Aller au contenu

Infos recrutement CRL Paris Rive Gauche


Messages recommandés

Le 25/12/2019 à 02:16, GCL a dit :

il reste cependant une grosse interrogation concernant le salaire... 

Que lors de la procédure de recrutement, l'entreprise ne sache a priori pas annoncer une rémunération de base et une référence pour tous les éléments variables de solde pose aussi interrogation. Surtout maintenant qu'elle ne va plus embaucher que du personnel hors statut pour lequel la rémunération constitue bien entendu une clause substantielle du contrat de travail. Elle ne pourra plus se réfugier derrière le Statut et les textes RH associés, censés être l'émanation de la volonté des pouvoirs publics pour l'organisation et la continuité du service public (texte "réglementaire" au sens droit administratif du terme), auquel le nouvel embauché "adhérait" sans réserve et sans pouvoir discuter. Avec des contrats de travail de droit commun, de "gré à gré" parfois, les RH vont avoir des problèmes... s'ils ne sont pas davantage carrés sur les conditions d'emploi et donc de rémunération.

Au bilan social (2018) la moyenne des rémunérations brute des agents de conduite (sur la première qualification A et la seconde B) est mentionnée comme ceci :

image.png.aa9290d8db7686cc55bb2dc2d387fcb7.png

S'agissant d'une moyenne, elle englobe toutes les positions de rémunération (positions 5 à 8 sur TA et 10 à 19 sur TB),  ainsi que  les  8 échelons d'ancienneté (rien qu'au titre de l'ancienneté il y a 23,60 % d'écart sur 21 ans pour un agent de conduite entre un nouvel embauché et un ancien).

Les chiffres ci-dessus sont des rémunérations moyennes statutaires. Je découvre à cette occasion que le Bilan Social ne distingue par les agents de conduite parmi les contractuels. Mais le principe étant (normalement) une rémunération  au moins égale entre les agents au Statut et les contractuels, je pense qu'on peut retenir ces chiffres comme des références officielles valables. A condition d'avoir bien à l'esprit que ce sont des rémunérations moyennes et qu'à ce titre elles correspondent aussi à des déroulements de carrière et de salaire moyens, croisés avec une durée de carrière déjà accomplie moyenne aussi. Un nouvel embauché parmi les agents de conduite ira plutôt chercher sa rémunération de début du côté de 2.296 € mensuel brut (et encore après formation). 

 

Modifié par PLANONYME
  • Like 2
  • Upvote 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 9 heures, GCL a dit :

étant embauché en tant que CRL, je serai TB non ? Donc un salaire plus important que les 2.300e brut annoncés ?

Bon, sortons la calculatrice.

Au cadre permanent un agent de conduite TB est (était) embauché à la position de rémunération 10.

Son coefficient hiérarchique dans la grille statutaire est :  253,04.

La valeur du point, base 100 est de : 565,21 €.

La base de rémunération d'un TB, position 10 sans ancienneté (échelon 0) est donc de : 1432,24 €.

A laquelle il faut ajouter l'indemnité de résidence : 12,14 € si zone 1 (6,07 si zone 2 ; rien si zone 3 car déjà intégrée dans le traitement). On ne va pas chipoter...

Plus la prime de traction (dans un autre métier que la conduite on parlerait de prime de travail). Sa valeur théorique mensuelle est de 686,50 € pour un TB du premier niveau de qualification (TB1).

Total ainsi calculé : 1432,24 + 12,14 + 686,50 = 2130, 88 € euros brut mensuel (un petit peu plus si on lisse à l'année en intégrant la Prime de Fin d'Année et la Gratification de Vacances comme cela est fait dans toutes les communications  et comparaisons officielles, rapports, bilans, statistiques, sur les rémunérations).

Au nom du principe à travail égal salaire égal, un contractuel devra peu ou prou retrouver cette base de rémunération, idéalement même un peu plus sur le brut, ce qui lui fera quand même peut-être du moins sur le net du fait d'assiettes de cotisations sociales qui ne sont pas forcément les mêmes.

Le barème de rémunération de l'annexe A1 (emplois du dictionnaire des filières) tient compte de cette nécessaire équivalence (ce sont les mécanismes de déroulement de carrière et de salaire du Statut qui seront différents dans la durée).

Si l'embauche s'est faite dans le cadre de l'annexe C (contrat dit "de gré à gré"), il y a intérêt à bien calculer et vérifier que la rémunération contractuelle sera au moins celle-là et qu'elle ne va pas peu à peu décrocher du fait de l'absence de revalorisations quelque peu automatiques comme dans le Statut et l'annexe A1. La rémunération d'un contractuel embauché à l'annexe C est normalement négociée au cas par cas, et même renégociée périodiquement sur objectifs. Le "gré à gré" même si je sais que ce gré n'est en général que d'un seul côté ! Cette rémunération est censée tenir compte des compétences acquises antérieurement et que la SNCF pense pouvoir récupérer (autrement dit que le postulant a un profil professionnel qui l'intéresse particulièrement et qu'elle ne veut pas laisser échapper en lui proposant une rémunération de début trop pingre qui le ferait aller voir ailleurs selon les lois du marché du travail). Ce faisant, un contractuel de l'annexe C peut donc être rémunéré dès l'embauche au-delà de la position 10, échelon d'ancienneté zéro,  dans la grille de rémunération. 

