Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Économisons l'eau


BB4100

Messages recommandés

Salut!

je suis équipé depuis un an de petits accessoires qui paraissent anodins, mais qui m'ont permis, en un an, d'économiser 66% d'eau. (Calcul fait entre les prévisions de l'agence de mon immeuble et ce que j'ai réellement consommé).

Voilà le détail:

- douche: installation d'une douchette à turbulences. Au lieu de la poire de douche d'origine, j'en ai installé une autre. Son principe, créer des turbulences. L'eau est dispersée non pas en gouttelettes, mais en bulles. Le pouvoir mouillant et la pression sont identiques à une douche classique, mais si cette dernière débite 25l à la minute, la douchette à turbulence a un débit variant de 7 à 13 l/h selon les réglages que l'on fait (expliqués sur la notice). Attention, le jet n'est pas beau et régulier comme avec une pomme classique, mais le principe de la turbulence empêche la formation de tartre.

- robinets: remplacement des brise-jet par des embouts mousseurs. Pareil que pour la douchette à turbulence, le jet du robinet est composé de (très) petites bulles. Le pouvoir mouillant est très bon et l'économie d'eau est de 30 à 50%.

-toilettes: plaques de rétention d'eau dans le réservoir

Sur le dessin, on peut apercevoir une chasse d'eau. En 1, elle est telle qu'à l'origine, en 2, elle est équipée de plaques de rétention d'eau.

Lorsqu'on tire la chasse, l'efficatité du tourbillon qui évacue les eaux usées dépend de la hauteur de chute de l'eau neuve. Plus l'eau est placée haut dans le réservoir (en bleu foncé sur le schéma), plus elle est efficace. Par contre, en bas, elle ne sert à rien et ne fait que couler doucement.

Dans ce cas, on place deux plaques de part et d'autre de la sortie du réservoir pour contenir l'eau la plus basse (environ 15cm), ce qui représente entre 4 et 5 litres d'eau qui resteront dans le réservoir alors que le reste ira évacuer vos exploits. Et je peux vous dire que les plus grosses commissions sont envoyées ad patres avec la même verve qu'une chasse d'eau classique!

Donc si on calcule: 4 litres économisés par chasse d'eau. 3 chasses d'eau par jour minimum pour une personne seule, ça fait 21 chasses par semaine. 21x4 = 84l économisés par semaine

84x52= 4368l d'eau économisés par an au MINIMUM !!!

Et encore plus économique: on peut mettre des cailloux (choux, genoux...) pour occuper le volume au lieu d'empêcher l'eau de s'écouler... le résultat est le même.

Pour mon expérience, je pourrais faire mieux en changeant tous les joints des robinets qui sont bouffés par le tartre, faire la vaisselle ou me brosser les dents sans laisser couler l'eau.

On peut aussi rajouter un petit robinet entre le tuyau et le pommeau de douche, comme ça, quand on se savonne, on ferme le robinet sans changer les réglages de température. Et voilà encore 0,8l économisé par douche, soit 300 l par an environ (pour une personne)

Ensuite, je bois l'eau du robinet (via une carafe filtrante, sinon c'est revoltages par chez moi). C'est entre un et deux packs de 6 bouteilles économisés par semaine, soit entre 312 et 624 bouteilles en plastique économisées (plus le budget qui va avec!)

Avec tous ça, je ne me sens pas écolo, ni éco-citoyen, ni éco-machin ou truc, mais seulement citoyen averti et futé lotrela

Alors à vous de jouer!

EDIT: ah oui, j'oubliais: investissement de base: 60€, trop perçu par l'agence: 257€, ça vaut pas le coup de s'en passer! okok

Modifié par BB4100
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salut!

je suis équipé depuis un an de petits accessoires qui paraissent anodins, mais qui m'ont permis, en un an, d'économiser 66% d'eau. (Calcul fait entre les prévisions de l'agence de mon immeuble et ce que j'ai réellement consommé).

