Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Longueur des traits entre les évitements en voie unique ou banalisée


Messages recommandés


Bonjour a tous.
En voyant des vidéos, j'ai remarqué la longueur des traits entre les évitements de voie unique. J'ai vu des tronçons de 50 kilomètres.
J'ai été un peu surpris, car le plus long tronçon d'Italie était de 27 kilomètres, ici en Vénétie, et il était coupé en deux.
Il se peut qu'en France vous ayez tendance à doubler la ligne le plus tôt possible. Ici en Italie, par contre, nous avons beaucoup plus de lignes à une voie (presque toutes seraient des «voies banalisées», selon la terminologie française), et donc beaucoup sont affectées par un trafic important, qui oblige à avoir des traits courts.
Je pense que les lignes à voie unique en France ont la tendance à avoir peu de trafic. je ne sait pas pour les lignes banalisées.
En moyenne quelle est la longueur d'un trait typique entre les évitements en France en voie unique et banalisée? Je le demande pour me faire une idée, j'imagine que la longueur peut beaucoup varier.

 Ici en Italie, c'est environ 8 km, mais il y a aussi des traits de 5 ou même 3 km.

Merci pour vos réponses.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

  Ce que tu appelles les "traits" sont des "cantons" et ils ont des longueurs très variables en France, l'un des plus long fait 95km de tête (de Paray-le-Monial à Lozanne, les week-ends). Sinon, en BAL, il me semble que ça varie de 500m à 2/3km, en BAPR, ça peut monter jusqu'à 15km, en voie unique ou double voie.

  Il est vrai que, en règle générale, les Voies Uniques (VU) supportent un trafic moins important voir quasi nul. Mais il existe des lignes en VU qui ont un trafic soutenu voir dense (par exmple: Marseille - Aix-en-Provence, Saint-André-le-Gaz - Chambéry, etc...)

++

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 3 minutes, Julien03 a dit :

Sinon, en BAL, il me semble que ça varie de 500m à 2/3km,

En bal, sur la TRG dans certaines gares, ils ne font que 100 mètres.

  • J'adore 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci beaucoup.
Je les ai appelés "traits" et non "cantons" parce que je voulais dire l'espace entre les évitements, qui peuvent avoir plusieurs "cantons", par exemple dans le BAL en une voie banalisée.
En effet, dans les évitements, vous pouvez faire le croisement, et généralement (pas toujours) pour un train dans un sens, il doit y en avoir un dans l'autre. Évidemment, cela dépend aussi des besoins des horaires des trains.
C'était pour se faire une idée des capacités de trafic possibles.
En fait, cet espace, selon vos réponses, est beaucoup plus long en moyenne en France qu'en Italie.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 1 heure, Julien03 a dit :

Mais il existe des lignes en VU qui ont un trafic soutenu voir dense (par exmple: Marseille - Aix-en-Provence, Saint-André-le-Gaz - Chambéry, etc...)

Sur la ligne Mulhouse-Thann-Kruth, entre Lutterbach et Thann où il y a une centaine de circulations par jour avec les tram-trains, il y a un évitement tous les 4 km environ en moyenne.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je comprends que le terme ferroviaire français pour "trait" serait alors intervalle entre gares de croisement.

C'est effectivement très variable en France, en fonction de l'histoire et du trafic. Et on a plus de 60 km en Block Manuel, pour descendre à quelques kms en voie banalisée avec beaucoup de trains à écouler.

Ce sont normalement les études d'exploitations préalables à un projet de modification de système d'exploitation qui déterminent les gares à équiper, leur positionnement (pour la répartition).

Par exemple, sur la vallée de l'Arve, entre la Roche sur Foron et St Gervais, on s'oriente vers la télécommande de toutes les gares, mais les intervalles seraient à canton unique, car les trains ne se succèderaient pas à plus d'un entre deux gares. Les intervalles seraient quand même assez courts vu le nombre de gares.

Entre la Rochelle et la Roche sur Yon, il y aura 3 intervalles La Roche - Luçon, Luçon - Marans et Marans - La Rochelle, suffisant au vu du trafic prévu, et même pour passer jusqu'à 7 AR toutes les deux heures.

 

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 20 heures, jg45 a dit :

Je comprends que le terme ferroviaire français pour "trait" serait alors intervalle entre gares de croisement.

C'est effectivement très variable en France, en fonction de l'histoire et du trafic. Et on a plus de 60 km en Block Manuel, pour descendre à quelques kms en voie banalisée avec beaucoup de trains à écouler.

Ce sont normalement les études d'exploitations préalables à un projet de modification de système d'exploitation qui déterminent les gares à équiper, leur positionnement (pour la répartition).

Par exemple, sur la vallée de l'Arve, entre la Roche sur Foron et St Gervais, on s'oriente vers la télécommande de toutes les gares, mais les intervalles seraient à canton unique, car les trains ne se succèderaient pas à plus d'un entre deux gares. Les intervalles seraient quand même assez courts vu le nombre de gares.

Entre la Rochelle et la Roche sur Yon, il y aura 3 intervalles La Roche - Luçon, Luçon - Marans et Marans - La Rochelle, suffisant au vu du trafic prévu, et même pour passer jusqu'à 7 AR toutes les deux heures.

 

Merci jg45, c'est ce que je voulais dire.

Merci pour votre réponse.

  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...

L'extension "AdBlock" anti-pub... on en parle ?

Vous avez installé un outil pour bloquer la publicité sur internet...hors c'est la publicité qui permet à cheminots.net d'exister et de vous permettre d'avoir la meilleure expérience utilisateur possible.

Alors pourquoi ne pas désactiver votre bloqueur de pub pour ce site et ainsi participer à sa pérennité ?

Si vous ne souhaitez pas désactiver Adblock, vous pouvez quand même accéder au site,
et on vous souhaite une bonne visite !

 

Comment désactiver Adblock pour cheminots.net ?

Repérez l'icône Adblock sur votre navigateur internet (Mozilla Firefox, Google Chrome etc.). 
Généralement elle se situe à droite de la barre d'adresse, ou tout en bas à droite de la fenêtre.
adblock.png.b5362a440eebda16ea382664cb9b629f.png

Cliquez sur l'icône puis.. (en fonction du navigateur) :

Mozilla Firefox 
Cliquez sur « Désactiver partout ».

Google Chrome et autres 
Cliquez sur « Ne rien bloquer sur les pages de ce domaine » ou décochez « Activé pour ce site ».

 

Si je n'arrive pas à désactiver Adblock...

Si vous ne trouvez pas le bouton Adblock ou si vous n'arrivez pas à désactiver Adblock, vous pouvez essayer de désinstaller complètement le logiciel dans les options de votre navigateur web:

Mozilla Firefox 
Cliquez sur Firefox, puis Modules complémentaires. Dans Extensions, désactivez/désinstallez Adblock.

Google Chrome 
Cliquez sur la clé à outil en haut à droite, puis Outils et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

Apple Safari 
Cliquez Safari, puis Préférences et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

 

FREEBOX
Se connecter à l’interface de gestion mafreebox.freebox.fr puis « Connexion Internet > Configuration > Blocage de la publicité »
Désactiver l’option et cliquer sur Modifier.

Antivirus
Certains antivirus bloquent les bannières, essayez en le désactivant. Si c'est lui qui bloque les pubs, vous pouvez désactiver cette fonctionnalité, ou mettre le site cheminots.net en liste blanche.