Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Taggez, taggez, vous accèderez peut-être à la célébrité !


Roukmoute

Messages recommandés

Je viens de découvrir en kiosque un magazine sur le tag (pardon "l'expression artistique que moi, pauvre pégu, je ne peux comprendre") dans lequel les vandales se mettent en valeur (tout en masquant leur visage, évidemment :blush: ) devant leurs "œuvres".

Vous noterez le thème choisi pour la France... revoltages revoltages revoltagesokok okok okok

Je propose à la rédaction de ce torchon de participer à la remise en état des matériels et locaux dégradés.

On peut aussi organiser une campagne de taggage des couvertures du-dit magazine.

PS naïf : est-ce bien légal, ce genre de magazine ? N'y a-t-il pas une sorte de complicité de délit ou un truc dans le style ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le tag n'est pas un phénomène nouveau, il date de la préhistoire... Cf les grottes de Lascaux! lotrela

Vais me faire des amis sur ce coup!!! mdrmdr

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le tag n'est pas un phénomène nouveau, il date de la préhistoire... Cf les grottes de Lascaux! lotrela

Vais me faire des amis sur ce coup!!! mdrmdr

Mouais, difficile de comparer. Je crois plus que c'était leur sorte de JT de l'époque, mais bon.

Et puis ils n'en faisaient pas une source de revenus.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Mouais, difficile de comparer. Je crois plus que c'était leur sorte de JT de l'époque, mais bon.

Et puis ils n'en faisaient pas une source de revenus.

D'autres s'en sont chargés par la suite!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salut, j'ai passé plusieurs années à effacer des tags sur les murs du chemin de fer. Peut on appeler cela de l'art contemporain? Je vais choquer beaucoup de monde dans notre millieu ferroviaire, mais je pense que oui.

Si pour l'intant ( qui dure dans le temps ) cet art est pratiqué d'une façon annarchique, de la pure provoc des autorités et des instances publics. Mais il fait nul doute que dans plusieurs décénies des bobo friqués s'arracheront à prix d'or ces tags, pour peu qu'ils soient peint sur un support conventionnel.

Et c'est cela le " hic ", le tag comme son nom l'indique est une signature, qui plus est servait ( encore de nos jours? ) à marquer le territoire d'une bande. Sursigner ce tag était ou est un affront fait à la bande adverse ( voir ennemie ) pour se déclarer la guerre.

La pratique du tag dans version " pur art ", la sursignature est quasi innexistante, les pros ne s'effacent pas entre eux, ils s'affrontent certe, alors pourquoi ne pas leur mettre à disposition " les supports".

A divers endroits cela a été fait et, ormis quelques coups de marqueurs ( graffitis ) effectués par des petits c.ns, ces fresques sont restées intactes.

C'est clair que le tag ou le graff sauvage, surtout sur les trains coûtent un max, à l'entreprise voir aux pouvoirs publics.

Mais ma reflexion serait d'encourager et d'autoriser cet art sur de nouveaux supports plutôt que de le réprimer avec force, cet dernière option ne ferait que d'accentuer le phénomène " du tag sauvage ".

C'est domage, car en plus il y en a de vraiment très beaux lotrela

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Moi j'aimais bien celui qui avait tagué JEAN PAUL en gros sur une RRR à Strasbourg, j'avais jamais vu tagué Jean paul lotrela

bon à part ça faut quand même dire que c'est souvent moche et gênant quand c'est juste des signatures ou des trucs illisibles.... encore plus gênant quand ils sont fait sur les emprises des cft parce que c'est du temps gâché pour les bénévoles....

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

T'es content aussi le matin quand tu es en RHR, tu te pointes en gare, et tu découvres que ta rame a changé de couleur.

Et quand tu montes en cabine tu découvres qu'ils ont aussi fait le pare brise......... lotrela

Chef ? on rentre par où dans le guide ?? mdrmdr

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

T'es content aussi le matin quand tu es en RHR, tu te pointes en gare, et tu découvres que ta rame a changé de couleur.

