Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Keolis rafle à Transdev la gestion du RER de Boston


Invité jackv

Messages recommandés

Les entreprises françaises, toutes deux dans la sphère de l'Etat, se sont livrées à une guerre d'une rare intensité

extrait

Le grand vainqueur est Keolis. Après deux ans d'affrontement, mercredi 8 janvier, à 16 heures, l'Autorité des transports de la baie du Massachusetts (MBTA) a officiellement choisi la filiale transport public de la SNCF pour gérer sur les huit prochaines années le " T ", le " RER " de la région de Boston, le sixième réseau de transport américain avec plus de 130 000 usagers quotidiens.

Pour Keolis et la SNCF, c'est une grande victoire. En revanche, pour la France, il s'agit d'un demi-succès. Car Keolis a détrôné un autre français : le gestionnaire du réseau depuis 2003, MBCR, dont Transdev, filiale de la Caisse des dépôts et consignations, détient 60 %.

Chez Transdev, on se demande également " quelle est la légitimité d'une entreprise publique – dont plus de 60 % du chiffre d'affaires est protégé par des monopoles – à s'attaquer à l'international à un autre groupe français dont la quasi-totalité des contrats est périodiquement soumise à la concurrence ".

http://www.lemonde.fr/journalelectronique/donnees/libre/20140110/index.html

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Les entreprises françaises, toutes deux dans la sphère de l'Etat, se sont livrées à une guerre d'une rare intensité

extrait

Le grand vainqueur est Keolis. Après deux ans d'affrontement, mercredi 8 janvier, à 16 heures, l'Autorité des transports de la baie du Massachusetts (MBTA) a officiellement choisi la filiale transport public de la SNCF pour gérer sur les huit prochaines années le " T ", le " RER " de la région de Boston, le sixième réseau de transport américain avec plus de 130 000 usagers quotidiens.

Pour Keolis et la SNCF, c'est une grande victoire. En revanche, pour la France, il s'agit d'un demi-succès. Car Keolis a détrôné un autre français : le gestionnaire du réseau depuis 2003, MBCR, dont Transdev, filiale de la Caisse des dépôts et consignations, détient 60 %.

Chez Transdev, on se demande également " quelle est la légitimité d'une entreprise publique – dont plus de 60 % du chiffre d'affaires est protégé par des monopoles – à s'attaquer à l'international à un autre groupe français dont la quasi-totalité des contrats est périodiquement soumise à la concurrence ".

http://www.lemonde.fr/journalelectronique/donnees/libre/20140110/index.html

*

Ben voilà, en cas de licenciement économique, on pourra demander à aller la bas en reclassement

Quand à Transdev n'appartient-il pas en majorité à la Caisses des dépôts et Consignations ( publique) ainsi qu'à Véolia, privé mais qui travaille en tres grande majorité pour le public ?

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Presque tout à fait Thierry. Je crois que Véolia a tout simplement revendu Véolia Transdev à la Caisse des Dépôts car trop déficitaire. Il n'a de véolia que de nom (à confirmer).

Modifié par Peppercorn Class
  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Véolia chez Transdev c'est fini depuis 2011...(encore une réussite à la Sarko!).

La majorité du capital (60%) de Transdev est détenu par la Caisse des Dépots et Consignation.

C'est de l'argent public.

On peut (doit!) donc s'interroger pour savoir s'il est normal qu'une entreprise à capital majoritairement public (Transdev) concurrence une entreprise à capital 100% public (la SNCF).

L'argent public de Transdev ne serait il pas mieux utilisé ailleurs?

  • J'adore 3
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Presque tout à fait Thierry. Je crois que Véolia a tout simplement revendu Véolia Transdev à la Caisse des Dépôts car trop déficitaire. Il n'a de véolia que de nom (à confirmer).

D'après Wiki, il y a un rapport 60 % pour la CDC, 40 pour Véolia

Véolia chez Transdev c'est fini depuis 2011...(encore une réussite à la Sarko!).

La majorité du capital (60%) de Transdev est détenu par la Caisse des Dépots et Consignation.

C'est de l'argent public.

