Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Messages recommandés

Hello !

Bien sur les CC 14500 n'ont pas existé. Mais j'aurais bien aimé bavarder pour imaginer à quoi elles auraient pu ressembler.

D'après "L'affaire des 3 machines", elles devaient être similaires aux CC 6500 et CC 21000.

Mais ensuite ? Combien de panto ? Quelle livrée ? Quelles aménagements ? Quels trains en remorque ?

Merci !

David

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai le vague souvenir d'un dessin de l'ex-future 14500 qui n'avait rien à voir avec les 6500/21000.

Ca ressemblait fortement à une 14000/14100 mais avec la cabine décentrée "2/3-1/3".

Etude de style sans prétention ? En tout cas, cette forme de caisse n'est même pas évoquée dans le bouquin de Zalkind et Hérubel.

Modifié par Ae 8/14
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité TRAM21

les CC 14500 devaient être similaires aux CC 21000, moins la partie "pur 1500 V"

on peut supposer qu'un seul panto 25 KV aurait été posé, comme sur les 15000

la livrée ? alors là...

cette série avait été projetée pour utilisation dans le Tunnel sous la Manche (je parle du projet, torpillé par les anglais, remontant aux années 60/70), et la livrée "Maurienne" est plausible...

quel services ?

un peu ce que les 15000 ont assuré par la suite : sur GV, les rapides lourds, voire des V 200 ? les grandes lignes droites champenoises l'aurait permis...

et sur PV, des trains lourds, relevés à VL 100, au lieu de la VL 60 des CC 14000/14100

en ce qui concerne l'étude de style citée, ce ne serait pas justement, pour les CC 14000/14100 ? dans le tome 2 de la Traction Électrique, il y a un dessin qui reprend cette disposition 1/3 - 2/3...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 2 semaines plus tard...
Invité technicentre

Mais je ne suis pas tout à fait d'accord avec vous... Elles existent au moins partiellement... Regardez les 15000... Un seul panto mais une clef de panto à 3 positions... (1 seule de cablée)... Vous êtes en face d'une pièce des CC 14500...

Autre chose... Les carénages de nez... Ils sont compatibles avec ceux des 6500 mais pas ceux des 7200/22200... Ce sont ceux des 14500...

Le lanternau aussi est plus proche de celui des 6500/21000 que selui des 22200... Les persiennes? Directement dérivées de celles des 6500 dernière tranche...

Pour le panto, par contre, j'ai eu les deux infos contradictoires... Aux debuts, il devait y en avoir 2, mais les essais des 21000 en plaine d'Alsace à grande vitesse a montré qu'un seul suffirait...

Même le dessin en nez cassé est issu des 14500...

Mais les progrès en électronique de puissance et ces bon dieux de Thyristors ont littéralement fait fondre le tableau des masses de l'engin rendant inadapté le bogie C... La BB 15000 arrivait à grands pas, et plus besoin de double réducteur , descendant encore la masse de la machine... Mais la CC 14500 est là en philigranes...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 8 mois plus tard...

Bonjour,

Quelqu'un aurait un schéma ou une explication de la différence avec le pont redresseur commandé des bb 15000 ?

Sur le site de belphegor, on en parle sans rentrer dans le détail. http://belph80001.fr...ection/Pont.htm

Ces machines avaient-elles un réel intérêt économique face aux BB15 sur le Paris-Strabsourg ? (V200)

Aurait-on envisager des BB14500 en renfort des BB16 sur le Paris-Lille, ou les 4MW des BB16 suffisaient pour tracter suffisamment de voitures à V160 ?

La puissance de 4Mw n'etait pas suffisante pour les BB15 pour emmener leurs trains à 200 ?

Amicalement.

Modifié par flatplane
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les CC 14500 auraient une une technologie dérivée des 21000: un graduateur rotatif....

Leur intérêt: assurer du fret lourd sur le Nord-Est. La fermeture des hauts fourneaux et de toute l'industrie minière dans les années 60/70 a eu raison de ce projet, et les 14500 n'ont jamais existé autrement qu'à l'état de projet.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai retrouvé le schéma des 21000 :

http://belph80001.free.fr/Locoelec_Section/poly.htm

Il y avait un seul pont à redresseur. Le problème était donc bien les harmoniques au démarrage.