Ce sont des choses qui logiquement aurait dû être présentées et expliquées lors du processus de recrutement. Là, j'ai l'impression que c'est fait au doigt mouillé. S'il y a des recruteurs qui lisent, je ne leur dis qu'une chose s'ils ne sont pas plus clairs que ça dans la rédaction du contrat de travail initial  : ils vont avoir des problèmes !

Cela va sans dire, mais encore mieux en le disant, en sus de la rémunération de base calculée comme il est dit précédemment, s'ajouteront les éléments variables de solde (liste complète longue comme le bras !) mais citons pour un agent de conduite : travail de nuit, des dimanches et fêtes, indemnités et allocations de déplacement (les allocations étant réputées être des remboursements forfaitaires de frais). Eléments par nature extrêmement variables d'une affectation à l'autre. 

 

Modifié par PLANONYME
orthographe
  • Like 2
  • Upvote 3
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, PLANONYME a dit :

Bon, sortons la calculatrice.

Au cadre permanent un agent de conduite TB est (était) embauché à la position de rémunération 10.

Son coefficient hiérarchique dans la grille statutaire est :  253,04.

La valeur du point, base 100 est de : 565,21 €.

La base de rémunération d'un TB, position 10 sans ancienneté (échelon 0) est donc de : 1432,24 €.

A laquelle il faut ajouter l'indemnité de résidence : 12,14 € si zone 1 (6,07 si zone 2 ; rien si zone 3 car déjà intégrée dans le traitement). On ne va pas chipoter...

Plus la prime de traction (dans un autre métier que la conduite on parlerait de prime de travail). Sa valeur théorique mensuelle est de 686,50 € pour un TB du premier niveau de qualification (TB1).

Total ainsi calculé : 1432,24 + 12,14 + 686,50 = 2130, 88 € euros brut mensuel (un petit peu plus si on lisse à l'année en intégrant la Prime de Fin d'Année et la Gratification de Vacances comme cela est fait dans toutes les communications  et comparaisons officielles, rapports, bilans, statistiques, sur les rémunérations).

Au nom du principe à travail égal salaire égal, un contractuel devra peu ou prou retrouver cette base de rémunération, idéalement même un peu plus sur le brut, ce qui lui fera quand même peut-être du moins sur le net du fait d'assiettes de cotisations sociales qui ne sont pas forcément les mêmes.

Le barème de rémunération de l'annexe A1 (emplois du dictionnaire des filières) tient compte de cette nécessaire équivalence (ce sont les mécanismes de déroulement de carrière et de salaire du Statut qui seront différents dans la durée).

Si l'embauche s'est faite dans le cadre de l'annexe C (contrat dit "de gré à gré"), il y a intérêt à bien calculer et vérifier que la rémunération contractuelle sera au moins celle-là et qu'elle ne va pas peu à peu décrocher du fait de l'absence de revalorisations quelque peu automatiques comme dans le Statut et l'annexe A1. La rémunération d'un contractuel embauché à l'annexe C est normalement négociée au cas par cas, et même renégociée périodiquement sur objectifs. Le "gré à gré" même si je sais que ce gré n'est en général que d'un seul côté ! Cette rémunération est censée tenir compte des compétences acquises antérieurement et que la SNCF pense pouvoir récupérer (autrement dit que le postulant a un profil professionnel qui l'intéresse particulièrement et qu'elle ne veut pas laisser échapper en lui proposant une rémunération de début trop pingre qui le ferait aller voir ailleurs selon les lois du marché du travail). Ce faisant, un contractuel de l'annexe C peut donc être rémunéré dès l'embauche au-delà de la position 10, échelon d'ancienneté zéro,  dans la grille de rémunération. 

Ce sont des choses qui logiquement aurait dû être présentées et expliquées lors du processus de recrutement. Là, j'ai l'impression que c'est fait au doigt mouillé. S'il y a des recruteurs qui lisent, je ne leur dis qu'une chose s'ils ne sont pas plus clairs que ça dans la rédaction du contrat de travail initial  : ils vont avoir des problèmes !

Cela va sans dire, mais encore mieux en le disant, en sus de la rémunération de base calculée comme il est dit précédemment, s'ajouteront les éléments variables de solde (liste complète longue comme le bras !) mais citons pour un agent de conduite : travail de nuit, des dimanches et fêtes, indemnités et allocations de déplacement (les allocations étant réputées être des remboursements forfaitaires de frais). Eléments par nature extrêmement variables d'une affectation à l'autre. 

