Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Comment démissioner ?


Messages recommandés

Bonjour,

Voilà, je viens vers vous car je suis dans une situation délicate qui nécessite une démission et pour laquelle j'aimerai avoir de plus amples informations.

Je suis embauché à la SNCF-DCF depuis janvier 2012 comme attaché TS dans la filière mouvement, j'ai suivi la formation de 3 mois, j'ai réussi mes RF 1 et 2 et tout et tout MAIS... il y a bien longtemps (aux alentours du mois d'avril, lorsque j'ai commencé le terrain), je me suis aperçu que le métier tout d'abord, puis la SNCF n'étaient pas du tout faits pour moi et je me suis ré-orienté vers un domaine et un métier dans lequel j'avais déjà pratiqué et qui me conviendrait mieux. J'ai donc postulé dans un grand groupe français bien connu (que je ne citerai pas sous peine de me faire démasquer), équivalent à la SNCF dans lequel j'étais prestataire avant, et le pire c'est que, malgré ma situation actuelle et mon parcours de démissionaire 1 fois puis 2, puis 3, puis SNCF... ILS M'ONT PRIS (je tiens à préciser que c'était inespéré et que je souhaite vraiment faire carrière dans ce domaine).

Donc si on résume: je ne suis pas encore commissionné et suis donc en période d'essai; j'ai relu mon contrat et je n'ai pas de dédit-formation puisque j'ai un contrat de professionnalisation de deux ans et que le dédit-formation est interdit avec de tels contrats. Mes questions sont donc simples:

  1. A qui dois-je adresser ma lettre de démission (DET, CMGA, DUO, DPx, CPS, autres services RH) ?
  2. Pouvez-vous me confirmer que mon préavis est de 8 jours seulement étant donné que je suis encore en période d'essai (information recherchée dans un RH0001 euh... disons... humain LoL) ?
  3. Puis-je en parler d'abord à mon DPx avant d'adresser ma lettre (car ça me paraît plus poli) ?
  4. La SNCF va-t-elle me chercher des noises telles que non-réponse à lettre de démission, refus de démission, demande de dommages et intérêts... ou cela se passe-t-il plutôt bien en général ?

Je dois avouer que je suis assez nerveux en ce moment à cause de cette situation et que je suis à deux doigts de brûler le RGS (OH MON DIEU !), je ne suis plus du tout motivé pour réviser (car avant je révisait seulement pour garder mon emploi sans que cela ne m'intéresse vraiment), depuis que j'ai eu la bonne nouvelle... bref, je vous remercie par avance pour vos réponses.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est 1 mois le préavis !

Ton contrat prévoit t'il un dédit de formation ?

C'est le directeur de région qui l'acceptera mais elle doit passer par ton N+1 avec copie au DUO et DET si tu peux !

Modifié par Rigolo
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le paragraphe "dédit-formation" est lisible mais barré à l'ordinateur, donc non-valable. De plus, j'ai un contrat de professionnalisation qui interdit d'y associer un dédit-formation (voir Code du travail), étant donné qu'apparemment l'employeur paie moins de charges salariales et peut récupérer le coût de la formation auprès de l'Etat sur ce type de contrats.

Es-tu sûr pour le préavis ? Je me suis procuré le RH0001 (le vrai) sur internet il y a deux minutes et il est écrit: "Article 10 - Délai-congé - § 1. L'agent qui donne sa démission doit observer un délai-congé d'un mois (compté de

quantième à quantième) s'il est commissionné et de huit jours s'il ne l'est pas" (page 62). Je voudrais être sûr...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Gnafron 1er

Bonjour,

Voilà, je viens vers vous car je suis dans une situation délicate qui nécessite une démission et pour laquelle j'aimerai avoir de plus amples informations.

Je suis embauché à la SNCF-DCF depuis janvier 2012 comme attaché TS dans la filière mouvement, j'ai suivi la formation de 3 mois, j'ai réussi mes RF 1 et 2 et tout et tout MAIS... il y a bien longtemps (aux alentours du mois d'avril, lorsque j'ai commencé le terrain), je me suis aperçu que le métier tout d'abord, puis la SNCF n'étaient pas du tout faits pour moi et je me suis ré-orienté vers un domaine et un métier dans lequel j'avais déjà pratiqué et qui me conviendrait mieux. J'ai donc postulé dans un grand groupe français bien connu (que je ne citerai pas sous peine de me faire démasquer), équivalent à la SNCF dans lequel j'étais prestataire avant, et le pire c'est que, malgré ma situation actuelle et mon parcours de démissionaire 1 fois puis 2, puis 3, puis SNCF... ILS M'ONT PRIS (je tiens à préciser que c'était inespéré et que je souhaite vraiment faire carrière dans ce domaine).