On peut (doit!) donc s'interroger pour savoir s'il est normal qu'une entreprise à capital majoritairement public (Transdev) concurrence une entreprise à capital 100% public (la SNCF).

L'argent public de Transdev ne serait il pas mieux utilisé ailleurs?

sans compter que Véolia a été le premier opérateur ferroviaire privé en France

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

sans compter que Véolia a été le premier opérateur ferroviaire privé en France

...avec le succès que l'on sait.

Veolia est l'archétype de l'entreprise capitaliste.

Peu importe ce qu'elle fait ou produit, seuls les profits comptent.

Et les salariés des branches pas assez rentables n'ont droit qu'à Pôle-emploi. revoltages revoltages revoltages

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

...avec le succès que l'on sait.

Veolia est l'archétype de l'entreprise capitaliste.

Peu importe ce qu'elle fait ou produit, seuls les profits comptent.

Et les salariés des branches pas assez rentables n'ont droit qu'à Pôle-emploi. revoltages revoltages revoltages

rigole pas , cela marche encore.

Veolia vient, malgré tout les déboires que l'on sait, d'obtenir encore une concession sur la distribution de l'eau sur une communauté voisine

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Keolis officiellement vainqueur à Boston Le 8 janvier 2014, Keolis a remporté l'appel d'offres pour le réseau ferroviaire de Boston. Le communiqué interne de B. Tabary, Directeur Exécutif Groupe International.

d2f1fb6f24.jpg

A 13H, heure de Boston le 8 janvier, le conseil d’administration du MassDOT (Massachusetts Department of Transportation) le MBTA, autorité organisatrice des transports de Boston, s’est réuni en séance publique.

Dans une salle bondée (+ de 100 personnes), le MBTA a écouté les interventions d’une trentaine de représentants d’associations diverses.

Dr Beverly Scott, Directrice du MBTA, a ensuite présenté l'analyse des deux offres, celle de Keolis Commuter Services obtenant clairement le meilleur score tant sur le plan technique que financier. Après un long débat, les membres du Conseil d’Administration se sont prononcés à l’unanimité en faveur de Keolis Commuter Services.

Les deux offres seront très prochainement mises en ligne sur le site du MBTA dans le cadre du « Freedom of Information Act ». Néanmoins, et dans l’attente d’éventuels recours, notre communication vers l’extérieur reste pour l’instant volontairement discrète.

En quelques mots :

  • Keolis Commuter Services (KCS) est une joint-venture entre Keolis (60%) et SNCF (40%)
  • Ce réseau historique est le plus important d’Amérique du Nord en gestion déléguée à un opérateur privé
  • Ses 13 lignes desservent, sur 1 000 km de voies, 134 gares et transportent 36 millions de passagers par an
  • Le contrat débutera le 1er juillet 2014 pour une durée de huit ans, avec une extension possible de quatre ans
  • Le chiffre d’affaires est de plus de 300 millions de US dollars/an

C’est une victoire éclatante pour nos équipes nord-américaines, et un très beau succès collectif pour le Groupe. Plus largement, cela double la taille de notre plateforme nord-américaine et permet d’accélérer notre déploiement dans le ferroviaire international.

La mobilisation démarre immédiatement pour réussir la transition et être pleinement opérationnels au 1er juillet 2014.

Bravo et merci à tous et toutes pour vos contributions et soutiens !

Bernard Tabary

Directeur Exécutif Groupe International

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité necroshine

Véolia chez Transdev c'est fini depuis 2011...(encore une réussite à la Sarko!).

Merci de le rappeler,

sur le papier, ca devait être Keolis Transdev.... Mais faire des cadeaux au copains, ca n'a pas de prix....

Enfin, si, ca a du en avoir un..... Aux Iles Caiman, au Luxembourg ou ailleurs....

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci de le rappeler,

sur le papier, ca devait être Keolis Transdev.... Mais faire des cadeaux au copains, ca n'a pas de prix....

Enfin, si, ca a du en avoir un..... Aux Iles Caiman, au Luxembourg ou ailleurs....

La France a vécu une époque merveilleuse pendant 5 ans.

