Aller au contenu
231D419

Chemin de fer du Blanc-Argent

Messages recommandés

Vu sur un autre forum www.passion-métrique.net

La Nouvelle République du 11/07/2012 05:46

La réhabilitation de la ligne ferroviaire entre Salbris et Valençay devrait permettre sa remise en service à partir du mois d’octobre pour ses usagers avec 70 km/h enfin retrouvés au compteur.

Tout un programme que Stéphane Leprince, directeur régional de RFF, et Jean-Michel Bodin, vice-président régional délégué aux transports, ont exposé aux visiteurs.

Le chantier du Blanc-Argent connaît depuis avril des travaux de modernisation de la voie, d'assainissement et des ouvrages d'art, entamés un peu partout sur la ligne.

Les infrastructures de la ligne ferroviaire du Blanc-Argent connaissent depuis le début du mois d'avril d'importants travaux de modernisation entre les gares de Salbris et Valençay. Soit 56 km de voie métrique bientôt réhabilités, faisant presque oublier les fonds de polémique passés. La réhabilitation de la voie, l'assainissement par curage et reprofilage des fossés accompagneront également les ouvrages d'art de consolidation ou d'étanchéité.

La visite de chantier, organisée hier à la gare de Romorantin, Loreux puis La Ferté-Imbault, a réuni bien du monde. Ils étaient pour beaucoup venus vérifier l'état des travaux et se réjouir des premières réalisations.

Aléas climatiques et spécificité du terrain

Près de 27.000 traverses et 33.000 tonnes de ballast remplaceront les voies dégradées du Blanc-Argent d'ici la Toussaint, fin octobre. Des aléas climatiques et difficultés techniques dûs à la spécificité métrique et sableuse de la ligne ont ainsi retardé l'échéance de mise en circulation, initialement prévue début septembre. Soixante-dix personnes travaillent activement chaque jour à la pose des nouveaux matériels, et s'adaptent aux 116 passages à niveaux pour l'acheminement du matériel.

Pour l'heure, seuls 5 km sur deux parties décousues, de Villeherviers et de La Ferté-Imbault à Selles-Saint-Denis, ont été totalement modernisés mais un ensemble d'opérations est déjà en marche un peu partout, à différents degrés de finition.

En gare de Loreux, la moitié des anciennes traverses démontées se préparent à être réinjectées une fois traitées.

A La Ferté-Imbault, le chantier présente une voie toute neuve sur 2 km, reste seulement le lit de ballast à disperser.

Quatre fois plus résistants et deux fois moins cher

La rénovation de la ligne métrique réalisée avec des rails de la Ligne Grande Vitesse, à hauteur de 500.000 € le kilomètre, s'inscrit dans un processus innovant où le coût et les délais défient les objectifs majeurs. « Quatre fois plus résistants et deux fois moins cher que les anciens », assure le patron régional de RFF, Stéphane Leprince, observant dans ce projet des « idées et un laboratoire permettant de concevoir du ferroviaire moins cher. »

Après avoir trouvé les ressources financières estimées à 13.6 millions d'euros, auprès de la Région Centre, de RFF, et la communauté de communes de Romorantinais et du Monestois, le Blanc-Argent aperçoit enfin le bout du tunnel.

Deux années de mobilisation où usagers, personnels et élus ont exprimé sans retenue leur attachement à la petite ligne qui retrouvera en automne les 70 km/h à son compteur. « Un acte de pérennité assurée sur les infrastructures de la ligne pendant au moins un demi-siècle » s'est enthousiasmé le vice-président régional délégué aux transports, Jean-Michel Bodin, qui y observe un rôle politique essentiel de développement économique du territoire.

Anaïs Lévêque chapelon Messages: 190 Inscription: 04 08 2008 à 00:57



Modifié par 130hsp

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité necroshine

Vu sur un autre forum www.passion-métrique.net

La Nouvelle République du 11/07/2012 05:46

La réhabilitation de la ligne ferroviaire entre Salbris et Valençay devrait permettre sa remise en service à partir du mois d’octobre pour ses usagers avec 70 km/h enfin retrouvés au compteur.

Le-Blanc-Argent-sur-de-nouveaux-rails-a-

Tout un programme que Stéphane Leprince, directeur régional de RFF, et Jean-Michel Bodin, vice-président régional délégué aux transports, ont exposé aux visiteurs.

113903607_slider.jpg

Le chantier du Blanc-Argent connaît depuis avril des travaux de modernisation de la voie, d'assainissement et des ouvrages d'art, entamés un peu partout sur la ligne.

