Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Après Le Fret, Les Voyageurs...


Messages recommandés

Hello,

Connex vient de se faire attribuer une licence d'opérateur ferroviaire pour le transport de voyageurs.

http://www.estrepublicain.fr/regionlo/2005070500162746.html

le transporteur, après avoir commencé à prendre du traffic ferroviaire sur la région est dans le fret, désire désormais s'implanter de manière plus ferme dans le domaine du transport voyageur.

Si actuellement Connex intervient déjà au travers de sa filiale CFTA dans le transport de voyageurs de manière régulière (Pimpol, Guingamp, Provins) ou touristique (Train de la Mure), la Connex souhaiterait désormais contracter directement au près des régions des contrats de transports régionnaux...

Des bruits courrent que la connex souhaiterait voir prochainement dans son giron les relations de la région Aquitaine Bordeaux <=> Archachon et Bordeaux <=> Le Verdon Pointe de Grave ; la région et la connex se seraient déjà (conditionnel !!!!) entendus pour un éventuel titre de transport combiné tram + train, le tramway bordelais étant déjà exploité par la Connex.

Yaya

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 64
  • Création
  • Dernière réponse

Les plus actifs dans ce sujet

Les plus actifs dans ce sujet

Yaya, apparament le lien que tu donnes est mort. Je met en copier collé un article paru dans l'est républicain d'aujourd'hui reprenant ton sujet.

"Voyageurs : Connex sur les rails

Le transporteur privé a gagné sa licence ferroviaire voyageur sur un marché pas encore ouvert à la concurrence.

NANCY. - Pas question de se laisser damer le pion pour la filiale de Veolia Environnement ! Connex continue à jouer les précurseurs. Après le premier convoi de fret privé de sa société CFTA Cargo qui a circulé le 13 juin avant d'assurer désormais cinq fois par semaine la liaison entre les usines de chaux de Dugny et Sorcy dans la Meuse et les hauts - fourneaux de la Sarre, Connex avance ses pions sur le grand échiquier du transport de voyageurs.

Le 29 juin, Dominique Perben, le ministre des Transports lui a signé un arrêté accordant une licence d'entreprise ferroviaire pour des services voyageurs. Déposé le 14 mars 2005, le dossier a mis à peine trois mois avant d'être validé, ce qui met les syndicats et notamment Sud Rail sur les dents. Le second syndicat de la SNCF derrière la CGT, a appelé lundi dans un communiqué « à la résistance contre la privatisation du rail ».

Chez Connex, les stratèges s'avancent masqués. Anne Monteil, chargée de communication auprès de la direction générale noie le poisson. « La directive européenne est prise. Mais je rappelle qu'en France l'ouverture à la concurrence dans le domaine du transport de voyageurs n'est pas à l'ordre du jour. Nous n'avons aucun contrat en vue dans l'Hexagone », affirme - t - elle. « Le dépôt de notre dossier relève d'une banale et simple procédure administrative. En l'occurrence, nous nous présentons à un certain nombre d'appels d'offres en Europe, en Italie notamment et nous avions besoin de cette licence.

Comme la maison - mère est en France, il était logique que la licence soit avalisée par l'administration française. Ce document était important pour nous pour justifier notre capacité en matière de sécurité, la crédibilité de nos assurances et la fiabilité de nos financements ». Anne Monteil rappelle que Connex reste dans son coeur de métier. La société réalise 95 % de son chiffre d'affaires avec des bus, des cars, des trams, des métros et des trains sur rails tant en Europe qu'aux USA comme à Boston ou Los Angeles.

A noter que la licence accordée à Connex « ne donne pas droit par elle - même à l'accès à l'infrastructure ferroviaire qui est régi par la réglementation applicable dans chaque pays de l'Union Européenne ». Et « que les services de transports de voyageurs devront commencer au plus tard un an à compter de la délivrance de cette licence, laquelle fera l'objet d'un réexamen tous les quatre ans ». Les conditions semblent compatibles avec l'Italie dans les limites de l'appel d'offres. Elles pourraient le devenir en France, si l'ouverture à la concurrence en matière de ferroviaire voyageur s'opère en 2006, comme il est vraisemblable."

