Gom

Modérateur
  • Compteur de contenus

    9 212
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    31

Réputation sur la communauté

5 935 Explosif

1 abonné

À propos de Gom

  • Rang
    Intermittent du rail
  • Date de naissance 27/07/1983

Infos Personnelles

  • Ville
    Coyote
  • Hobbies
    Free, or not to be

Infos Métier

  • Entreprise
    SNCF
  • Service
    Traction

Visiteurs récents du profil

23 784 visualisations du profil
  1. Il y a d'autres différences techniques mais comme tout est modulaire, j'imagine que ce doit être faisable, les chaudrons sont identiques. Mais les modif peuvent être très lourdes, tout est question de rentabilité derrière. Comme par exemple remplacer une motrice impaire de ZGC (comportant le transfo) par celle d'un XGC ou d'un Bibi (comportant un Powerpack à la place, sous la caisse). Il "suffirait" de retirer ce Powerpack ainsi que le système de refroidissement en toiture et mettre un transfo à la place. Plus quelques modifications en cabine.. Surement faisable, mais à mon avis trop complexe pour être rentable. En revanche, remplacer une motrice paire ZGC par une autre motrice paire ZGC, oui, j'imagine beaucoup plus facile techniquement. Idem impaire, idem XGC par XGC, idem XGC par BGC/BCC, ... ZGC = AGC 100% électrique, Z27500 XGC = AGC 100% thermique, X76500 BGC = AGC bimode thermique et 1500V, B81500 BCC = AGC bimode bicourant, thermique, 1500V, 25000V, B82500.
  2. Ce n'est pas parce que tu ne vois pas cette communication dans la presse qu'elle n'existe pas. Les délégués syndicaux ne sont pas (et heureusement) des responsables éditoriaux. Et une tribune syndicale, ça ne fait pas trop vendre d'encart publicitaire, ça ne fait pas le buzz.
  3. RH0077 et RH0677 si je ne me trompe pas.
  4. Tout dépend comment le préavis est monté, chose dont la presse en a en général rien à faire. Exemple habituel du mois de Juin, les négociations sur les futurs roulements. Comme à chaque changement de service, ce qui a été négocié la fois précédente est à nouveau à refaire. Bien sûr pour le grand public, c'est de la faute du vilain syndicaliste. La presse ne parlera jamais de l'historique, du fait que chaque année il faut se battre pour les mêmes choses. C'est ainsi que fonctionne le "dialogue social" et je ne pense pas que ce soit uniquement à la SNCF que ça se passe. Pour le préavis, on peut évidemment faire une journée de grève de 24h, puis on oublie. On est d'accord que ça ne sert à rien. En revanche, quand le même préavis met une journée de 24h (pour montrer le niveau de contestation), puis une reconductible quelques semaines après, ça n'a pas le même poids. Comme d'habitude, il n'y aura pas grand chose de négocié avant la journée de 24h, mais le niveau de mobilisation de cette journée peut permettre de faire bouger les lignes afin d'éviter le mouvement reconductible "promis". C'est malheureusement un "jeu" pour la direction, tant qu'il n'y a pas de rapport de force, il n'y a pas de discussion. Ce n'est pas un plaisir d'aller jusqu'à la grève mais on en a encore eu la preuve localement récemment.
  5. Te répondre aujourd'hui n'a aucun sens. Les méthodes de recrutement actuelles auront peut-être changé d'ici à ce que tu sois en âge de postuler. Sois patient, il sera toujours temps de venir prendre les renseignements quand tu pourras vraiment le faire.
  6. Sans doute pour cela que mon appartement rennais a perdu de sa valeur depuis 5 ans. Doucement avec les fausses vérités. Certains endroits prennent peut-être de la valeur, d'autres en perdent, pas sûr que ce soit entièrement dû à l'arrivée de la ligne BGV. Il y a certainement d'autres facteurs.
  7. Je ne crois pas que les e-billets soient réservés aux TGV et intercités. Et comme l'a dit ADC01, l'EAS n'est pas réservés aux TER à faible fréquentation.
  8. Parce que tu crois vraiment que le personnel (de plus en plus en CDD) sera conservé ?! Regardons juste ce qui se fait au Transilien. Tu vois beaucoup de présence humaine près des portiques ? Déjà à l'heure actuelle, on ne cesse de voir la présence diminuer, je ne crois pas vraiment à un changement de politique à ce niveau.
  9. Je ne vois pourtant rien de plus "utile". Je ne suis pas certain que les échanges qu'on a pu avoir sur place sur ce sujet soient très constructifs. "Faites nous remonter vos remarques"... Oui, via un questionnaire un QCM à la fin de la visite, difficile de faire des commentaires. Quand aux animateurs, aucune note n'a été prise sur nos remarques, donc je doute que ce soit réellement suivi.
  10. Moi non, mais les photos ont été prises pour discussion au CHSCT.
  11. Justement, ils feraient bien d'aller y faire un tour. J'ai bien aimé le passage où on parle de "contrôle croisé" pour la sécurité. C'est à dire faire contrôler son action par quelqu'un d'autre. Je trouve que ça "colle" plutôt bien (ironie) avec la suppression des contrôleurs et le fait qu'ils ne regardent plus le signal avant de donner le départ quand ils sont encore présent, de même avec la suppression des autorisations de départ.
  12. ...tant que ce même contrôleur est maintenu sur le train. Ce qui se fait de plus en plus rare. Je ne suis pas sûr que le portique d'accès se posera autant de question.
  13. A vérifier mais il me semble que la couverture des grands axes de transport fait partie des contrats entre les opérateurs et L’État lors de l'attribution des fréquences 3G et 4G. Ils ont donc tous intérêt à le faire pour satisfaire leurs obligations sous peine de pénalités.
  14. C'est clair, qu'ils sont sont mauvais, ces cheminots de la SNCF, à refuser de prendre le moindre risque... Vivement la privatisation !