Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Rapport du Médiateur SNCF (2014)


Messages recommandés

Le rapport annuel 2014 du Médiateur SNCF a été récemment publié (17 avril).

J'ai relevé ceci : 

"Lorsqu'un incident de production survient, les clients (indifféremment SNCF, IDTGV, OUIGO) peuvent être transférés à bord d'un autre train ou avoir à racheter des billets. S'il ne s'agit pas du transporteur initial, ils rencontrent alors les plus grandes difficultés à se faire dédommager ou rembourser des billets rachetés, chaque transporteur refusant de prendre en charge le coût qu'il estime imputable à l'autre. C'est difficilement compréhensible pour le client." (Bernard Cieutat, Médiateur SNCF. Rapport annuel 2014, page 17).

Le Médiateur a l'air de vouloir voir la SNCF comme une entreprise une et indivisible.

 

presse_rapport-mediateur2014_17-04-2015.pdf

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Cette question pourrait aussi se régler par convention entre filiales et maison mère.

​Et en incluant également Thello, alors. Puis toutes les compagnies privées qui viendront dans l'avenir..

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

​Et en incluant également Thello, alors. Puis toutes les compagnies privées qui viendront dans l'avenir..

Pourquoi pas, si on vaut faire large, comme un jour ou l'autre l'Europe le demandera

Modifié par michael02
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Cette question pourrait aussi se régler par convention entre filiales et maison mère.

Oui, mais un nouvel entrant apprécierait sans doute mal que les différents transporteurs SNCF se prêtent ainsi la main surtout quand ce sont des filiales, censées équilibrer leurs recettes et dépenses sans subvention ni aide de la maison-mère de nature à fausser le jeu de la concurrence.

En cas de convention entre les transporteurs du groupe SNCF, les nouveaux entrants extérieurs exigeraient donc et obtiendraient qu'on leur accorde à eux-aussi les mêmes facilités et boucles de rattrapage.

Et donc, si reversements il y a entre les transporteurs SNCF pour asseoir cette convention, que le tarif soit le même pour le nouvel entrant.

A partir de là, deux solutions : faire payer au transporteur défaillant le service rendu à sa place. Quitte (si c'est cher) à plomber les comptes de la filiale IDTGV avec une charge supplémentaire. Ouigo c'est différent car c'est une niche noyée dans les comptes de SNCF Voyages et au bout du bout il n'est pas anormal que ce soit SNCF Voyages, TGV donc, qui prenne en charge les voyageurs en rupture d'acheminement (ce n'est ensuite qu'une question de comptabilité analytique si on veut être puristes). Mais pour IDTGV, si on est logique non ! Pas gratuitement en tout cas. Et si le tarif est négocié et bas sans couvrir la charge réelle, il y a bien quelqu'un qui paye au final. Devinez qui...

En opérationnel, on gère comment ? Je ne serais pas surpris que, dans pas mal de cas, on laisse monter les voyageurs de l'IDTGV défaillant (ou sans moyens supplémentaires disponibles pour palier à la situation perturbée) monter à bord de ce qui roule, tant pis si ce sont des circulations de la maison-mère. Il y a un moment où la priorité est de faire rouler les trains et d'acheminer les voyageurs... pas de faire de la comptabilité. Mais la question se pose quand même. Puisque le Médiateur en parle, c'est bien que ce ne doit pas toujours être très fluide. Je vois bien le truc : le voyageur IDTGV (voire Ouigo) invité à aller s'acheter un billet TGV (au prix fort, faute d'anticipation) s'il veut voyager en règle. Et c'est ce billet là que personne ne veut rembourser (ni IDTGV, ni SNCF Voyages), d'où le signalement du Médiateur. Lequel ne dit pas que c'est incompréhensible pour lui. Mais incompréhensible pour les voyageurs. Il faudrait sans doute mieux leur expliquer. Mais alors, les voyageurs risquent de ne vraiment plus être d'accord avec la politique de segmentation menée !

Dans le Fret, si un train est en rade, je suppose qu'on ne décharge pas les marchandises pour les placer dans le train d'une autre entreprise ferroviaire. On tire (ou pousse) le train sur une voie de garage s'il bloque tout et on attend que le transporteur trouve une solution pour venir les chercher ou les amener à bon port. Peut-être même qu'on lui facture l'occupation supplémentaire du domaine ferroviaire...

Sous toutes réserves. On n'en parle jamais de tout ça. Il doit bien y avoir des règles du jeu pourtant.

J'avais déjà ouvert un sujet sur ce rapport 2014, il est ici :

​Désolé, je n'avais pas vu.

 

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ces pratiques actuelle n'encouragent pas à prendre le train! Celui qui se sera fait avoir une fois utilisera un autre type de transport la fois suivante!!!! et pourtant, sur la route, quand tu dois être détourné par une autre autoroute suite à un accident ou autre, tu payes aussi ton péage!!! mais bon, l'automobile c'est être chez soit sur 4 roues!!!! hic!

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...

L'extension "AdBlock" anti-pub... on en parle ?

Vous avez installé un outil pour bloquer la publicité sur internet...hors c'est la publicité qui permet à cheminots.net d'exister et de vous permettre d'avoir la meilleure expérience utilisateur possible.

Alors pourquoi ne pas désactiver votre bloqueur de pub pour ce site et ainsi participer à sa pérennité ?

Si vous ne souhaitez pas désactiver Adblock, vous pouvez quand même accéder au site,
et on vous souhaite une bonne visite !

 

Comment désactiver Adblock pour cheminots.net ?

Repérez l'icône Adblock sur votre navigateur internet (Mozilla Firefox, Google Chrome etc.). 
Généralement elle se situe à droite de la barre d'adresse, ou tout en bas à droite de la fenêtre.
adblock.png.b5362a440eebda16ea382664cb9b629f.png

Cliquez sur l'icône puis.. (en fonction du navigateur) :

Mozilla Firefox 
Cliquez sur « Désactiver partout ».

Google Chrome et autres 
Cliquez sur « Ne rien bloquer sur les pages de ce domaine » ou décochez « Activé pour ce site ».

 

Si je n'arrive pas à désactiver Adblock...

Si vous ne trouvez pas le bouton Adblock ou si vous n'arrivez pas à désactiver Adblock, vous pouvez essayer de désinstaller complètement le logiciel dans les options de votre navigateur web:

Mozilla Firefox 
Cliquez sur Firefox, puis Modules complémentaires. Dans Extensions, désactivez/désinstallez Adblock.

Google Chrome 
Cliquez sur la clé à outil en haut à droite, puis Outils et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

Apple Safari 
Cliquez Safari, puis Préférences et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

 

FREEBOX
Se connecter à l’interface de gestion mafreebox.freebox.fr puis « Connexion Internet > Configuration > Blocage de la publicité »
Désactiver l’option et cliquer sur Modifier.

Antivirus
Certains antivirus bloquent les bannières, essayez en le désactivant. Si c'est lui qui bloque les pubs, vous pouvez désactiver cette fonctionnalité, ou mettre le site cheminots.net en liste blanche.