Les infrastructures de la ligne ferroviaire du Blanc-Argent connaissent depuis le début du mois d'avril d'importants travaux de modernisation entre les gares de Salbris et Valençay. Soit 56 km de voie métrique bientôt réhabilités, faisant presque oublier les fonds de polémique passés. La réhabilitation de la voie, l'assainissement par curage et reprofilage des fossés accompagneront également les ouvrages d'art de consolidation ou d'étanchéité.

La visite de chantier, organisée hier à la gare de Romorantin, Loreux puis La Ferté-Imbault, a réuni bien du monde. Ils étaient pour beaucoup venus vérifier l'état des travaux et se réjouir des premières réalisations.

Aléas climatiques et spécificité du terrain

Près de 27.000 traverses et 33.000 tonnes de ballast remplaceront les voies dégradées du Blanc-Argent d'ici la Toussaint, fin octobre. Des aléas climatiques et difficultés techniques dûs à la spécificité métrique et sableuse de la ligne ont ainsi retardé l'échéance de mise en circulation, initialement prévue début septembre. Soixante-dix personnes travaillent activement chaque jour à la pose des nouveaux matériels, et s'adaptent aux 116 passages à niveaux pour l'acheminement du matériel.

Pour l'heure, seuls 5 km sur deux parties décousues, de Villeherviers et de La Ferté-Imbault à Selles-Saint-Denis, ont été totalement modernisés mais un ensemble d'opérations est déjà en marche un peu partout, à différents degrés de finition.

En gare de Loreux, la moitié des anciennes traverses démontées se préparent à être réinjectées une fois traitées.

A La Ferté-Imbault, le chantier présente une voie toute neuve sur 2 km, reste seulement le lit de ballast à disperser.

Quatre fois plus résistants et deux fois moins cher

La rénovation de la ligne métrique réalisée avec des rails de la Ligne Grande Vitesse, à hauteur de 500.000 € le kilomètre, s'inscrit dans un processus innovant où le coût et les délais défient les objectifs majeurs. « Quatre fois plus résistants et deux fois moins cher que les anciens », assure le patron régional de RFF, Stéphane Leprince, observant dans ce projet des « idées et un laboratoire permettant de concevoir du ferroviaire moins cher. »

Après avoir trouvé les ressources financières estimées à 13.6 millions d'euros, auprès de la Région Centre, de RFF, et la communauté de communes de Romorantinais et du Monestois, le Blanc-Argent aperçoit enfin le bout du tunnel.

Deux années de mobilisation où usagers, personnels et élus ont exprimé sans retenue leur attachement à la petite ligne qui retrouvera en automne les 70 km/h à son compteur. « Un acte de pérennité assurée sur les infrastructures de la ligne pendant au moins un demi-siècle » s'est enthousiasmé le vice-président régional délégué aux transports, Jean-Michel Bodin, qui y observe un rôle politique essentiel de développement économique du territoire.

Anaïs Lévêque chapelon Messages: 190 Inscription: 04 08 2008 à 00:57

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Le matériel peut monter jusqu'à combien ?

Il me semble que les X210 remotorisés et les X240 sont techniquement aptes à 100 km/h.

Les 74500 seraient techniquement aptes à 120 km/h.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité necroshine

Il me semble que les X210 remotorisés et les X240 sont techniquement aptes à 100 km/h.

Les 74500 seraient techniquement aptes à 120 km/h.

Ils auraient pu avec RFF tenter de remonter la vitesse sur certaines portions,

lignes droites par exemple... Gain de temps, mais surtout, attractivité du transport,

car la, dire au gens que ça roule a 70, ils se disent, qu'en voiture, ca ira bien plus vite !!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité TRAM21

Le 70 km/h est une vitesse presque historique propre à la ligne... Apparemment fixée à cause d'une très grand nombre de (plus de 100) PN non protégés !

cela suppose d'aller à l'encontre de dogmes très anciens, et aussi contre la tendance généralisée du "risque zéro"...

il y a du boulot, quoi !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Des travaux de régénération de la voie entre Salbris et Luçay-le-Mâle ont actuellement lieu jusqu'au lundi 05 novembre 2012.

Des autocars remplacent les trains.

http://telechargement.ter-sncf.com/Images/Centre/Tridion/20120903_20121104_Blanc_Argent_tcm-17-79133.pdf

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir, voici un état de l'avancé des travaux sur le BA au 06/10/2012 :

Article paru dans le journal : La Nouvelle République du Centre-Ouest du 06/10/2012, édition du Loir-et-Cher :

Septembre, puis novembre… c’est finalement en janvier prochain que la ligne Le Blanc - Argent rouvrira. Un retard dû aux aléas du chantier.

