Aller au contenu
Le Web des Cheminots

RFF veut fermer la ligne de fret entre Beaurepaire et Saint Rambert d'Albon


Messages recommandés

 

RFF veut fermer la ligne de fret entre Beaurepaire et Saint Rambert d'Albon

 

Depuis quelques mois Réseau Ferré de France veut fermer cette ligne vieille de 80 ans pour cause

de sécurité. La commune de Beaurepaire et la coopérative agricole La Dauphinoise ont obtenu le

maintien jusqu'en décembre. Un enjeu économique pour la ville comme pour les céréaliers.

 

Pour RFF, cette voie ferrée est trop vétuste. Une partie a d'ailleurs déjà été fermée. La ligne allait

autrefois jusqu'à Rives. Le coût des travaux nécessaires est estimé à 6 millions d'euros. Il faudrait

refaire complètement les voies. "Nous préférons investir sur d'autres lignes. Nous ne voulons pas

faire d'investissements à perte" affirme RFF.

 

Pourtant, cet axe ferroviaire représente un argument déterminant pour attirer de nouvelles entreprises

sur la zone industrielle du Champlard à Beaurepaire. Et de son côté la coop agricole La Dauphinoise

comptait augmenter son transport de céréales de 50 000 à 80 000 tonnes annuelles.

 

La suite dans France 3 Alpes

 

silo_410.jpg

Modifié par Roukmoute
  • J'adore 4
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

extrait de fr3

"coût des travaux nécessaires est estimé à 6 millions d'euros. Il faudrait refaire complètement les voies. "Nous préférons investir sur d'autres lignes. Nous ne voulons pas faire d'investissements à perte" affirme RFF. Pourtant, cet axe ferroviaire représente un argument déterminant pour attirer de nouvelles entreprises sur la zone industrielle du Champlard à Beaurepaire. Et de son côté la coop agricole La Dauphinoise comptait augmenter son transport de céréales de 50 000 à 80 000 tonnes annuelles.

La fermeture annoncée place la commune de Beaurepaire et la coop La Dauphinoise dans une situation difficile. Pour la ville, ça signifie 2 000 camions de plus sur une route déjà bien chargée, la D 519, entre Chanas et Beaurepaire. Pour la coop, il faudra complètement réorganiser toute la chaîne de transport puisque le site de Beaurepaire n'est pas délocalisable. C'est le plus important silo du groupe. D'ici la fin de cette année, la réduction des passages sur cette ligne de fret va lui coûter 200 000 euros."

et si les élus et les gens du coin se mobilisaient un peu au lieu d'attendre et de râler lorsqu'il est trop tard ?

Modifié par jackv
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Gare de Beaurepaire (PK 20 + 300)

Elle était située à 20,300 km de Saint-Rambert-d'Albon et à 32,800 km de Beaucroissant.

La gare à l'époque de la Compagnie du PLM (en 1915).

Dans le fond la direction de Beaucroissant (Rives) et Grenoble.

L'ancienne ligne de Saint-Rambert-d'Albon à Beaucroissant (Rives) sur notre forum.

beaure10.jpg

  • J'adore 5
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

De 1858 à 1862, ce fut la seule ligne ferroviaire permettant aux Grenoblois de rejoindre le reste de la France.

La ligne de Saint-Rambert-d'Albon à Grenoble via Rives fut effectivement la première ligne de chemin

de fer a arriver à Grenoble.

Section Saint-Rambert-d'Albon - Beaurepaire - La Côte-Saint-André-Le-Rival - Beaucroissant (Bifur) mise

en service par la Compagnie du chemin de fer de Saint-Rambert à Grenoble : le 5 novembre 1856.

Section Rives - Moirans - Pique-Pierre (commune de Saint-Martin-le-Vinoux) : mise en service

par la Compagnie du chemin de fer de Saint-Rambert à Grenoble (1) le 10 juillet 1857.

Section Pique-Pierre - Grenoble : mise en service par la Compagnie des chemins de fer

du Dauphiné le 1er juillet 1858 (après achèvement du pont sur l'Isère).

(1) Le 5 décembre 1857, la Compagnie du chemin de fer de Saint-Rambert à Grenoble change

de dénomination pour prendre celle de Compagnie des chemins de fer du Dauphiné.

Modifié par IGS4
  • J'adore 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 4 mois plus tard...

Saint-Rambert-d'Albon - Beaurepaire - Bifur de Beaucroissant (Rives)

Carte ferroviaire du département de la Drôme

Carte ferroviaire du département de l'Isère

Un article de France 3 Alpes du 7 octobre 2014 :

RFF veut fermer la ligne de fret entre Beaurepaire et Saint Rambert d'Albon

L'ancienne ligne de Saint-Rambert-d'Albon à Beaucroissant (Rives) sur notre forum.

La ligne de fret entre Beaurepaire et Saint-Rambert-d'Albon de nouveau sur les rails ?

