Aller au contenu

Stadiste

Membre
  • Compteur de contenus

    283
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    1

Tout ce qui a été posté par Stadiste

  1. Il est venu faire un tour sur une de nos voie avec fosse.D'ailleurs le 63500 est celui de l'AJECTA
  2. des infos fraiches ici :http://lapassiondutrain.blogspot.fr/2015/10/231-k-8-des-infos-suite-aux-soucis-du.html
  3. l'info qu'on a recu de l'équipe du MFPN dans la nuit de vendredi à samedi : "Suite à une surconsommation d'eau non compensée par l'injecteur et la pompe à eau, la K8 a fondu un plomb. personne dans l'équipe de conduite n'a été blessé". Il s'agit en l'espèce du Plomb Médian. On est tenu au courant car une partie de la rame est composée de materiel ajecta
  4. Va dire cela aux assos comme l'AP2800 ou la l'ACPP1126 qui galère a trouver des CTT. A l'AJECTA on en a 3/4 qui tournent régulièrement (d'ailleurs ils tournent aussi avec le MFPN sur la K8), On a la chance d’être en IDF et d'avoir plusieurs régions a proximité immédiate, et d'avoir une direction régionale qui communique beaucoup avec nous sur ce qu'on fait, en bien ou en mal pour nous aider a améliorer nos circulations. Outre ce que tu dis et qui est vrai dans bon nombres d'associations (Combien de fois on a entendu chez nous :"ils nous emmerde avec toutes cette réglementation qui sert à rien...", et bon nombre ne comprennent pas qu'on ai besoin d'une formation initiale, du même examen physique et psycho qu'un conducteur, d'une licence, et d'un agrément interne pour conduire...et bien sur du contrôle de connaissance annuel) il y'a aussi le coté humain interne à la Maison, le relationnels avec les agents circulation de gare et cie... Durant notre train Longueville Troyes, la question d'un cursus "accompagnement associatif" s'est justement posé en discutant avec les agents rencontrés sur place, qu'il soit roulant ou non, cadre ou non. Cela pourrait être une solution viable et se faire en collaboration avec l'UNECTO. Cela simplifierait la vie à pas mal d'association, mais comme dit Fabr, il y'a une question de responsabilité.
  5. Oui, mais les textes les plus récents sont rendus obsolètes par des textes encore plus récents qui peuvent se pointer via l'EPSF. En Belgique c'était exactement la même chose, ca roulait, puis décret royal et hop au dépot...Ca s'installe sur ce type d'engins, mai ca vaut beaucoup de sous, et peu d'associations peuvent se le permettre... Et bien en Belgique, l'ETCS n'était pas obligatoire jusqu'à...L'Unecto fait tout pour que ce genre de modification reglementaire n'arrivent pas et pour préserver nos circulations avec des accompagnements par des CTT, le problème est que de moins en moins de CTT sont disponibles pour nos circulations (exemple en LR et MP), car les anciens s'en vont, et les nouveaux sont plutôt ceinture, bretelles et couche pampers et ne s'approchent pas à moins de 50m d'une bouilloire... Enfin, l'EPSF a beaucoup de choses dans ses tiroirs pour nous faire de sales surprises. On veille mais on est à l'abris de rien comme par exemple les agréments de centres comme Meiningen qui peuvent sauter... Et on fait vérifier, réparer et agréer nos essieux où ensuite ?? C'est compliqué en ce moment. :/ Les associations se serrent les coudes et on tient, mais pour combien de temps ?
  6. On est pas à l'abri... nombreuses sont les associations a déjà réfléchir à une adaptation du KVB et de la VACMA sur nos vieilles bouilloires...
  7. En fait, tout ce qui n'est pas équipé ETCS n'a plus le droit de rouler en Belgique depuis un décret royal de juin 2015. Y compris le matériel historique SNCB...Bref a part sur des voies privées, ca reste froid ou au garage...