 

reste plus qu'a retirer les Cotis Sociale G,la caisse de retraite, la caisse de prevoy...pour avoir ton net...ce qu'il te restera..

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 20 minutes, jackv a dit :

reste plus qu'a retirer les Cotis Sociale G,la caisse de retraite, la caisse de prevoy...pour avoir ton net...ce qu'il te restera..

Soit 15,5 ou 16,6 % ce qui fait bien entre 1800 et 2500 ( en étant large) selon les EVS. Personne ne pourra être plus précis que Planonyme sur les éléments fixes encore que la prime traction est un EVS,  voir en cas de maladie comment elle chute.

Bref notre ami sera loin, très loin de ses 3000 en début de carrière,( et encore il faut tenir compte comme déjà préciser que les allocations de déplacements ne sont qu'un remboursement de frais engagés le mois M-1, cela n'est pas une rémunération même si cela apparaît en netca payer). Cela est une certitude.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, jackv a dit :

reste plus qu'a retirer les Cotis Sociale G,la caisse de retraite, la caisse de prevoy...pour avoir ton net...ce qu'il te restera..

GCL sera embauché après le 31 décembre 2019. GCL sera donc contractuel.

Je compte à la louche 21 % de cotisations sociales (vieillesse, CSG, CRDS, chômage, retraite complémentaire) comme pour tout salarié lambda de droit privé. 

Il reste donc : 1683,40 € en net. Il me manque la cotisation à la couverture complémentaire santé obligatoire.

Ceci avant éléments variables de solde.

 

Modifié par PLANONYME
  • Like 3
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 18 minutes, PLANONYME a dit :

Je compte à la louche 21 %

Je n'ai pas le chiffre exact, mais il me semble que c'est une petite louche; On doit etre plus prés de 24 / 25 %, mais si GCL vient du secteur privé, il doit etre au courant.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 33 minutes, PLANONYME a dit :

GCL sera embauché après le 31 décembre 2019. GCL sera donc contractuel.

Je compte à la louche 21 % de cotisations sociales (vieillesse, CSG, CRDS, chômage, retraite complémentaire) comme pour tout salarié lambda de droit privé. 

Il reste donc : 1683,40 € en net. Il me manque la cotisation à la couverture complémentaire santé obligatoire.

Ceci avant éléments variables de solde.

 

Ne pas oublier que pas mal d'EVS sont aussi soumis aux cotisations salariales. Il n'y a que les allocations de déplacements qui en sont en parties exonérées.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, Laroche a dit :

Je n'ai pas le chiffre exact, mais il me semble que c'est une petite louche; On doit etre plus prés de 24 / 25 %, mais si GCL vient du secteur privé, il doit etre au courant.

Non, c’est bon. C’est 21,5% environ. Attention, les PS25 sont payés plus chers que les CP. Il ne faut donc pas se baser sur les salaires CP pour faire le calcul.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 5 months later...

Je suis CRL contractuel à l’UP de Laroche-Migennes depuis maintenant un peu plus de 2 ans (TB2 si j’étais au statut) et par mois, mon salaire varie entre 2400 et 2800€ Net toutes primes comprises.

Modifié par TKBlacksmith
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 1 month later...
Le ‎05‎/‎06‎/‎2020 à 09:34, TKBlacksmith a dit :

Je suis CRL contractuel à l’UP de Laroche-Migennes depuis maintenant un peu plus de 2 ans (TB2 si j’étais au statut) et par mois, mon salaire varie entre 2400 et 2800€ Net toutes primes comprises.

Bonjour, je me permets de revenir vers vous, avez vous négocier votre salaire?

Si oui a quel moment du recrutement?

Merci

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 1 month later...
Le 09/07/2020 à 07:31, TEINA a dit :

Bonjour, je me permets de revenir vers vous, avez vous négocier votre salaire?

Si oui a quel moment du recrutement?

Merci

Bonjour,

oui, mon salaire a été légèrement négocié durant la phase de recrutement...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 1 month later...

Bonjour à tous,

Je reviens vers vous car je n'ai toujours pas commencé ma formation. J'ai passé le visite médicale et les examens psy en janvier de cette année et lors de la VM, les médecins m'ont diagnostiqués de l'hypertension. Bref après différents tests et beaucoup de retard suite au COVID, j'ai enfin reçu mon aptitude cet été ( fin juillet ). Je n'ai depuis aucune nouvelle, j'essaie de joindre le numéro d'une personne de l'établissement traction qui m'avait laissé un message l'année dernière mais je tombe directement sur son répondeur. D'où mes questions:

* Qui puis-je joindre ?

* La candidature est valable un an mais à partir de quelle date dans mon cas ? Celle des premiers tests ?  De la visite médicale ? 

* Enfin qu'en est-il des formations en ce moment avec la COVID ? Se font-elles toujours sur site ?

Merci à vous

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • assouan changed the title to Infos recrutement CRL Paris Rive Gauche

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...