On va réussir à réaliser un chantier ambitieux en un temps record et à un moindre coût. Du côté de Réseau ferré de France, pas question de s'inquiéter outre mesure du nouveau changement de calendrier. Il y a quelques jours, en effet, les salariés apprenaient que l'ouverture commerciale de la ligne ne serait effective qu'à compter du 7 janvier prochain.

Annoncé une première fois pour la rentrée scolaire, puis pour le retour des vacances de la Toussaint, Le Blanc - Argent joue-t-il à l'Arlésienne ? « Les travaux seront terminés à la fin du mois de novembre. Ensuite, débuteront les procédures de certifications par la SNCF, la réinstallation des passages à niveau, de la signalisation. Suivront les essais et les vérifications techniques », nous explique le service communication de la Direction régionale Centre Limousin de RFF. Dès lors, la ligne pourra reprendre son fonctionnement normal, à 70 km/h sur l'ensemble du parcours, soit 56 kilomètres.

Le retard aurait été causé « par les aléas, les difficultés rencontrées lors du terrassement pour la pose de la nouvelle voie. Nous comptions utiliser des pelles à roues. Au final, il a fallu utiliser des pelles à chenilles. Malgré tout, 90 % des travaux sont réalisés à ce jour. En ce qui concerne la dépose et le terrassement, on approche de Valençay. Pour la pose de la nouvelle voie, nous sommes à Chabris. Pour le ballastage, nous sommes arrivés à Pruniers. Le bourrage est en cours sur la section Salbris - Pruniers. »

Les salariés, par la voie syndicale, restent vigilants et circonspects tant que le chantier n'est pas totalement achevé. « Nous ne sommes pas satisfaits de ce nouveau report », explique John Sellier, délégué du personnel et représentant CGT. Une réunion avec RFF est d'ailleurs prévue très bientôt à l'initiative du comité d'entreprise avec RFF pour faire le point.

L'enveloppe financière initiale suffira-t-elle à achever la ligne ? Ici et là, on évoque la somme manquante d'1,5 million d'euros. RFF se cantonne aux chiffres initiaux (lire ci-dessous). Et rajoute : « Tout est en cours de calage. »

repères

> Depuis le 2 avril dernier, la ligne du Blanc - Argent est coupée.

> Elle doit rouvrir le 7 janvier prochain.

> Pour l'heure, le montant des travaux s'élève toujours à 13,6 millions d'euros, financés à hauteur de plus de 8,85 millions par la région Centre. Le reste, 4,5 millions d'euros, est financé par Réseau ferré de France.

> La communauté de communes du Romorantinais et du Monestois avait versé 250.000 € pour contribuer au financement.

> La compagnie du Blanc - Argent emploie 80 personnes.

Vanina Le Gall

Lien vers l'article de Vanina Le Gall : http://www.lanouvell...a-qu-en-janvier

Voila petit à petit la ligne retrouve sa jeunesse.

Modifié par BB 27300

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité metrique21

Cela peut inquiéter, certes mais connaissant l'histoire de la VUSS utilisée par la CFR, l'infrastructure à du demander des efforts supplémentaires pour assainir les fonds etc......... Même si les propos sont inquiétants, avec les photos vues , il serait raisonnable de rester confiant !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le 70 km/h est une vitesse presque historique propre à la ligne... Apparemment fixée à cause d'une très grand nombre de (plus de 100) PN non protégés !

En Bretagne, sur la ligne de l'ex-Réseau Breton Carhaix - Guingamp - Paimpol c'est également limité à 70 km/h maxi voire 65 km/h maintenant (bon ce n'est pas en métrique, c'est en voie normale)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité necroshine

En Bretagne, sur la ligne de l'ex-Réseau Breton Carhaix - Guingamp - Paimpol c'est également limité à 70 km/h maxi voire 65 km/h maintenant (bon ce n'est pas en métrique, c'est en voie normale)

Les CFTA ne sont pas rémunérés par RFF pour entretenir leur réseau ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Fabr

En Bretagne, sur la ligne de l'ex-Réseau Breton Carhaix - Guingamp - Paimpol c'est également limité à 70 km/h maxi voire 65 km/h maintenant (bon ce n'est pas en métrique, c'est en voie normale)

voie normale mais posée sur l'infrastructure d'une ancienne voie metrique des chemins de fer bretons...le RB.