  8. Bonjour RGP, je transmet ta demande à notre Vice-Président qui est l'instigateur de la méthode
  9. C'est exactement ça. C'est assez compliqué à faire. Mais c'est pleinement possible avec pas mal de temps et d'outils. On a un spécialiste du sujet à l'Ajecta qui refait au fur et à mesure tout les soufflets. Je sais que le cuir n'est pas fait chez nous, et qu'il est déjà prêt et traité quand il arrive. Reste le montage qui n'est pas une sinécure et on a du créer des outils spécifique sur le sujet. On refait par la même occasion les armatures en laiton à la place du plastique. On est en train de travailler sur le fait de pouvoir les protéger quand ils sont fermé par une sorte de capuche. C'est bien le cas, on peut passer par MP pour les contacts. Ou alors par le forum de l'Unecto
  10. ​D'après le FB de la gendarmerie du Val d'Oise, c'est un jeu à la mode actuellement qui a causé la mort de ce gamin, à savoir s'installer sur le marche pied et s’accrocher au mains montoire de la cabine de queue pour faire le trajet le plus long possible....
  11. Technicentre, je suis désolé, mais pourquoi est tu dans l'agressivité permanente ? De mon coté je n'ai pas de griefs contre toi et aucune raison d'en avoir, au contraire, mais de ton coté, c'est Scud sur Scud..je ne pense pas en être la source ni la mériter. D'ailleurs ton idée du compagnonnage est assez interessante. Quant à l'Ajecta, il y'a pas mal de choses qui ont changées ces dernières années récemment, et cela à déplu a pas mal de personnes qui ont d'ailleurs pliées bagage car elle refusait de se soumettre au nouveaux process rigoureux demandés... Par contre je veux bien si tu le souhaites, discuter avec toi de certaines choses en MP
  12. ​Je crois savoir de qui tu parles on les a croisés aussi... Ils essayaient de ratisser large avec des promesse du type chez nous ca sera mieux et plus simple De toute façon, il y'a aussi une responsabilité civile et pénale pour le Président et les membres du bureau de l'association.
  13. ​je crois que tu interprètes mes propos, ou que je dois mal expliquer...sans doute les deux... Je vais faire plus simple et pas dévier comme tu l'a fait dans ton post pour que tout le monde comprenne : - La maintenance de notre matériel correspond à la trame utilisée le dernier jour de circulation de la série, nous disposons de toutes les données nécessaires. Ces données nous ont été transmises par la SNCF. C'est valable pour toutes les associations autorisées RFN - Notre matériel, outre ses révisions régulières dans un centre agréés SNCF et EPSF, est contrôlé avant chaque circulation par du personnel SNCF qui n'est pas issu de l'association, en cas de souci, ça ne roule pas, pas de conflit d’intérêt, point final. Quand tout va bien un macaron est apposé sur chaque véhicule nous autorisant a rouler pour la période de la circulation (1 ou 2 jours). Là aussi, c'est valable pour toutes les associations autorisées RFN - La SNCF a accès en permanence à toute notre trame de maintenance, retour d’expérience, base de donnée...valable pour toutes les associations autorisées RFN - Nos correspondant officiels SNCF nous transmettent toute information nécessaire à notre fonctionnement, maintenances, circulations en temps réel.valable pour toutes les associations autorisées RFN. - Avant chaque circulation le CTT vérifie que tout les éléments concernant la maintenance ont été validés par les équipes SNCF au préalables (par exemple les macarons, les autorisations, les agréments materiels, les agréments du personnel, les licences), c'est valable pour chaque circulation des associations autorisées RFN. Un rapport détaillé est fait après la circulation et est transmis à l'EPSF. Si y'a un truc qui déconne on est collé au rail. Je ne pense pas après ces informations que tu puisse affirmer que l'on fasse de la maintenance à la papa ou que l'on circule "à la bonne franquette". De nombreux cheminots en activités, qu'ils soient CRL, DPX, ASCT font partie des associations et permettent par leurs expérience de mieux comprendre ce qui est demandé et d'y répondre parfaitement. Enfin, chacun à un rôle déterminé dans la maintenances en fonction de ses habilitations avec une vérification faites par une autre personne tout autant habilitée avant que l'on soit contrôlés et agrémenté pour le jour J par la SNCF. Il y'a des dizaines de circulations par années, et pas un seul pépin...