Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Retards et grèves - Des usagers ne paient plus


Messages recommandés

Le Post du 8/4/2010

Grèves à la SNCF: "J'avoue sans honte ne plus payer mon abonnement mensuel depuis un an

Cette grève à la SNCF depuis 2 jours semble avoir été celle de trop pour notre posteuse juju6865. Tel un cri du cœur, cette usagère quotidienne de la SNCF exprime son ras-le-bol sur Le Post:

"Au risque d'en faire hurler quelques-uns, j'avoue sans honte ne plus payer mon abonnement mensuel SNCF depuis presque un an.

Ça fait 20 ans que je prends le train Province/Paris/Province tous les jours pour aller au boulot. Après les grèves de 95 (pour mémoire, 3 semaines sans train du tout) et les différents soucis au fil des années, notamment depuis un an et plus précisément la rentrée de septembre, il n'y a pas une semaine ni même une journée où il n'y a pas de problème: retard plus ou moins important (jamais moins de 5 minutes), trains annulés sans raison (surtout depuis le cadencement de la SNCF), locomotive même pas arrivée à 5 minutes du départ (résultat, on en fait venir une au dernier moment: 25 minutes minimum de retard), pannes à répétition...

Résultat: je suis déjà arrivée au boulot avec 2 heures de retard, et ça trois fois depuis septembre 2009.

Alors oui, après avoir été traitée comme une vache à lait depuis 20 ans, j'ai craqué.

Je ne paie plus, juste un petit billet de temps en temps pour éviter l'amende complète (40 euros sans billet, 30 avec billet non composté, au lieu de 200 euros/mois avec l'abonnement, le calcul est vite fait...).

Au passage, on n'a pas été contrôlés depuis octobre 2009... Ça ce sont des cadences de boulot infernales n'est-ce-pas? La seule qui a voulu me contrôler un matin s'en souvient encore...

Message personnel désormais: profitez-en bien, et si vous n'êtes pas contents de votre place, venez bosser dans le privé... J'ai voyagé un matin avec une dame, qui m'a dit être en plein licenciement pour être arrivée trop souvent en retard ces derniers mois..."

http://www.lepost.fr/article/2010/04/08/20...puis-un-an.html

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité necroshine

Que se passe it'il en cas de catastrophe ferroviaire,

ce que je ne souhaite pas bien entendu, car le billet fait egalement office "d'assurance"...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

que se passe t il en cas de catastrophe ferroviaire ?

la question, si je peux me permettre,est incomplète.

vis à vis d'un voyageur accidenté (cela doit être la question), de toute façon avec ou sans billet, le transporteur a une obligation.

amener l'usager dans le meme état qu'il l'a pris.

ainsi quiconque est victime dans un train, un bus, un taxi, un bateau...se trouve "couvert",

et hélas parfois des voyageurs accidentés n'ont plus de poches, de sacs, de vetement..alors leur billet.

on disait autrefois que pour faciliter la vie des voyageurs accidentés des cheminots étaient près à leur mettre un titre de transport dans la poche. ce titre permet d'ouvrir (en plus) des droits à préjudices...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

bah c'est juste une voleuse qui profite du systeme et qui vis donc en profitant de la societé ! aucun interet ce genre de message, simple provoc. en tout cas c'est pas grace a ce genre d'attitude que les chose s'arrangeront.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

On ne l'oblige pas à prendre le train comme moyen de transport ! Elle peut prendre sa voiture, ou tout autre moyen de locomotion. Et en plus elle doit être remboursée avec la prime de transport tous les mois alors que cela n'est pas justifiée pour elle !

:laugh::blush: :blush: revoltages revoltages revoltages revoltages revoltages

@+ Marc

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

... Et en plus elle doit être remboursée avec la prime de transport tous les mois alors que cela n'est pas justifiée pour elle !

@+ Marc

Sur ce point précis : pour payer sa participation, l'employeur doit tout de même s'assurer de la réalité de la dépense engagée par la salarié... il y a, pour le moins, co-responsabilité...

Reste que l'attitude de cette personne est indéfendable.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

On ne l'oblige pas à prendre le train comme moyen de transport ! Elle peut prendre sa voiture, ou tout autre moyen de locomotion. Et en plus elle doit être remboursée avec la prime de transport tous les mois alors que cela n'est pas justifiée pour elle !

:laugh::blush: :blush: revoltages revoltages revoltages revoltages revoltages

@+ Marc

Il y a de réels problèmes sur certaines lignes et dans le cas présent j'ai le sentiment qu'il s'agit d'une cliente de la ligne de Paris à Rouen (elle parle de vache à lait et il y a eu une manifestation sur ce thème récemment http://www.cheminots.net/forum/index.php?s...11&hl=vache ).