Tous les espoirs étaient permis et de grandes réalisations ont vu le jour, d'autres devaient suivre.

Malheureusement des électeurs inconscients ont mis fin à cette période de grandeur et de prospérité et notre beau pays est tombé dans la tourmente, la régression et l'obscurantisme...sans compter de sordides histoires de sexe.

Mais, malgré mon grand âge, l'aube de 2017, en pointant déjà à l'horizon une renaissance salvatrice, réchauffe mon cœur et mes chairs endoloris...

Si, après ça je ne suis pas embauché comme pigiste au Figaro ou à BFMTv, c'est à désespérer d'être un faux-cul! :Smiley_39: :Smiley_39: :Smiley_39:

  • J'adore 3
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 années plus tard...

Boston, le bourbier américain de la SNCF (kéolis)

Le rêve américain de Keolis est en train de tourner au cauchemar. La filiale de la SNCF, qui exploite le réseau de trains de banlieue de la région de Boston depuis dix-huit mois, ne sait plus à quel saint se vouer pour sortir d’un guêpier dans lequel elle s’est elle-même fourrée

http://www.lemonde.fr/economie/article/2016/03/22/boston-le-bourbier-americain-de-la-sncf_4887795_3234.html

Prêt à gagner ce contrat, Keolis fait une offre inférieure à 25 millions de dollars par an, soit 6 % de moins que Transdev .. Le 15 février, un nouveau patron a été nommé : Clément Michel, qui dirigeait le tramway de Melbourne (Australie) (ndlr: pas trop porté sur les contacts humains..aimait bien que des petites mains SNCF fassent du travail pour kéolis)

 Keolis a lancé deux plans d’amélioration.. Une trentaine de contrôleurs ont été embauchés, pour d’augmenter les recettes, les ateliers de maintenance tournent maintanant sept jours sur sept (au lieu de cinq sur sept). Le taux de retard des trains, qui avait atteint des niveaux catastrophiques au premier semestre 2015, est désormais revenu à la normale, (mais aussi hiver plus clément cette année)

Modifié par jackv
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

A noter que sur tous les appels d'offres, dans le monde entier, ce sont toujours les mêmes candidats : Keolis (SNCF), Veolia Transdev, RATP group, Arriva (DB), Abellio (NS), MTR (métro de Hong Kong), Stagecoach (société du Royaume-Uni)

Cette tendance s'est accentuée depuis une décennie, à tel point qu'à Londres, par exemple, tous les bus sont rouges, mais il faut regarder attentivement le nom de la société qui exploite la ligne. Et là on retrouve les filiales de la DB, de la RATP, de la SNCF, des NS, etc... MTR est en train de reprendre pas mal de lignes de train de banlieue à Londres...

 

Bref, pas grave si on exerce pas super bien son métier dans son propre pays, la seule chose qui compte c'est d'avoir des références internationales à mettre à son tableau de chasse. Manque plus qu'un LindekIN pour sociétés...

Je suis curieux de voir ce que va donner l'autre rêve américain de la SNCF, qui s'était fortement réjoui, en interne, d'avoir remplacé Amtrak à l'époque (réseau VRE, Virginia Railway Express)

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité JLChauvin
Il y a 1 heure , axiom a déclaré:

A noter que sur tous les appels d'offres, dans le monde entier, ce sont toujours les mêmes candidats : Keolis (SNCF), Veolia Transdev, RATP group, Arriva (DB), Abellio (NS), MTR (métro de Hong Kong), Stagecoach (société du Royaume-Uni)

Cette tendance s'est accentuée depuis une décennie, à tel point qu'à Londres, par exemple, tous les bus sont rouges, mais il faut regarder attentivement le nom de la société qui exploite la ligne. Et là on retrouve les filiales de la DB, de la RATP, de la SNCF, des NS, etc... MTR est en train de reprendre pas mal de lignes de train de banlieue à Londres...

 

Bref, pas grave si on exerce pas super bien son métier dans son propre pays, la seule chose qui compte c'est d'avoir des références internationales à mettre à son tableau de chasse. Manque plus qu'un LindekIN pour sociétés...

