Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Vivement La Privatisation !


Messages recommandés

Bonsoir à tous,

Je suis un jeune cheminot (près d'une année de "maison") et je manque bien souvent d'arguments face à des clients, de plus en plus nombreux, à scander "Vive la privatisation !".

Je tente de leur expliquer que la seule logique d'une entreprise privée est de dégager des bénéfices et que cela peut s'avérer incompatible avec la notion de sécurité des transports, etc... mais ces clients ont plus d'un argument dans leur sac et il est difficile de s'en sortir.

Pouvez-vous avancer les raisons pour lesquelles on ne privatiserait pas le transport ferroviaire (la partie est malheureusement déjà bien engagée...). Les "pours", les "contres"...

Le débat est lancé ! Merci à tous.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je pense que se battre contre quelque chose de naturel est mauvais.Les privatisations sont en effet inéluctables. Nous sommes dans une économie de marché concurrentiels et compétitifs. Il faut accepter ces règles du marché, et accepter la conccurence et la privatisation comme une chance.

La privatisation aura du bon : assainissement des comptes, suppression d'un statut (hérité d'une histoire quais communiste) avantageux et injuste vis à vis des travailleurs "privés", qu'est celui de cheminot,

Une meilleure transparence des comptes, une mise en concurrence des opérateurs ferroviaires permettra en outre aux régions de fournir le meilleur servcie possible aux clients, et ce à des prix défiants toute concurrence, car la concurrence tire toujours les prix à la baisse.

La sécurité des circulations sera renforcée grace à la concurrence : il vaut mieux confier un travail de sécurité à une entreprise sous traitante liée à l'entreprise utilisatrice par un contra très strict, plutot que de garder dans une même entreprise les moyens de faire circuler des tarins et ceux qui permettent d'entretenir et de réparer les infrastructures.

Il faut noter aussi que la concurrence aura une conséquence formidable pour le client : la ponctualité. FIni les retards pour causes de grêves ou de fautes des cheminots. Tout sera reglé comme une horloge.

Mais il existe beaucoup d'autres avantages ! Il ne faudrait pas oublier la disparition des SDF, du chomage, de la faim dans le monde, de la tuberculose, et le futur vaccin contre le sida ! En effet, si la vente des autoroutes permettra selon le gouvernement de lutter contre la mucovicidose ou je ne sais quelle maladie, la vente de la SNCF permettra de financer tout ça ! ET bien plus encore !

Cheminot, fais ton choix, et le bon, adhère à la privatisation !

C'était un message à caarctère informatif :D

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je pense que se battre contre quelque chose de naturel est mauvais.Les privatisations sont en effet inéluctables. Nous sommes dans une économie de marché concurrentiels et compétitifs. Il faut accepter ces règles du marché, et accepter la conccurence et la privatisation comme une chance.

La privatisation aura du bon : assainissement des comptes, suppression d'un statut (hérité d'une histoire quais communiste) avantageux et injuste vis à vis des travailleurs "privés", qu'est celui de cheminot,

Une meilleure transparence des comptes, une mise en concurrence des opérateurs ferroviaires permettra en outre aux régions de fournir le meilleur servcie possible aux clients, et ce à des prix défiants toute concurrence, car la concurrence tire toujours les prix à la baisse.

La sécurité des circulations sera renforcée grace à la concurrence : il vaut mieux confier un travail de sécurité à une entreprise sous traitante liée à l'entreprise utilisatrice par un contra très strict, plutot que de garder dans une même entreprise les moyens de faire circuler des tarins et ceux qui permettent d'entretenir et de réparer les infrastructures.

Il faut noter aussi que la concurrence aura une conséquence formidable pour le client : la ponctualité. FIni les retards pour causes de grêves ou de fautes des cheminots. Tout sera reglé comme une horloge.

:Smiley_18:

Ne ferais-tu pas partie des usagers mécontents du RER D ou autre(s) ?

