Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Enquête interne Sécurité : des résultats encourageants mais des progrès restent à faire (SNCF - 09/12/2014)


Messages recommandés

Enquête interne Sécurité : des résultats encourageants mais des progrès restent à faire (SNCF - 09/12/2014)

96% des cheminots considèrent la sécurité comme une priorité dans l’exercice de leur métier. Mais ils évoquent aussi la nécessité de moderniser les procédures et les outils d’analyse, comme les audits ou les retours d’expérience. Ces résultats sont issus de l’enquête sur la sécurité, lancée en septembre 2014 auprès des 152 000 agents SNCF. C’est la première fois qu’une étude de ce type est réalisée à cette échelle. Plus de 52 000 des agents ont répondu. L’enquête est l’une des mesures prises suite à l’accident de Brétigny et de la collision de Denguin, «parce que ces événements nous rappellent que la sécurité n’est jamais acquise» appuie Pierre Izard, directeur général sécurité et qualité ferroviaire lors de sa présentation le mardi 09 décembre 2014 ...

Synthèse de l'enquête en 34 pages (PDF) :

http://www.sncf.com/ressources/presse_synthese-enquete-interne-securite-sncf_09-12-2014.pdf

Je précise : "... accès tout public depuis cette page du service de presse SNCF" :

http://www.sncf.com/fr/presse/article/enquete-securite-ferroviaire-103421

Modifié par Pascal 45
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Donner un accès publique aux résultats d'une enquête interne c'est quoi ?

Réponse 1 : Faire preuve de transparence.

Réponse 2 : Se servir de ces résultats pour dire au bon peuple que malgré les catastrophes récentes, il n'y a rien à craindre puisque même les cheminots affirment que la sécu est prioritaire et qu'il n'y a que quelques progrès à faire ...

Réponse 3 : Une erreur de l'informaticien.

J'hésite ^^

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Page 5, on lit que 52384 agents ont répondu à l'enquête, sur un total de 152591 personnes concernées.

Traduction prévisible du Français moyen : "deux cheminots sur trois n'en ont rien à foutre de ma sécurité dans les gares et les trains".

Etonnant que TF1 et Le Parisien ne se soient pas encore emparés de cette statistique.

Modifié par Ae 8/14
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Page 5, on lit que 52384 agents ont répondu à l'enquête, sur un total de 152591 personnes concernées.

Traduction prévisible du Français moyen : "deux cheminots sur trois n'en ont rien à foutre de ma sécurité dans les gares et les trains".

Etonnant que TF1 et Le Parisien ne se soient pas encore emparés de cette statistique.

Alors qu'il faudrait traduire par "2/3 des cheminots n'en ont rien à foutre des enquêtes bidons de la direction", A t'elle réellement besoin de cette pseudo enquête pour connaître ignorer la préoccupation première des agents ?

  • J'adore 7
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Alors qu'il faudrait traduire par "2/3 des cheminots n'en ont rien à foutre des enquêtes bidons de la direction",

J'ai été sondé au téléphone par TNS-Sofres avant-hier soir à propos de la réforme ferroviaire, avec des questions très orientées sur la confiance absolue à accorder à la direction de l'entreprise et sur la nécessaire et indispensable disparition du RH77 adaptation de la rémunération et des conditions de travail à la réalité du marché concurrentiel international.

Je me suis montré très poli avec la sondeuse mais ça a quand même duré 40 minutes.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

J'ai été sondé au téléphone par TNS-Sofres avant-hier soir à propos de la réforme ferroviaire, avec des questions très orientées sur la confiance absolue à accorder à la direction de l'entreprise et sur la nécessaire et indispensable disparition du RH77 adaptation de la rémunération et des conditions de travail à la réalité du marché concurrentiel international.

Je me suis montré très poli avec la sondeuse mais ça a quand même duré 40 minutes.

Ca sent une nouvelle enquète interne qui sera peut-être "volontairement" publiée au public !

... 40 minutes avec une sondeuse, ... quelle chance ! :Smiley_40:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

... 40 minutes avec une sondeuse, ... quelle chance ! :Smiley_40:

Elle avait une jolie voix. C'est peut-être pour ça que j'ai accepté de répondre à son sondage.

