Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Ferroutage: Ligne Perpignan-luxembourg Inaugurée


Messages recommandés

Cette nouvelle liaison, qui permettra d'acheminer 30.000 camions par an, entrera pleinement en phase commerciale à la fin du printemps à raison d'un train par jour qui fera l'aller-retour.

La cérémonie d'inauguration a été dirigée par le ministre des Transports Dominique Perben et son homologue luxembourgeois, Lucien Lux.

La nouvelle liaison de ferroutage, longue de plus de 1000 kilomètres, transportera des semi-remorques du nord au sud de la France à bord de trains équipés avec les wagons articulés surbaissés conçus par Modalohr, la société alsacienne pilote du projet.

Dès la fin du printemps, une fois par jour, un train fera l'aller-retour entre Perpignan et Luxembourg. Il pourra transporter jusqu'à 40 remorques de camions, a indiqué à l'AFP Philippe Mangeard, président de Modalohr, filiale du groupe Lohr, par ailleurs constructeur de remorques porte-autos et de tramways sur pneus.

Les trains, composés de 20 wagons-doubles, partiront du Luxembourg en fin d'après-midi pour rejoindre Perpignan en début de matinée et repartiront vers le Nord en fin d'après-midi, selon Réseau Ferré de France (RFF).

La ligne sera exploitée par Lorry-Rail, société commune à la Caisse des dépôts et consignations qui en détient 42,6%, au groupe Vinci (19,9%), à la SNCF, aux Chemins de fer luxembourgeois, à Modalohr (12,5% chacun) et à l'organisation professionnelle TLF (Transport et Logistique de France), détentrice d'une action.

Une formule qui préserve l'environnement

L'économie de CO2 est estimée par le ministère français à 80% par rapport à une liaison routière. Le ferroutage, transport "'propre" qui vide à transporter des camions sur des trains, ne peut que rencontrer un intérêt croissant des populations et des pouvoirs publics européens.

Actuellement, la route n'absorbe que 80% du transport de marchandises en France contre moins de 12% pour le rail, selon des chiffres du ministère des Tranports. Parmi ces 12%, le ferroutage ne représente qu'une part infime, puisqu'il n'est expérimenté que sur 175 km entre la Savoie et Turin, en Italie. L'Autoroute ferroviaire alpine (AFA), exploitée depuis novembre 2003 par une société privée, filiale commune de la SNCF et de son homologue italienne Trenitalia, n'a vu sa fréquentation s'améliorer qu'au bout de deux ans.

Le pari de la "route roulante" Perpignan-Luxembourg , qui ne recevra pas de subventions, est d'être "un tout petit peu moins cher" que l'autoroute grâce à sa longueur conséquente, explique le ministère. Le coût prévu est d'environ 900 euros par semi-remorque, contre 850 à 1000 euros pour parcourir la même distance par la route.

A terme, le but est de relier les "routes roulantes" européennes entre elles. Grâce à une homogénéisation croissante des systèmes ferroviaires (signalisation, licences de sécurité...), "tout commence à converger pour favoriser le ferroutage", estime le ministère des Transports.

infos site web france 2

la video :

routage ferroviaire

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ben oui, ici , on a la formation CFL, l'étude de ligne necessaire ( manque juste GEV/CSS) , on est en tete de ligne le depot français le plus pret du départ et pourtant on les regarde passé lapleunicheuse

Modifié par fabrice
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ben oui, ici , on a la formation CFL, l'étude de ligne necessaire ( manque juste GEV/CSS) , on est en tete de ligne le depot français le plus pret du départ et pourtant on les regarde passé lapleunicheuse

je pense que ces trains vont etre fait par EPOC.

Cela ne te consolera pas, mais on est à coté des raffineries et on regarde passer les trains d'essence. :Smiley_19:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Cette nouvelle liaison, qui permettra d'acheminer 30.000 camions par an, entrera pleinement en phase commerciale à la fin du printemps à raison d'un train par jour qui fera l'aller-retour.

La cérémonie d'inauguration a été dirigée par le ministre des Transports Dominique Perben et son homologue luxembourgeois, Lucien Lux.

La nouvelle liaison de ferroutage, longue de plus de 1000 kilomètres, transportera des semi-remorques du nord au sud de la France à bord de trains équipés avec les wagons articulés surbaissés conçus par Modalohr, la société alsacienne pilote du projet.

Dès la fin du printemps, une fois par jour, un train fera l'aller-retour entre Perpignan et Luxembourg. Il pourra transporter jusqu'à 40 remorques de camions, a indiqué à l'AFP Philippe Mangeard, président de Modalohr, filiale du groupe Lohr, par ailleurs constructeur de remorques porte-autos et de tramways sur pneus.

Les trains, composés de 20 wagons-doubles, partiront du Luxembourg en fin d'après-midi pour rejoindre Perpignan en début de matinée et repartiront vers le Nord en fin d'après-midi, selon Réseau Ferré de France (RFF).