Modifié par Alix
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salut Alix,

Voici quelques réponses que tu peux apporter aux clients mécontents

Tu sais la majorité des gens qui prennet le train pour aller au travail bénéficie de tarif sociaux (Abonnement de travail 75 %, Famille Nombreuses de 30 à 75 %, Tarifs militaire 75%, Congés annuel 25 à 50 %) eh bien si demain on nous privatise ces tarifs disparaitrons. Il n'y a pas que cela, mais la majorité des gens voyagent actuellement avec une réduction, rare sont ceux qui n'en possedent pas, c'est ce que je leur dis egalement dans le train, lorsque je suis confronté à ce genre de probleme, eh bien lorsque nous serons privatisé (il faudra se battre) ces même gens râlerons car ils n'auront plus de réduction. Actuellemnt il y a environ 80 % de reduction sur un billet plein tarif (c'est ce qu'avais dis Guillaume Pepy, lors d'une emission sur Capital), donc je te laisse imaginer la hausse du prix si il n'y a aucune aide de l'état.

Et les prix ne vont pas baisser comme veut nous faire croire certaines personnes mecontante du service public qu'offre la SNCF, regarde par exemple chez France Telecom, l'abonnment n'a pas diminué mais est passé de 29 F TTC à presque 98 F TTC (actuelleement 13,99 €TTC/mois), ensuite regarde EDF ils augmentent le tarif de même que GDF, pas seulement à cause du pétrole mais pour soit disant laisser la concurrence s'installer.

Ensuite il ne faudra plus s'etonner que certaines lignes dites non rentables ne soit plus desservis. Ensuite il risque d'y avoir différents tarifs suivant que la région soit riche ou pauvre (que ce soit en infrastructure ferroviaire ou en moyens humains ou en rentrée d'argent).

Lorsque tu regarde c'est déja le cas avec les Fournisseurs d'acces à Internet. Par exemple Free, ne degroupe que dans les endroits dits rentable, il ne va pas s'amuser à tirer des cables etc...

La SNCF pratique le même taux kilométrique, que ce soit au fin fond de la Creuse ou à Paris par exemple, il n'y a donc pas de discrimination, parce que il y a plus de gens qui empruntent le train chaque jour à Paris que dans la Creuse ou autre département faiblement peuplé.

Si on s'apercoit qu'il y a un train avec 3 clients, on pourra le supprimer, sans raison car notre but ce serra la rentabilité et productivité à tout prix, mais en négligeant ce qui est le plus important la securité des personnes et des circulation (le maitre mot de la SNCF), en Angleterre, le gouvernement à fait marche arrière et a renationalisé le ferroviaire.

Merci de m'avoir lu jusqu'au bout :Smiley_38:

@+ Marc

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je t'en prie !

Merci beaucoup ! Etant en prise directe avec les clients, tu as presque intérêt à avoir une "bible" à arguments toujours à portée de main. Ca doit pas être facile tous les jours, bon courage pour ton travail !

Modifié par Alix
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il faut noter aussi que la concurrence aura une conséquence formidable pour le client : la ponctualité. FIni les retards pour causes de grêves ou de fautes des cheminots. Tout sera reglé comme une horloge.

Va dire cela aux familles des japonais tués dans l'accident du train qui avait 1 mn 1/2 de retard

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je pense que se battre contre quelque chose de naturel est mauvais.Les privatisations sont en effet inéluctables. Nous sommes dans une économie de marché concurrentiels et compétitifs. Il faut accepter ces règles du marché, et accepter la conccurence et la privatisation comme une chance.

La privatisation aura du bon : assainissement des comptes, suppression d'un statut (hérité d'une histoire quais communiste) avantageux et injuste vis à vis des travailleurs "privés", qu'est celui de cheminot,

Une meilleure transparence des comptes, une mise en concurrence des opérateurs ferroviaires permettra en outre aux régions de fournir le meilleur servcie possible aux clients, et ce à des prix défiants toute concurrence, car la concurrence tire toujours les prix à la baisse.

