Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Un train met le feu entre Nîmes et Montpellier : 10 000 voyageurs bloqués


raez

Messages recommandés

il y a 5/6 ans de ça un gros incendie provoqué par un train ,avait eu comme conséquence des retards et des dégats considérables . (en particulier ,cables brulés ) la facture des pompiers avait été énorme , d'où ,branle bas de combat , l'année (l'hiver) suivante nettoyage complet des abords (herbes , arbustes etc ) . une prise de conscience se disait -on ? que nenni ! depuis ce grand nettoyage ,on désherbait le pourtour des centres de sinalisation tant bien que mal . et cette année ,pas de crédit ,rien , aucun desherbage n'a été fait ! le résultat est là ...la sncf avance cartonrouge

http://www.midilibre.com/articles/2010/07/09/A-LA-UNE-Le-train-met-le-feu-entre-Nimes-et-Montpellier-1302005.php5

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ca y est c'est desherbé!!!

salut

Oui tu as raison et de plus c'est écologique .

a+

Garcimore

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

salut

Oui tu as raison et de plus c'est écologique .

a+

Garcimore

il ne faudrait pas obligatoirement du déherbage chimique ,mais débroussailler régulièrement suffirait à éviter ce problème. un feu d'herbes a moins de conséquence qu'un feu de broussailles .de plus les souches et racines imbriquées le long des caniveaux n'arrangent pas les choses !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il ne faudrait pas obligatoirement du déherbage chimique ,mais débroussailler régulièrement suffirait à éviter ce problème. un feu d'herbes a moins de conséquence qu'un feu de broussailles .de plus les souches et racines imbriquées le long des caniveaux n'arrangent pas les choses !

salut ç'est un berger corse en vacançe....mais chut son prénom ç'est yvan..

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le RFN est devenue une coulée verte ! La végétation est mise au gabarit des trains !Je ne surveille les trains qu'exclusivement du coté

entrevoie , afin de ne pas me faire arracher la tête ! Et en cas d'intervention sur le train en pleine ligne c'est :demande de protection par

arrêt des circulations sur la voie contiguë ( d'ailleurs c'est la règlementation en vigueur sur la rive droite du Rhône ) tant il est impossible de circuler sur les pistes!:cool:

Modifié par fby
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Sur la section St Ouen-Ermont de la ligne C, c'est la même chose, la végétation est pile-poil au gabarit "Z2N" et un signal sur deux est invisible à plus de 100 mètres, notamment le carré d'entrée d'Ermont.

Malgré je ne sais combien de signalements, rien n'est fait.

Apparemment, Paris-Nord ne veut pas payer pour une section parcourue quasi-exclusivement par les trains de la ligne C (gèrés par PRG), et PRG ne veut pas payer pour un bout de ligne qui n'est pas sur son territoire.

A cause de cette guéguerre, cette section de ligne est dans un état de déliquescence avancée. La lutte contre la végétation envahissante est à l'image de la lutte contre les défauts de nivellement et de dressage de la voie...

Autre section de ligne problèmatique, la voie EV2 entre Athis-Mons et le tunnel des Noyers. Là, c'est simple, pancartes, TIV et signaux sont tous masqués. Combien a-t-il fallu de signalements pour qu'un commencement de débroussaillage soit décidé la semaine dernière ? Plusieurs centaines ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salut, ça devient n'importe quoi, le débroussaillage mécanique est en train de disparaitre, ils misent tout sur le désherbant, et encore quand on peu en avoir. les voies sont de vrais coulées vertes, même certaines lignes à connotation touristique, il y a des endroit où il est devenu impossibles de voir les paysage.

Et je ne vous parlerais pas des trains frotés rayés par des branches, et encore moins le danger que cela peu représenter si on passe ( conducteur et voyageur ) la tête en dehors du train.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité ect-de-lyon

désherbage thermique : je rejoins les copains, rien de mieux !!!

(et maintenant on fait une petite prière pour que cela ne recommence pas ces 4 prochains jours merciiiiiiii)

Et pourquoi dans les 4 prochains jours? Pourquoi ne pas prier pour que cela ne recommence jamais, même si c'est presque inévitable?

J'aime bien l'histoire du buffet inaugural.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Sur la section St Ouen-Ermont de la ligne C, c'est la même chose, la végétation est pile-poil au gabarit "Z2N" et un signal sur deux est invisible à plus de 100 mètres, notamment le carré d'entrée d'Ermont.