Voilà le détail:

- douche: installation d'une douchette à turbulences. Au lieu de la poire de douche d'origine, j'en ai installé une autre. Son principe, créer des turbulences. L'eau est dispersée non pas en gouttelettes, mais en bulles. Le pouvoir mouillant et la pression sont identiques à une douche classique, mais si cette dernière débite 25l à la minute, la douchette à turbulence a un débit variant de 7 à 13 l/h selon les réglages que l'on fait (expliqués sur la notice). Attention, le jet n'est pas beau et régulier comme avec une pomme classique, mais le principe de la turbulence empêche la formation de tartre.

- robinets: remplacement des brise-jet par des embouts mousseurs. Pareil que pour la douchette à turbulence, le jet du robinet est composé de (très) petites bulles. Le pouvoir mouillant est très bon et l'économie d'eau est de 30 à 50%.

-toilettes: plaques de rétention d'eau dans le réservoir

Sur le dessin, on peut apercevoir une chasse d'eau. En 1, elle est telle qu'à l'origine, en 2, elle est équipée de plaques de rétention d'eau.

Lorsqu'on tire la chasse, l'efficatité du tourbillon qui évacue les eaux usées dépend de la hauteur de chute de l'eau neuve. Plus l'eau est placée haut dans le réservoir (en bleu foncé sur le schéma), plus elle est efficace. Par contre, en bas, elle ne sert à rien et ne fait que couler doucement.

Dans ce cas, on place deux plaques de part et d'autre de la sortie du réservoir pour contenir l'eau la plus basse (environ 15cm), ce qui représente entre 4 et 5 litres d'eau qui resteront dans le réservoir alors que le reste ira évacuer vos exploits. Et je peux vous dire que les plus grosses commissions sont envoyées ad patres avec la même verve qu'une chasse d'eau classique!

Donc si on calcule: 4 litres économisés par chasse d'eau. 3 chasses d'eau par jour minimum pour une personne seule, ça fait 21 chasses par semaine. 21x4 = 84l économisés par semaine

84x52= 4368l d'eau économisés par an au MINIMUM !!!

Et encore plus économique: on peut mettre des cailloux (choux, genoux...) pour occuper le volume au lieu d'empêcher l'eau de s'écouler... le résultat est le même.

Pour mon expérience, je pourrais faire mieux en changeant tous les joints des robinets qui sont bouffés par le tartre, faire la vaisselle ou me brosser les dents sans laisser couler l'eau.

On peut aussi rajouter un petit robinet entre le tuyau et le pommeau de douche, comme ça, quand on se savonne, on ferme le robinet sans changer les réglages de température. Et voilà encore 0,8l économisé par douche, soit 300 l par an environ (pour une personne)

Ensuite, je bois l'eau du robinet (via une carafe filtrante, sinon c'est revoltages par chez moi). C'est entre un et deux packs de 6 bouteilles économisés par semaine, soit entre 312 et 624 bouteilles en plastique économisées (plus le budget qui va avec!)

Avec tous ça, je ne me sens pas écolo, ni éco-citoyen, ni éco-machin ou truc, mais seulement citoyen averti et futé lotrela

Alors à vous de jouer!

okok , perso = déjà fait !Et , c'est plutôt concluant .

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

En plastique souple recyclé (à y être...)

[Mode radin écolo On]

Pour aller encore plus loin dans les économies...

  • Commissions à faire sur le lieu de travail ... à raison de 200 journées de travail par an et en tablant sur deux séjours sur le trône par DJS ... faites vos calculs
  • Dito pour la douche ....
  • En ramenant aussi de temps en temps une marie jeanne de 5 l d'eau , ta carafe de "flotte" sera quasiment gratos...

okokhelpsoso:blush:

[Mode radin écolo Of]

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

:blush: Mes ancêtres Auvergnats avaient une technique encore plus économe:

- ils se lavaient le jour de leur mariage et se faisait laver le jour de leur décès (calculez l'économie...)

- Ils faisaient leurs besoins au jardin, d'où économie supplémentaire d'engrais!

- Ils ne buvaient que du vin...

Tout cela ne les empéchaient pas d'arriver régulièrement à leur 80 berges (recherches généalogiques à l'appui!) :) Sympa quand même le coup des cailloux dans la chasse, je vais essayer...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Tu installes à domicile? :blush:

Si tu as besoin, c'est super rapide! le plus long chez moi a été de démonter le brise jet des robinets en dissolvant le tartre avec du vinaigre...

