aux erreurs, certaines sont connus - les ruptures de sequence, la baisse d'attention en fin de mission, juste avant ou juste après les vacances, le délit d'habitude qui fait qu'on travail sans se poser la question de ce qu'est la règle- ou plus simplement l'oublie, sans motifs, tout va bien, on connais les lieux, la procédure..mais on oublie un truc, ici la mav. Oui ca arrive.

A ce que tu écrit, cela rentre bien dans l'oubli plus que dans la distraction d'un événement exterieur, tout y est dans la procédure, de l'ouverture du signal, jusqu'au dégagement du train..la mav est passé à côté pendant quelques minutes..pas longtemps puisque tu t'en rends compte rapidement, ce qui montre que tu n'étais pas absent mais bel et bien présent à ton train.

Comment éviter un oubli....je vois pas.

A titre personnel je ne suis pas fan des différents cartons, aide mémoire qui sont fait, comme les plaques us/um, ou les fiches CALM; mais c'est perso, pour d'autre ca les conforte voire les aide, cela peux aussi servir sur une courte période pour se remettre dedans.

Quand a en parler à son chef, je rejoint ceux qui disent qu'il faut le dire avant que le retour se fasse. Et même si derrière c'est un casse pieds, il n'y a a mon sens rien de pire que de vouloir cacher,assumer c'est aussi notre boulot. Et en cas de pépin avec deux versions contradictoires, tu crois celui qui te cache des choses ou celui qui te dit franchement quand il a fait une boulette.

C'est pas grand chose, pas parceque c'est 3 4 km/h; mais parceque tu as régit, ce qui veux dire que tu étais la, bien présent à ton train

  • J'adore 3
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Une remarque et une question:

La Remarque: dans le temps, la marche à vue imposait d'être en mesure de s'arrêter avant un obstacle, pas de rouler en dessous d'une limite fixée numériquement, mais ça c'était avant...

La question : un SIAC aurait-il empêché cet... Incident ?

Ceci posé, Bon courage!

Modifié par sdx
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je ne vois pas en quoi le SIAC peut éviter d'oublier la marche à vue, je parle du SIAC officiel, Système Informatique d'Aide à la Conduite équipant certains matériels, l'autre truc que son créateur a appellé pareil pour entretenir la confusion n'a pas d'existence officielle ni légale.

  • J'adore 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

oui aprés 2 ans d conduite ,comme beaucoup, après cette période ou tu étais concentré ,tu te sens beaucoup plus a l'aise et il s'en suis une concentration moins grande qui devient source d'erreurs , d'oublies..il faut reprendre les bonnes habitudes du début ,revenir aux fondamentaux ne pas se relâcher.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

On a beau passer des entretiens, tests psyco, formations etc, nous ne restons que des humains, professionnel mais humain avant tout!

Et pour cette raison: R.S, V.A, K.V.B, ENR etc équipent nos engins et nos lignes pour servirent de boucle de rattrapage.

Si tu ne t'en étais pas rendu-compte le kvb l'aurais fait à ta place!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

On a beau passer des entretiens, tests psyco, formations etc, nous ne restons que des humains, professionnel mais humain avant tout!

Et pour cette raison: R.S, V.A, K.V.B, ENR etc équipent nos engins et nos lignes pour servirent de boucle de rattrapage.

Si tu ne t'en étais pas rendu-compte le kvb l'aurais fait à ta place!

Je ne serais pas aussi affirmatif. Tu as des signaux de groupe au blanc qui ne portent pas le KVB. C'est bien pour ca que ca reste quand même l'humain qui est seul mettre a bord.

  • J'adore 4
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

On a beau passer des entretiens, tests psyco, formations etc, nous ne restons que des humains, professionnel mais humain avant tout!

Et pour cette raison: R.S, V.A, K.V.B, ENR etc équipent nos engins et nos lignes pour servirent de boucle de rattrapage.

Si tu ne t'en étais pas rendu-compte le kvb l'aurais fait à ta place!

C'est le dernier des résonnements à avoir, et penser cela est la base de grosses conneries à venir!!!! Le conducteur est maître à bord!!!

Oui, nous ne sommes que des humains,

  • J'adore 4
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité technicentre

Bonsoir à tous et du fond du coeur merci pour vos retours aussi constructifs les uns que les autres.

ADC01 (et JLCChauvin), effectivement les conséquences auraient pu être dramatique si j'avais rencontré ce contre quoi la marche à vue protège en partie. Des petites boulettes j'en ai fait, je suis d'accord avec vous et difficile de croire le contraire, nous sommes humains et donc non infaillible. Sauf que celle-ci me tracasse car des départs sous la règle du feu blanc j'en fais en moyenne un, deux voir trois par trains. Et justement je n'arrive pas à cerner le pourquoi là, d'un coup, j'ai décidé de sortir de ma mémoire le point le plus important de la règle du feu blanc... C'est pour ça qu'au risque de paraître stressé et fragile (mais bon, sous couvert de l'anonymat on peut se permettre pas mal de choses), j'ai décidé de posté mon message et de partager les points de vues (c'est chose faites et merci encore pour vos réponses).

