Aller au contenu
Le Web des Cheminots

SNCF imagine un nouveau métier : anticipateur d'aléas


Messages recommandés

Un suicide sur la voie un jour d'intempéries, des TGV bloqués en rase campagne...

Un cauchemar pour SNCF, avec des effets en cascade, générant la colère des usagers et un stress grandissant pour ses 168.000 agents.

A lire ici :

http://www.lesechos....p?xtor=RSS-2103

J'aimerais bien en savoir un peu plus sur ce métier, ça a l'air passionnant !

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salut,

Ca me fait penser à de la lecture dans la boule de cristal à ce niveau! Si il fait beau, que l'équipe A a perdu contre la B, et que le vent vient du nord, alors branle bas de combat!

Autant il y a des trucs farfelues qui me semblent utiles, mais la... Prévoir l'imprévisible, autant jouer au loto!!!!

Florian

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salut,

Ca me fait penser à de la lecture dans la boule de cristal à ce niveau! Si il fait beau, que l'équipe A a perdu contre la B, et que le vent vient du nord, alors branle bas de combat!

Autant il y a des trucs farfelues qui me semblent utiles, mais la... Prévoir l'imprévisible, autant jouer au loto!!!!

Florian

Bonjour,

Tu as cité la boule de cristal avant moi ! :Smiley_04:

La responsable du service doit être Mme Irma, voyante en tout genre ! :Smiley_40:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour

C'est le 1 er Avril ? C'est surprise surprise ????? Du pré-op d'aléas, on s'en était moqué, la SNCF l'a fait.....

(ferait mieux de renforcer les,équipes de décideurs en opérationnels ou mm encore mieux de leur insuffler un véritable esprit d'initiative.

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ils feraient peut être bien de remettre un peu de monde sur le terrain, au lieu de faire fondre les effectifs, histoire d'améliorer la réactivité! CA, ça serait utile! Au lieu de ça, on va encore inventer un métier que le pire des charlatans n'aurait pas osé imaginer....

Florian

  • J'adore 4
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Après lecture de l'article et surtout de l'exemple donné , il est évident qu'un anticipeur d'aléas ne va pas suffire. Il en faut plusieurs dans chaque CRO :

"Exemple : les suicides seraient plus nombreux les soirs de match de rugby que lors de match de football. De quoi anticiper une mise en alerte des équipes et prévoir des matériaux de substitution. D'autres directions régionales pourraient faire de même."

Je connais un autre exemple : "Une vache en chaleur dans un pré voisin et il y a un risque énorme de divagation sur les voies". L'anticipeur d'aléas devra se renseigner chaque jour auprès de la population agricole du secteur traversé.

  • J'adore 6
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Sur l'axe Tours-Paris, une des douze lignes « malades » identifiées par Guillaume Pepy, un salarié est désormais chargé d'interpréter la base de données qui mouline des centaines de critères inattendus. Exemple : les suicides seraient plus nombreux les soirs de match de rugby que lors de match de football. De quoi anticiper une mise en alerte des équipes et prévoir des matériaux de substitution. D'autres directions régionales pourraient faire de même.

Houuuulaaa... faut au moins etre G ou H pour ça... au minimum ...Et si possible en fin de carrière...parce que pour ce qui est de mouliner... :Smiley_40:

Bon je m'en vais...

  • J'adore 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je ne comprends pas très bien vos réactions. Si cela n'a rien d'une science exacte, le travail doit s'appuyer sur des statistiques, les mêmes qui existent en sécurité routière ou dans d'autres secteurs. Je n'y vois pas un poste de planqué de cadre (pléonasme car apparemment les cadres ne sont que des bras morts quand tous les agents d'exécution sont ultra performants et font tourner l'entreprise grâce à leur merveilleux esprit d'équipe)

  • J'adore 3
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Comme cela nos cadres ont des placards dorés.

Tant de C....e me fatigue, morale à zéro

Moi ça me fait rire...désolé...

  • J'adore 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je ne comprends pas très bien vos réactions. Si cela n'a rien d'une science exacte, le travail doit s'appuyer sur des statistiques, les mêmes qui existent en sécurité routière ou dans d'autres secteurs. Je n'y vois pas un poste de planqué de cadre (pléonasme car apparemment les cadres ne sont que des bras morts quand tous les agents d'exécution sont ultra performants et font tourner l'entreprise grâce à leur merveilleux esprit d'équipe)

Non, tout les gars de terrain ne sont pas des productifs, il y a aussi des bras morts dans le lot. Mais de plus en plus, on rajoute de l'encadrement, on supprime des exécutions, et maintenant, on rajoute dans la voyance... Disons qu'au bout d'un moment, ca fait beaucoup! Et si encore, le but de ce système était à coup sur de renforcer les équipes quand il y a un risque... Mais j'ai surtout l'impression que ce sera le moyen de les réduire encore quand les voyants estimeront que le risque est faible. J'espère que l'avenir me donnera tord, mais bon, j'ai des gros doutes.. Chat échaudé craint l'eau froide!

  • J'adore 4
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je n'y vois pas un poste de planqué de cadre

Non non moi j'y vois plutôt la sollicitation d'experts appartenant à une filiale du groupe créée spécialement pour l'occasion. Aléas Rail Consulting par exemple.

Christophe

  • J'adore 3
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Et si c'était vrai ?