La sécurité des circulations sera renforcée grace à la concurrence : il vaut mieux confier un travail de sécurité à une entreprise sous traitante liée à l'entreprise utilisatrice par un contra très strict, plutot que de garder dans une même entreprise les moyens de faire circuler des tarins et ceux qui permettent d'entretenir et de réparer les infrastructures.

Il faut noter aussi que la concurrence aura une conséquence formidable pour le client : la ponctualité. FIni les retards pour causes de grêves ou de fautes des cheminots. Tout sera reglé comme une horloge.

Mais il existe beaucoup d'autres avantages ! Il ne faudrait pas oublier la disparition des SDF, du chomage, de la faim dans le monde, de la tuberculose, et le futur vaccin contre le sida ! En effet, si la vente des autoroutes permettra selon le gouvernement de lutter contre la mucovicidose ou je ne sais quelle maladie, la vente de la SNCF permettra de financer tout ça ! ET bien plus encore !

Cheminot, fais ton choix, et le bon, adhère à la privatisation !

C'était un message à caarctère informatif :D

Salut ,

C'est vrai que la privatisation a quelque chose de bon pour une entreprise publique

fonctionnant correctement puis privatisée:

- tarifs de plus en plus prohibitifs

- horaires totalement aléatoires

- matériel rinçé

- voies à écartement variable

-déraillements à répétition

-secteurs privés de toute relation ferroviaire

-correspondances factices du fait du nombre d'opérateurs ferroviaires

-sécurité au rabais

-non respects de personnes décédées

- conducteurs de trains agés de 65 ans

etc......et j'en oublie

.....cette entreprise se nommait British Railway !!!

Quant on pense à ce qu'est devenu le berceau du rail celà fait frémir

......alors à ce moment : VIVE LA MORT DU CHEMIN DE FER

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je pense que se battre contre quelque chose de naturel est mauvais.Les privatisations sont en effet inéluctables. Nous sommes dans une économie de marché concurrentiels et compétitifs. Il faut accepter ces règles du marché, et accepter la conccurence et la privatisation comme une chance.

La privatisation aura du bon : assainissement des comptes, suppression d'un statut (hérité d'une histoire quais communiste) avantageux et injuste vis à vis des travailleurs "privés", qu'est celui de cheminot,

Une meilleure transparence des comptes, une mise en concurrence des opérateurs ferroviaires permettra en outre aux régions de fournir le meilleur servcie possible aux clients, et ce à des prix défiants toute concurrence, car la concurrence tire toujours les prix à la baisse.

La sécurité des circulations sera renforcée grace à la concurrence : il vaut mieux confier un travail de sécurité à une entreprise sous traitante liée à l'entreprise utilisatrice par un contra très strict, plutot que de garder dans une même entreprise les moyens de faire circuler des tarins et ceux qui permettent d'entretenir et de réparer les infrastructures.

Il faut noter aussi que la concurrence aura une conséquence formidable pour le client : la ponctualité. FIni les retards pour causes de grêves ou de fautes des cheminots. Tout sera reglé comme une horloge.

Mais il existe beaucoup d'autres avantages ! Il ne faudrait pas oublier la disparition des SDF, du chomage, de la faim dans le monde, de la tuberculose, et le futur vaccin contre le sida ! En effet, si la vente des autoroutes permettra selon le gouvernement de lutter contre la mucovicidose ou je ne sais quelle maladie, la vente de la SNCF permettra de financer tout ça ! ET bien plus encore !

Cheminot, fais ton choix, et le bon, adhère à la privatisation !

C'était un message à caarctère informatif :D

C'est grâce à des gens comme toi que notre boîte va aussi bien..............du moins si tu es sérieux dans tes propos tu es affligeant

Pour ton info tu demandras aux gens qui payent leur flotte, leur gaz et bientot leur autoroute ce que la privatisation a apporté comme baisse de prix

Modifié par Niko
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est grâce à des gens comme toi que notre boîte va aussi bien..............