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Mais en France, on a une entreprise publique qui assure un super service la plupart du temps, un traffic de voyageurs qui explose, des voyageurs en majorité content de la SNCF et des prix pratiqués...

À quoi va servir une mise en concurrence d'une telle entreprise aux usagers ?

Des prix plus bas ? Impossible, sinon la connex ne tiendrait pas deux ans.

Des trains à l'heure ? La connex comme les autres devra faire face comme la SNCF à du materiel capricieux, des clients sans genes, des incidents divers pendant le parcours...

Des services en plus dans les trains ? En ce qui concerne le TER, les trajets sont trop courts pour que ces services soient intéressants

Du matériel neuf ? La SNCF s'est quand même équipée lourdement ces dernières années.

Panneau34.gif

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je pense que le problème va principalement se poser pour le TER. Quand ce marché là sera ouvert à d'autres opérateurs, je crains que certaines régions aillent directement au mieux disant économique.

Pour ce qui est de l'aspect qualitatif, il faut savoir par exemple qu'en Lorraine, depuis que c'est la région qui paie cette prestation, la SNCF n'a pas encore perçu de bonus pour la qualité rendue (notament la régularité) ; au contraire tous les ans nous payons des indemnités. Ce qui ne pourrais augurer rien de bon dans le cas d'une mise en concurrence lors d'un appel d'offre.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

De toute façon, faut rêver, on gardera pas toutes les régions.

Même si ça parait domage, il faut bien admettre qu'a partir du moment où il y a concurrence, il y a possibilité d'avoir des concurrents (logique lol).

Le blem étant que si, par exemple, nous perdons la région Lorraine, que deviennent les agents ?

Pas de reconvertion dans le fret, il est déjà presque mort.

Donc quoi ? mutation d'office ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

c'est une bonne question : des inuts à la pelle ??? ou bien...

il y a fort à parier que leurs tarifs seront bien en dessous des nôtres. (l'aérien est un bon exemple de ce qui a pu être fait, même si les contraintes ne sont pas les mêmes).

le choix sera économique mais aussi politique, on peut raisonablement penser que la ligne jaune sera franchie içi ou là.

pour la régularité, là je crois que connex ou pas, les aléas de circulation existeront toujours. on recherchera juste un responsable (donc un payeur) pour le moindre retard occasionné.

et dire que tout ça c'est demain :-(

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

On verra bien, mais c'est bien Connex qui s'était fait retiré sa licence d'operateur ferroviaire en Angleterre ? donc bon il faudra juger de leur qualité de service sur pièce...à voir

Et puis la plupart du matériel TER appartient maintenant à la region. Donc si nouvel operateur, et ben au revoir les machines...

Le gros problème sera la gestion du personnel mais pour tout le monde, parceque si par ex. Connex prend une region et que 3 ans après la region decide de confier à qqn d'autre, ils seront dans le même problème.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Hello,

Connex vient de se faire attribuer une licence d'opérateur ferroviaire pour le transport de voyageurs.

http://www.estrepublicain.fr/regionlo/2005070500162746.html

le transporteur, après avoir commencé à prendre du traffic ferroviaire sur la région est dans le fret, désire désormais s'implanter de manière plus ferme dans le domaine du transport voyageur.

Si actuellement Connex intervient déjà au travers de sa filiale CFTA dans le transport de voyageurs de manière régulière (Pimpol, Guingamp, Provins) ou touristique (Train de la Mure), la Connex souhaiterait désormais contracter directement au près des régions des contrats de transports régionnaux...

Des bruits courrent que la connex souhaiterait voir prochainement dans son giron les relations de la région Aquitaine Bordeaux <=> Archachon et Bordeaux <=> Le Verdon Pointe de Grave ; la région et la connex se seraient déjà (conditionnel !!!!) entendus pour un éventuel titre de transport combiné tram + train, le tramway bordelais étant déjà exploité par la Connex.