La ligne sera exploitée par Lorry-Rail, société commune à la Caisse des dépôts et consignations qui en détient 42,6%, au groupe Vinci (19,9%), à la SNCF, aux Chemins de fer luxembourgeois, à Modalohr (12,5% chacun) et à l'organisation professionnelle TLF (Transport et Logistique de France), détentrice d'une action.

Une formule qui préserve l'environnement

L'économie de CO2 est estimée par le ministère français à 80% par rapport à une liaison routière. Le ferroutage, transport "'propre" qui vide à transporter des camions sur des trains, ne peut que rencontrer un intérêt croissant des populations et des pouvoirs publics européens.

Actuellement, la route n'absorbe que 80% du transport de marchandises en France contre moins de 12% pour le rail, selon des chiffres du ministère des Tranports. Parmi ces 12%, le ferroutage ne représente qu'une part infime, puisqu'il n'est expérimenté que sur 175 km entre la Savoie et Turin, en Italie. L'Autoroute ferroviaire alpine (AFA), exploitée depuis novembre 2003 par une société privée, filiale commune de la SNCF et de son homologue italienne Trenitalia, n'a vu sa fréquentation s'améliorer qu'au bout de deux ans.

Le pari de la "route roulante" Perpignan-Luxembourg , qui ne recevra pas de subventions, est d'être "un tout petit peu moins cher" que l'autoroute grâce à sa longueur conséquente, explique le ministère. Le coût prévu est d'environ 900 euros par semi-remorque, contre 850 à 1000 euros pour parcourir la même distance par la route.

A terme, le but est de relier les "routes roulantes" européennes entre elles. Grâce à une homogénéisation croissante des systèmes ferroviaires (signalisation, licences de sécurité...), "tout commence à converger pour favoriser le ferroutage", estime le ministère des Transports.

infos site web france 2

la video :

routage ferroviaire

A lire ce texte pour un néophyte on pourrait croire qu'ils viennent de construire une voie ferrée longue de 1000 kms, sur laquelle circulera 2 trains par jour. C'est exactement ce qu'a compris ma mère en regardant le JT...

Je lui ai alors expliqué que la ligne existait déjà.

Et sa question : "Mais pourquoi ils ne l'ont pas fait avant alors ?" nonmais

Ceci dit j'ai pas trop trouvé quoi lui répondre pascontent

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

j'ai vu un loco bleu au départ

loco CFL ou privé ?

La plate-forme de "l'autoroute ferroviaire" du Boulou est exploitée par VFLI.

Pour les trains origine Bettembourg la manoeuvre est assurée par les CFL qui possèdent des Mak G1000 bleu et blanc.

La traction du train inaugural (29.03.2007) était assurée par la BB 26184 (AVD) en livrée vert fret.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

A lire ce texte pour un néophyte on pourrait croire qu'ils viennent de construire une voie ferrée longue de 1000 kms, sur laquelle circulera 2 trains par jour. C'est exactement ce qu'a compris ma mère en regardant le JT...

Je lui ai alors expliqué que la ligne existait déjà.

Et sa question : "Mais pourquoi ils ne l'ont pas fait avant alors ?" mdrmdr

Ceci dit j'ai pas trop trouvé quoi lui répondre nonmais

Le temps que tout le monde tombe d'accord + le temps de mettre la ligne au gabarit (surtout bas à cause des wagons Moadhalor).

Mais moi aussi de mon côté tout le monde croyait que c'était une nouvelle ligne !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

je pense que ces trains vont etre fait par EPOC.

Cela ne te consolera pas, mais on est à coté des raffineries et on regarde passer les trains d'essence. :Smiley_55:

cqfd, fabrice et luxemburg : les tours de passe-passe avec les maintenance de machine, avec les autorisations EM, les trains , les missions et autres connaissances lignes sous couvert de rationaliser la production....... helpsoso

c'est de la foutaise.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ben oui, ici , on a la formation CFL, l'étude de ligne necessaire ( manque juste GEV/CSS) , on est en tete de ligne le depot français le plus pret du départ et pourtant on les regarde passé helpsoso

Il y aura forcement des établissements qui aimeraient avoir cette charge en plus à assurer et pour prêcher en faveur de ma paroisse, l' E.M.T de Chalindrey a les connaissances de Thionville à Avignon..

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y aura forcement des établissements qui aimeraient avoir cette charge en plus à assurer et pour prêcher en faveur de ma paroisse, l' E.M.T de Chalindrey a les connaissances de Thionville à Avignon..

Il est prévu que l'on fasse Bettembourg / Metz Sablon pour refiler le train aux autres.

Là, même si cela fait de la petite charge de travail,les syndicats sont pas d'accord ( moi non plus)

D'un autre coté ils veulent nous envoyer sur le Nord, mais comme ce n'est que de la rumeur helpsoso

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il est prévu que l'on fasse Bettembourg / Metz Sablon pour refiler le train aux autres.

Là, même si cela fait de la petite charge de travail,les syndicats sont pas d'accord ( moi non plus)

D'un autre coté ils veulent nous envoyer sur le Nord, mais comme ce n'est que de la rumeur mdrmdr

Sur le Sud Est ces trains seront assurés par Chalon sur Saone, Nimes et Perpignan.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...