Pour ton info tu demandras aux gens qui payent leur flotte, leur gaz et bientot leur autoroute ce que la privatisation a apporté comme baisse de prix

N'oublie pas le téléphone, ca fait mal quiand je revois d'anciennes factures ( 1990 ) .

N'oublions pas , pour bientot , l'electricité qui sera coté en bourse à la manière du pétrole et que tu payeras ta consommation suivant cette cotation

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je pense que se battre contre quelque chose de naturel est mauvais.Les privatisations sont en effet inéluctables. Nous sommes dans une économie de marché concurrentiels et compétitifs. Il faut accepter ces règles du marché, et accepter la conccurence et la privatisation comme une chance.

La privatisation aura du bon : assainissement des comptes, suppression d'un statut (hérité d'une histoire quais communiste) avantageux et injuste vis à vis des travailleurs "privés", qu'est celui de cheminot,

Une meilleure transparence des comptes, une mise en concurrence des opérateurs ferroviaires permettra en outre aux régions de fournir le meilleur servcie possible aux clients, et ce à des prix défiants toute concurrence, car la concurrence tire toujours les prix à la baisse.

La sécurité des circulations sera renforcée grace à la concurrence : il vaut mieux confier un travail de sécurité à une entreprise sous traitante liée à l'entreprise utilisatrice par un contra très strict, plutot que de garder dans une même entreprise les moyens de faire circuler des tarins et ceux qui permettent d'entretenir et de réparer les infrastructures.

Il faut noter aussi que la concurrence aura une conséquence formidable pour le client : la ponctualité. FIni les retards pour causes de grêves ou de fautes des cheminots. Tout sera reglé comme une horloge.

Mais il existe beaucoup d'autres avantages ! Il ne faudrait pas oublier la disparition des SDF, du chomage, de la faim dans le monde, de la tuberculose, et le futur vaccin contre le sida ! En effet, si la vente des autoroutes permettra selon le gouvernement de lutter contre la mucovicidose ou je ne sais quelle maladie, la vente de la SNCF permettra de financer tout ça ! ET bien plus encore !

Cheminot, fais ton choix, et le bon, adhère à la privatisation !

C'était un message à caarctère informatif :D

putain j'ai faillit tomber dans le panneau !!! :Smiley_38: :Smiley_18:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salut,

les arguments de Marc ne sont pas mals, je ne pense qu'effectivement un certains nombres de réductions disparaitront...

MAIS

*je ne pense pas qu'un billet plein tarif soit financé à hauteur de 80% par l'état

*les tarifs sociaux resteront toujours (sauf que l'état ne versera plus la différence entre plein tarif et tarif social à la sncf MAIS à la société qui vous transportera)

*les cartes de réduction existeront toujours MAIS seront spécifiques à la société qui vous la vend (la 12-25 existera toujours mais valable que chez SNCF et pas Connex, le RailPassConnex (idée farfelue) ne sera valable que connex etc... La privatisation d'Air France n'a pas fait disparaître les tarifs évasions -26ans, les abonnements fréquences etc...

*Effectivement certaines petites lignes seront vouées à disparaitre, mais c'est la société qui l'a voulu... une ligne ou circule 3 TER par jour n'est forcément pas rentable, un autocar ou un mini-bus l'est forcément un peu plus (pas d'entretien des rails etc... au pire, un péage dans les régions)

*ca n'empêchera pas les scandales politico-financiers (cf le tgv nord)

et il faut retenir que la privatisation

* ca a marché dans certains pays

* ca n'a pas marché dans certains pays

et que si ça arrive, il faudra viser préférentiellement le premier cas cité au-dessus.