Et quand tu montes en cabine tu découvres qu'ils ont aussi fait le pare brise......... lotrela

Chef ? on rentre par où dans le guide ?? :cool:

et en plus vu le prix des bombes vont les chercher ou les sous ; tageurs=branleurs

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

et en plus vu le prix des bombes vont les chercher ou les sous ; tageurs=branleurs

Comme tu le constates, le matériel coûte cher....ce sont souvent de charmants fils à papa qui s'encanaillent et taguent, jouant les rebelles...triste réalité...le cliché du jeune des cités desoeuvré saute lotrela

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

T'es content aussi le matin quand tu es en RHR, tu te pointes en gare, et tu découvres que ta rame a changé de couleur.

Et quand tu montes en cabine tu découvres qu'ils ont aussi fait le pare brise......... controleursncf

Chef ? on rentre par où dans le guide ?? lotrela

Et la signalisation ferroviaire parfois!!!(Pancarte des PK, TIV, etc, etc) cartonrouge C'est anti-sécuritaire.

C'est dégeullasse et lamentable de voir ça!! pascontent

Moi personnellement, je préfére regarder un tableau de Renoir ou de Monnet :blush: plutôt que de voir ces pollutions visuelles cestachier qui dégradent les installations et le matériel.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Mais ma reflexion serait d'encourager et d'autoriser cet art sur de nouveaux supports plutôt que de le réprimer avec force, cet dernière option ne ferait que d'accentuer le phénomène " du tag sauvage ".

Sauf que la plupart, ce qui les excite, c'est de détériorer du matériel public, avec l'adrénaline du risque de se faire choper. Ils ne vont pas s'intéresser à un beau mur tout propre pour lequel ils vont poser dans le canard de la ville avec M. le Maire.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Quand ils les attrapent ils devraient leur faire nettoyer leurs " chefs d'œuvre"

Et amener leurs parents pour les aider !! , car les bombes de peinture , c'est les parents

qui les paient , et comme punition payer une amende ne les penalisent pas trop , puisque ce tres

souvent les BoBo du coin ....

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Mais ma reflexion serait d'encourager et d'autoriser cet art sur de nouveaux supports plutôt que de le réprimer avec force, cet dernière option ne ferait que d'accentuer le phénomène " du tag sauvage ".

C'est domage, car en plus il y en a de vraiment très beaux controleursncf

On ne peut pas nier que certains sont vraiment très doués et que ce n'est pas à la portée de tout le monde ce qu'ils font. Il y a deux endroits dans ma ville natale où la ville a laissé faire : une maison de jeunesse et une école primaire.............ça fait franchement verrue dans le paysage !

Autant dans un environnement design/urbain/contemporain ça peut parfaitement s'intégrer dans le paysage, autant pour le reste ça te défigure un quartier..

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

On ne peut pas nier que certains sont vraiment très doués et que ce n'est pas à la portée de tout le monde ce qu'ils font. Il y a deux endroits dans ma ville natale où la ville a laissé faire : une maison de jeunesse et une école primaire.............ça fait franchement verrue dans le paysage !

Autant dans un environnement design/urbain/contemporain ça peut parfaitement s'intégrer dans le paysage, autant pour le reste ça te défigure un quartier..

Et encore, si les tags voulait vraiment dire quelques choses avec un brin d'humour, ça irait !

Aujourd'hui c'est vraiment du n'importe quoi et le pire, il n'y a plus de respect du matériel au niveau de la SNCF, des véhicules au niveau des sociétés, mais surtout, le manque de respect sur les façades ou les pignons des maisons de particulier.

Je vais jouer un peu la provoc, avec des photos que j'ai trouvé sur cheminots.net et qui on un certains rapports avec la discution, mais avec une note d'humour.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

L'art de du graf n'est pas seulement le resultat c 'est à dire la peinture, mais aussi l'endroit sur lequel tu realises ton coup....

L'esprit Grafitti n'est absolument pas compatible avec des murs mis à disposition, et pourquoi pas des musées tant qu'on y est!

