Aller au contenu
Le Web des Cheminots

[A1A A1A 62000] - Sujet Officiel


DIDIERD

Messages recommandés

Le sujet n'existe pas dans la liste des "sujets officiels" alors je l'ouvre avec une photo de l'A1A A1A 62072 au dépot de Lens le 17 avril 1993

La machine ex 040 DA 72 mise en service le 09/07/1947 manoeuvre dans le dépot , elle sera radiée quelques jours plus tard

  • J'aime 1
  • J'adore 6
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

pour la petite histoire ces engins faisaient les manœuvres et evo entre le bourget et Bobigny ainsi que la bosse au bourget avec télécommande..

du fait de leur conception un aicr était obligatoire dans l’équipement en personnel

sous le siège de l'aicr il y avait un superbe radiateur électrique a ailettes qui chauffait très fort au point que certain faisait réchauffer dessus des harengs saur fumés , je ne vous explique pas l'odeur qu'il y avait dans la cabine de conduite après..

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

une cabine de conduite vampirisée..

devant en bas la glace frontale il y avait ,l'EVD

et l'on voit encore les deux poignées des rhéostats ,le petit au dessus c'est le rhéostat de bute

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

au depot de la plaine

un des A1A était équipé avec des échappements modifiés pour éviter les étincelles et les risque d'incendie , il travaillait de préférence sur Gennevilliers , les grésillons dans les usines a produits inflammable telle lesueur

certains 62000 ont tiré des trains sur la PC et très exceptionnellement sur la GC.

au dépôt de la plaine

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

pour le bruit du moteur du 040Da au demarrage à 0,42mn

Moteur thermique 1 moteur Baldwin 606 NA
6 cylindres en ligne Moteurs de traction 4 mot. Westinghouse 362 D
ventilation forcée Puissance continue 380 kW Transmission électrique Masse totale 109,5 t Longueur totale 17,700 m Vitesse maximale 96 km/h

http://fr.wikipedia.org/wiki/A1AA1A_62000

Suivant le même principe que pour les 141 R, ces locomotives étaient l'adaptation aux standards européens d'une locomotive diesel déjà existante sur les chemins de fer américains, le Baldwin VO-1000 (en) construit de 1939 à 1946, mais qui était de type BB et dont la charge par essieu dépassait les 25 tonnes chacun.

Afin de rendre cette charge par essieu acceptable pour les voies plus faiblement armées comme en France, Baldwin équipa ses nouvelles machines de bogies à trois essieux, ramenant le poids à 17,5 tonnes par essieu.

Le modèle d'origine proposé par Baldwin développait une puissance de 1000 CV et était équipé d'un moteur à 8 cylindres.

La SNCF pensant destiner ses futures locomotives exclusivement aux services de manœuvre, choisit de brider ses 040 DA à une puissance de 660 CV par l'adoption d'un moteur à 6 cylindres.

Modifié par jackv
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

En double traction avec une 050TQ c'était un JJ quelque chose...

oui un j surement

peut être les voitures lit du calais brindisi

Modifié par jackv
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

La 40100 qui évolue sur voie occupée par un train de travaux controleursncf et sans guidon d'arrêt (j'envoie immédiatement un courrier à pépy)

bin oui le 62000 refoule sa rame et la 40100 suis au cantonnement, ce devait être sur les RL (retour landy)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

La 40100 qui évolue sur voie occupée par un train de travaux controleursncf et sans guidon d'arrêt

Que vient faire un guidon d'arrêt ici ? C'est une situation tout à fait normale.
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...

L'extension "AdBlock" anti-pub... on en parle ?

Vous avez installé un outil pour bloquer la publicité sur internet...hors c'est la publicité qui permet à cheminots.net d'exister et de vous permettre d'avoir la meilleure expérience utilisateur possible.

Alors pourquoi ne pas désactiver votre bloqueur de pub pour ce site et ainsi participer à sa pérennité ?

Si vous ne souhaitez pas désactiver Adblock, vous pouvez quand même accéder au site,
et on vous souhaite une bonne visite !

 

Comment désactiver Adblock pour cheminots.net ?

Repérez l'icône Adblock sur votre navigateur internet (Mozilla Firefox, Google Chrome etc.). 
Généralement elle se situe à droite de la barre d'adresse, ou tout en bas à droite de la fenêtre.
adblock.png.b5362a440eebda16ea382664cb9b629f.png

Cliquez sur l'icône puis.. (en fonction du navigateur) :

Mozilla Firefox 
Cliquez sur « Désactiver partout ».

Google Chrome et autres 
Cliquez sur « Ne rien bloquer sur les pages de ce domaine » ou décochez « Activé pour ce site ».

 

Si je n'arrive pas à désactiver Adblock...

Si vous ne trouvez pas le bouton Adblock ou si vous n'arrivez pas à désactiver Adblock, vous pouvez essayer de désinstaller complètement le logiciel dans les options de votre navigateur web:

Mozilla Firefox 
Cliquez sur Firefox, puis Modules complémentaires. Dans Extensions, désactivez/désinstallez Adblock.

Google Chrome 
Cliquez sur la clé à outil en haut à droite, puis Outils et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

Apple Safari 
Cliquez Safari, puis Préférences et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

 

FREEBOX
Se connecter à l’interface de gestion mafreebox.freebox.fr puis « Connexion Internet > Configuration > Blocage de la publicité »
Désactiver l’option et cliquer sur Modifier.

Antivirus
Certains antivirus bloquent les bannières, essayez en le désactivant. Si c'est lui qui bloque les pubs, vous pouvez désactiver cette fonctionnalité, ou mettre le site cheminots.net en liste blanche.