Aller au contenu
Le Web des Cheminots

[Fait divers] Vandalisme. La gare de Plouaret couverte de tags


IGS4

Messages recommandés

 

Vandalisme. La gare de Plouaret couverte de tags

La gare de Plouaret, récemment rénovée, a été couverte de tags, manifestement de militants bretons.

La gare de Plouaret, rénovée à l'automne dernier, aux frais de la SNCF, de la région et de l’agglo, a été
taggée en tous sens dans la nuit de jeudi à vendredi, manifestement par des défenseurs de la langue
bretonne à en juger par les écrits: « Brezhoneg ofisiel », « SAB » pour le mouvement Stourm ar Brezhoneg…

La suite dans Ouest-France du vendredi 22 mai.

of10.jpg

La façade, refaite il y a peu... | OF

Modifié par Roukmoute
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Dommage de manifester de cette manière pour la langue Bretonne alors que le nom de la gare va dans le sens... des défenseurs de la langue Bretonne !

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Quelqu'un pourrait il traduire  "Stourm ar Brezhoneg " ?

​Google est notre ami :

Stourm ar Brezhoneg (SAB ou Sab) (Le Combat de la langue bretonne en français) est une association
bretonne créée en 1984 qui exige un statut officiel pour la langue bretonne dans la vie publique.

Source

Commune de Solesmes (Sarthe).

Un article du télégramme du 5 janvier 2011.

Solesmes. Ils volent les panneaux de la ville de Fillon pour défendre le breton

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ces activistes de la langue Bretonne ne se contentent pas d'un nom de gare en Breton.

Il veulent aussi notamment des automates en Breton. A noter, une version Basque du logiciel est en service dans les gares concernées (enfin, il me semble de mémoire).

Et aussi une reconnaissance des compétences linguistiques du personnel bretonnant du coin (qui ne doivent plus être très nombreux). Quand on sait que le paiement de l'indemnité de connaissance de langue étrangère pour les langues reconnues par la SNCF et "utiles au service" (sic) est un sujet récurrent de la Commission Professionnelle Centrale Voyageurs (CPCV), ce n'est pas demain la veille !

De fil en aiguille, on va pouvoir parler des chèques libellés en breton (ou autre langue régionale). Acceptation refusée selon la réglementation comptable SNCF. Quoique ces militants démontrent par A + B qu'une telle interdiction est juridiquement prohibée. D'ailleurs, ils n'hésitent pas à engager parfois des recours. La gare de Rennes est à l'origine sur le sujet d'une jurisprudence qui a fait date.

Modifié par PLANONYME
Orthographe
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Les régionalistes et fervent défenseur du Breton comme langue officielle dans les écoles, collèges et lycées ;)

Et après, on parle d'intégration des étrangers, alors que des régionalistes revendiquent une langue régionale comme langue officielle. Alors qu'ils sont Français depuis des siècles. 

Le Français est la langue officielle en France, c'est donc celle que l'on doit enseigner et parler dans les écoles. Il n'y a pas à discuter.....

Encore des caprices d'extrêmistes. ....Et comme d'habitude pour les histoires de régionalisme,  c'est toujours une poignée d'individus(une minorité) qui met la pagaille, alors que la grande majorité des gens ne sont pas d'accord avec eux..... 

Modifié par zoom 45
  • J'adore 5
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Si, plus simplement, ce fut des idiots mal inspirés, absolument pas représentatifs du mouvement Bretonnant..???

Non ???...

Fabrice

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Si, plus simplement, ce fut des idiots mal inspirés, absolument pas représentatifs du mouvement Bretonnant..???

Non ???...

Fabrice

​Oui enfin "stourm ar brezhoneg"    ...... ce ne sont pas des anges ! là dedans y a de tout le meilleur comme le pire   du moment que c'est pour la "cause"!

y a ceux qui sont de purs défenseurs de la langue  et d'autres qui sont plutôt dans la mouvance politique "anti état" ....

dans les mouvements bretonnants on peut voir tout et son contraire, le seul point commun étant de brandir le "gwen ha du" à toutes les sauces !

Modifié par capelanbrest
  • J'adore 5
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

comme cela se passe en Alsace ?

Pourquoi tout est si compliqué et impossible en France ?

La ministre Aurélie Filippeti a pourtant été très clair dans une interview en janvier 2014, dans la droite ligne de la reconnaissance des langues minoritaires par la république française.

Alors pourquoi tant de difficultés, de cas Plouaret facilement évitable si on respecte les directives du ministère de la culture de la République Française?

Tous les petits sectaires devront bien s'habituer à la diversité linguistique que nous offrent par exmple L'arabe dialectal -distinct de l'arabe classique, qui seul a le statut de langue officielle-, le berbère, le romani, l'arménien occidental, le yiddish et le judéo-espagnol. 
 

La France, elle, doit simplement se réconcilier avec son patrimoine linguistique. C'est-à-dire avec elle-même.

Aurélie Filipéti, ministre de la culture, janvier 2014  
 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...

L'extension "AdBlock" anti-pub... on en parle ?

Vous avez installé un outil pour bloquer la publicité sur internet...hors c'est la publicité qui permet à cheminots.net d'exister et de vous permettre d'avoir la meilleure expérience utilisateur possible.

Alors pourquoi ne pas désactiver votre bloqueur de pub pour ce site et ainsi participer à sa pérennité ?

Si vous ne souhaitez pas désactiver Adblock, vous pouvez quand même accéder au site,
et on vous souhaite une bonne visite !

 

Comment désactiver Adblock pour cheminots.net ?

Repérez l'icône Adblock sur votre navigateur internet (Mozilla Firefox, Google Chrome etc.). 
Généralement elle se situe à droite de la barre d'adresse, ou tout en bas à droite de la fenêtre.
adblock.png.b5362a440eebda16ea382664cb9b629f.png

Cliquez sur l'icône puis.. (en fonction du navigateur) :

Mozilla Firefox 
Cliquez sur « Désactiver partout ».

Google Chrome et autres 
Cliquez sur « Ne rien bloquer sur les pages de ce domaine » ou décochez « Activé pour ce site ».

 

Si je n'arrive pas à désactiver Adblock...

Si vous ne trouvez pas le bouton Adblock ou si vous n'arrivez pas à désactiver Adblock, vous pouvez essayer de désinstaller complètement le logiciel dans les options de votre navigateur web:

Mozilla Firefox 
Cliquez sur Firefox, puis Modules complémentaires. Dans Extensions, désactivez/désinstallez Adblock.

Google Chrome 
Cliquez sur la clé à outil en haut à droite, puis Outils et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

Apple Safari 
Cliquez Safari, puis Préférences et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

 

FREEBOX
Se connecter à l’interface de gestion mafreebox.freebox.fr puis « Connexion Internet > Configuration > Blocage de la publicité »
Désactiver l’option et cliquer sur Modifier.

Antivirus
Certains antivirus bloquent les bannières, essayez en le désactivant. Si c'est lui qui bloque les pubs, vous pouvez désactiver cette fonctionnalité, ou mettre le site cheminots.net en liste blanche.