C'est un art urbain revendidicatif et pour les bombes, fais un tour sur les chantiers de construction le soir et tu verras le nombre de palettes de bombes dont tu disposeras!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salut, je vois que ma réponse de l'autre jour fait réagir. Ne croiyez pas que je cautionne l'acte de vandalisme qu'est le tag, loint de là!

Tien un que je trouve original, en plus il ne gène visuellement personne, là où il se trouve il doit passer moins de 100 personnes par an, et encore, c'est souvent des cheminots.

Mais si je comprend vos réactions, faites gaffe, on dirai des vieux ronchons controleursncf:blush: , les mêmes qui pestaient contre le rock end roll dans les années 60, ou contre le rap un peu plus tard et contre bien d'autres choses. helpsoso

Je sais je suis un brin provoc sur le coup, mais tant py!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je sais je suis un brin provoc sur le coup, mais tant py!

Fais gaffe tu vas finir sur le futur forum de £££££££ ! controleursncfhelpsoso

Ceci dit, je ne crois pas que ce soit la même démarche intellectuelle que les "blousons noirs" et autres "va-nu-pieds à qui il faudrait une bonne guerre pour mettre du plomb dans la tête, moi je vous le dis mon bon monsieur". Pour moi, il y aune notion de nuire au bien public et d'en tirer une gloriole. Et ça, ça me débecte.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Fais gaffe tu vas finir sur le futur forum de £££££££ ! mdrmdr;)

Ceci dit, je ne crois pas que ce soit la même démarche intellectuelle que les "blousons noirs" et autres "va-nu-pieds à qui il faudrait une bonne guerre pour mettre du plomb dans la tête, moi je vous le dis mon bon monsieur". Pour moi, il y aune notion de nuire au bien public et d'en tirer une gloriole. Et ça, ça me débecte.

Salut Roukmoute, c'est cela aussi qui me dérange dans la pratique du tag.

En plus de cette nuisance, cela met les opérateurs chargés du nétoyage en danger tant les produits corrosifs utilisés sont forts. controleursncf

Il y a quelques années, je me suis fais tager un vieux camion sncf, ben après quelques pulvérisations d'une bombe de nétoyage, il y avait plus qu'à le repeindre, la tôle était à nue :blush: .

Quand à finir sur le forum, disons plutôt " le défouloir ", ben non, pas envi. helpsoso C'est pas du tag qu'ils pratiques là bas, c'est du taillage............. de costard zzz

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Moi personnellement, je préfére regarder un tableau de Renoir ou de Monnet ;) plutôt que de voir ces pollutions visuelles :Smiley_43: qui dégradent les installations et le matériel.

Idem, c'est comme les porcins qui s'amusent à dégrader les cabines de conduite, en collant leur propagande sur les pupitres, sur les parois de la cabine, ou même ailleurs que dans les locs.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Idem, c'est comme les porcins qui s'amusent à dégrader les cabines de conduite, en collant leur propagande sur les pupitres, sur les parois de la cabine, ou même ailleurs que dans les locs.

Je mets ça au même niveau. lotrela

Mais pour en revenir au sujet, pour les fans du taggage (Rail cassé où es-tu ?), que pensez-vous de faire une revue là-dessus ? Ça incite quand même à pratiquer une activité illégale,non ? Et pourquoi pas une revue intitulée "Brûlage de voiture magazine" tant qu'on y est ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a eu fin mars / début avril une vague de tags sur du matériel préservé.

Le train touristique de Toucy dans l'Yonne a été "repeint", l'X 2819 préservé au dépôt de Nîmes aussi et une voiture DEV de l'association de la 141 R 840 de Clermont itou.

Quel est le but de ces dégradations???

Aucune idée, ce qui est sûr c'est que des heures de travail ont été réduites à néant par des **** revoltages et qu'il faudra encore de l'huile de coude et beaucoup d'argent pour remettre en état ces dégâts.

:blink:bigbisouscestachier cestachier cestachier cestachier ;)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a eu fin mars / début avril une vague de tags sur du matériel préservé.

Le train touristique de Toucy dans l'Yonne a été "repeint", l'X 2819 préservé au dépôt de Nîmes aussi et une voiture DEV de l'association de la 141 R 840 de Clermont itou.