Je sens venir les foudres de la modération avec ce propos machiste.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Tous des salauds, ces modérateurs... ;)

C'est hyper sexiste tout ce que vous voulez, mais faut avouer que comme toi, j'aurais plus tendance à accepter de répondre à un sondage s'il y a une jolie voix au bout.

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Elle avait une jolie voix. C'est peut-être pour ça que j'ai accepté de répondre à son sondage.

Je sens venir les foudres de la modération avec ce propos machiste.

Tu as également une voix très virile ! Et hop, équilibre rétabli ! :Smiley_03:

Mais de là à passer 40 minutes avec un sondeur qui te ressemble...

Modifié par Z2N Tuning
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Elle avait une jolie voix. C'est peut-être pour ça que j'ai accepté de répondre à son sondage.

Je sens venir les foudres de la modération avec ce propos machiste.

a t elle dit qui avait commandité le sondage ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Vouloir se fair faire un sondage par une jolie fille!

Non mais je ne vous connais plus, les mecs.

Vous êtes de dangereux pervers

La direction SNCF, et elle a précisé que c'était une enquête interne.

:Smiley_40:

nonmais attention, ça peut porter à confusion :Smiley_32: ...

Bon, allez, redevenons sérieux :biggrin: !!!

Moi, j'aurais dis plutôt que la direction n'aurait sondée qu'un agent sur trois, mais qu'il fallait surtout espérer qu'ils n'étaient déjà pas orientés dés le départ :blush: ...

@NIPOU

Les réponses 1 et 2 sont les bonnes

La réponse 3 est d'office hors sujet :Smiley_19:, puisque tout le monde sait que l'informatique à la SNCF est sous-traité :rolleyes: ...

Modifié par Bearcat
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Réponse 3 : Une erreur de l'informaticien.

:Smiley_40:

La réponse 3 est d'office hors sujet :Smiley_19:, puisque tout le monde sait que l'informatique à la SNCF est sous-traité :rolleyes: ...

les conneries erreurs ne sont ni l’apanage des informaticiens maison ni de ceux de la sous traitance...les 2 arrivent a se planter.. :jesuisdehors:

Modifié par jackv
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...

L'extension "AdBlock" anti-pub... on en parle ?

Vous avez installé un outil pour bloquer la publicité sur internet...hors c'est la publicité qui permet à cheminots.net d'exister et de vous permettre d'avoir la meilleure expérience utilisateur possible.

Alors pourquoi ne pas désactiver votre bloqueur de pub pour ce site et ainsi participer à sa pérennité ?

Si vous ne souhaitez pas désactiver Adblock, vous pouvez quand même accéder au site,
et on vous souhaite une bonne visite !

 

Comment désactiver Adblock pour cheminots.net ?

Repérez l'icône Adblock sur votre navigateur internet (Mozilla Firefox, Google Chrome etc.). 
Généralement elle se situe à droite de la barre d'adresse, ou tout en bas à droite de la fenêtre.
adblock.png.b5362a440eebda16ea382664cb9b629f.png

Cliquez sur l'icône puis.. (en fonction du navigateur) :

Mozilla Firefox 
Cliquez sur « Désactiver partout ».

Google Chrome et autres 
Cliquez sur « Ne rien bloquer sur les pages de ce domaine » ou décochez « Activé pour ce site ».

 

Si je n'arrive pas à désactiver Adblock...

Si vous ne trouvez pas le bouton Adblock ou si vous n'arrivez pas à désactiver Adblock, vous pouvez essayer de désinstaller complètement le logiciel dans les options de votre navigateur web:

Mozilla Firefox 
Cliquez sur Firefox, puis Modules complémentaires. Dans Extensions, désactivez/désinstallez Adblock.

Google Chrome 
Cliquez sur la clé à outil en haut à droite, puis Outils et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

Apple Safari 
Cliquez Safari, puis Préférences et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

 

FREEBOX
Se connecter à l’interface de gestion mafreebox.freebox.fr puis « Connexion Internet > Configuration > Blocage de la publicité »
Désactiver l’option et cliquer sur Modifier.

Antivirus
Certains antivirus bloquent les bannières, essayez en le désactivant. Si c'est lui qui bloque les pubs, vous pouvez désactiver cette fonctionnalité, ou mettre le site cheminots.net en liste blanche.