Fabrice

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Fabr

Les CFTA ne sont pas rémunérés par RFF pour entretenir leur réseau ?

c'est de l'affermage... celà doit être encore un peu plus complexe. la SNCF doit verser des sommes à Europorte Proximité RB en échange des services rendus.

le perimetre reste RFN, la region Bretagne verse à TER SNCF pour l'ensemble des services sur la Region, dont Paimpol Carhaix, et TER reverse à RB, mais SNCF défalque les mises à dispo d'engins.

le reglement d'exploitation est specifique RB, ce qui empêche les conducteurs RFN d'y penetrer sans être pilotés...

Fabrice

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité necroshine

Car,

les délégués CFTA Provins me racontaient que la SNCF rémunerait (grassement) pour la sous traitance réalisée, ainsi que pour l'entretien de la ligne...

Et que, quand Veolia a décrété la "forfaitisation" de cette facturation, les sommes se sont envolées,

Veolia se serait engraissé, et, les moyens ne sont jamais redescendus sur le terrain....

A part quelques primes pour acheter la paix sociale, car, la douloureuse pour ces ex-CFTA fut, la reprise de leurs emplois par la SNCF? ils ont tous perdus en 300 et 400 euros....Par mois évidemment...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En Bretagne, sur la ligne de l'ex-Réseau Breton Carhaix - Guingamp - Paimpol c'est également limité à 70 km/h maxi voire 65 km/h maintenant (bon ce n'est pas en métrique, c'est en voie normale)

C'est peut être plus justifié que sur le "nouveau" BA avec sa super voie de TGV (limitée à 270, mais il manquait la touche 2 sur la machine à écrire !), en effet sur le réseau breton c'est du vieux rail à double champignon, bizarre d'ailleurs car la voie a été reconstruite en voie normale dans les années 60 à une époque où on ne posait plus que du vignole depuis longtemps...

Modifié par Mak

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est peut être plus justifié que sur le "nouveau" BA avec sa super voie de TGV (limitée à 270, mais il manquait la touche 2 sur la machine à écrire !), en effet sur le réseau breton c'est du vieux rail à double champignon, bizarre d'ailleurs car la voie a été reconstruite en voie normale dans les années 60 à une époque où on ne posait plus que du vignole depuis longtemps...

peut être a t'on réutilisé les anciens matériaux de récup trainant ici où là, voir ceux du métrique en se contentant d'élargir simplement l'écartement....?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

peut être a t'on réutilisé les anciens matériaux de récup trainant ici où là, voir ceux du métrique en se contentant d'élargir simplement l'écartement....?

Oui tu as sans doute raison quoique les rails double champignon du RB etaient beaucoup plus lourds que ceux du BA, donc sans doute recuperes sur des lignes a voie normale .

Modifié par Mak

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui tu as sans doute raison quoique les rails double champignon du RB étaient beaucoup plus lourds que ceux du BA, donc sans doute récupérés sur des lignes à voie nrmale ( déposées ?)

au passage c 'est épouvantable de te lire car il y a tout un tas de signes que la fonction citer annule....du reste !

exemple voila ce que je lis :

Oui tu as sans doute raison quoique les rails double champignon du RB étaient beaucoup plus lourds que ceux du BA, donc sans doute récupérés sur des lignes à voie nrmale ( déposées ?)

mdr!

je crois avoir entendu dire que c 'est ainsi que ça s'est fait......

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

TRANSPORTS Blanc-Argent : un " Ticket vert " pour la Région

La Fédération nationale des associations d'usagers du transport (Fnaut), a tenu son congrès annuel les 20 et 21 octobre, à Lons-le-Saulnier (Jura).

A cette occasion, elle a décerné un « Ticket vert » au conseil régional du Centre pour son intervention financière décisive qui a permis de rénover la ligne du Blanc-Argent et d'éviter sa fermeture ...

à lire ici :

http://www.lanouvellerepublique.fr/Indre/Actualite/24-Heures/n/Contenus/Articles/2012/10/27/TRANSPORTS-Blanc-Argent-un-Ticket-vert-pour-la-Region

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un article sur les travaux de régénération de la ligne : http://www.lanouvell...-bout-du-tunnel

Les circulations reprendront le 7 janvier prochain.

Petit extrait de l'article, un responsable de RFF explique le rôle d'une bourreuse de voie sur le chantier :Smiley_32: :

La bourreuse de voies est à pied d'œuvre actuellement du côté de Chabris. « Cet engin de travaux ferroviaire, utilisé pour compacter le ballast sous les traverses, détermine l'écartement et le parallélisme des rails », explique un responsable de RFF.

:Smiley_19:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


×
×
  • Créer...