Même si l'exemple choisi par le journaliste parait extravagant, on peut imaginer des explications à cette statistique: il y a davantage d'amateurs de footbal que d'amateurs de rugby en France. Les soirs de match de foot, il y a donc statistiquement davantage de gens qui pensent à autre chose... qu'au suicide. Un peu tiré par les cheveux, certes, mais peut-être pas tout à fait faux.

Quant à la manière d'approfondir l'étude et aux conclusions à en tirer, je pense qu'aucune approche ne trouvera grâce à nos yeux de forumeurs.

Les méthodes :payer un agent (cadre évidemment) pour y réfléchir: scandaleux, payé à ne rien faire, pendant que les autres travaillent, eux ; confier la réflexion à une cabinet d'études: scandaleux, ces boites pompent le budgent de la Société sans jamais rien produire de bon.

Les actions à mettre en place: s'il est préconisé de ne pas assurer certaines réserves, scandale (alors que le propos est peut-être d'en renforcer certaines et non l'inverse!)

Pas très facile d'avancer...

Modifié par sdx
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je ne comprends pas très bien vos réactions. Si cela n'a rien d'une science exacte, le travail doit s'appuyer sur des statistiques, les mêmes qui existent en sécurité routière ou dans d'autres secteurs. Je n'y vois pas un poste de planqué de cadre (pléonasme car apparemment les cadres ne sont que des bras morts quand tous les agents d'exécution sont ultra performants et font tourner l'entreprise grâce à leur merveilleux esprit d'équipe)

J’aimerais tant y croire, mais non, je n’y arrive pas, MDR :Smiley_40: :Smiley_40: :Smiley_40:

Je m’excuse, mais si les rames sortent à l’heure du dépôt, dans des situations perturbées, c’est bien grâce à l’abnégation de certains exécutants, nous n’avons plus de chefs qui nous soutenaient en prenant leurs responsabilités, mais seulement des carriéristes qui ne savent même pas ce que c’est qu’une aiguille. nonmais

Allez, j’arrête là cela ne sert à rien

  • J'adore 3
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Et vous savez pourquoi qu’à la base certains d’entre nous se mettrent en 4 pour que ces rames sortent à l’heure du dépôt, c’est que tous simplement nous sommes aussi des voyageurs, c’est toute la différence.

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Dans certains sujets, certains se permettent des amalgames avec les gens du voyages, avec les personnes issues de l'immigration... Ça choque. Ici, on se retrouve avec un amalgame tout à fait comparable, sur les cadres.

Ça ne vous choque pas ? Moi oui.

J'ai un exemple tout récent de chefs qui se battent pour leur équipe. J'avoue même être très étonné pour l'un d'eux, je ne l'imaginais pas comme ça. Comme quoi, on se fait très vite une mauvaise image, beaucoup plus rapidement qu'une bonne.

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est pas nouveau comme démarche.

De mon temps (je sais, je suis un vieux c..) il y avait une consigne neige ET des "tournées chaleur".

Et je ne n'ai jamais eu à les appliquer en même temps...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Dans certains sujets, certains se permettent des amalgames avec les gens du voyages, avec les personnes issues de l'immigration... Ça choque. Ici, on se retrouve avec un amalgame tout à fait comparable, sur les cadres.

Ça ne vous choque pas ? Moi oui.

J'ai un exemple tout récent de chefs qui se battent pour leur équipe. J'avoue même être très étonné pour l'un d'eux, je ne l'imaginais pas comme ça. Comme quoi, on se fait très vite une mauvaise image, beaucoup plus rapidement qu'une bonne.

Il n'est pas qu'à la SNCF cet amalgame.

Le cliché "Un chef est un incapable qui est la pour se la couler douce et faire bosser ses subordonnés", ça anime les discussion du midi, après ... c'est comme partout, il y a de parfais exemples et de parfait contres exemples.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Personnellement, je ne critique pas les cadres en tant que tels, dans toutes les boites, il en faut. Ce que je critique, c'est cette débauche de cadres. D'ici peu, il y aura plus de cadres que d'exécutions... Il y a quelque chose qui ne va pas! Recruter du monde pour anticiper les aléas, en haut lieu, c'est normal. Par contre, mettre du monde pour faire de la maintenance préventive, voire curative, c'est anormal... Il y a quelque chose qui cloche sérieusement non? De mon coté, je ne vais pas dire bravo. On fait du risque calculé sur la maintenance et la sécurité, et on veut supprimer la part de risque dans les aléas.... On a moyen de s'améliorer avec l'existant, mais on va chercher a gratter des pouillèmes a la marge...

Pis quand bien même Mamie Voyante trouverai l'heure et le lieu du prochain gros souci, encore faudrait il avoir du monde a mettre sur place. Et ca, on a plus! Quand on voit des brigades de l'infra gérer 200 km de voie avec des effectifs qui fondent, ca fait pas: il y a des coins ou on ne trouve plus ni les pistes, ni les pk, ou les arbres flirtent avec la caténaire, mais les gars ne peuvent pas être partout a la fois! Et pour la matériel, on en parle pas!

En tout cas, des cadres qui se démènent pour leurs équipes, il y en a et beaucoup. Mais ca n'empêche pas d'ouvrir les yeux et de se rendre compte de ce qui vire à la connerie!

Florian

  • J'adore 4
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...