Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Quel matériel roulant appartient vraiment au groupe SNCF


Messages recommandés

Bonjour, je voudrais savoir le matériel propre à SNCF ce quel finance toute seul.

C'est bien VFLI, Branche fret SNCF (Wagons et loco) , TGV (thalys eurostar et lyrya qu'une partie du parc), Tous le matériels SNCF Infra, la branche AKIEM et les locotracteur des technicentre.

 

Tous le reste et financé par l'état et les régions (TER, Intercités)

 

C'est bien sa ou je me trompe 

Merci

Modifié par assouan
précision dans le titre
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Oups... Dans la Convention Picardie, on lit (article 51.2) :

Le matériel roulant subventionné à 100% par la Région est propriété de SNCF pour les biens

ayant fait l’objet de conventions spécifiques avant la signature de la Convention.

Pour les biens acquis après la signature de la Convention, le régime applicable est arrêté lors du

processus d’acquisition dans le cadre de conventions ad’hoc.

La transparence ayant des limites :

ANNEXE 4

Inventaires physiques et comptables

ANNEXE CONFIDENTIELLE

Circulez ....  :lol:

 

 

 

 

Modifié par michael02
  • J'adore 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

D'ailleurs à ce sujet il me semble que les Régions subventionnent SNCF mais que la matos appartient à SNCF. Quelqu'un pour démêler tout ça?

​Pendant plusieurs années on a eu le discours chez nous de : c'est aux Région, c'est elles qui payent.

Ce qui ma valu quelques discutions pas forcement agréable sur le sujet avec des dpx, quitte a me faire passer pour un idiot incapable de comprendre en jm. Mais TOI tu sais pas, t'y comprends rien.

Jusqu'au..fameux rapport Grignon de 2011 :

"Bien que subventionné très largement par les Régions (à hauteur de 54% du parc en service), le matériel roulant affecté à la réalisation des services régionaux de 35/98 voyageurs est aujourd’hui la propriété de la SNCF à 93%, sauf exception (cf :encadré n°1) . Dans certains cas, relativement rares, les matériels sont la propriété d’une banque dans le cadre d’un contrat de crédit-bail (à hauteur de 6,4%). Dans ce dernier cas de figure, l’établissement financier le loue à la Région qui le met à disposition de la SNCF. Les Régions ne sont donc propriétaires que pour une part résiduelle, estimée à 0,6% du parc total. Pour les commandes récentes6 , intégralement subventionnées par les Régions, des conventions d’acquisition entre les autorités organisatrices et la SNCF contiennent des dispositions sur l’utilisation du matériel, qui doit être affecté aux dessertes régionales, avec mention, dans certains cas, des liaisons concernées. Une autre utilisation est subordonnée, selon les cas, à l’accord de la Région ou à l’information de cette dernière par la SNCF. "

Comme ca c'est claire.

  • J'adore 3
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

​Pendant plusieurs années on a eu le discours chez nous de : c'est aux Région, c'est elles qui payent.

Ce qui ma valu quelques discutions pas forcement agréable sur le sujet avec des dpx, quitte a me faire passer pour un idiot incapable de comprendre en jm. Mais TOI tu sais pas, t'y comprends rien.

Jusqu'au..fameux rapport Grignon de 2011 :

"Bien que subventionné très largement par les Régions (à hauteur de 54% du parc en service), le matériel roulant affecté à la réalisation des services régionaux de 35/98 voyageurs est aujourd’hui la propriété de la SNCF à 93%, sauf exception (cf :encadré n°1) . Dans certains cas, relativement rares, les matériels sont la propriété d’une banque dans le cadre d’un contrat de crédit-bail (à hauteur de 6,4%). Dans ce dernier cas de figure, l’établissement financier le loue à la Région qui le met à disposition de la SNCF. Les Régions ne sont donc propriétaires que pour une part résiduelle, estimée à 0,6% du parc total. Pour les commandes récentes6 , intégralement subventionnées par les Régions, des conventions d’acquisition entre les autorités organisatrices et la SNCF contiennent des dispositions sur l’utilisation du matériel, qui doit être affecté aux dessertes régionales, avec mention, dans certains cas, des liaisons concernées. Une autre utilisation est subordonnée, selon les cas, à l’accord de la Région ou à l’information de cette dernière par la SNCF. "

Comme ca c'est claire.