CRL, non les 21000 n'avaient pas de graduateur sou 25kV. Comme les 21000 étaient de la génération des 6500, on assimile souvent à tort leurs circuits monophasés aux anciens systèmes des 40000 ou 16000 à graduateur.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai retrouvé le schéma des 21000 :

http://belph80001.fr...ection/poly.htm

Il y avait un seul pont à redresseur. Le problème était donc bien les harmoniques au démarrage.

CRL, non les 21000 n'avaient pas de graduateur sou 25kV. Comme les 21000 étaient de la génération des 6500, on assimile souvent à tort leurs circuits monophasés aux anciens systèmes des 40000 ou 16000 à graduateur.

Je n'ai pas été autorisé 21000.... Seuls les dijonnais et dolois y ont été. Je ne connais donc pas leur technologie.... Tu veux dire que çà s'approchait plus de celle des 40100?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai le vague souvenir d'un dessin de l'ex-future 14500 qui n'avait rien à voir avec les 6500/21000.

Ca ressemblait fortement à une 14000/14100 mais avec la cabine décentrée "2/3-1/3".

Etude de style sans prétention ? En tout cas, cette forme de caisse n'est même pas évoquée dans le bouquin de Zalkind et Hérubel.

ça, c'était la première esquisse des 16500.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut !

Quelqu'un aurait un schéma ou une explication de la différence avec le pont redresseur commandé des bb 15000 ?

Sur le site de belphegor, on en parle sans rentrer dans le détail. http://belph80001.fr...ection/Pont.htm

Il y a une erreur grossière sur cette page : les 15000 sont bien antérieures aux 7200.

Ces machines avaient-elles un réel intérêt économique face aux BB15 sur le Paris-Strabsourg ? (V200)

Aurait-on envisager des BB14500 en renfort des BB16 sur le Paris-Lille, ou les 4MW des BB16 suffisaient pour tracter suffisamment de voitures à V160 ?

La puissance de 4Mw n'etait pas suffisante pour les BB15 pour emmener leurs trains à 200 ?

Il existe (ou existait) des 7200 et des 22200 aptes à 200 km/h, donc le 200 était atteignable par les 15000 mais le V200 n'était pas envisagé sur l'Est, seulement une vitesse "intermédiaire" de 180 km/h qui n'a jamais vu le jour et qui aurait eu lieu sur environ 40 km en Champagne (ridicule par rapport aux 502 km de Paris-Strasbourg).

Modifié par Roukmoute
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

néanmoins, il me semble que les 15000, comme les 16000 avaient hérité d'un couple 180 malgré une limite effective de 160. Il avait été expliqué que ça permettait d'avoir une réserve de puissance en roulant au trait

Modifié par 5121
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité technicentre

J'ai trouvé ces images. C'est une CC72000 mais qui fume pas. :Smiley_40:

Source http://olivierdelapl...500/cc14502.bmp

Attention, ces schémas ne sont que des vues d'artiste et elles doivent le rester...

La 21001 est sortie d'usine la première et elle a servi à mettre au point les 6500 qui sont sorties quelques mois plus tard...

La 6500 était en fait une 21000 dont on aurait retiré les organes nécessaires au 25 kV, comme le transfo, disjoncteur DBTF, HMC, et le panto 25kV...

Rapidement, il fut décidé d'essayer de faire la même chose en retirant la partie courant continu pour donner cette CC 14500. Mais très rapidement, les ingénieurs d'Alsthom ont proposé de livrer une machine reposant sur un pont tout thyrs se passant de rhéostat. Des protoypes ont tourné et démontré les gains de masse excomptés. Dès lors, soit on lestait cette machine de façon irraisonnable pour pouvoir faire passer la puissance au rail, soit on réduisait le nombre d'essieux moteurs en repassant sur un bogie de type B... C'est cette solution qui fut choisie en donnant le jour à la BB 15000.