Yaya

le but du jeu c'est de faire entrer le loup dans la bergerie afin de pratiquer du dumping social. l'exemple du grade de crml pour le fret ferroviaire est edifiant.

quant a la connex elle exploite deux lignes (guingamp - paimpol, guingamp - carhaix) avec son personnel en sous traitance pour le compte de la sncf.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

le but du jeu c'est de faire entrer le loup dans la bergerie afin de pratiquer du dumping social. l'exemple du grade de crml pour le fret ferroviaire est edifiant.

quant a la connex elle exploite deux lignes (guingamp - paimpol, guingamp - carhaix) avec son personnel en sous traitance pour le compte de la sncf.

<{POST_SNAPBACK}>

Je ne pense pas que la Connex pratique le dumping social car il semblerait que les conducteurs sont autant payés qu'à la SNCF si ce n'est plus.

L'objectif est plutot de casser les monopoles existants afin d'offrir aux clients une offre diversifiée, comme le veut Bruxelles.... :valoche:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Hello :bye:

j'ai déplacé le sujet qui, une fois l'effet d'annonce passée, a plus sa place dans la rubrique ici présente.

Tout d'abord : sncf.gif

:chouchou:

Ensuite : oui Nipou tu poses la vrai question : que vont devenir les agents !

Pour le moment, personne n'en sais rien, et la direction, si elle a bien une idée derrière la tête, ne lâche aucune info.

On peut imaginer plusieurs hypothèses :

-d'ici la mise en place de la concurrence, les régions auront repris l'ensemble ou presque de l'activité TER, agents compris. Il ne s'agirait alors, comme dans les mairies, uniquement de changer les gestionnaires sans changer le personnel en place.

-Connex proposera un deal avec les agents : si vous voulez continuer à travailler à votre place, alors abandonnez votre statut SNCF et passez chez nous. Sinon restez à la SNCF, mais partez.

-Connex installe d'autres agents à la place, situation peu crédible vu le nombre de personnel nécéssaire pour faire tourner la boutique. Et les formations...

Je pense que la plus probable des hypothèses est la première.

Reste encore une possibilité : la région signera une convention... avec plusieurs opérateurs ferroviaires ! Chaque ligne sera remis en jeu. Comme au Royaume-Uni.

Dans tous les cas, ça va etre un chamboulement pour les agents en place.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Si je me souviens bien, dans "La Vie du Rail", il y avait un article à ce sujet oule DRH s'exprimait sur l'hypothèse que la Connex prenne une région TER. Conscient des enjeux concernant le personnel SNCF qui sont des milliers à travailler pour le TER dans chaque région, il disait ensuite que cela devient un problème politique. C'est à dire que se sont les régions qui doivent bien peser leur choix en prenant en compte tous les paramêtres y compris sociaux.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

J'assimile cette réponse à de la belle langue de bois.

Ce n'est d'ailleurs pas une réponse, mais un dégagement en touche.

<{POST_SNAPBACK}>

Oui comme tu dis :pilot:

Mais d'un autre côté, a t'il une réponse à apporter ? J'en suis guère convaincu pour le moment sauf le fait qu'ils fassent tout leur possible pour éviter qu'une région parte à la concurrence pour ne pas devoir gérer les conséquences sociales d'un tel désaveau :valoche:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Hello,

Connex vient de se faire attribuer une licence d'opérateur ferroviaire pour le transport de voyageurs.

http://www.estrepublicain.fr/regionlo/2005070500162746.html

le transporteur, après avoir commencé à prendre du traffic ferroviaire sur la région est dans le fret, désire désormais s'implanter de manière plus ferme dans le domaine du transport voyageur.

Si actuellement Connex intervient déjà au travers de sa filiale CFTA dans le transport de voyageurs de manière régulière (Pimpol, Guingamp, Provins) ou touristique (Train de la Mure), la Connex souhaiterait désormais contracter directement au près des régions des contrats de transports régionnaux...