Merci pour avoir trouver cette source, cela éclaircit la chose car tout et n'importe n'awack être son contraire a été dit a ce sujet, cela me conforte dans mon idée , en gros le maths est bien financer par les régions mais reste bien la propriété de la SNCF (pour l'instant)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Dans le dernier numéro de Rail Passion il y a un article extrêmement précis et fort bien documenté qui donne l'état exact du parc du matériel moteur propriété de la SNCF (quel que soit le financeur...).

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

en juin 2015, la matériel TER appartient à SNCF3

Mais de nombreuses réflexions font penser qu'un transfert de la propriété de ce matériel vers les régions peut se faire très rapidement:

  1. G.Pépy ne s'y opposerait pas (23/09/2013)
  2. c'est une proposition de l'ARF, réaffirmée lors du dossier TET, surtout pour les 34 Regiolis (page 8)
  3. même Thierry Lepaon le préconise dans un rapport du CESE (D15), sur l'ouverture à la concurrence des services voyageurs régionaux (cela va faire tousser les cégétistes n'ayant pas lu ce rapport).

cela peut changer après les régionales, surtout pour la mise en place de Transport Express Régionaux des futures méga-régions: tout va être à construire et ce n'est pas le moment de butter sur des considérations du sexe de anges, de qui a payé et n'est pas propriétaire.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 semaines plus tard...

si je ne me trompe, le matériel roulant de la RATParrow-10x10.png est passé STIF d'un simple trait de plume ...

Tu ne te trompes pas. C'est Sarko qui a décidé cela. (Il faut se souvenir de qui était PDG de la RATP à l'époque...)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...

L'extension "AdBlock" anti-pub... on en parle ?

Vous avez installé un outil pour bloquer la publicité sur internet...hors c'est la publicité qui permet à cheminots.net d'exister et de vous permettre d'avoir la meilleure expérience utilisateur possible.

Alors pourquoi ne pas désactiver votre bloqueur de pub pour ce site et ainsi participer à sa pérennité ?

Si vous ne souhaitez pas désactiver Adblock, vous pouvez quand même accéder au site,
et on vous souhaite une bonne visite !

 

Comment désactiver Adblock pour cheminots.net ?

Repérez l'icône Adblock sur votre navigateur internet (Mozilla Firefox, Google Chrome etc.). 
Généralement elle se situe à droite de la barre d'adresse, ou tout en bas à droite de la fenêtre.
adblock.png.b5362a440eebda16ea382664cb9b629f.png

Cliquez sur l'icône puis.. (en fonction du navigateur) :

Mozilla Firefox 
Cliquez sur « Désactiver partout ».

Google Chrome et autres 
Cliquez sur « Ne rien bloquer sur les pages de ce domaine » ou décochez « Activé pour ce site ».

 

Si je n'arrive pas à désactiver Adblock...

Si vous ne trouvez pas le bouton Adblock ou si vous n'arrivez pas à désactiver Adblock, vous pouvez essayer de désinstaller complètement le logiciel dans les options de votre navigateur web:

Mozilla Firefox 
Cliquez sur Firefox, puis Modules complémentaires. Dans Extensions, désactivez/désinstallez Adblock.

Google Chrome 
Cliquez sur la clé à outil en haut à droite, puis Outils et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

Apple Safari 
Cliquez Safari, puis Préférences et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

 

FREEBOX
Se connecter à l’interface de gestion mafreebox.freebox.fr puis « Connexion Internet > Configuration > Blocage de la publicité »
Désactiver l’option et cliquer sur Modifier.

Antivirus
Certains antivirus bloquent les bannières, essayez en le désactivant. Si c'est lui qui bloque les pubs, vous pouvez désactiver cette fonctionnalité, ou mettre le site cheminots.net en liste blanche.