Je n'ai pas mis de marque pour éviter la pub, mais par MP, je peux donner l'adresse où je me suis fourni.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Si tu as besoin, c'est super rapide! le plus long chez moi a été de démonter le brise jet des robinets en dissolvant le tartre avec du vinaigre...

Je n'ai pas mis de marque pour éviter la pub, mais par MP, je peux donner l'adresse où je me suis fourni.

Tu viens de perdre une belle occasion de faire "le coup du plombier" .... lotrela

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est pas mal tout ça, mais ne te fie pas à la conso calculée, même si je ne mets pas en doute qu'il y a des économies à réaliser. Pour faire un calcul réel, il faut se fier à une vraie conso d'un an sans tes achats, et la conso d'un an après modif. De mon côté, que ce soit EDF ou eau, je n'ai jamais consommé ce qui était prévu, je suis toujours en dessous (et parfois de beaucoup, surtout en EDF).

Gom

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est pas mal tout ça, mais ne te fie pas à la conso calculée, même si je ne mets pas en doute qu'il y a des économies à réaliser. Pour faire un calcul réel, il faut se fier à une vraie conso d'un an sans tes achats, et la conso d'un an après modif. De mon côté, que ce soit EDF ou eau, je n'ai jamais consommé ce qui était prévu, je suis toujours en dessous (et parfois de beaucoup, surtout en EDF).

Gom

Perso , j'ai comparé avant et après .La diminution de consommation est significative !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Héhé, tout ça me rappelle l'histoire d'un président de la communauté de communes qui se plaignait que les gens commençaient à économiser l'eau provoquant ainsi une baisse des recettes fiscales. Je ne sais plus si la comcom avait finalement augmenté le prix de l'eau pour compenser la baisse des recettes (Il en était question), en tous cas cette histoire avait donné lieu à de savoureuses remarques dans le courrier des lecteurs du canard local.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Héhé, tout ça me rappelle l'histoire d'un président de la communauté de communes qui se plaignait que les gens commençaient à économiser l'eau provoquant ainsi une baisse des recettes fiscales. Je ne sais plus si la comcom avait finalement augmenté le prix de l'eau pour compenser la baisse des recettes (Il en était question), en tous cas cette histoire avait donné lieu à de savoureuses remarques dans le courrier des lecteurs du canard local.

Un peu comme la cigarette : le ministère de la santé qui dit qu'il faut arreter de fumer, mais le ministère des finances qui augmente le prix des clopes...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Un peu comme la cigarette : le ministère de la santé qui dit qu'il faut arreter de fumer, mais le ministère des finances qui augmente le prix des clopes...

A la différence près que la clope est toxique et que la flotte est vitale (bien que meilleure avec un additif et quelques glaçons okok )

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Les économiseurs d'eau, c'est bien effectivement, mais sommes nous, en tant que particuliers, les plus gros consommateurs??

Dans le domaine public, qu'on arrête d'arroser les terrains de foot, les espaces verts des communes.....

Egalement, que les paysans arrêtent d'arroser leurs champs les jours de pluie. J'ai toujours trouvé çà abhérent.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

D'accord avec toi CRL COOL, mais on ne peut pas raisonner comme ça, sinon on ne fait plus rien. Un peu comme l'excuse des E-U qui refusaient de signer le protocole de Kyoto sous prétexte qu'il n'était pas assez contraignant pour les pays en développement. Un peu comme la Chine qui a du mal à adopter une politique vraiment écolo sous prétexte que les E-U polluent bien plus qu'eux. En gros, pourquoi moi et pas eux.

Et puis comme l'a dit BB4100, il n'y a pas que le geste "écolo", il y a aussi l'économie réalisée à la fin de l'année controleursncf

Gom

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salut!

je suis équipé depuis un an de petits accessoires qui paraissent anodins, mais qui m'ont permis, en un an, d'économiser 66% d'eau. (Calcul fait entre les prévisions de l'agence de mon immeuble et ce que j'ai réellement consommé).