Les retards fréquents et les annulations de trains ont conduit les contrôleurs à contrôler peu souvent vu le mécontentement des usagers. Un nombre important de clients voyagent dans les mêmes conditions que cette personne c'est à dire avec un billet en poche mais non composté.

Pour inverser cette situation il faut obligatoirement que :

- il y ait une amélioration du service

- les contrôleurs reprennent le contrôle

Sur cette ligne les TER 2N NG financés par la région de Haute Normandie circulent de plus en plus puisque plus nombreux et comme ils sont équipés EAS, des circulations se font sans contrôleur à bord (je répète ce qui m'a été dit mais je n'ai pas confirmation).

Pourtant il y a 1 an ou 2, Guillaume Pépy avait annoncé le renforcement de la lutte contre la fraude.

C'est de l'argent qui ne rentre pas dans les caisses tout de même.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Sur cette ligne les TER 2N NG financés par la région de Haute Normandie circulent de plus en plus puisque plus nombreux et comme ils sont équipés EAS, des circulations se font sans contrôleur à bord (je répète ce qui m'a été dit mais je n'ai pas confirmation).

Pourtant il y a 1 an ou 2, Guillaume Pépy avait annoncé le renforcement de la lutte contre la fraude.

C'est de l'argent qui ne rentre pas dans les caisses tout de même.

L'EAS .... :laugh:

C'est complètement contradictoire avec l'objectif de "lutte contre la fraude", sauf à placer partout des barrières de contrôle, ce qui - avec les autres conséquences : insécurité, dégradations du matériel ... - réduirait à néant l'économie réalisée...

Modifié par michael02
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

vis à vis d'un voyageur accidenté (cela doit être la question), de toute façon avec ou sans billet, le transporteur a une obligation.

amener l'usager dans le meme état qu'il l'a pris.

C'est exact pour l'usager qui a payé son billet... il y a un contrat de transport entre l'usager et la SNCF, ce contrat est matérialisé par le billet.

Bien sûr, en cas de catastrophe ferroviaire, je suppose qu'on doit pas rentrer dans le détail de qui avait son billet ou pas, mais en cas d'accident simple à bord du train, la présence d'un billet est systématiquement contrôlé.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

L'EAS .... :laugh:

C'est complètement contradictoire avec l'objectif de "lutte contre la fraude", sauf à placer partout des barrières de contrôle, ce qui - avec les autres conséquences : insécurité, dégradations du matériel ... - réduirait à néant l'économie réalisée...

Je suis tout à fait d'accord avec toi. D'autant plus que dans les TER 2N NG, quelques centaines de personnes sont transportées (capacité environ 1100 personnes).

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Au passage, on n'a pas été contrôlés depuis octobre 2009... Ça ce sont des cadences de boulot infernales n'est-ce-pas? La seule qui a voulu me contrôler un matin s'en souvient encore...

'Faudrait savoir !!!??? Elle veut être contrôlée ou pas ? Dans la première phrase elle critique le fait de n'être quasi-jamais contrôlée (en plus sur le mode "tas de feignants") et dans la phrase suivante, elle explique qu'elle a pourri le dernier (ou plutôt la dernière, tiens, tiens... lotrela) qui l'a contrôlée.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

'Faudrait savoir !!!??? Elle veut être contrôlée ou pas ? Dans la première phrase elle critique le fait de n'être quasi-jamais contrôlée (en plus sur le mode "tas de feignants") et dans la phrase suivante, elle explique qu'elle a pourri le dernier (ou plutôt la dernière, tiens, tiens... lotrela ) qui l'a contrôlée.

Bien dit, c'est une franchouillarde type, toujours jamais contente et première à critiquer tout et son contraire. Et dire qu'il y en a beaucoup comme cela...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

L'EAS .... :blush:

C'est complètement contradictoire avec l'objectif de "lutte contre la fraude", sauf à placer partout des barrières de contrôle, ce qui - avec les autres conséquences : insécurité, dégradations du matériel ... - réduirait à néant l'économie réalisée...

Dans le cas présent, l'absence de contrôle ne permet plus de contrer l'EAS... Les ASCT, en ne remplissant pas leurs missions (même s'ils veulent éviter d'expliquer les retards), ne se tirent ils pas une balle dans le pied ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

CITATION(michael02 @ 09/04/2010 08:19) L'EAS ....