Par contre, si je peux me permettre, j'ai relevé un certain nombre d'erreurs dans le site http://belph80001.fr...ection/Pont.htm, en particulier sur le fonctionnement des CC 21000 en monophasé et sur le fonctionnement des BB 7200 et 22200 qui ne reposent pas seulement sur un hacheur de courant pour faire varier la tension des moteurs de traction, ainsi que sur celui des CC 40100...

Méfiance donc de ne pas trop s'en servir de référentiel de fonctionnement de ces machines...

Modifié par technicentre
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

néanmoins, il me semble que les 15000, comme les 16000 avaient hérité d'un couple 180 malgré une limite effective de 160. Il avait été expliqué que ça permettait d'avoir une réserve de puissance en roulant au trait

Cette limite à 160 km/h est une limite de quelle nature ? C'est une limite réglementaire, non ?

Si les 15000 ou 16000 tiraient un peu long c'est plutôt en inconvénient en matière de puissance avec une limite à 160.

A 200 avec 4Mw, on doit pas pouvoir tirer des trains bien lourds. Ca doit être un peu juste non ? Sinon on aurait pas fait une 6500 à presque 6Mw.

Modifié par flatplane
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

... Mais très rapidement, les ingénieurs d'Alsthom ont proposé de livrer une machine reposant sur un pont tout thyrs se passant de rhéostat.

Excuses moi, tu parles de laquelle là, la 14500 ?

Des protoypes ont tourné et démontré les gains de masse excomptés. Dès lors, soit on lestait cette machine de façon irraisonnable pour pouvoir faire passer la puissance au rail, soit on réduisait le nombre d'essieux moteurs en repassant sur un bogie de type B... C'est cette solution qui fut choisie en donnant le jour à la BB 15000.

...

Par contre, si je peux me permettre, j'ai relevé un certain nombre d'erreurs dans le site http://belph80001.fr...ection/Pont.htm, en particulier sur le fonctionnement des CC 21000 en monophasé et sur le fonctionnement des BB 7200 et 22200 qui ne reposent pas seulement sur un hacheur de courant pour faire varier la tension des moteurs de traction, ainsi que sur celui des CC 40100...

Si tu as des corrections à apporter à ces schémas, je suis preneur de sources qui seraient plus fiable

a+

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A 200 avec 4Mw, on doit pas pouvoir tirer des trains bien lourds. Ca doit être un peu juste non ? Sinon on aurait pas fait une 6500 à presque 6Mw.

A 160 elles tiraient 14 Corail sans problème, ce que font les Sybic (5600kW) à 200. Il doit être possible de tirer à 200 en 4400kW avec 15 voitures au cul, mais sur le plat et en 20-30 km de montée en vitesse :Smiley_41:
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Combien de voiture corail on peut atteler au max ? J'imagine que c'est lié à la taille des quais.

Réglementairement c'est 100 essieux au max sur un train de voyageurs.

  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui mais réglementairement c'est 25 véhicules, (voir même 34 véhicules pour un V120 ou V140 sans dépasser 100 essieux sous certaines conditions) et non plus 100 essieux, je ne suis plus trop dans le coup, en ce qui concerne le matériel classique

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

14 voitures c'est le max sur un quai de 400m ! On est loin des 100 essieux.

J'ai eu fait dans ma lointaine jeunnesse des trains de nuits allant jusqu'à 18 ou 19 caisses au départ de PAZ, voie 20 ou 21 avec l'EM en aval du signal de sortie, tous les quais de quais ne font pas que 400 métres de long.

Modifié par ADC01
  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai eu fait dans ma lointaine jeunnesse des trains de nuits allant jusqu'à 18 ou 19 caisses au départ de PAZ, voie 20 ou 21 avec l'EM en aval du signal de sortie, tous les quais de quais ne font pas que 4000 métres de long.

ça, c'est la longueur des quais du port de Marseille ..

Modifié par 5121
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai eu fait dans ma lointaine jeunnesse des trains de nuits allant jusqu'à 18 ou 19 caisses au départ de PAZ, voie 20 ou 21 avec l'EM en aval du signal de sortie, tous les quais de quais ne font pas que 4000 métres de long.

Tous les quais de quais... 4000m... C'est dur de vieillir :p
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...