Aller au contenu

CGO

Membre
  • Compteur de contenus

    758
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

316 Torride

À propos de CGO

  • Rang
    MAGLEV

Visiteurs récents du profil

528 visualisations du profil
  1. Effectivement ! Tous ces véhicules autonomes ont été élaborés, au départ, par le DARPA US qui a injecté des milliards de dollars (Defense Advanced Research Projects Agency ) !
  2. Au passage je te signale que les ferrovipathes détestent l'idée du train autonome, donc j'en prends de tous les cotés ! Et deuxièmement lorsque tu argumentais "ça sera hors de prix", c'était un argument également non chiffré, mais un argument qu'on pouvait entendre, alors que " tu vis dans ton monde où tu idéalises le train sans tenir compte de la réalité du monde d'aujourd'hui"on n'est plus dans l'argumentation mais dans le dénigrement de la personne. Donc je reviens sur "C'est toi qui le dit, et tu es incapable de le prouver" Exact, cependant, ce que je sais, pour avo
  3. J'entends bien ton argumentation : le train est bien un simple moyen de transporter quelque chose d'un point à un autre, on est bien d'accord. Le constat est le suivant : - le train est encore compétitif pour les envois massifs (2000 t) sur lignes principales -il ne l'est plus pour les lignes parcourues par 1 ou 2 trains par jour (par exemple desserte terminale sur VUTR pour une usine en bout de VUTR et à l'écart des lignes principales) L'automatisation de la desserte terminale permettrait, en réduisant fortement les coûts, de rendre de nouveau possible ce genre de dessertes. La
  4. Pour qu'une innovation s'impose, il ne suffit pas qu'elle fonctionne parfaitement ... ... il faut également vaincre tous les blocages des gens sans imagination qui n'en saisissent pas l'intérêt, des gens qui ont peur des bouleversements possibles , des gens qui vont voir remis en question une rente de situation, des technocrates qui vont multiplier les procédures inutiles, etc, etc. Les cheminots ont oublié qu'en son temps le chemin de fer était une innovation qui a eu aussi droit à toute la litanie "ça marchera jamais, trop dangereux, que vont devenir les diligences?, etc etc"
  5. Une petite question : tu as déjà emprunté la navette automatique de Rotterdam ? Moi oui . Donc je parle de quelque chose que j'ai vu et essayé. C'est un véhicule très simple aux performances limitées (VL max 30 Km/h) mais qui fonctionne parfaitement depuis plus de 20 ans. Alors , oui équiper une VUTR avec une automatisation style ligne 14 de Paris, c'est possible, mais à 3 ou 4 M € du km ça ne vaudra jamais le coup, on est d'accord. En revanche, truffer de lidars un locotracteur, pour un coût d'environ 200 à 300 K€, qui se traînera à seulement 30km/H, vitesse faible, mais s
  6. Il y avait une époque où après un RVB on augmentait la vitesse, mais ça semble révolu !
  7. Hypothèse : Tu as un client à Epiry ou Tamnay Chatillon qui souhaiterait expédier un unique wagon à raccrocher à ton train lourd Origine Cercy La Tour. Les frais pour aller chercher cet unique wagon vont faire en sorte que le tarif proposé au client sera le double de celui qu’il payerait si l’Origine était Cercy et non Epiry. On est bien d’accord ? J’espère que tu seras d’accord aussi sur le fait que si ce wagon arrive « tout seul » d’Epiry à Cercy et qu’à Cercy il n’y a plus qu’à le raccrocher à ton train complet, ça change la donne ! Le problème qui reste maintenant
  8. "Parce que ce n'est pas l'ADC qui coûte le plus cher " Oui et non ! Le coût de l’ADC sur Valenton –Nimes c’est peanuts, effectivement, par rapport au chiffre d’affaires du train. Par contre pour un Valenton Uzes on tombe sur la problématique des « derniers kilomètres » les 20 derniers kilomètres sur la VUTR vont faire exploser le prix, car il va falloir acheminer un engin et une équipe de conduite (et les trouver) toute une journée pour ces 20 derniers kilomètres. Selon moi automatiser Valenton –Nimes, aucun intérêt, en revanche fort intérêt d’avoir une desserte automatis
  9. Une desserte par train autonome ne serait pas fiable ? Admettons que ce soit le cas, eh bien ce sera un client perdu, mais si c’est fiable, la desserte autonome rend viable des dessertes qui ne l’étaient pas auparavant. Quand à la détermination en cas d’incident de savoir, si c’est la voie ou l’engin moteur en cause, ce sera le problème des assurances et des experts...
  10. Précisément, si ces signaux et potences ont traversé des décennies, c'est qu'ils ont été régulièrement décapés et repeints ! Mais pour l'intervalle entre deux "Grandes Peintures" on doit bien être sur du 10, 20 ans, ce qui explique l'état du matériel dont la peinture est bien prévue, mais dans six mois !
  11. Le transport routier existe depuis des millénaires, il a toujours été le plus pratique,mais aussi le plus cher. Par exemple, il y a cent ans ça revenait 4 ou 5 fois plus cher d'expédier une tonne de Paris à Lyon par la route que par le train. Dans les années 1850 le train a laminé le transport routier, car il était bien moins cher grâce à l'innovation du roulement fer et des convois. Grâce aux innovations des autoroute ou des moteurs diesel performants, le transport routier a fortement réduit l'écart de coûts, voire inversé sur certaines OD. Lorsque Jacqv évoque "dimi
  12. Il y a quand même un paradoxe dans ton discours... D'un coté tu voudrais que les pouvoirs publics se débarrassent de lignes comme Morlaix Roscoff ou Guingamp Paimpol, pour faire des économies. Et de l'autre tu voudrais qu'on remplace les vieilles potences de signaux par des neuves. Pourtant en faisant durer le matériel , la SNCF économise l'argent public. Moi ça ne me choque pas de voir des signaux lumineux de 1937, des carrés violets (à Volvic) de 1912, des supports caténaires PO Midi des années 20 voire avant...
  13. Signaux Etat en gare de Nogent Le Rotrou, ces signaux datent de la fin des années 30 (la cible a été changée) Photo CGO
  14. Pas tant que ça ! Mais en fait il s'ouvre souvent quelques secondes avant l'ouverture du carré ! (Je coupe les cheveux en 4, car effectivement lorsque le carré est fermé, généralement le TIV également, à part ces quelques secondes...)
  15. Des signaux de ce genre avaient été implanté sur Paris Caen avant la réforme Verlant. Ils étaient prévus pour être réutilisables après la réforme. Sauf erreur de ma part, certains présentaient l'indication sémaphore (2 feux rouges) Avertissement : un feu vert VL : un feu blanc Après la réforme le signal pouvait être réutilisé comme signal carré, avertissement (jaune et VL vert.) Pour d'autres signaux, seule une moitié de la cible était réutilisée (il y en avait beaucoup sur Mantes Caen avant l'électrification) Peut être qu'il y a eu la même problématique de réutilisatio
×
×
  • Créer...