C'est complètement contradictoire avec l'objectif de "lutte contre la fraude", sauf à placer partout des barrières de contrôle, ce qui - avec les autres conséquences : insécurité, dégradations du matériel ... - réduirait à néant l'économie réalisée...

Dans le cas présent, l'absence de contrôle ne permet plus de contrer l'EAS... Les ASCT, en ne remplissant pas leurs missions (même s'ils veulent éviter d'expliquer les retards), ne se tirent ils pas une balle dans le pied ?

On peut aussi penser que les contrôleurs mettent en évidence le fait que leur "absence" entrainera des conséquences... mais est-ce la méthode la mieux appropriée ?

Modifié par michael02
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

L'EAS ....

C'est complètement contradictoire avec l'objectif de "lutte contre la fraude", sauf à placer partout des barrières de contrôle, ce qui - avec les autres conséquences : insécurité, dégradations du matériel ... - réduirait à néant l'économie réalisée...

Je suis tout à fait d'accord avec toi. D'autant plus que dans les TER 2N NG, quelques centaines de personnes sont transportées (capacité environ 1100 personnes).

Bien que je anti-EAS, il faut quand même être réaliste : un ASCT tout seul dans une UM de Z26500 transportant 1000 personnes ne va pas faire des miracles en matière de lutte contre la fraude.

Pour les dégradations si tu voyais la gueule des Z26500 qui circulent (pas en EAS) sur la Côte d'Azur... certains trains IDF paraissent en meilleur état !

Ce qui est débile avec ces Z24500/26500 (mais en même temps conforme à la logique SNCF), c'est que chaque région exploite ses rames comme elle l'en a décidé :

- EAS pur et simple : Centre

- présence ASCT seulement commerciale (pas de ding ding) : Haute Normandie

- présence ASCT (gérant portes et départ) : Lorraine, PACA, Rhône Alpes etc...

C'est exact pour l'usager qui a payé son billet... il y a un contrat de transport entre l'usager et la SNCF, ce contrat est matérialisé par le billet.

Bien sûr, en cas de catastrophe ferroviaire, je suppose qu'on doit pas rentrer dans le détail de qui avait son billet ou pas, mais en cas d'accident simple à bord du train, la présence d'un billet est systématiquement contrôlé.

La référence du billet est systématiquement demandée, même pour une intervention du Samu ou pompiers. L'ASCT doit mentionner cette référence sur son rapport.

Bien entendu en cas de grave catastrophe il peut être impossible de retrouver quoi que ce soit. Lors de la dramatique collision de Ste Foy la grande, presque tout avait brûlé et explosé ; alors retrouver un billet là-dedans...

Sur ce point précis : pour payer sa participation, l'employeur doit tout de même s'assurer de la réalité de la dépense engagée par la salarié... il y a, pour le moins, co-responsabilité...

Reste que l'attitude de cette personne est indéfendable.

[mode j'm'en foutisme ON]

honnêtement si et seulement si j'étais à sa place, j'aurais peut-être fait pareil... je le faisais quand j'étais gamin et certains le font même en province. Sur un Clermont Riom (14km 10 min) c'est même très rentable (2,80 € le trajet au plein tarif contre une amende de 35€ si paiement immédiat à bord du train). Pareil sur un tramway...

[mode j'm'en foutisme OFF]

après il faut différencier - sans justifier ce comportement - le fraudeur qui ne veut rien d'autre que frauder et celui qui "proteste" : pour ça certains abonnés préfèrent la grève de présentation des billets

je le répète, les carences de la SNCF ne doivent pas servir de prétexte à quelconque forme "d'autojustice". Il est inconcevable à mon sens que la SNCF doive supprimer des trains soit parce qu'elle ne sait pas gérer des situation perturbées style détresse, soit parce qu'elle n'a pas d'effectif suffisant (absence de réserve personnel ou engin)

dans un autre style sur l'unique train Intercités Bordeaux - Lyon via Limoges

en semaine pour cause de travaux entre Périgueux et Limoges, cet A/R sera purement et simplement supprimé de bout en bout ! Alors que rien n'empêche du 26/04 au 02/05 et du 29/05 au 04/06 de faire circuler ce train entre Limoges et Lyon, qui est en plus le seul et le plus pratique pour ce trajet

à la place : un A/R bordeaux - périgueux + un A/R autocar Périgueux - Montluçon (plus de 4h00) et rien entre Montluçon et Lyonmoi j'appelle ça du foutage de gueule

et à chaque fois c'est pareil pour ce train ! travaux du 1er trimestre 2010 en Creuse (30 km) = supprimé de bout en bout,/ travaux mai dans l'Allier = idem

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...