Technicentre, "erreur de séquence"... Bah non. C'est ca le soucis justement :). J'ai pas eu d'éléments troublant ma séquence, de l'autorisation de départ jusqu'au dégagement de mon train... Par contre effectivement ce genre de scène est ce qu'on pourrait appeler l’expérience personnelle et j'ose espérer qu'on ne m'y reprenne pas à deux fois, et pas qu'à cet endroit tant qu'à faire.

Rail cassé, cela fait deux ans que je suis titulaire ;). Excès de confiance, peut-être... Sans doute même.

Roukmoute, malheureusement je viens de changer de chef et je n'ai eu pour le moment ni jfc, ni accompagnement avec lui. Je n'ai eu que des échos (positifs) mais rien de bien concret pour le cerner. Au fond de moi je te suis, je suis très partisan du "faute avouer à moitié pardonné". Parcontre j'ai eu un autre conseil d'une collègue proche qui stipulait le contraire ("prends sur toi simplement, pour le reste si ça passe à l'as c'est pas plus mal").

Merci Nipou pour ton analyse ! Je demande rien de mieux que de pouvoir répondre à ces questions mais comme je le disais pour ADC01, j'ai su le faire pour quelques boulettes commises mais celle-ci non... j'arrive pas à l'avaler et je sais pas comment j'ai pu passer à côté d'une procédure si habituelle mais pourtant si importante alors que je l'applique maintes et maintes fois. C'est la raison pour laquelle j'ai eu besoin de me livrer sur ce forum aujourd'hui !

Class66220, bien vu, je pars en vacances le 30 août ... lol. La Je suis en weekend et reprends le travail lundi, j'ai presque hâte histoire de reprendre les commandes après une importante remise en question afin de me redonner confiance et de repartir de 0 (donc me vider l'esprit et éviter de surenchérir avec une autre bourde).

Bref je vois bien avec mon long message que c'est sans doute tout un foin pour pas grand chose et que je dois paraître bien émotif pour ameuter le forum tout entier au lieu de me concentrer sur moi même et rebondir seul comme un grand... Mais ce qui est fait est fait et aux vues de vos réponses je ne regrette pas, merci encore.

Bien à vous

Et que non... Tu es bien en face d'une rupture de séquence ou de séance... Ce qu'il l'a provoqué? Un instant de fatigue, une idée, ETC...

Je ne vois pas en quoi le SIAC peut éviter d'oublier la marche à vue, je parle du SIAC officiel, Système Informatique d'Aide à la Conduite équipant certains matériels, l'autre truc que son créateur a appellé pareil pour entretenir la confusion n'a pas d'existence officielle ni légale.

Merci Eric, je l'avais oublié celui là... On en entend plus parler ici et heureusement d'ailleurs... Tu vois, certains départs du WDC ne sont pas négatifs....

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Re !

Merci encore pour vos retours !

Je touche du bois mais je n'ai pas encore eu de FU KVB. C'est comme cela que je l'interprète : si les automatismes prennent la relève c'est tout simplement parce le conducteur n'a pas ou mal fait son boulot et les conséquences peuvent être grave (la preuve ici). Sur ma voie de service, ni balises ni cro. Et de manière, il y a deux changements de cabine lors du tête à queue, donc des verrouillages et déverrouillages pupitres avec les réinitialisation kvb qui vont bien... Je ne me serai pas rendu compte de mon erreur j'aurai à coup sur franchi le signal de cantonnement pleine bourre sans aucune prise en charge.

Technicentre, j'ai trop peu entendu le terme "rupture de séance" pour pouvoir me souvenir de la signification qu'il y a derrière. Par contre "rupture de séquence", pour moi c'est justement une séquence (Visa, màv, arrêt accidentel et j'en passe) qui est troublée par un facteur extérieur (téléphone, rst, papotage en gare avec un tiers...) qui fait que tu n'a plus la tête dans ta procédure et que tu la bouffe. Dans mon cas, je n'ai pas eu de facteurs extérieur favorisant ma déconcentration. La fatigue de fin de parcours éventuellement mais justement j'aurai apprécié faire comme d'hab et l'inclure dans ma procédure de marche à vue (fatigue = temps de réflexe plus long = vitesse encore en déca de ce qui aurait pu être jugé sécuritaire dans un état d'attention accru) plutôt que de tout bazardé et rouler sans me poser de question...

Effectivement j'en toucherai un mot à mon chef au moment venu, merci pour ces conseils !

Bien à vous tous

Modifié par Roukmoute
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est le dernier des résonnements à avoir, et penser cela est la base de grosses conneries à venir!!!! Le conducteur est maître à bord!!!