Yaya

PS: Fabrice : oui, des familles japonaises ont été brisées par une atroce et méchante société privée mais n'oublions pas les familles allemandes brisée par une très gentille société public dans l'accident d'Eschede et si on veut vraiment pousser le bouchon, on peut parler aussi des familles attristées par la perte de leur proche (ou leur handicap définitif) qu'une très gentille société public francaise a causé a Tende il y a de cela quelques années... Ne généralisons pas trop vite !!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est grâce à des gens comme toi que notre boîte va aussi bien..............du moins si tu es sérieux dans tes propos tu es affligeant

Pour ton info tu demandras aux gens qui payent leur flotte, leur gaz et bientot leur autoroute ce que la privatisation a apporté comme baisse de prix

:Smiley_73: Je pensais que c'était assez gros pour ne pas qu'il y ai de confusion :Smiley_72: Evidemment que la concurrence en générale apporte une baisse des prix... les deux premières années :Smiley_23: Après c'est autre chose :D

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salut

:Smiley_73: Je pensais que c'était assez gros pour ne pas qu'il y ai de confusion  :Smiley_72: Evidemment que la concurrence en générale apporte une baisse des prix... les deux premières années  :Smiley_23: Après c'est autre chose :D

pas d'accord, la concurrence, si elle ne s'entend pas entre elle, ne tend pas forcément à augmenter les prix :Smiley_36:

Yaya

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salut

pas d'accord, la concurrence, si elle ne s'entend pas entre elle, ne tend pas forcément à augmenter les prix :Smiley_73:

Yaya

C'est parfois vrai quand on parle, par exemple, d'artisanat. Ou même pour les PME qui cherchent toujours à conquérir de nouvelles parts de marché, et si celui-ci est saturé, à aller chercher les clients chez les autres...

Mais un marché tellement énorme n'attire que les multinationales. et ces dernières, une fois le marché bien en main, chacune de leur coté, n'ont aucun interet à se faire de la concurrence. y'a qu'a voir Keolys et Connex récemment condamnés. pareil pour l'eau (Vivendi, CGE...) pour la téléphonie (SFR, Orange...), la télévision (TPS, CanalSAT), les assurances, les banques... Ça va etre vrai pour l'accès à internet quand les gros auront rachetés les petits... Ça se vérirife tout le temps et partout.

Modifié par atazat
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Coucou,

sur des secteurs franco / français (eau, teléphone) je veux bien te croire, mais si privatisation et accès de concurrents étrangers (exemple : virgin) en france, penses-tu qu'ils traiteront avec des boites francaises ??

Ca demande réflexion

Yaya

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour

comme quoi trop d'ironie tue l'ironie

il y a deux ans je suis allé en GB

j'ai cherché à avoir des permis :

sur quelles compagnies les a t on ? Au BA personne ne sait.

Ya fallu passer par le site de l'UIC et chercher. lesquelles et à quels taux. 3 heures.

Maintenant, faut trouver quels trains elles assurent et si ils correspondent à mes souhaits (lignes ET horaires car plusieurs opérateurs sur une même ligne !) entre 3 et 8 heures de recherches.

J'ai tout : 50% de réduc pour moi et 50% pour mon épouse sur Virgin qui assure les trains qui m'intéressent (londres manchester)

Par curiosité, je regarde le prix du billet aller PT (il y a 3 heures de train et 4 à 500 kms).

les enchères sont ouvertes, sachant qu'une livre vaut plus de 10 francs ou 0.66 euros (grosso modo).

10 £ ? 20 £ ? 30 £? qui dit mieux ?