Donc si on résume: je ne suis pas encore commissionné et suis donc en période d'essai; j'ai relu mon contrat et je n'ai pas de dédit-formation puisque j'ai un contrat de professionnalisation de deux ans et que le dédit-formation est interdit avec de tels contrats. Mes questions sont donc simples:

  1. A qui dois-je adresser ma lettre de démission (DET, CMGA, DUO, DPx, CPS, autres services RH) ?

  2. Pouvez-vous me confirmer que mon préavis est de 8 jours seulement étant donné que je suis encore en période d'essai (information recherchée dans un RH0001 euh... disons... humain LoL) ?

  3. Puis-je en parler d'abord à mon DPx avant d'adresser ma lettre (car ça me paraît plus poli) ?

  4. La SNCF va-t-elle me chercher des noises telles que non-réponse à lettre de démission, refus de démission, demande de dommages et intérêts... ou cela se passe-t-il plutôt bien en général ?

Je dois avouer que je suis assez nerveux en ce moment à cause de cette situation et que je suis à deux doigts de brûler le RGS (OH MON DIEU !), je ne suis plus du tout motivé pour réviser (car avant je révisait seulement pour garder mon emploi sans que cela ne m'intéresse vraiment), depuis que j'ai eu la bonne nouvelle... bref, je vous remercie par avance pour vos réponses.

On ne peut pas te refuser une démission ......

Donne ta lettre à ton chef en mentionnant " par voie hiérarchique "

Pas de dommage et intérêt si tu es dans les clous .Et au pire si tu n'es pas dans les clous mais que ton prochain patron t'embauche à une date qui ne coïncide pas avec ton préavis , fait comme tu le sens (ou ce qui te plait ) car faut savoir ce que tu veux , non ?

Modifié par Gnafron 1er
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le paragraphe "dédit-formation" est lisible mais barré à l'ordinateur, donc non-valable. De plus, j'ai un contrat de professionnalisation qui interdit d'y associer un dédit-formation (voir Code du travail), étant donné qu'apparemment l'employeur paie moins de charges salariales et peut récupérer le coût de la formation auprès de l'Etat sur ce type de contrats.

Es-tu sûr pour le préavis ? Je me suis procuré le RH0001 (le vrai) sur internet il y a deux minutes et il est écrit: "Article 10 - Délai-congé - § 1. L'agent qui donne sa démission doit observer un délai-congé d'un mois (compté de

quantième à quantième) s'il est commissionné et de huit jours s'il ne l'est pas" (page 62). Je voudrais être sûr...

Désolé comme à dit Nipou j'ai mal lu, j'ai compris que tu avait passé ton contrat pro et que tu étais maintenant à ton compte !

Effectivement si tu n'est pas commissioné c'est bien 8 jour !

Après tu le fais comme tu le sens pour en parler ou non à ton DPX !

Je te conseille tout de même de bien peser le pour et le contre avant de demissionner !

Modifié par Rigolo
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je pense en effet qu'il est plus poli et respectueux d'en parler d'abord à mon DPx ce qui me permettra du même coup de confirmer la démarche à suivre. Concernant le préavis, après lecture et relecture du RH0001, c'est bien 8 jours. C'est bizarre mais bon...

Concernant mon choix, le pour et le contre on été murement pesés surtout qu'avant que je poste sur le forum j'ai pu lire plusieurs posts sur des gens voulant demissionner (mais aucun n'expliquant la démarche), auxquels Gnarfon_1er a notamment repondu de manière... Forte lol. Mais cette façon de repondre et les arguments avancés m'ont fortement invités à effectivement peser le pour et le contre.

En tous cas, merci pour vos reponses.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je pense en effet qu'il est plus poli et respectueux d'en parler d'abord à mon DPx ce qui me permettra du même coup de confirmer la démarche à suivre. Concernant le préavis, après lecture et relecture du RH0001, c'est bien 8 jours. C'est bizarre mais bon...

Concernant mon choix, le pour et le contre on été murement pesés surtout qu'avant que je poste sur le forum j'ai pu lire plusieurs posts sur des gens voulant demissionner (mais aucun n'expliquant la démarche), auxquels Gnarfon_1er a notamment repondu de manière... Forte lol. Mais cette façon de repondre et les arguments avancés m'ont fortement invités à effectivement peser le pour et le contre.

En tous cas, merci pour vos reponses.

Dommage entre guillemets que tu ne sois que contrat pro, tu aurais pu essayer une reconversion !