Je suis curieux de voir ce que va donner l'autre rêve américain de la SNCF, qui s'était fortement réjoui, en interne, d'avoir remplacé Amtrak à l'époque (réseau VRE, Virginia Railway Express)

 

 

il y a 31 minutes, pzorba75 a déclaré:

Avant de faire le coq chez les autres et à des milliers de kilomètres de chez soi, il faudrait faire le coq dans son poulailler. Et là encore, la SNCF n'est pas vraiment au point. Rien qu'avec trois petites boites privées faisant du fret en France, elle a coulé son fret et, faible devant les puissants du BTP, elle va accepter de perdre des centaines de millions d'euros par an avec les TGV Tours - Bordeaux et Le Mans - Rennes. 

Ne parlons pas de bus Macron qui vont couler les TER et Intercités plus rapidement que'ECR et Veolia Europorte ont coulé le fret.

Joyeuses pâques.

Je nuancerais en précisant que ce sont bien les mêmes bon-a-rien de dirigeants en place depuis des décennies, avec l’approbation et/ou aux ordres plus ou moins ouvertement exprimée des politiques de tout bord qui se sont succédé, qui sont les acteurs pleinement responsables de ce genre de fiasco répétés et continus.

Les cheminots du terrain eux, touts grades et toutes boites confondues, font ce qu'ils peuvent pour limiter le plus possible les dégâts avec de moins en moins de moyens à leur disposition.

Mais on ne change pas une équipe dirigeante qui perds, ni on en exige des comptes, en France...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

et les dirigeants sont même pire chez kéolis que chez SNCF historique, il n'y a pas l'ombre d'un doute ,maintenant  comme les anciens  SNCF partent .......??????

Modifié par jackv
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité JLChauvin

Mais avec le patron de Keolis à la tête de SNCF Réseau, tout va s'arranger... ou pas... surtout s'il garde les deux casquettes, il pourra faire concurrence à SNCF Réseau avec Keolis comme le patron de VFLI sorti du sérail des dirigeants SNCF fait concurrence à Fret SNCF...

En fait ce ne sont pas les dirigeants qui se font la concurrence puisqu'ils grenouillent tous dans la même petite mare, les dirigeants eux organisent la concurrence entre salariés  pour pouvoir les essorer encore davantage. Dumping social, ça s'appelle.

Les mêmes pauvres dirigeants du groupe qui croyaient gruger les puissants syndicats américains comme ils grugent les faibles syndicats français... qui croyaient manipuler l’administration étasunienne comme ils manipulent l'administration française, qui croyaient pouvoir battre les lobbies ricains mais qui sont infoutus de faire fonctionner le cœur de leur propre métier. Les grenouilles qui se prennent pour des bœufs, les petits qui croient pouvoir jouer impunément dans la cour des grands...

Avant d'aller se faire voir ailleurs il serait plus judicieux de s'attaquer au redressement du rail français qui en a le plus grand besoin. Mais ça, ils ne savent pas faire nos grands patrons du chemin de fer du 21ème siècle, ils ne savent que le bousiller de jour en jour encore plus.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 25 minutes, JLChauvin a déclaré:

Mais avec le patron de Keolis à la tête de SNCF Réseau, tout va s'arranger... ou pas... surtout s'il garde les deux casquettes, il pourra faire concurrence à SNCF Réseau avec Keolis comme le patron de VFLI sorti du sérail des dirigeants SNCF fait concurrence à Fret SNCF...

 

 lui ,il a été plus longtemps a la SNCF que chez kéolis..qu'est ce qui lui aura laisser la plus forte empreinte ..a voir..