à ton avis c'est pourquoi ?La chance? non, le respect des règles. Et depuis l'accident de la 241P17 en 2011, c'est encore plus encadré... C'est aussi a cause de cette façon de fonctionner que bon nombres d'associations perdent des membres car ces derniers n'ont pas conscience de l'importance de ce que tu énonces, a juste titre. et ils n'ont pas envie de se faire chier. On avait fait le calcul du rapport entre heures de travail d'entretien et de maintenance, et heure de circulations, je n'ai plus la valeur exacte mais c’était à 3 chiffres pas loin des 4... d’ailleurs, je t'invite à nous rendre visite, et constater de par toi même notre sérieux. Enfin, sur tes allusions moqueuses au fait que j'ai une licence de conducteur, je préfère ignorer... Si ce n'est que je ne l'ai pas acheté, je ne l'ai pas volé, je l'ai obtenue en répondant aux critères psychologiques, physiques,règlementaires et de connaissance demandés par la SNCF...tout simplement. D'ailleurs, je ne vois d'ailleurs pas en quoi ça intéresse notre discussion puisque j'avais évoqué ce fait a propos de la formation des préposés à la conduite... et pour terminer, je lis toujours tes expériences et tes posts avec plaisir car ils sont truffés d'informations interessantes. N'en déplaise q quiconque.
  14. Je suis titulaire l'une licence de conducteur EPSF que j'ai obtenue après formation et examen à St Pierre des Corps, on peut dire que je suis soumis à ce cas de figure... Le CTT n'est pas la uniquement pour compenser l’expérience sur les lignes, si on est consciencieux et qu'on s'entend bien avec lui, on récupère en amont les RT et les flash et on les étudie, quitte a discuter avec lui de plusieurs questions que l'on peut avoir. D'une c'est appréciable pour sois, cela permet de se maintenir à jour, et c'est aussi un facteur pour lui qui remarque que l'on est pas la pour poser de la moquette ou faire du HO. Le CTT est la pour garantir la sécurité des circulations que ce soit la notre ou celles des autres trains.C'est cet aspect la qui est primordial. De facto, pour vérifier qu'on fait pas de bétises (un rapport est fait à chaque fin de circulation après un debrief) et surtout en cas de pépin pour nous indiquer la marche à suivre. Nos connaissances, aussi grandes soit elle ne nous permettent pas de tout connaitre, d'autant plus lorsque ce n'est pas notre métier de tout les jours. On a beau avoir une passion, on ne remplace pas le quotidien que ce soit dans les gestes métiers, ou les actions réflexes. Régulièrement je me buche le règlement surtout quand je ne roule pas... Il faut aussi une grosse base de volontariat pour pouvoir conduire nos "grande roue" comme le dit 030T, prendre des RTT ou, passer des WE dans des Technicentres à l'autre bout de la France pour des JF continues ou des séances de simulateur... Cela à un coût financier et un coût familial quand on a une épouse/compagne heureusement conciliante.
  15. En effet ADC01, mais je dirais plutôt qu'il serait anormal que ca n'en soit pas ainsi
  16. ​Effectivement, je ne parlais que pour les circulations RFN. Néanmoins, on peut pas dire que la TB ou la 140C soit de grandes roues
  17. Le problème n'est pas tant que la SNCF ait des process industriel, le problème et qu'on nous demande d'avoir les même alors que les échelles sont différentes, tant au niveau structure, qu'utilisation ou autre... par exemple, il est demandé des trames mensuelles d'entretien dans un forfait qui correspondait à un kilométrage moyen à l'époque ou le matériel était en service actif. Sauf qu'il faut les faire même quand ça ne roule pas. Un travail entre l'EPSF, la SNCF et l'Unecto est d'ailleurs entrepris à ce sujet, de manière efficace afin de faciliter les démarches à faire pour n'importe lequel des trois acteurs cités. Un peu comme dans l'automobile ou un entretien ou changement est "obligatoire" sur un kilométrage fait ou une période correspondante comme un changement de pièce à faire tout les X Kilomètres ou x années si les X Km sont pas fait. L'Operateur historique intervient partout : Sur les formations conducteur, sur les formations agent formation, sur les formation agent d'accompagnement sur les formations chef de la manoeuvre...Sur les réglements et les contrôle de connaissance de ces derniers, sur les agréments des centres de maintenances qui nous permettent d'agrémenter les bagnoles ou les bécanes... Tu as raison quand tu parles de l'EPSF, mais force est de constater qu'elle ne s'est pas encore substituée à la SNCF dans de très nombreux cas de figure.