Peut être qu'avec le temps tu va apprendre à aimer ton métier, le top serait de continuer, decroché ton diplôme, se faire commissionner puis demander une mut dans un autre service, sauf si bien sûr tu te vois réelement quitter la SNCF une fois pour toute !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Voilà, je viens vers vous car je suis dans une situation délicate qui nécessite une démission et pour laquelle j'aimerai avoir de plus amples informations.

Je suis embauché à la SNCF-DCF depuis janvier 2012 comme attaché TS dans la filière mouvement, j'ai suivi la formation de 3 mois, j'ai réussi mes RF 1 et 2 et tout et tout MAIS... il y a bien longtemps (aux alentours du mois d'avril, lorsque j'ai commencé le terrain), je me suis aperçu que le métier tout d'abord, puis la SNCF n'étaient pas du tout faits pour moi et je me suis ré-orienté vers un domaine et un métier dans lequel j'avais déjà pratiqué et qui me conviendrait mieux. J'ai donc postulé dans un grand groupe français bien connu (que je ne citerai pas sous peine de me faire démasquer), équivalent à la SNCF dans lequel j'étais prestataire avant, et le pire c'est que, malgré ma situation actuelle et mon parcours de démissionaire 1 fois puis 2, puis 3, puis SNCF... ILS M'ONT PRIS (je tiens à préciser que c'était inespéré et que je souhaite vraiment faire carrière dans ce domaine).

Donc si on résume: je ne suis pas encore commissionné et suis donc en période d'essai; j'ai relu mon contrat et je n'ai pas de dédit-formation puisque j'ai un contrat de professionnalisation de deux ans et que le dédit-formation est interdit avec de tels contrats. Mes questions sont donc simples:

  1. A qui dois-je adresser ma lettre de démission (DET, CMGA, DUO, DPx, CPS, autres services RH) ?

  2. Pouvez-vous me confirmer que mon préavis est de 8 jours seulement étant donné que je suis encore en période d'essai (information recherchée dans un RH0001 euh... disons... humain LoL) ?

  3. Puis-je en parler d'abord à mon DPx avant d'adresser ma lettre (car ça me paraît plus poli) ?

  4. La SNCF va-t-elle me chercher des noises telles que non-réponse à lettre de démission, refus de démission, demande de dommages et intérêts... ou cela se passe-t-il plutôt bien en général ?

Je dois avouer que je suis assez nerveux en ce moment à cause de cette situation et que je suis à deux doigts de brûler le RGS (OH MON DIEU !), je ne suis plus du tout motivé pour réviser (car avant je révisait seulement pour garder mon emploi sans que cela ne m'intéresse vraiment), depuis que j'ai eu la bonne nouvelle... bref, je vous remercie par avance pour vos réponses.

c'est dingue, dans ma formation, il y avait un gars voulant quitter, pour les mêmes raisons que toi le métier , voulant retourner dans son secteur de prédilection ( secteur quand meme particulier, le nucleaire ??), pour rentrer dans une grande boite, ..... j'ai l'impression que vous etes le meme ??? mais les dates colle pas ....

dans le doute.... tu portes des polos consigne bleue et consigne rose ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Mmmmmmh non le nucléaire, très peu pour moi. Si c'est pour que ça me pète à la tronche... Bof :-)

Mais ça n'empêche pas qu'on s'est peut être déjà croisés en formation ou aux RF. Tu as commencé quand et où ?

Et YouaNn, tu étais chez EDF ? Si c'est ça je comprends pas trop pourquoi être venu à la SNCF...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Gnafron 1er

Mmmmmmh non le nucléaire, très peu pour moi. Si c'est pour que ça me pète à la tronche... Bof :-)

Mais ça n'empêche pas qu'on s'est peut être déjà croisés en formation ou aux RF. Tu as commencé quand et où ?

Et YouaNn, tu étais chez EDF ? Si c'est ça je comprends pas trop pourquoi être venu à la SNCF...

Parce qu'on peut aimer un boulot pour ce qu'il est , pas simplement pour qlq avantages ......(parfois plus du domaine de l'imaginaire qu'autre chose )

Modifié par Gnafron 1er
  • J'adore 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est vrai. Mais on peut aussi ne pas aimer un boulot pour ce qu'il est, quels que soient les avantages qu'offre l'employeur.

Pourquoi ces derniers tiendraient-ils parfois de l'imaginaire ???

Les avantages imaginaires sont, par exemple la prime pour l'absence de prime, la prime de charbons, des billets de trains pour toutes la famille, cousins, neveux et nièces, fréres, soeurs, pour les cheminots et j'en passe des meilleurs.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Les avantages imaginaires sont, par exemple la prime pour l'absence de prime, la prime de charbons, des billets de trains pour toutes la famille, cousins, neveux et nièces, fréres, soeurs, pour les cheminots et j'en passe des meilleurs.