Malgré je ne sais combien de signalements, rien n'est fait.

Apparemment, Paris-Nord ne veut pas payer pour une section parcourue quasi-exclusivement par les trains de la ligne C (gèrés par PRG), et PRG ne veut pas payer pour un bout de ligne qui n'est pas sur son territoire.

A cause de cette guéguerre, cette section de ligne est dans un état de déliquescence avancée. La lutte contre la végétation envahissante est à l'image de la lutte contre les défauts de nivellement et de dressage de la voie...

Autre section de ligne problèmatique, la voie EV2 entre Athis-Mons et le tunnel des Noyers. Là, c'est simple, pancartes, TIV et signaux sont tous masqués. Combien a-t-il fallu de signalements pour qu'un commencement de débroussaillage soit décidé la semaine dernière ? Plusieurs centaines ?

Pareil sur l'artere nord est

La forme des véhicule se voit dans le dessin de la végétation. A certains endroits, on peut meme voir des branchages brulés, signent de contact entre les arbres et les feeders ou consoles

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Une question me vien a l'esprit :

N'y t'il pas un matériel dedié au debrousaillage ? genre des grosses lames au bout d'un bras (style les tracteurs sur nos autoroutes ...) qui coupe au gabarit ? Au lieu de laisser cela a la charge des devant de locomotive ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Une question me vien a l'esprit :

N'y t'il pas un matériel dedié au debrousaillage ? genre des grosses lames au bout d'un bras (style les tracteurs sur nos autoroutes ...) qui coupe au gabarit ? Au lieu de laisser cela a la charge des devant de locomotive ?

si si , celà existe ,mais il faut du personnel ,et le personnel est rare ,et comme dit l'autre ,"tout ce qui est rare est cher" . :Smiley_39:

blague à part lorsque qu'un DET arrive en place je suppose qu'il doit s'engager à faire plus d"économies que sont prédecesseur ,et ainsi de suite !

on est pas au bout de nos peines !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Et pourquoi dans les 4 prochains jours? Pourquoi ne pas prier pour que cela ne recommence jamais, même si c'est presque inévitable?

J'aime bien l'histoire du buffet inaugural.

Ce n'est pas "presque" inévitable : c'est inévitable (il n'y a pas que la végétation et le débroussaillage mais aussi l'entretien de nos freins.....).

Donc les 4 jours c'était égoistement parce que j'en fais 4.... rhoooo.

A NOTER : que les feux aux abords de la voie étaient - à ma connaissance - en général des motifs qui ne déclenchaient pas le célèbre "engagement horaire garanti" (dédommagement des clients) mais que cette année, dès qu'il est confirmé que cela succède à des freins serrés de trains Sncf on dédommage....

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Une situation similaire s'est produite il y a deux semaines à La Possonnière (49) avec comme corollaire un beau merdier tant à Nantes qu'à Angers.

Encore ?

La même chose à 2 km à l'est d'Ancenis le 22/4/2009 à 17 h 05 (mon train partait à 07) (j'y étais allé photographier les églises etc. j'étais donc encore lycéen à Nantes, interne, donc c'était un mercredi...) Résultat? 6 trains dont un TGV bloqués à Ancenis, 3 h 00 d'interruption de trafic, arrivée à Nantes dans un TER surbondé à 21 h après desserte de toutes les gares et signal à Thouaré et entre-deux, tout ce qui pouvait se boire à 2 km à la ronde (Ancenis et St Géréon) avait été écumé et vidé par les voyageurs...

d'où dans le TER des jeunes complétement bourrés qui dévissaient les banquettes et un gugusse qui voulait absolument aller à Redon en passant par Angers-Saumur-Tours... :blink:

Et je m'étais fait derrouiller de retour à l'internat (malgré l'attestation de retard estampillée SNCF) que c'était beau :cool:

Et la même chose à 3 km de Savenay sur 15 m de long en 2007 sans doute... pareil, défaut de desherbage du talus.

Modifié par louis44
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est assez fréquent et pas spécialement récent: je me souviens avoir fait un trajet Nantes-Paris via Savenay, le raccordement de Redon et Rennes suite à des feux de talus entre Ancenis et Angers il y a plus de dix ans...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...