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 38 minutes, pzorba75 a déclaré:

L'international pour des entreprise pleines de cadres surbookés type SNCF, RATP et EDF-GDF, c'est aussi des voyages d'affaires et des frais qui explosent, alors que toutes les décisions nationales (dire domestic) sont bloquées faute de temps pour étudier et valider. ET les gains, en particulier en Amérique du Nord, sont rares, les amendes, voir les affaires BNP-Paribas, elles sont florissantes.

pour l’ingénierie internationale c'est une filliale " Systra"  du groupe SNCF  dans laquelle sont détachés des cadres de la sncf historique.Ils ne travaillent plus dans l'entreprise nationale  qui d'ailleurs regorge de CS sans affectation.. Le nouveau SYSTRA est né en 2012 de la fusion du meilleur de l’ingénierie française, la nôtre et celle de nos actionnaires, SNCF42% , RATP42%, banque 15% et 1%FCPE salaries

http://www.sncf.com/fr/presse/fil-info/groupe-international

Les nombreux contrats internationaux constituent actuellement près de 25% du chiffre d’affaires global du groupe SNCF

https://www.systra.com/fr/groupe-systra/qui-sommes-nous/article/qui-sommes-nous

Modifié par jackv
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 14 minutes, jackv a déclaré:

pour l’ingénierie internationale c'est une filliale " Systra"  du groupe SNCF  dans laquelle sont détachés des cadres de la sncf historique.Ils ne travaillent plus dans l'entreprise nationale  qui d'ailleurs regorge de CS sans affectation.. Le nouveau SYSTRA est né en 2012 de la fusion du meilleur de l’ingénierie française, la nôtre et celle de nos actionnaires, SNCF42% , RATP42%, banque 15% et 1%FCPE salaries

http://www.sncf.com/fr/presse/fil-info/groupe-international

Les nombreux contrats internationaux constituent actuellement près de 25% du chiffre d’affaires global du groupe SNCF

https://www.systra.com/fr/groupe-systra/qui-sommes-nous/article/qui-sommes-nous

Tout à fait, j'ai d'ailleurs un copain d'école qui est parti en Chine pour de longues années à ce sujet, d'ailleurs, il a épousé une chinoise

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 3 minutes, fabrice a déclaré:

Tout à fait, j'ai d'ailleurs un copain d'école qui est parti en Chine pour de longues années à ce sujet, d'ailleurs, il a épousé une chinoise

il y a eu même  des ctt et des adc partis en chine(début 2000) pour le 1er TGV

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Systra est déjà une filiale de droit privé.

 

Toutes les branches ferroviaires de la boite ont un dérivé de droit privé, hormis la partie gestion des circulations (Aiguilleurs, Agents Circulation, Régulation)
Pour le reste... Keolis au TER, OuiGo au TGV, VFLI au Fret, Systra pour l'Infra. Tout est prêt !

Plus qu'à faire un décret socle au rabais avec de gros accords d'entreprise, certains syndicats crieront victoire, puis dans quelques années ce sera la mort de la SNCF.

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité JLChauvin
il y a 15 minutes, pzorba75 a déclaré:

Ce qui est plus que probable, c'est que les cadres dirigeants de SNCF vident l'entreprise publique de sa substance et créent des niches privées pour se servir sur le dos de la bête jusqu'à son dernier soupir, en conservant les avantages du statut, et quand ce jour final arrivera se retrouveront des postes publics dans les ministères et officines publiques, postes très grassement payés, où l'on s'occupe des performances des autres en se gardant bien de montrer ses résultats, bref du vrai boulot d'experts, ceux qui en connaissent de plus en plus sur de moins en moins.

Ils ont déjà bien commencé, méthode appliquée en son temps en Grande Bretagne. Mais les nôtres ont réussi l'exploit de faire encore pire, ce qui n'est pas peu dire, c'est qu'ils ont un avantage certains sur leurs modèles britanniques: pouvoir se recaser dans les hautes sphères publiques sans qu'on leur demande jamais de comptes.

Et ceci ne s'applique pas qu'au chemin de fer... beurk

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 14 heures , pzorba75 a déclaré:

Ce qui est plus que probable, c'est que les cadres dirigeants de SNCF vident l'entreprise publique de sa substance et créent des niches privées pour se servir sur le dos de la bête jusqu'à son dernier soupir, en conservant les avantages du statut, et quand ce jour final arrivera se retrouveront des postes publics dans les ministères et officines publiques, postes très grassement payés, où l'on s'occupe des performances des autres en se gardant bien de montrer ses résultats, bref du vrai boulot d'experts, ceux qui en connaissent de plus en plus sur de moins en moins.

petit détail ,les cadres dirigeants ne sont pas (plus au statut) mais au droit privé..serais tu un expert " qui en connaissent de plus en plus sur de moins en moins. "

Modifié par jackv
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 3 années plus tard...