Des bruits courrent que la connex souhaiterait voir prochainement dans son giron les relations de la région Aquitaine Bordeaux <=> Archachon et Bordeaux <=> Le Verdon Pointe de Grave

Quel est l'intérêt pour le voyageur d'avoir une compagnie différente et unique sur un axe ? Le principe de la concurrence n'existera toujours pas et au lieu d'avoir un monopole public, ca sera un monopole privé. Si il doit y avoir concurrence, il me parait plus logique qu'il soit attribué un ou plusieurs sillons (comme dans l'aérien) mais pas la ligne complète comme Bordeaux - Arcachon. A moins que nos dirigeants n'aient pas compris l'exemple anglais.

la région et la connex se seraient déjà (conditionnel !!!!) entendus pour un éventuel titre de transport combiné tram + train, le tramway bordelais étant déjà exploité par la Connex.

Yaya

En effet, ca existe depuis peu. Mais c'est tout simplement un billet unique qui se présente sous la forme d'une carte de crédit et qui s'appelle MODALIS.

MODALIS

Modifié par sbobarro
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Quel est l'intérêt pour le voyageur d'avoir une compagnie différente et unique sur un axe ? Le principe de la concurrence n'existera toujours pas et au lieu d'avoir un monopole public, ca sera un monopole privé. Si il doit y avoir concurrence, il me parait plus logique qu'il soit attribué un ou plusieurs sillons (comme dans l'aérien) mais pas la ligne complète comme Bordeaux - Arcachon. A moins que nos dirigeants n'aient pas compris l'exemple anglais.

Ben disons que la concurrence se jouera au niveau des renégociations des lignes.

Par exemple la connex va proposer un plein tarif Perpignan/beziers pour (au pif) 20 euros, de gros malus si retard, ou frais de fonctionnement à la charge de la région très réduits, par exemple, et s'engagera sur ces tarifs jusqu'à la prochaine renégociation.

La SNCF en fera autant, et ça sera la région qui tranchera.

Mais à mon avis malheureusement, si c'est ce système qui sera retenu, les régions seront plus interessés par une concurrence au niveau des frais de fonctionnement et par des malus alléchant, que par une baisse des tarifs pour les usagers (ou clients...)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Tite question : les appels d'offre se font par ligne ou pour une région complète ?

Car au pire, on peut perdre  que quelques lignes et ainsi avoir des conséquences humaines réduites....

<{POST_SNAPBACK}>

Pour le moment, il n'y a rien de défini. Nous pouvons penser que par exemple pour le trafic GL (hors TGV), cela pourrait être un appel d'offre par ligne (TIR). Pour le TER, cela pourrait être le package complet (tout le trafic d'une région) ou alors une négociation ligne/ligne.

Mais bon, ne tirons pas trop sur la comête, l'ouverture du trafic voyageur n'est que... pour l'année prochaine (ça viendra vite quand même)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Tite question : les appels d'offre se font par ligne ou pour une région complète ?

Car au pire, on peut perdre  que quelques lignes et ainsi avoir des conséquences humaines réduites....

<{POST_SNAPBACK}>

C'est justement ce dont nous parlions plus haut.

Pas de précisions pour le moment... C'est trop tot pour annoncer ce genre de (mauvaises) nouvelles.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salut

pour le moment, pas touche au TGV ou plutôt à VFE de manière générale. Seuls pour le moment sont attribuables par les régions les marchés des lignes de leurs ressorts... Cela sous-entendrait que c'est uniquement TER...

Précision importante, le marché d'une ligne n'est pas intégralement confié à un opérateur. Dans le cadre, par exemple, de la potentielle mise en place de Connex sur Bordeaux <=> Archachon, la sncf ne perdrait nullement son marché TGV sur la ligne pour les relations Paris <=> Arcachon évidement !!

Maintenant, il reste le cas de TIR, je ne sais pas du tout et n'ai trouvé aucun texte expliquant qui va s'occuper de ces cas là... TIR est en gros un TER mis en place sur plusieurs régions (ce qui n'est pas sans donner des situations cocaces) ce qui sous-entend une entente entre les régions concernant les opérateurs de ces TIR...

Bonne nuit :)

Yaya

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Mais en France, on a une entreprise publique qui assure un super service la plupart du temps, un traffic de voyageurs qui explose, des voyageurs en majorité content de la SNCF et des prix pratiqués...