Quel est le but de ces dégradations???

Aucune idée, ce qui est sûr c'est que des heures de travail ont été réduites à néant par des **** revoltages et qu'il faudra encore de l'huile de coude et beaucoup d'argent pour remettre en état ces dégâts.

:blink:bigbisouscestachiercestachiercestachiercestachier;)

pascontent ceux quifont ça sur du materiel des cft me révoltent, tant d'heures perdues à effacer leurs conneries, les bénévoles n'ont pas que ça à faire!! Ils devraient plutot être fiers d'avoir des assoc' comme ça près de chez eux!!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Et encore, si les tags voulait vraiment dire quelques choses avec un brin d'humour, ça irait !

Aujourd'hui c'est vraiment du n'importe quoi et le pire, il n'y a plus de respect du matériel au niveau de la SNCF, des véhicules au niveau des sociétés, mais surtout, le manque de respect sur les façades ou les pignons des maisons de particulier.

Je vais jouer un peu la provoc, avec des photos que j'ai trouvé sur cheminots.net et qui on un certains rapports avec la discution, mais avec une note d'humour.

La deuxième photo a été prise juste avant la gare de Grenoble.

Quelques mois avant, il y en avait un pas mal sur lePen qui est resté des années.

On a des gros problèmes de tag sur Grenoble.

J'avais l'habitude de mettre du gras à tampon sur le portillon qu'ils enjambaient pour s'enfuir.... puis sur la main courante coté Buisserate, là ou ils passaient...

J'ai réussi à faire poser un grillage coté nord, et j'avais rencontré les "financeurs".

Ils m'avaient demandé "qu'est ce que la sncf va gagner avec ce grillage? au niveau sous, bien entendu!"

La réponse était simple, une voiture taguée au minimum par semaine, 1500 euros était le prix de nettoyage par caisse (retrait de la rame, prix des manoeuvres, prix de l'indisponibilité, personnel équipés, produit et appareillage, traitement des effluents)

Donc, 52 voitures = 52 patates!

Un mois plus tard, la clôture était posée!

Mais j'avais demandé qu'ils cloturent jusqu'au milieu du CPR, au niveau de la benne à ordure des nettoyeurs, soit 150 m en ligne droite.

Ils ne l'ont pas fait.

On a été tranquille quelque temps, puis , ils sont revenu, on en a surpris en plein après midi.

J'ai pu en observer un depuis le pont, joufflu avec des lunettes, de type européen, cheveux courts, 15-17 ans....

Un habitué que j'ai vu oeuvrer sur la 352 (celle qui est repeinte à l'extincteur jusqu'au toit avec une peinture qui n'arrive pas à partir)

Et un samedi, je les attendais dans une cabine de TR2N (cette 352), ils sont venu, mais comme j'étais tout seul, j'étais pas assez nombreux!

Et ils courent vite, il y en a un qui a quand même ramassé des trucs qui font mal.

Et pendant 1 an entre aout 2007 et l'été 2008, plus de taggueurs sur le CPR!!!!

Autrement dit, ils se sont tous passé le mot; "il y a un fou là bas, n'y allez pas!"

Puis ils sont revenu, plusieurs fois par semaine, et les derniers que j'ai vu, c'était à 3h50 avant ma PS, je les ai attendu au bout d'un TGV, et leur ai fait sans doute une bonne frayeur!

Mais j'ai amèrement regretté de ne pas avoir utilisé mon APN, ils en auraient eu plein la gueule, et j'aurais balancé la photo chez les flics et sur le net....

Pendant le temps ou je les traquais, j'ai porté plainte pas mal de fois, je faisais des plaintes groupées, sur mon temps libre, mais je sentais que les flics en avaient ras le bol de me voir.

Ils m'ont envoyé à la gendarmerie, qui eux n'ont même pas voulu bouger le petit doigt.

Mes supérieurs s'en tamponnent les couilles.

J'ai tenté toute sorte d'innovations, tout le monde s'en tape complètement.