De l'espoir pour la ligne de fret entre Beaurepaire en Isère et Saint-Rambert-d'Albon dans la Drôme
Un temps menacée d'abandon par RFF, elle pourrait être maintenue grâce à la mobilisation des élus
locaux. Mais il faut d'abord la remettre en état.

En octobre dernier, Réseaux Ferrés de France avait annoncé la possible fermeture de cette voie unique
à trafic restreint. Pour RFF, cette voie ferrée est trop vétuste. Les travaux nécessaires à sa rénovation
pourraient coûter entre 6 et 8 millions d'euros. Pourtant, cet axe ferroviaire représente un argument
déterminant pour attirer de nouvelles entreprises sur la zone industrielle de Beaurepaire.

Aujourd'hui, cette liaison est essentiellement utilisée pour le fret de marchandises agricoles. Sa fermeture
aurait des répercussions négatives sur une coopérative céréalière. La Dauphinoise est devenue au fil du
temps la seule utilisatrice des 23 km de voie ferrée. Et ce sont près de 50 000 tonnes de céréales chaque
année qui sont acheminées grâce à cette ligne. L'une des conséquences de sa fermeture : près de 2 000
camions de plus sur les routes chaque année.

La suite dans France 3 Alpes du vendredi 27 février.



© France 3 Alpes

Modifié par IGS4
  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 4 mois plus tard...

C’est une première nationale pour la protection des lignes ferroviaires «à rouvrir». Préfet contre Département. Le premier vient d’engager des poursuites contre le second aux fins de remise en état du domaine public ferroviaire. 

http://france3-regions.francetvinfo.fr/alpes/isere/ligne-rives-saint-rambert-en-isere-le-prefet-poursuit-le-departement-778489.html

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Un sujet avait déjà été ouvert sur ce problème en 2014.

http://france3-regions.francetvinfo.fr/alpes/2014/10/14/rff-condamne-pour-laxisme-dans-la-protection-de-ses-lignes-non-utilisees-en-isere-570880.html

... le sujet est ici :

Edit Roukmoute : sujets fusionnés

Modifié par Roukmoute
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

RFF condamné à engager des poursuites contre le département de l'Isère

. La cour d’appel de Lyon a jugé illégales ces autorisations estimant que RFF ne pouvait évoquer l'intérêt de la sécurité routière pour refuser de constater les infractions.

La Cour d’appel de Lyon a ordonné à RFF :
- La constatation des 5 infractions par procès verbal de contravention de grande voirie.
- L’engagement des poursuites devant la juridiction compétente.
- Une astreinte de 100 euros par jour de retard à engager lesdites poursuites (au delà d’un délai de 2 mois)
- Le versement d’une indemnité de 1200 euros à la FNAUT.

"Les poursuites qui devront être engagées par RFF devront normalement conduire à la condamnation du Département et au réaménagement de ces passages routiers par installation de passages à niveau préservant la fonctionnalité ferroviaire de la ligne", explique la FNAUT

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Cet "arbre" de la victoire cache bien la forêt à abattre......

Combien d'energie et de temps passé par les membres de la FNAUT, pour UNE seule ligne, c'est symbolique..Homerique serait même plus approprié.....

La réalité, c'est tout le systéme de Defaisance du Rail qui est encore et toujours à l'œuvre, de haut en bas, de gauche à droite, du système....il a pris là une petite volée de bois vert, croyez vous qu'il en sera un seul instant destabilisé ???....personnellement, je ne le pense nullement, et les "arrangements" locaux financiers tendront à amenuiser les conséquences de ce jugement, prouvant le "bien fondé" et la "juste vision" de ceux en charge de l'avenir du Rail...avenir passant par son eradication accélérée....

Fabrice

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 semaines plus tard...

Pour RFF, cette voie ferrée est trop vétuste. Une partie a d'ailleurs déjà été fermée. La ligne allait

autrefois jusqu'à Rives. Le coût des travaux nécessaires est estimé à 6 millions d'euros. Il faudrait

refaire complètement les voies. "Nous préférons investir sur d'autres lignes. Nous ne voulons pas

faire d'investissements à perte" affirme RFF.

Bel argument capitaliste et égoïste. Le réseau ferré doit-il être rentable en tout point ou doit-il servir au désenclavement et au développement du territoire ? Quel est l'impact et le coût pour la collectivité du report du transport sur la route ?

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Parce que tu crois que le rail est indispensable ou désenclavement et/ou développement du territoire ? C'est fini depuis des lustres, depuis que qu'il y a pratiquement une voiture par foyer, croire le contraire est utopique.

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

ADC 01 le rail n'est pas indispensable, mais je pense que ce que veut dire eric-p , c'es qu'en échangeant une VUTR contre des norias de camions la collectivité n'est pas forcément gagnante !

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Essayer de comprendre les fragiles equilibres de l'économie du transport, du rail pour ce qui nous concerne, est un exercice bien peu motivant pour la plupart de la population...

d'autres "priorités" bien plus pragmatiques sont à gerer.....les gens en restent sur les archétypes "les camions sur les trains ???...oui oui, c'est très bien...".