À Boston, Keolis a remis les trains de banlieue sur les rails

Sur les quais, les trains d’un âge certain sont étrangement composés de voitures à un et à deux niveaux, assemblées de manière hasardeuse. Tous sont barrés d’une bande violette, la couleur de l’opérateur. À l’intérieur, les banquettes en moleskine bordeaux, impeccables, semblent sorties des années 70. Bienvenue dans le transport ferroviaire américain, 100 % diesel

http://www.lefigaro.fr/societes/a-boston-keolis-a-remis-les-trains-de-banlieue-sur-les-rails-20190418

https://www.lemonde.fr/economie/article/2019/04/18/a-boston-keolis-voit-enfin-le-bout-du-tunnel_5452098_3234.html

A Boston, Keolis voit enfin le bout du tunnel

La filiale de transport urbain du groupe SNCF a redressé ses opérations dans la capitale du Massachusetts, son plus important marché aux Etats-Unis. Après d’importantes pertes financières, le groupe y est revenu à l’équilibre. Début 2019, la ponctualité des trains atteint 91 %, contre 84 % en 2015, tandis que les usagers reviennent dans les trains

https://www.usinenouvelle.com/article/keolis-filiale-de-la-sncf-triomphe-a-l-international.N833130

Les ambitions de l’opérateur de transport français ne s’arrêtent pas là. "Nous avons actuellement 140 000 voyageurs par jour, mais il y a le potentiel pour faire cinq fois mieux [Ndlr : la ville compte 650 000 habitants et le Grand Boston, 4,5 millions d’habitants]", assure Clément Michel, directeur de Keolis North America. Et Keolis y croit. Il a investi dans le dédoublement de plusieurs kilomètres du réseau qui était à voie unique.

Modifié par jackv
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...

L'extension "AdBlock" anti-pub... on en parle ?

Vous avez installé un outil pour bloquer la publicité sur internet...hors c'est la publicité qui permet à cheminots.net d'exister et de vous permettre d'avoir la meilleure expérience utilisateur possible.

Alors pourquoi ne pas désactiver votre bloqueur de pub pour ce site et ainsi participer à sa pérennité ?

Si vous ne souhaitez pas désactiver Adblock, vous pouvez quand même accéder au site,
et on vous souhaite une bonne visite !

 

Comment désactiver Adblock pour cheminots.net ?

Repérez l'icône Adblock sur votre navigateur internet (Mozilla Firefox, Google Chrome etc.). 
Généralement elle se situe à droite de la barre d'adresse, ou tout en bas à droite de la fenêtre.
adblock.png.b5362a440eebda16ea382664cb9b629f.png

Cliquez sur l'icône puis.. (en fonction du navigateur) :

Mozilla Firefox 
Cliquez sur « Désactiver partout ».

Google Chrome et autres 
Cliquez sur « Ne rien bloquer sur les pages de ce domaine » ou décochez « Activé pour ce site ».

 

Si je n'arrive pas à désactiver Adblock...

Si vous ne trouvez pas le bouton Adblock ou si vous n'arrivez pas à désactiver Adblock, vous pouvez essayer de désinstaller complètement le logiciel dans les options de votre navigateur web:

Mozilla Firefox 
Cliquez sur Firefox, puis Modules complémentaires. Dans Extensions, désactivez/désinstallez Adblock.

Google Chrome 
Cliquez sur la clé à outil en haut à droite, puis Outils et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

Apple Safari 
Cliquez Safari, puis Préférences et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

 

FREEBOX
Se connecter à l’interface de gestion mafreebox.freebox.fr puis « Connexion Internet > Configuration > Blocage de la publicité »
Désactiver l’option et cliquer sur Modifier.

Antivirus
Certains antivirus bloquent les bannières, essayez en le désactivant. Si c'est lui qui bloque les pubs, vous pouvez désactiver cette fonctionnalité, ou mettre le site cheminots.net en liste blanche.