Une d'entre elle suggérait une centralisation nationales via Intranet des "oeuvres" afin de pouvoir retrouver le pédigrée complet d'un "artiste" afin de le punir au "juste prix", malgré des oeuvres effacées depuis longtemps. Idem pour les gravages de vitres. J'ai d'ailleurs des soupçon de pompage direct en haut lieu, vu la description que j'avais lu dans une revue interne d'un système similaire mis en service à quelques mois près....

Récemment, j'ai suggéré des clotures antitag (grillage posé à quelques cm de la limite de gabarit UIC), des barrières infrarouge, etc...

Je photographiais systématiquement tous les tags apparu sur mon CPR, j'ai des tonnes de photos chez moi, je les transmettais à la Suge

J'ai ouï dire que la région ne voulait pas payer pour le détagage.

Devant le manque de volonté de la boite, j'ai laissé tomber depuis quelques temps.

La cloture est cassée en 3 endroits, le portail est peté, pas de réparation....

Qu'ils tagguent, en fait, pour le moment, ils ne sont pas emmerdé, et comme pour la pub "trop de tag, tue le tag!"

Un jour, il y aura des mesures efficaces et il n'y aura pas besoin de tous les attraper pour avoir quelques cas médiatiques retentissants.

En attendant, malgré ma haine passée et mon temps perdu inutilement, voici une photo d'un genre de truc sympa pour rail cassé....

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

La deuxième photo a été prise juste avant la gare de Grenoble.

Quelques mois avant, il y en avait un pas mal sur lePen qui est resté des années.

On a des gros problèmes de tag sur Grenoble.

J'avais l'habitude de mettre du gras à tampon sur le portillon qu'ils enjambaient pour s'enfuir.... puis sur la main courante coté Buisserate, là ou ils passaient...

J'ai réussi à faire poser un grillage coté nord, et j'avais rencontré les "financeurs".

Ils m'avaient demandé "qu'est ce que la sncf va gagner avec ce grillage? au niveau sous, bien entendu!"

La réponse était simple, une voiture taguée au minimum par semaine, 1500 euros était le prix de nettoyage par caisse (retrait de la rame, prix des manoeuvres, prix de l'indisponibilité, personnel équipés, produit et appareillage, traitement des effluents)

Donc, 52 voitures = 52 patates!

Un mois plus tard, la clôture était posée!

Mais j'avais demandé qu'ils cloturent jusqu'au milieu du CPR, au niveau de la benne à ordure des nettoyeurs, soit 150 m en ligne droite.

Ils ne l'ont pas fait.

On a été tranquille quelque temps, puis , ils sont revenu, on en a surpris en plein après midi.

J'ai pu en observer un depuis le pont, joufflu avec des lunettes, de type européen, cheveux courts, 15-17 ans....

Un habitué que j'ai vu oeuvrer sur la 352 (celle qui est repeinte à l'extincteur jusqu'au toit avec une peinture qui n'arrive pas à partir)

Et un samedi, je les attendais dans une cabine de TR2N (cette 352), ils sont venu, mais comme j'étais tout seul, j'étais pas assez nombreux!

Et ils courent vite, il y en a un qui a quand même ramassé des trucs qui font mal.

Et pendant 1 an entre aout 2007 et l'été 2008, plus de taggueurs sur le CPR!!!!

Autrement dit, ils se sont tous passé le mot; "il y a un fou là bas, n'y allez pas!"

Puis ils sont revenu, plusieurs fois par semaine, et les derniers que j'ai vu, c'était à 3h50 avant ma PS, je les ai attendu au bout d'un TGV, et leur ai fait sans doute une bonne frayeur!

Mais j'ai amèrement regretté de ne pas avoir utilisé mon APN, ils en auraient eu plein la gueule, et j'aurais balancé la photo chez les flics et sur le net....

Pendant le temps ou je les traquais, j'ai porté plainte pas mal de fois, je faisais des plaintes groupées, sur mon temps libre, mais je sentais que les flics en avaient ras le bol de me voir.

Ils m'ont envoyé à la gendarmerie, qui eux n'ont même pas voulu bouger le petit doigt.

Mes supérieurs s'en tamponnent les couilles.

J'ai tenté toute sorte d'innovations, tout le monde s'en tape complètement.

