Aller au contenu
jackv

la gestion du personnel de la SNCF étrillée par la Cour des Comptes

Messages recommandés

Il y a 2 heures, jackv a dit :

le PS 11 était un règlement qui régulièrement (a chaque changement de service) énumérait les trains qui étaient interdits (ou presque) aux cheminots et aux ayants droit..

 

il y a 36 minutes, Inharime a dit :

Avec sa célérité habituelle Jackv a répondu avant moi :Smiley_15:
 

Merci à vous 2.

Une sorte de Yeld Management avant l'heure en quelque sorte?

Il y a 2 heures, ADC01 a dit :

Avec le fameux encart dans la vie du rail pour les cheminot qui reprenait ces trains.

Je n'ai pas compris ce que tu veux dire ADC.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 6 minutes, bruno a dit :

Une sorte de Yeld Management avant l'heure en quelque sorte?

En quelque sorte mais appliquée aux seuls porteurs de facilités de circulations.

il y a 6 minutes, bruno a dit :

Je n'ai pas compris ce que tu veux dire ADC.

A l'époque l'hebdomadaire la vie du rail insérait ce règlement dans les exemplaires destinés aux cheminots abonnés.
C'était avant l'explosion des moyens de communications que nous connaissons aujourd'hui et c'était un moyen simple de toucher le plus grand nombre. Essentiellement les retraités.

Modifié par Inharime

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 4 minutes, Inharime a dit :

En quelque sorte mais appliquée aux seuls porteurs de facilités de circulations.

A l'époque l'hebdomada

Merci à toi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 17 heures, Inharime a dit :

Certes, mais pour vraiment juger une info il faut aller la chercher au plus grand nombre de sources et, selon le penchant des différents médias, cela donne parfois des résultats surprenants.
 

Absolument d'accord, mais il ne faut pas jouer les vierges éffarouchées, quand on lit un article dans un journal d'opinion et que cet article n'est pas conforme à ta pensée. Quand je lis Le Figaro, je sais à quoi m'attendre et je n'en fait pas un drame.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 19/11/2019 à 21:16, Laroche a dit :

 La cour des comptes est trés critique sur la gestion du personnel par l'entreprise, c'est un peu différent de ton affirmation.

en HS  sur la gestion spécifique des ADc ..ils suivent les journées tracées en fonction de trains qui roulent.. donc si parfois leur journée est plus courte ce n'est vraiment pas de leur fait mais des nécessitées du service..

Modifié par jackv

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 19 minutes, jackv a dit :

en HS  sur la gestion spécifique des ADc ..ils suivent les journées tracées en fonction de trains qui roulent.. donc si parfois leur journée est plus courte ce n'est vraiment pas de leur fait mais des nécessitées du service..

Cela peut etre assimilé à de la mauvaise gestion de la part de l'entreprise. Aprés c'est un peu plus compliqué, entre le programme des trains, la spécialisation des ADC, la spécialisation par engin et les arcanes de la réglementation du travail à SNCF, mais cela reste le role de l'entreprise d'optimiser tout cela pour avoir le cout de production le plus faible. Cela s'appelle un cercle vertueux. mais j'ai bien conscience que je viens d'écrire une énormité (une de plus)

Modifié par Laroche

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 10 minutes, Laroche a dit :

Cela peut etre assimilé à de la mauvaise gestion de la part de l'entreprise. Aprés c'est un peu plus compliqué, entre le programme des trains, la spécialisation des ADC, la spécialisation par engin et les arcanes de la réglementation du travail à SNCF, mais cela reste le role de l'entreprise d'optimiser tout cela pour avoir le cout de production le plus faible. Cela s'appelle un cercle vertueux. mais j'ai bien conscience que je viens d'écrire une énormité (une de plus)

Les gugusses de la cour des comptes estiment tout à la fois que les ADC ont des journées de travail trop courtes et proposent de remplacer les trains par des cars hors heures de pointe.
Il est sûr qu'en ne faisant rouler les trains qu'aux seules heures de pointe ça n'allongera pas la durée journalière de travail des ADC.
Ce genre de contradiction (et ce n'est pas la seule) ne semble pas les choquer et montre bien qu'ils racontent n'importe quoi.