Si la com leur en donne, enfin disons leur a donné fut un temps sur ce registre, c'est électoralement signe que "là haut, ils font quelquechose.."

Sauf que nous savons très bien que rien de tout cela n'est que de poudre aux yeux, et que ce mouvement de defaisance orchestré.va continuer son œuvre..

Il y a dix ans, on pouvait encore croire au sursaut, mais là aussi, cette "ouverture" n'etait qu'un paravent à la forfaiture....

les cartes sont brouillées, les actionnaires qui ont peut être cru à une nouvelle niche, saisissent eux aussi la diabolique machination, espèrent encore tirer quelques sous du "bidule" et sauver leur mise....

Il reste le secteur agro industriel qui s'inquiete très fort du prix des céréales rendues.... et qui possède encore un poids suffisant pour maintenir les trafics, le reste vit sur sa lancée, et espère un depeçage en douceur dans les 20 prochaines années: une génération....

Après eux, le deluge....

Fabrice

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

ADC 01 le rail n'est pas indispensable, mais je pense que ce que veut dire eric-p , c'es qu'en échangeant une VUTR contre des norias de camions la collectivité n'est pas forcément gagnante !

Je pense que, s'il y avait vraiment assez de trains de fret qui empruntaient cette ligne, assez pour justifier la noria de camions, la question ne se poserait même pas...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Certes, mais les petits ruisseaux font les grandes rivières. Quoique, en matière d'écologie, on s'en fout...

Mais non, ..mais non..l'Ecologie, le citoyen y participe, et très activement, puisqu'on lui dit ce qu'il doit ( bien ) penser...ex: le velo

C'est très en vogue, le velo, moyen de transport "doux".. voilà un bon moyen, et un excellent argument, pour deposer les voies ferrées, et faire ( à pas cher, sur fonds européens ) de belles nouvelles pistes....

j'achéte donc mon beau vélo, je roule sur ces belles pistes pompeusement nommées "voies vertes", je suis donc forcement un ecolo....

Fabrice

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Le briquetier

Sans deconner, y prenne vraiment les gens pour des abrutis... Y aurait franchement des têtes à couper, c'est pas le boulot qui manquerai! Allez, une bonne coupe du monde de foot et on avilise tout ça, non mais!

Je me suis promis depuis longtemps de ne plus voter, mais un secret espoir m'y poussait toujours jusque maintenant... Mais franchement, des extrêmes aux partis plus conventionnels.... Y a rien, strictement rien à en tirer. Lobbying, arrangements, magouilles en tous genre, adaptation des lois en vue des réélections à venir... Désolé, c'était mon petit coup de gueule du moment! Le briquetier est consterné! :mad:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...

L'extension "AdBlock" anti-pub... on en parle ?

Vous avez installé un outil pour bloquer la publicité sur internet...hors c'est la publicité qui permet à cheminots.net d'exister et de vous permettre d'avoir la meilleure expérience utilisateur possible.

Alors pourquoi ne pas désactiver votre bloqueur de pub pour ce site et ainsi participer à sa pérennité ?

Si vous ne souhaitez pas désactiver Adblock, vous pouvez quand même accéder au site,
et on vous souhaite une bonne visite !

 

Comment désactiver Adblock pour cheminots.net ?

Repérez l'icône Adblock sur votre navigateur internet (Mozilla Firefox, Google Chrome etc.). 
Généralement elle se situe à droite de la barre d'adresse, ou tout en bas à droite de la fenêtre.
adblock.png.b5362a440eebda16ea382664cb9b629f.png

Cliquez sur l'icône puis.. (en fonction du navigateur) :

Mozilla Firefox 
Cliquez sur « Désactiver partout ».

Google Chrome et autres 
Cliquez sur « Ne rien bloquer sur les pages de ce domaine » ou décochez « Activé pour ce site ».

 

Si je n'arrive pas à désactiver Adblock...

Si vous ne trouvez pas le bouton Adblock ou si vous n'arrivez pas à désactiver Adblock, vous pouvez essayer de désinstaller complètement le logiciel dans les options de votre navigateur web:

Mozilla Firefox 
Cliquez sur Firefox, puis Modules complémentaires. Dans Extensions, désactivez/désinstallez Adblock.

Google Chrome 
Cliquez sur la clé à outil en haut à droite, puis Outils et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

Apple Safari 
Cliquez Safari, puis Préférences et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

 

FREEBOX
Se connecter à l’interface de gestion mafreebox.freebox.fr puis « Connexion Internet > Configuration > Blocage de la publicité »
Désactiver l’option et cliquer sur Modifier.

Antivirus
Certains antivirus bloquent les bannières, essayez en le désactivant. Si c'est lui qui bloque les pubs, vous pouvez désactiver cette fonctionnalité, ou mettre le site cheminots.net en liste blanche.