50 livres par personne et par trajet (avec la réduc :Smiley_67: ). (soit 2000 balles - 300 € AR)

je me suis alors penché sur les lignes de bus et ai dégotté un AR pour deux aux dates et heures qui nous convenaient pour 110 € !)

le seul avantage qu'aurait la sncf à être privatisée : faire ce que le Floch voulait faire : le ménage dans les directions et faire que les dirigeants soient productifs :

quand on pense que par ici, il se mettent à 4 cadres pour modifier des RT (1 concepteur, 2 vérificatuers et 1 approbateur), que les modifs sont éditées, distribuées et que 3 jours avant la mise en application on reçoit un erratum disant d'annuler le recif, on ne se demande plus pourquoi on est déficitaire !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

non yaya, :Smiley_52: :Smiley_52:

ils traiteront leurs controles techniques de sécurite comme le font certaines compagies aeriennes depuis la liberalisation du ciel c'est a dire avec des societes peu recommandables

il faudra à tout prix que ca roule et ca peu importera l'état du parc comme en Angleterre

ils mettront en concurrences les employés et ce sera comme en Angleterre

ils rogneront sur la formation et ce sera aussi comme en Angleterre

ils laisseront le réseau se détériorer et ce sera comme en Angleterre

ils doubleront le prix du billet et ce sera comme en Angleterre

pour faire 500kms en train il te faudras faire la queue à 3 guichets et ce sera comme en Angleterre

ils demanderont aux voyageurs contre le prix de l'abonnement de donner le départ aux trains et ce sera comme en Angleterre

alors mets toi bien ca en tete

les cheminots n'en veulent pas des Richard branson et consors

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

le seul avantage qu'aurait la sncf à être privatisée : faire ce que le Floch voulait faire : le ménage dans les directions et faire que les dirigeants soient productifs :

quand on pense que par ici, il se mettent à 4 cadres pour modifier des RT (1 concepteur,  2 vérificatuers et 1 approbateur), que les modifs sont éditées, distribuées et que 3 jours avant la mise en application on reçoit un erratum disant d'annuler le recif, on ne se demande plus pourquoi on est déficitaire !

là je suis tout à fait d'accord avec toi

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salut

je l'attendais scarface35 mais comparer la privatisation à la seule image anglaise c'est voir le problème par le petit bout de la lorgnette :Smiley_67::Smiley_24:...

D'autres pays ont un chemin de fer privés qui marche très bien (suisse, japon, pays bas...). et d'autres qui marchent moins bien (angleterre)... Tout système a ses failles et ses faiblesses mais dire que la privatisation en france pointera droit vers un système anglais, je te répondrai qu'Air France est privatisé et que c'est toujours une des compagnies les plus sures au monde.

Cet argument de privatisation = chemin de fer à l'anglaise relève plus du fantasme que d'une étude réelle et fondéee !

Yaya

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Hello,

La privatisation des chemins de fer : quel bô sujet !!!

Donc :

Au pays de l'ultra-libéralisme : les U S A, le gouvernement subventionne à tout va et interdit la prise d'intérêts majoritaires d'une société étrangère dans une boîte américaine ; la loi sur les faillites permet à une société de dire merde à ses créanciers (banquiers, fournisseurs, etc.), subventionne à mort Boeing, mais attaque Bruxelles pour cause de suventions jugées illégales par elle (faites ce que je vous dit, et ne faites pas ce que je fais !).

Les compagnies de chemin de fer privatisées, en général, c'est l'horreur pure et simple : tarifs en hausse vertigineuse, correspondances plus assurées (Angleterre, Allemagne, USA, Argentine, Uruguay, etc.), trafic fret dominant = voies défoncées (Afrique, Amérique du Nord ET du Sud).

Tarifs sociaux = on oublie !

Lignes secondaires = on ferme ! (pas assez rentable ; c'est à dire, rentables, mais pas assez !)

Entretien = on répare quant ça casse : l'entretien curatif plutôt que préventif = vitesses moyennes bien assez bonnes pour le fret lourd (35 t par essieu aux U S A), mais vitesses moyennes médiocres pour les voyageurs ; c'est déja ce qui se passe avec RFF qui réduit les vitesses sur de nombreuses lignes secondaires, par défaut d'entretien.

Matériel : un petit mieux (voir les beaux trains pendulaires de Virgin, mais à quel prix pour les voyageurs !!!)