À quoi va servir une mise en concurrence d'une telle entreprise aux usagers ?

Des prix plus bas ? Impossible, sinon la connex ne tiendrait pas deux ans.

Des trains à l'heure ? La connex comme les autres devra faire face comme la SNCF à du materiel capricieux, des clients sans genes, des incidents divers pendant le parcours...

Des services en plus dans les trains ? En ce qui concerne le TER, les trajets sont trop courts pour que ces services soient intéressants

Du matériel neuf ? La SNCF s'est quand même équipée lourdement ces dernières années.

Salut ,

Il ne faut pas perdre de vue que la SNCF n'est plus propriétaire des matériels

mais simplement gestionaire en quelque sorte .

Le matériel appartient désormais au régions et est employé sur

des dessertes en fonction d'un contrat établi.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 1 année plus tard...

Salut ,

Il ne faut pas perdre de vue que la SNCF n'est plus propriétaire des matériels

mais simplement gestionaire en quelque sorte .

Le matériel appartient désormais au régions et est employé sur

des dessertes en fonction d'un contrat établi.

eh oui messieurs et dame

nous sommes a l'aube du époque de la concurrence ou est la place de la SNCF ????

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il est evident que les EF s'implenteront sur le trafic voyageur par les TER car ce sont des trafics dense qui ne necessitent pas l'achat de materiel puisque celui appartient aux régions dans de tres nombreux cas. Par contre pour les GL l'investissement est lourds, seule Air France envisage de faire rouler des TGV sous ses couleurs mais sous quelle forme ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Apparement laVeolia serait interesse par des relations TER

Mais seulement l'axe Luxembourg/ Nancy , pas les autres relations régionales , c'est a dire le plus rentable ( c'est sur que si on avait que cette ligne , les prix pourraient baisser sensiblement)

Idem en Alsace où c'est sur Strasbourg/Mulhouse

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant



×
×
  • Créer...

L'extension "AdBlock" anti-pub... on en parle ?

Vous avez installé un outil pour bloquer la publicité sur internet...hors c'est la publicité qui permet à cheminots.net d'exister et de vous permettre d'avoir la meilleure expérience utilisateur possible.

Alors pourquoi ne pas désactiver votre bloqueur de pub pour ce site et ainsi participer à sa pérennité ?

Si vous ne souhaitez pas désactiver Adblock, vous pouvez quand même accéder au site,
et on vous souhaite une bonne visite !

 

Comment désactiver Adblock pour cheminots.net ?

Repérez l'icône Adblock sur votre navigateur internet (Mozilla Firefox, Google Chrome etc.). 
Généralement elle se situe à droite de la barre d'adresse, ou tout en bas à droite de la fenêtre.
adblock.png.b5362a440eebda16ea382664cb9b629f.png

Cliquez sur l'icône puis.. (en fonction du navigateur) :

Mozilla Firefox 
Cliquez sur « Désactiver partout ».

Google Chrome et autres 
Cliquez sur « Ne rien bloquer sur les pages de ce domaine » ou décochez « Activé pour ce site ».

 

Si je n'arrive pas à désactiver Adblock...

Si vous ne trouvez pas le bouton Adblock ou si vous n'arrivez pas à désactiver Adblock, vous pouvez essayer de désinstaller complètement le logiciel dans les options de votre navigateur web:

Mozilla Firefox 
Cliquez sur Firefox, puis Modules complémentaires. Dans Extensions, désactivez/désinstallez Adblock.

Google Chrome 
Cliquez sur la clé à outil en haut à droite, puis Outils et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

Apple Safari 
Cliquez Safari, puis Préférences et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

 

FREEBOX
Se connecter à l’interface de gestion mafreebox.freebox.fr puis « Connexion Internet > Configuration > Blocage de la publicité »
Désactiver l’option et cliquer sur Modifier.

Antivirus
Certains antivirus bloquent les bannières, essayez en le désactivant. Si c'est lui qui bloque les pubs, vous pouvez désactiver cette fonctionnalité, ou mettre le site cheminots.net en liste blanche.