  18. Heu, oui et non, il faut juste passer les visites psycho et médicale à la SNCF, faire une formation et passer l'examen de la licence de conducteur...Donc oui potentielement une personne non issue du sérail SNCF peut être conducteur, mais il faut avoir quand même une grosse culture ferroviaire (pas une culture historique...) que ce soit sur la sécurité, les procédure, la signalisation...bref, Il faut connaitre une très grosse partie du règlement...et certains CTT n'hésitent pas à faire des quizz live... Le gros problème des conducteurs, en association RFN, vient du manque de temps de conduite, il faut régulièrement aller sur simulateur pour rien perdre... Et encore, cela ne remplace pas le "vrai", malheureusement. Ensuite, juste pour Information, il n'existe pas de "conducteur officiel" de la 141TB407. Il existe une équipe "vapeur", regroupant les chauffeurs et mécaniciens, qu'ils soit dits "titulaires" ou "apprentis". Au sein de cette équipe il y'a un petit nombre de personnes titulaires d'une licence EPSF, ayant plusieurs habilitations obtenue après examens dans des centres de formations SNCF. Ces personnes disposes ensuite (ou non) d'une habilitation interne pour conduire la 141TB407 ou la 140C231. Enfin, quand ces dernières seront remises sur roues d'ici 2 ans car il y'a pas mal de travail a faire dessus. Le problème que l'on a en tant que dirigeant associatif, c'est de répondre au critères "industriel" de la SNCF dans ces process, et de montrer que l'one st serieux. (cela passe par tout un tas de process en interne avec des retour d’expériences qui nous mange pas mal de temps) et de répondre aux envies des membres de faire du train, et qui ne comprennent pas pourquoi on peux plus faire comme avant et de prendre une loc pour rouler comme on prends du pain Stadiste
  19. Ah ce chère Dom, un mec Génial, un puit de savoir, un homme attachant, un trésor ! Les soirées passée avec lui à Longueville à nous raconter ses tournées en R dans le massif central ou en cc 72000 On aura du Taff, vu que les chantiers de démontage de la 140c231 vont commencer
  20. Bonjour à tous, L'AJECTA organise un train spécial entre Longueville et Romilly via Nogent-sur-Seine le Samedi 5 octobre. Exceptionnellement, celui-ci s'effectuera en double traction avec les 141TB407 et 424. Les horaires ne sont pas disponibles pour le moment, mais dès qu'ils le seront, je mettrai à jour le post. Un bulletin d'inscription est disponible en PDF ici: http://www.ajecta.fr/HTMtr1/Bulletin_Inscription_Romilly_05_0ctobre_2013.pdf A bientôt
  21. Bonjour à tous, Une petite question à M. le Webmaster de la VDR, serait-il possible d'avoir les contacts de la rédaction ou des éditions LVDR afin de connaitre les possibilité de réédition de certains ouvrages de M. Collardey ? Certains marchands du temple s'autorise des arges monstrueuses surs des ouvrages d'occasion...
  22. En même temps, la plupart des vélos ne sont pas attachés dans ces parkings, qu'il soient surveillés ou non...
  23. C'est pas trop compliqué en fait, chaque fichier txt est la "feuille de route du train", on a ses points de passage, que ce soit en gare ou en ligne : exemple: ft_2012_164576__1_222ctg_0001: c'est la fiche de tracé 2012 du train n° 164576. Quand on connais ses trains et que le numéro est identique (comme par exemple les TGV) c'est très facile de se repérer. Par contre, en consultant les horaires de certains TER, j'ai remarqué qu'ils étaient totalement chamboulé... Donc la, il vaut mieux indexé le répertoire (1,73go quand même décompressé..) et recherché sa gare...
×
×
  • Créer...