Plus les désavantages inattendus, genre l'épée de Damoclès que représente l'octroi en cas de contrôle EPSF.

C'est pas rien! :Smiley_39:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité technicentre

Remarque, tu ne détiens pas le triste record de gens qui quittent la SNCF très rapidement après embauche...

Dans mon entourage pro, j'ai rencontré un gars qui a été embauché, reçu plusieurs mois de formation pour être dépanneur TGVA et qui a démissionné dès la fin de son dernier stage...

Record "à battre", 3 jours de durée de contrat de travail... Le gars a été embauché le lundi avant la distribution des payes et lors de la distribution des feuilles de paye, lorsqu'il a vu ce qu'il allait gagner, il a fait directement sa lettre... Mais ce n'est pas une perte car le loulou avait trouvé le moyen en 3 jours, de se coltiner avec 2 ou 3 personnes dont son DPX... Personne ne l'a regretté celui là... Je crois bien qu'il a démissionné le jeudi AM et qu'on lui a fait cadeau de son vendredi beurk

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Perso je répondrai :

démission - lettre recommandée avec accusé de réception au DET

ce sera la date de réception de cette lettre qui fera effet donc tu auras un accusé de réception

et ce sera officiel

Tu n'es en aucun cas obligé de d'indiquer le motif de ta démission

Tu peux même refuser de répondre si quelqu'un te pose la question.

N'en parle pas à ton DPX ou à qui que ce soit avant d'envoyer ta lettre avec AR :

d'abord ils n'ont pas à connaître ta décision

et ça t'évitera de perdre de l'énergie.

Tu as fait ton choix, va au bout.

par contre conserve toute ta vie tous les documents : contrat de travail, bulletin de paie, autres documents

pour tes droits sociaux.

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour à tous,

je sais que celà peut paraître assez étonnant en ces temps de crise, mais vous seriez surpris de savoir combien de démissions nous enregistrons tous collèges confondus, en ce moment, surtout chez une populatiion "jeune" (moins de trente ans).

A croire que nos "exorbitants avantages de cheminots (qui se sont quand même considérablement réduits depuis la réforme des retraites)" ne séduisent décidément plus grand monde , ......ou peut être qu'ailleurs, l'herbe est plus verte!!!

Dommage que je sois un vieux cabri.....

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...

L'extension "AdBlock" anti-pub... on en parle ?

Vous avez installé un outil pour bloquer la publicité sur internet...hors c'est la publicité qui permet à cheminots.net d'exister et de vous permettre d'avoir la meilleure expérience utilisateur possible.

Alors pourquoi ne pas désactiver votre bloqueur de pub pour ce site et ainsi participer à sa pérennité ?

Si vous ne souhaitez pas désactiver Adblock, vous pouvez quand même accéder au site,
et on vous souhaite une bonne visite !

 

Comment désactiver Adblock pour cheminots.net ?

Repérez l'icône Adblock sur votre navigateur internet (Mozilla Firefox, Google Chrome etc.). 
Généralement elle se situe à droite de la barre d'adresse, ou tout en bas à droite de la fenêtre.
adblock.png.b5362a440eebda16ea382664cb9b629f.png

Cliquez sur l'icône puis.. (en fonction du navigateur) :

Mozilla Firefox 
Cliquez sur « Désactiver partout ».

Google Chrome et autres 
Cliquez sur « Ne rien bloquer sur les pages de ce domaine » ou décochez « Activé pour ce site ».

 

Si je n'arrive pas à désactiver Adblock...

Si vous ne trouvez pas le bouton Adblock ou si vous n'arrivez pas à désactiver Adblock, vous pouvez essayer de désinstaller complètement le logiciel dans les options de votre navigateur web:

Mozilla Firefox 
Cliquez sur Firefox, puis Modules complémentaires. Dans Extensions, désactivez/désinstallez Adblock.

Google Chrome 
Cliquez sur la clé à outil en haut à droite, puis Outils et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

Apple Safari 
Cliquez Safari, puis Préférences et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

 

FREEBOX
Se connecter à l’interface de gestion mafreebox.freebox.fr puis « Connexion Internet > Configuration > Blocage de la publicité »
Désactiver l’option et cliquer sur Modifier.

Antivirus
Certains antivirus bloquent les bannières, essayez en le désactivant. Si c'est lui qui bloque les pubs, vous pouvez désactiver cette fonctionnalité, ou mettre le site cheminots.net en liste blanche.