Inharime

Membre
  • Compteur de contenus

    3 344
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    13

Inharime a gagné pour la dernière fois le 20 septembre 2016

Inharime a eu le contenu le plus aimé !

Réputation sur la communauté

4 861 Explosif

À propos de Inharime

  • Rang
    AVE
  • Date de naissance 19/10/1947

Infos Personnelles

  • Hobbies
    Buller

Infos Métier

  • Entreprise
    sncf
  • Service
    non
  • Métier & Lieu
    Retraité depuis le 18/10/02 13h00

Visiteurs récents du profil

13 901 visualisations du profil
  1. A lire les messages de ces dernières heures je suis tout à fait favorable au retour du septennat. Deux ans de calme supplémentaires ça ne ferait pas de mal...
  2. Hou..., grillé par ma modo préférée.
  3. Tout à fait d'accord (bien qu'on n'ait sans doute pas voté pour le même candidat). Ce qui me perturbe la digestion (et à mon âge ça trouble la sieste) c'est qu'il me semble que, d'élection en élection, le "moins pire" est en réalité "de plus en plus pire". Et ça laisse entendre ce que je pense de l'autre candidat(e)... Mais (quoi que...) nous nous éloignons du sujet d'origine de ce post.
  4. Je te laisse à ton optimisme... Macron est un pur produit du libéralisme pour qui tout ce qui n'est pas immédiatement juteux doit être tout aussi immédiatement supprimé. En ce qui concerne le chemin de fer le choix sera vite fait. C'est vrai que le nivellement par le bas est la solution d'avenir.
  5. Ben voyons... Avec Macron le réseau sera encore plus réduit et hors LGV (parce qu'il faut fournir du trafic pour dynamiser les PPP) et (rares) itinéraires structurants fret internationaux il ne restera plus grand chose..
  6. Ne rêve pas trop. Quel que soit le futur gouvernement il se gardera bien d'intervenir dans le merdier actuel et préférera laisser le personnel de la SNCF devoir assumer (pour le plus grand bien de ses concurrents) les incohérences des politiques passées.
  7. Les juristes peuvent se dilater la rate, la dette du système ferroviaire est bel et bien sur le dos des agents de la SNCF et eux seuls. Et la concurrence le sait bien qui, avec la complicité de l'ARAFER, fait tout pour bénéficier au maximum de cet aspect de la concurrence libre et non faussée pour exiger et obtenir toujours plus d'avantages indus.
  8. Et c'est là qu'intervient la gangrène de notre belle société: le coût du service rendu et son application dans le service public. Tant que tout sera traduit en argent sonnant et trébuchant (et un autre sujet aborde largement ce sujet) rien ne sera parfait. Et le chemin de fer est loin d'être le domaine le plus touché.
  9. Dont acte...mais pour ma part je trouve cette élection bien singulière et pleine de surprises même si je suis persuadé que les perdants seront toujours les mêmes.
  10. Si la proposition de supprimer le régime spécial des cheminots (et d'autres) est effectivement un point important pour ceux qui seraient concernés, je ne vois pas ce que l'orientation sexuelle présumée d'un candidat vient faire dans l'histoire. Peut on laisser ce genre d'argumentaire aux sites qui en font leurs choux gras? Ils sont suffisamment nombreux.
  11. C'est bien et tu n'es pas le seul, mais par les temps qui courent ça ne suffit pas pour faire bouillir la marmite...
  12. Macron n'a jamais prétendu qu'il était de gauche et n'a jamais voulu avouer qu'il était de droite...mais comme il n'y a plus d'autre choix qu'entre lui et le Pen il n'y a plus grand chose de bon a espérer (pour ceux qui rêvent d'une société apaisée et égalitaire en tout cas). Il ne faut pas non plus trop attendre des législatives car il est peu probable qu'il en sortira une majorité forte et "disciplinée" prête à agir en totale communion avec le prochain gouvernement. On va revenir aux combines, ralliements opportunistes, tractations, chantages et trahisons en tous genres. Et le chiffre 49 (3) a un bel avenir devant lui...
  13. C'est vrai que remplacer un système corrompu par un autre qui l'est tout autant, sinon plus, ça fera un sacré changement (la marque de la vaseline peut-être?)
  14. Fillon a perdu ses ailes... et un Fillon sans L on voit où ça mène...
  15. Une petite anecdote à propos du riz... Lorsque je vivais au Mozambique j'ai été invité à dîner par un habitant de Tofo (prononcez Tôfou). Ce soir là nous étions 5: notre hôte, deux jeunes femmes originaires de la région, un Chinois qui faisait commerce de concombres de mer et moi-même. La pièce où nous nous trouvions était très faiblement éclairée par une petite lampe à pétrole posée sur un buffet bas. Lorsque notre hôte a posé sur la table le plat qui allait constituer la totalité du repas (du riz avec du riz accompagné de riz) j'ai été surpris (réalité ou impression?) que celui-ci paraisse phosphorescent et forme une large masse claire dans la pénombre ambiante. Et ma surprise a augmenté lorsque nous avons commencé à manger car, chacun piochant, qui avec les doigts, qui avec une fourchette, directement dans le plat j'ai vu jaillir de celui-ci une multitude de petites taches claires, taches qui disparaissaient brusquement lorsqu'elles avaient atteint leur destination à savoir la bouche de l'un ou de l'autre. Je suis resté quelques instants subjugué par ce spectacle le trouvant, sinon irréel, du moins très particulier et en garde le souvenir plus de trente ans plus tard. (nostalgie,quand tu nous tient...)