Une d'entre elle suggérait une centralisation nationales via Intranet des "oeuvres" afin de pouvoir retrouver le pédigrée complet d'un "artiste" afin de le punir au "juste prix", malgré des oeuvres effacées depuis longtemps. Idem pour les gravages de vitres. J'ai d'ailleurs des soupçon de pompage direct en haut lieu, vu la description que j'avais lu dans une revue interne d'un système similaire mis en service à quelques mois près....

Récemment, j'ai suggéré des clotures antitag (grillage posé à quelques cm de la limite de gabarit UIC), des barrières infrarouge, etc...

Je photographiais systématiquement tous les tags apparu sur mon CPR, j'ai des tonnes de photos chez moi, je les transmettais à la Suge

J'ai ouï dire que la région ne voulait pas payer pour le détagage.

Devant le manque de volonté de la boite, j'ai laissé tomber depuis quelques temps.

La cloture est cassée en 3 endroits, le portail est peté, pas de réparation....

Qu'ils tagguent, en fait, pour le moment, ils ne sont pas emmerdé, et comme pour la pub "trop de tag, tue le tag!"

Un jour, il y aura des mesures efficaces et il n'y aura pas besoin de tous les attraper pour avoir quelques cas médiatiques retentissants.

En attendant, malgré ma haine passée et mon temps perdu inutilement, voici une photo d'un genre de truc sympa pour rail cassé....

Salut Fabien, il est simpa celui là.

Je répète quand même que je suis contre l'acte de vandalisme. je trouve tout simplement certains tag " jolis ".

Fabien, ne prend pas des risques tout seul, si il t'arrive queque chose, la boite trouvera l'excuse que chasser le taggeur n'est pas dans tes attributions. Il faudrait un peu plus de gars dans ton genre pour que l'entreprise réagisse réellement.

( si t'en choppe un un jour, la peinture en bombe est un très bon dentifrice koiquesse ).

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...

L'extension "AdBlock" anti-pub... on en parle ?

Vous avez installé un outil pour bloquer la publicité sur internet...hors c'est la publicité qui permet à cheminots.net d'exister et de vous permettre d'avoir la meilleure expérience utilisateur possible.

Alors pourquoi ne pas désactiver votre bloqueur de pub pour ce site et ainsi participer à sa pérennité ?

Si vous ne souhaitez pas désactiver Adblock, vous pouvez quand même accéder au site,
et on vous souhaite une bonne visite !

 

Comment désactiver Adblock pour cheminots.net ?

Repérez l'icône Adblock sur votre navigateur internet (Mozilla Firefox, Google Chrome etc.). 
Généralement elle se situe à droite de la barre d'adresse, ou tout en bas à droite de la fenêtre.
adblock.png.b5362a440eebda16ea382664cb9b629f.png

Cliquez sur l'icône puis.. (en fonction du navigateur) :

Mozilla Firefox 
Cliquez sur « Désactiver partout ».

Google Chrome et autres 
Cliquez sur « Ne rien bloquer sur les pages de ce domaine » ou décochez « Activé pour ce site ».

 

Si je n'arrive pas à désactiver Adblock...

Si vous ne trouvez pas le bouton Adblock ou si vous n'arrivez pas à désactiver Adblock, vous pouvez essayer de désinstaller complètement le logiciel dans les options de votre navigateur web:

Mozilla Firefox 
Cliquez sur Firefox, puis Modules complémentaires. Dans Extensions, désactivez/désinstallez Adblock.

Google Chrome 
Cliquez sur la clé à outil en haut à droite, puis Outils et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

Apple Safari 
Cliquez Safari, puis Préférences et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

 

FREEBOX
Se connecter à l’interface de gestion mafreebox.freebox.fr puis « Connexion Internet > Configuration > Blocage de la publicité »
Désactiver l’option et cliquer sur Modifier.

Antivirus
Certains antivirus bloquent les bannières, essayez en le désactivant. Si c'est lui qui bloque les pubs, vous pouvez désactiver cette fonctionnalité, ou mettre le site cheminots.net en liste blanche.