Le but inavoué de nos dirigeants, tant politiques que de la SNCF : casser le statut du cheminot français qui coûte si cher (et ces profiteurs de mécanos qui osent partir en retraite à 50 balais !), et instaurer des emplois "jetables" conforme à l'esprit des NCE (Nouveaux Contrats d'Embauche).

Privatiser ? C'est oublier les accords entre "Majors" pour maintenir les prix dans les hauteurs, comme aux U S A, pour la flotte, le courant, le téléphone, etc.

Il y a des procès retentissants des associations de consommateurs contre ces "Majors" aux U S A (comme dans le film Erin Brockovitch, avec Julia Roberts, tiré d'un fait réel !) , mais curieusement, personne n'en parle en Europe !!!!

Privatiser ?

Si c'est pour commencer à virer les incompétants qui nous dirigent, voire ?

Mais dans quel état sera le réseau ferré après les "purges des branches mortes" : Caen Tours, Lyon Bordeaux, Nantes Bordeaux, Bordeaux Nice, Paris Chalindrey Bâle, etc. ???

Et je ne parle même pas de la référence de le libéralisation de l'espace aérien : on est à combien de morts, déja, pour cause de "rentabilité, productivité, économie, compétitivité, etc." le premier poste qui saute, c'est l'entretien ! Par contre les retombées pour les actionnaires (ces p..... de fonds de pension anglos-saxons !)

Voir Railtrack (équivalent de RFF en Angleterre) : il fallu combien de morts pour que le gouvernement renationalise l'entretien des voies ferrées anglaises ??? Tout le pgnon partait à la bourse de Londres, mais "not a public penny" pour les voies ferrées (Thanks a lot to Margaret Thatcher & John Major ! )

Voice quelques éléments de réflexion d'un Grand Ancien...

@ +

TRAM21 :Smiley_67:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...

L'extension "AdBlock" anti-pub... on en parle ?

Vous avez installé un outil pour bloquer la publicité sur internet...hors c'est la publicité qui permet à cheminots.net d'exister et de vous permettre d'avoir la meilleure expérience utilisateur possible.

Alors pourquoi ne pas désactiver votre bloqueur de pub pour ce site et ainsi participer à sa pérennité ?

Si vous ne souhaitez pas désactiver Adblock, vous pouvez quand même accéder au site,
et on vous souhaite une bonne visite !

 

Comment désactiver Adblock pour cheminots.net ?

Repérez l'icône Adblock sur votre navigateur internet (Mozilla Firefox, Google Chrome etc.). 
Généralement elle se situe à droite de la barre d'adresse, ou tout en bas à droite de la fenêtre.
adblock.png.b5362a440eebda16ea382664cb9b629f.png

Cliquez sur l'icône puis.. (en fonction du navigateur) :

Mozilla Firefox 
Cliquez sur « Désactiver partout ».

Google Chrome et autres 
Cliquez sur « Ne rien bloquer sur les pages de ce domaine » ou décochez « Activé pour ce site ».

 

Si je n'arrive pas à désactiver Adblock...

Si vous ne trouvez pas le bouton Adblock ou si vous n'arrivez pas à désactiver Adblock, vous pouvez essayer de désinstaller complètement le logiciel dans les options de votre navigateur web:

Mozilla Firefox 
Cliquez sur Firefox, puis Modules complémentaires. Dans Extensions, désactivez/désinstallez Adblock.

Google Chrome 
Cliquez sur la clé à outil en haut à droite, puis Outils et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

Apple Safari 
Cliquez Safari, puis Préférences et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

 

FREEBOX
Se connecter à l’interface de gestion mafreebox.freebox.fr puis « Connexion Internet > Configuration > Blocage de la publicité »
Désactiver l’option et cliquer sur Modifier.

Antivirus
Certains antivirus bloquent les bannières, essayez en le désactivant. Si c'est lui qui bloque les pubs, vous pouvez désactiver cette fonctionnalité, ou mettre le site cheminots.net en liste blanche.