Voilà le détail:

- douche: installation d'une douchette à turbulences. Au lieu de la poire de douche d'origine, j'en ai installé une autre. Son principe, créer des turbulences. L'eau est dispersée non pas en gouttelettes, mais en bulles. Le pouvoir mouillant et la pression sont identiques à une douche classique, mais si cette dernière débite 25l à la minute, la douchette à turbulence a un débit variant de 7 à 13 l/h selon les réglages que l'on fait (expliqués sur la notice). Attention, le jet n'est pas beau et régulier comme avec une pomme classique, mais le principe de la turbulence empêche la formation de tartre.

- robinets: remplacement des brise-jet par des embouts mousseurs. Pareil que pour la douchette à turbulence, le jet du robinet est composé de (très) petites bulles. Le pouvoir mouillant est très bon et l'économie d'eau est de 30 à 50%.

-toilettes: plaques de rétention d'eau dans le réservoir

Sur le dessin, on peut apercevoir une chasse d'eau. En 1, elle est telle qu'à l'origine, en 2, elle est équipée de plaques de rétention d'eau.

Lorsqu'on tire la chasse, l'efficatité du tourbillon qui évacue les eaux usées dépend de la hauteur de chute de l'eau neuve. Plus l'eau est placée haut dans le réservoir (en bleu foncé sur le schéma), plus elle est efficace. Par contre, en bas, elle ne sert à rien et ne fait que couler doucement.

Dans ce cas, on place deux plaques de part et d'autre de la sortie du réservoir pour contenir l'eau la plus basse (environ 15cm), ce qui représente entre 4 et 5 litres d'eau qui resteront dans le réservoir alors que le reste ira évacuer vos exploits. Et je peux vous dire que les plus grosses commissions sont envoyées ad patres avec la même verve qu'une chasse d'eau classique!

Donc si on calcule: 4 litres économisés par chasse d'eau. 3 chasses d'eau par jour minimum pour une personne seule, ça fait 21 chasses par semaine. 21x4 = 84l économisés par semaine

84x52= 4368l d'eau économisés par an au MINIMUM !!!

Et encore plus économique: on peut mettre des cailloux (choux, genoux...) pour occuper le volume au lieu d'empêcher l'eau de s'écouler... le résultat est le même.

Pour mon expérience, je pourrais faire mieux en changeant tous les joints des robinets qui sont bouffés par le tartre, faire la vaisselle ou me brosser les dents sans laisser couler l'eau.

On peut aussi rajouter un petit robinet entre le tuyau et le pommeau de douche, comme ça, quand on se savonne, on ferme le robinet sans changer les réglages de température. Et voilà encore 0,8l économisé par douche, soit 300 l par an environ (pour une personne)

Ensuite, je bois l'eau du robinet (via une carafe filtrante, sinon c'est lotrela par chez moi). C'est entre un et deux packs de 6 bouteilles économisés par semaine, soit entre 312 et 624 bouteilles en plastique économisées (plus le budget qui va avec!)

Avec tous ça, je ne me sens pas écolo, ni éco-citoyen, ni éco-machin ou truc, mais seulement citoyen averti et futé nonmais

Alors à vous de jouer!

EDIT: ah oui, j'oubliais: investissement de base: 60€, trop perçu par l'agence: 257€, ça vaut pas le coup de s'en passer! nonmais

une bonne idee c'est toujour interessant controleursncf

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

2,50€ le mètre cube… 24 € le plein de ma piscine (pour relativiser) mode provoc !!! -de plus elle est toute petite-

Economiser l’eau : Pourquoi ?

C’est cher ? Jouer sur la consommation avec la privation qui s’en suit deviendrait le seul levier pour abaisser au final notre facture mais face aux taxes le combat parait inéquitable.

C’est rare ? Les nappes phréatiques au plus bas débordent. Paradoxalement, c’est à la saison chaude où l’on en a le plus besoin mais c’est aussi à cette saison où les précipitations sont moindres, mais là rien de nouveau et même si ça reste un inconvénient c’est une des bases de notre climat…

Faisons plutôt des réserves qui serviront à arroser notre agriculture gourmande qui pourra à son tour alimenter notre bétail -un raccourci écolo, manger de la viande devient alors contraire à l’écologie-.

Cette ressource se rarifie t’elle ? Non les précipitations le démontrent aisément.

La qualité est elle à mettre en cause ? Non les stations d’épuration nous offrent des eaux de qualité.