Modifié par Inharime

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 48 minutes, Inharime a dit :

Ce genre de contradiction (et ce n'est pas la seule) ne semble pas les choquer et montre bien qu'ils racontent n'importe quoi.

Ils ont une réponse, la polyactivité. L'ADC pourrait faire le ménage dans son train :Smiley_31:. Mais encore une fois c'est le problème de l'entreprise de trouver des solutions, pas à un organisme de controle qui ne connait pas grand chose au ferroviaire, mais par contre, et il n'a pas entièrement tort, trouve que l'entreprise n'est pas trés performante d'un point de vue comptable (financier). Bref rien de nouveau sous le soleil.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 32 minutes, Laroche a dit :

Ils ont une réponse, la polyactivité. L'ADC pourrait faire le ménage dans son train :Smiley_31:. Mais encore une fois c'est le problème de l'entreprise de trouver des solutions, pas à un organisme de controle qui ne connait pas grand chose au ferroviaire, mais par contre, et il n'a pas entièrement tort, trouve que l'entreprise n'est pas trés performante d'un point de vue comptable (financier). Bref rien de nouveau sous le soleil.

Tout à fait d'accord avec ta proposition :Smiley_25: et bon courage à l'ADC qui a conduit une UM OUIGO lapleunicheusemais là encore cela créera des disparités vis à vis des ADC conduisant un X73500 en solo ce que la cour des comptes ne manquera pas de relever :(
Plus sérieusement ce que je reproche à la cour des comptes c'est, en se limitant au seul examen des chiffres, de ne pas tempérer ses propos par une prise en compte plus objective des contraintes auxquelles l'entreprise ou l'administration qu'elle inspecte doit faire face.  S'il est facile de formuler un avis abrupt et critique il est beaucoup plus délicat d'y répondre. C'est cet aspect de donneur de leçon froid et implacable qui me choque.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Inharime a dit :

C'est cet aspect de donneur de leçon froid et implacable qui me choque.

C'est le principe de l'audit et j'en parle en connaissance de cause. Quand tu t'es bien investi et que 2 personnes qui ne connaissent rien au contexte, débarquent et te font une revue de détail de tout et n'importe quoi, eh bien dans une entreprise normale, tu baisses la tete, et en plus de ton taf tu mets en place des actions pour répondre et en y regardant bien, il n'y a pas que des betises dans ces commentaires. Mais je te l'accorde c'est pas toujours agréable de voir son travail critiqué, mais un oeil extérieur, meme non spécialiste, c'est souvent un bon outil.

Modifié par Laroche

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 18 minutes, Laroche a dit :

C'est le principe de l'audit et j'en parle en connaissance de cause. Quand tu t'es bien investi et que 2 personnes qui ne connaissent rien au contexte, débarquent et te font une revue de détail de tout et n'importe quoi, eh bien dans une entreprise normale, tu baisses la tete, et en plus de ton taf tu mets en place des actions pour répondre et en y regardant bien, il n'y a pas que des betises dans ces commentaires. Mais je te l'accorde c'est pas toujours agréable de voir son travail critiqué, mais un oeil extérieur, meme non spécialiste, c'est souvent un bon outil.

Nous n'avons sans doute pas eu a faire avec le même "oeil" :Smiley_15:
Moi ce genre de revue de détails par des gens qui n'y connaissaient pas grand chose ça me fichait en rogne :Smiley_11:

Modifié par Inharime

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 3 minutes, Inharime a dit :

Nous n'avons sans doute pas eu a faire avec le même "oeil" 

Peu importe, on parle de principe. Et que l'on le veuille ou non, on ne te demande pas ton avis:Smiley_20:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 38 minutes, Inharime a dit :

Nous n'avons sans doute pas eu a faire avec le même "oeil" :Smiley_15:
Moi ce genre de revue de détails par des gens qui n'y connaissaient pas grand chose ça me fichait en rogne :Smiley_11:

 

il y a 30 minutes, Laroche a dit :

Peu importe, on parle de principe. Et que l'on le veuille ou non, on ne te demande pas ton avis:Smiley_20:

J'ai eu affaire à un audit une fois pendant une RAD, il n'a pas été déçu du voyage, je l'ai pourri et il n'a jamais voulu répondre à ma seule question: Combien  l’établissement avait il payer pour cet audit ? 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Inharime a dit :

Nous n'avons sans doute pas eu a faire avec le même "oeil" :Smiley_15:
Moi ce genre de revue de détails par des gens qui n'y connaissaient pas grand chose ça me fichait en rogne :Smiley_11:

le pire c'est que l'audit est interne......

pour les audit extérieurs n'oublions jamais qu'un audit est payé pour produire ce que le client demande......

c'est pas comme une enquête administrative ou interne....

on ne m’ôtera jamais de l'idée que si une entreprise fait appel à un audit extérieur, ou cabinet d'audit, c'est souvent qu'elle est incapable elle même de parvenir à ses fins pour atteindre ses propres objectifs :

que ce soit sur le plan commercial ou humain....

ça donne meilleure conscience de prendre la décision de licencier après que cela ait été proclamé par un audit extérieur.....au prétexte de diminuer les frais dits influençables..... ;)

Pour ça une entreprise peu payer le prix....pour obtenir le résultat qu'elle souhaite et qui soit écrit par l'audit.... !

Curieusement depuis 30 ans il n'y a jamais eu autant de sociétés d'audit ou de cabinet conseils spécialisés.....c'est que les affaires vont bien pour ces gens là !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, capelanbrest a dit :

pour les audit extérieurs n'oublions jamais qu'un audit est payé pour produire ce que le client demande......

c'est pas comme une enquête administrative ou interne....

on ne m’ôtera jamais de l'idée que si une entreprise fait appel à un audit extérieur, ou cabinet d'audit, c'est souvent qu'elle est incapable elle même de parvenir à ses fins pour atteindre ses propres objectifs :

que ce soit sur le plan commercial ou humain....

ça donne meilleure conscience de prendre la décision de licencier après que cela ait été proclamé par un audit extérieur.....au prétexte de diminuer les frais dits influençables..... ;)

Pour ça une entreprise peu payer le prix....pour obtenir le résultat qu'elle souhaite et qui soit écrit par l'audit.... !

Mais dans le cas qui nous préoccupe, l'audit de la Cour des Comptes, n'a été ni demandé, ni payé par SNCF.

Et ne confondons pas "conseil" et "audit".

Je sens également que l'on va finir par énerver nos amis modérateurs. On entame alégrement le HS dans le HS:Smiley_21: malgré la tentative de Jackv de nous remettre sur les bons rails:Smiley_19:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 18 heures, capelanbrest a dit :

le pire c'est que l'audit est interne......

pour les audit extérieurs n'oublions jamais qu'un audit est payé pour produire ce que le client demande......

c'est pas comme une enquête administrative ou interne....

on ne m’ôtera jamais de l'idée que si une entreprise fait appel à un audit extérieur, ou cabinet d'audit, c'est souvent qu'elle est incapable elle même de parvenir à ses fins pour atteindre ses propres objectifs :

que ce soit sur le plan commercial ou humain....

ça donne meilleure conscience de prendre la décision de licencier après que cela ait été proclamé par un audit extérieur.....au prétexte de diminuer les frais dits influençables..... ;)

Pour ça une entreprise peu payer le prix....pour obtenir le résultat qu'elle souhaite et qui soit écrit par l'audit.... !

Curieusement depuis 30 ans il n'y a jamais eu autant de sociétés d'audit ou de cabinet conseils spécialisés.....c'est que les affaires vont bien pour ces gens là !

Ne pas oublier qu'un audit pour le secteur public, comme ici la gestion du personnel de la SNCF, ou dans le privé, où dans la majorité des cas, l'audit préconisera une rationalisation des coût via le levier de la masse salariale, est commandité par un donneur d'ordre.