Oui, nous ne sommes que des humains,

Ba oui, mais il est bien là pour çà non?! ou alors il sert juste de déco dans la machine?!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je ne serais pas aussi affirmatif. Tu as des signaux de groupe au blanc qui ne portent pas le KVB. C'est bien pour ca que ca reste quand même l'humain qui est seul mettre a bord.

Je ne suis pas rentré dans les détails, bien sur qu'il y a des endroits dans kvb, pour les écarts de conduites qui ne sont pas prise en compte par les systèmes de sécu ou que ces derniers tolèrent, il y a les BG, ATESS, accompagnement des chefs etc...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité JLChauvin

On a beau passer des entretiens, tests psyco, formations etc, nous ne restons que des humains, professionnel mais humain avant tout!

Et pour cette raison: R.S, V.A, K.V.B, ENR etc équipent nos engins et nos lignes pour servirent de boucle de rattrapage.

Si tu ne t'en étais pas rendu-compte le kvb l'aurais fait à ta place!

C'est le dernier des résonnements à avoir, et penser cela est la base de grosses conneries à venir!!!! Le conducteur est maître à bord!!!

Oui, nous ne sommes que des humains,

Ba oui, mais il est bien là pour çà non?! ou alors il sert juste de déco dans la machine?!

non, juste une aide, et si possible transparent!

Le KVB, comme tout système de ce genre n'est ni une aide ni un supplétif, le prendre comme tel ouvre la porte à de dangereuses dérives.

La meilleure comparaison que je puisse trouver, c'est le filet de sécurité des acrobates de cirque... qui contrairement à ce que l'on voudrait croire ne protège pas toujours d'un accident mortel. Pour continuer dans la comparaison, le filet de sécurité ne fait pas le bon acrobate, sa vocation principale est... de ne jamais servir. Pareil pour le KVB, c'est justement le piège qu'ont voulu éviter les concepteurs, même si la solution trouvée n'est pas forcément la plus optimale.

Le KVB, contrairement à ce qu'on nous a raconté au début est tout sauf transparent. Quel est le problème pour l'utilisateur? Aucun s'il adapte sa conduite aux nouvelles circonstances. Ça plombe la régularité, et alors? Que les concepteurs adaptent le système à l'homme au lieu de vouloir adapter l'homme au système et que les marchands de camemberts viennent un peu sur le terrain (postes, cabines de conduite...) pour vérifier l'inadéquation de leur théories par rapport à la réalité du terrain.

Çà nous éloigne du sujet, KVB ou pas il s'agit d'une inobservation de la marche à vue réglementaire, point barre! On ne vas pas fusiller Tientbonlabarre pour çà, s'il a compris où il avait merdé il ne recommencera plus jamais cette connerie là. Pas la peine de se prendre le choux avec un tas de divagations hors sujet.

Modifié par JLChauvin
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...

L'extension "AdBlock" anti-pub... on en parle ?

Vous avez installé un outil pour bloquer la publicité sur internet...hors c'est la publicité qui permet à cheminots.net d'exister et de vous permettre d'avoir la meilleure expérience utilisateur possible.

Alors pourquoi ne pas désactiver votre bloqueur de pub pour ce site et ainsi participer à sa pérennité ?

Si vous ne souhaitez pas désactiver Adblock, vous pouvez quand même accéder au site,
et on vous souhaite une bonne visite !

 

Comment désactiver Adblock pour cheminots.net ?

Repérez l'icône Adblock sur votre navigateur internet (Mozilla Firefox, Google Chrome etc.). 
Généralement elle se situe à droite de la barre d'adresse, ou tout en bas à droite de la fenêtre.
adblock.png.b5362a440eebda16ea382664cb9b629f.png

Cliquez sur l'icône puis.. (en fonction du navigateur) :

Mozilla Firefox 
Cliquez sur « Désactiver partout ».

Google Chrome et autres 
Cliquez sur « Ne rien bloquer sur les pages de ce domaine » ou décochez « Activé pour ce site ».

 

Si je n'arrive pas à désactiver Adblock...

Si vous ne trouvez pas le bouton Adblock ou si vous n'arrivez pas à désactiver Adblock, vous pouvez essayer de désinstaller complètement le logiciel dans les options de votre navigateur web:

Mozilla Firefox 
Cliquez sur Firefox, puis Modules complémentaires. Dans Extensions, désactivez/désinstallez Adblock.

Google Chrome 
Cliquez sur la clé à outil en haut à droite, puis Outils et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

Apple Safari 
Cliquez Safari, puis Préférences et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

 

FREEBOX
Se connecter à l’interface de gestion mafreebox.freebox.fr puis « Connexion Internet > Configuration > Blocage de la publicité »
Désactiver l’option et cliquer sur Modifier.

Antivirus
Certains antivirus bloquent les bannières, essayez en le désactivant. Si c'est lui qui bloque les pubs, vous pouvez désactiver cette fonctionnalité, ou mettre le site cheminots.net en liste blanche.