C’est donc juste écologique et c’est décidément là qu’il y a un problème, alors se faire souffrir et s’emmerder dans sa vie quotidienne pour gagner individuellement pas grand-chose croire que la collectivité sera gagnante après ces « sacrifices » OK si c’est ainsi que l’on conçoit sa vie, pas de problème mais de là à faire la morale à tout bout de champ ça va bien…

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Economiser l'eau : Pourquoi ?

C'est cher ? Jouer sur la consommation avec la privation qui s'en suit deviendrait le seul levier pour abaisser au final notre facture mais face aux taxes le combat parait inéquitable.

Je ne relèverai pas l'histoire de la piscine :blink: (on a le droit d'avoir une piscine chez soi, c'est juste que j'aurais l'impression d'y être un poisson dans son bocal...)

Pour les économies, on a beau dire que les taxes vont monter, mais en attendant, je bois à ma soif (avec ou sans additif anisé :blink: ), je prends des douches qui me permettent de me récurer de la tête aux pieds (et je fais 1,80m), je fais ma vaisselle régulièrement, j'arrose le buis qui pousse sur mon balcon, bref je ne me prive pas et on me rembourse 270€...

Quant à l'agriculture, on voit les m3 déversés l'été en pleine journée sur le maïs alors qu'il est bien connu qu'il est plus efficace d'arroser le soir à la fraiche... là aussi on pourrait économiser surtout que c'est l'époque où les nappes auraient besoin de se régénérer...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le mais est très très gourmand en eau... Mettre en œuvre une méthode de balcon ou jardinet sur des surfaces agricoles n'est pas réaliste.

J'ai un jardin et en période de grande chaleur, tu ne tiens pas la terre si l'arrosage n'est pas intensif, alors le mais... Ils sont lorsque cette culture est choisie obligés d'y recourir, l'investissement les oblige ensuite à reconduire les mêmes choix les années suivantes...

Personnellement n'ayant pas de système d'arrosage je suis dans ces périodes vite rattrapé par la sécheresse, j'abandonne l'arrosage du "gazon" et me concentre uniquement sur les fleurs et légumes...

Le puits et ma tonne d'eau me permettent de tenir... un peu avant de recourir à l'eau de la ville.

La piscine, même petite, en sortant du taf à 18h00 c'est que du plaisir et procure un réel rafraichissement alors avec un p'tit jaune en sortant j'te dis pas... ;-)

Modifié par devil
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Les nappent ne peuvent pas se régénérer l'été. La cause: mauvaise pluviométrie. Que l'arrosage ait lieu ou non elles ne se régénèrent donc pas à ce moment là de l'année.

De plus la part d'arrosage qui ne suffit pas à la plante retourne en terre et... dans les nappes. (phréatiques ou pas)

Cette eau n'est donc pas perdue.

Modifié par devil
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le mais est très très gourmand en eau... Mettre en œuvre une méthode de balcon ou jardinet sur des surfaces agricoles n'est pas réaliste.

J'ai un jardin et en période de grande chaleur, tu ne tiens pas la terre si l'arrosage n'est pas intensif, alors le mais... Ils sont lorsque cette culture est choisie obligés d'y recourir, l'investissement les oblige ensuite à reconduire les mêmes choix les années suivantes...

(...)

Limite je me demande pourquoi je réponds mais allez suis joueuse !

Le maïs est gourmand en eau certes, la question que pose BB et tous ceux qui passent à proximité est : pourquoi arroser en pleine journée ???

Le jardin dont tu ne "tiens pas la terre" sans arrosage intensif en période de grande chaleur eh bien cela se discute aussi : que veux-tu comme jardin ? Le mien, contraint et forcé, doit survivre aux périodes de grandes chaleurs (de plus en plus rares d'ailleurs tiens) sans arrosage intensif et si la "prairie" jaunit, les fleurs et les fruits, habitués à se dém....er comme des grands se débrouillent ! De toutes façons ils n'ont pas le choix : ils survivent ou ils crèvent, je ne suis pas là et quand j'y suis je n'ai pas le système adapté pour sauver tout le monde (priorité aux jeunes arbres fruitiers et encore peut-on parler de priorité quand ils recoivent une grosse dose certes mais tous les mois ???)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...