Que ce dernier soit public ou privé, lors de sa commande, et de la rencontre de cadrage (lorsqu'il y en a une, souvent les attentes du client sont suffisamment explicites sur la demande), l'objectif de l'audit est clairement indiqué.

Dans le cadre d'audits internes, la donne est identique voire amplifiée car le demandeur est une direction, unité opérationnelle de l'entreprise et souvent, la direction de l'audit est en lien direct avec le cabinet du directeur.

Pour en revenir au rapport de la Cour des Comptes, sa parution peut apparaître comme une coïncidence en rapport avec l'agenda (mouvement du 5 décembre et dossier des retraites), un outil gouvernemental pour s'adjoindre l'opinion publique et renforcer les velléités contre les Cheminots. :Smiley_41:

Modifié par Greg4546

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Greg4546 a dit :

Pour en revenir au rapport de la Cour des Comptes, sa parution peut apparaître comme une coïncidence en rapport avec l'agenda (mouvement du 5 décembre et dossier des retraites), un outil gouvernemental pour s'adjoindre l'opinion publique et renforcer les velléités contre les Cheminots.

A part les cheminots et quelques passionés, moi je pense que l'immense majorité n'ont que faire du sort des cheminots et du rapport de la Cour de Comptes. Et de toute facon, pas besoin de sortir un rapport, il suffit de prononcer le nom d'une de nos administrations ou assimilé et le refrain est connu "tous des fainéants, trop payés avec plein d'avantages, sauf mon beau frére ou belle soeur, qui lui/elle en bave"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Greg4546 a dit :

Ne pas oublier qu'un audit pour le secteur public, comme ici la gestion du personnel de la SNCF, ou dans le privé, où dans la majorité des cas, l'audit préconisera une rationalisation des coût via le levier de la masse salariale, est commandité par un donneur d'ordre.

Que ce dernier soit public ou privé, lors de sa commande, et de la rencontre de cadrage (lorsqu'il y en a une, souvent les attentes du client sont suffisamment explicites sur la demande), l'objectif de l'audit est clairement indiqué.

Dans le cadre d'audits internes, la donne est identique voire amplifiée car le demandeur est une direction, unité opérationnelle de l'entreprise et souvent, la direction de l'audit est en lien direct avec le cabinet du directeur.

 

 en interne  a la sncf avec la direction des audits que ce soit sécurité , financier, gestion ou autre c'est assez cadré d'avance , en gros c'est toujours l' evaluation du respect , des normes ,des objectifs, de l'évolution par rapport aux audits précédents + une petite touche variable.. en fonction des problèmes d'actualité ou locaux..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Laroche a dit :

Et de toute facon, pas besoin de sortir un rapport, il suffit de prononcer le nom d'une de nos administrations ou assimilé et le refrain est connu "tous des fainéants, trop payés avec plein d'avantages, sauf mon beau frére ou belle soeur, qui lui/elle en bave"

Et encore, il y a de plus en plus de monde pour jalouser sa propre famille et lui casser du sucre sur le dos

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

laboratoire managérial de la SNCF.

La zone Saint-Lazare, symbole du malaise à la SNCF...Soupçons de fichage des agents, alerte de médecins de l’entreprise… Plusieurs documents dévoilent un climat tendu dans les gares du nord-ouest de Paris, où une nouvelle organisation du travail est expérimentée depuis 2017

D’autres éléments viennent compléter ce portrait de méthodes managériales controversées, par l’intermédiaire d’une longue vidéo en forme d’alerte, mise en ligne le 7 novembre par un syndicaliste Sud Rail, agent de départ en gare de Mantes-la-Jolie. Éric Bezou dénonce, documents à l’appui, une « situation à la France Télécom » insuffisamment prise en compte par la direction locale de la SNCF malgré les nombreux signaux d’alerte.

https://www.politis.fr/articles/2019/11/la-zone-saint-lazare-symbole-du-malaise-a-la-sncf-41087/

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


×
×
  • Créer...