Aller au contenu
Le Web des Cheminots

rzm

Membre
  • Compteur de contenus

    933
  • Inscription

  • Dernière visite

Tout ce qui a été posté par rzm

  1. rhr, coupure on fait ce qu'on veux y a même pas a discuter la dessus, que ce soit de 5mn ou d'une heure...demander ou même laisser entendre qu'on peux le faire sur son temps personnel va à l'encontre du principe de temps de travail. Le temps où l'on doit se conformer aux directives de son employeur, c'est du temps de travail selon le code du travail. Mes lieux de rhr, pas de wifi ou autre. Mon ipad, comme le sirius 1 il dort dans le casier entre les journées de service, j'ai pas attendu que la boite "m'offre" une tablette pour en avoir une. Et pas de bol, je passe systématiquement a la p
  2. Pas de soucis tant que Clash of Clan fonctionne, tout le monde est content. Même si par ailleur cela commence a faire grincer des dents
  3. avec 2 ca sur 216/227, on revient exactement à la même chose qu'au début du post, dispo 11h;
  4. ​ Et le dimanche de la ligne 4, tu poses rien ? dispo à 11h03..et on peux te faire une journée fac sans déroger à la règle qui dit que tu dois etre remis dans ton roulement le plus tôt possible, fac => ca a 00h + 2rp +ca + rf => dispo le samedi de la ligne 5 à 06h00 Sauf erreur de ma part, tout le monde n'est pas d"accords la dessus.
  5. ​Pendant plusieurs années on a eu le discours chez nous de : c'est aux Région, c'est elles qui payent. Ce qui ma valu quelques discutions pas forcement agréable sur le sujet avec des dpx, quitte a me faire passer pour un idiot incapable de comprendre en jm. Mais TOI tu sais pas, t'y comprends rien. Jusqu'au..fameux rapport Grignon de 2011 : "Bien que subventionné très largement par les Régions (à hauteur de 54% du parc en service), le matériel roulant affecté à la réalisation des services régionaux de 35/98 voyageurs est aujourd’hui la propriété de la SNCF à 93%, sauf exception (cf :encadré
  6. Localement, on a appris le soucis que cette semaine en réunion, soit 2 ou 3 jours avant la date de virement. Et je suis aussi étonné que l'employeur, qui sait précisement le nombre par région d'agent touché, de la je suppose qu'il doit savoir qui nominément est concerné, n'ai pas avisé directement les personnes. Au niveau national prévenir x ou y est peut être compliqué, localement non. Traiter le soucis au niveau humain, au niveau de l'individu, aurait adoucit la chose. On vous appel pour prévenir d'un problème, d'une erreur, d'un bug, ca fait mal aux fesses, mais on peut le comprendre. Ici
  7. ​ Bien, ne m'attardant pas sur les radio caténaire de la machine à café, et surtout ne les colportant pas, il semble 242h plus tard que l'info ne soit pas juste "un bruit qui court". Merci de m'accabler du rôle de Cassandre, mais au final force est de constaté dans un délais court que ce n'est pas le cas. Et quand on voit la réaction de mépris de ce soucis de la part du patron, la aussi, ce n'est qu'un erreur minime. 1% ce n'est rien, 1% ce mois ci sur la paye à quasi 0 non ce n'est pas rien. C'est potentiellement 1300 famille qui peuvent se retrouver dans l'embarras. Me suis je lou
  8. Les plus hautes autorités en ​CE et DP semblent une source correcte.
  9. Derniers echos du jour des réunions avec la Direction, plus de 1000 agents n'auront tous simplement pas leur paye demain. "Mais pas de problème, ils ont qu'à aller au guichet se faire avancer 300 euro en attendant"...trop genereux. Après une feuille de paye qui arrive le 12 mai (retard à la réception, puis retard a la distribution, effet jour férié -ou semaine férié-, la ce sera la paye qui sera, peut etre, vers le 7..ou le 10. Mais qui sait, on aura peut être la feuille cette fois ci.
  10. Hello, voir les post de Mycke ici : http://www.cheminots.net/forum/topic/38301-trains-à-prix-de-marché/
  11. ​ Théoriquement, 8h30 environ maxi /jour : une fois enlevé le temps de ps/fs le reste peux n'être que de la conduite..temps de travail effectif. En pratique, rarement vu des journées dépasser les 6h30 de temps de conduite, que ce soit sur un seul train en continu, ou sur des a/r. Il me semble avoir déjà croisé un fretteux qui remontais chez lui après avoir avait descendu son train de vsg a mas, mais sncf ou filiale ou autre ef, pas porté attention.
  12. ​ S'expérience personnel, oui ca arrive. Cela ma sauvé la mise avec un arret a moins de 500m d'un camion en panne dont le chauffeur avait utilisé le telephone..fort heureusement. Reste a voir maintenant si le camion avait le droit d'être la ou non, avant d'incriminer le chauffeur comme on peux le lire au dessus. A savoir si le Pn était dans les normes (voir l'accident de car qui était resté bloqué sur un pn à cause de sa forme, et où la sncf fut condamné) L’absence d'agent en gare dénoncé par le tract, qu'on trouve la forme vilaine ou autre, reste quand même un fait dérangeant, surtout
  13. rzm

    PV étrange

    ​ Tout à fait, prendre avec prudence le discours forcement orienté de la personne "victime" Reste quand même une question sur la tarification qui elle n'e semble pas contestable : 1,90 pour 8.90..soit les 7 euro correspondant au barème bord moins de 100km. Si la personne ne se presente pas, c'est du tarif control, pas du barème bord. Si l'arrêt ne comporte pas de distributeur, c'est du tarif guichet. Alors ici, de prime abords cad si la gare est effectivement dépourvue d'automate, rien n'explique le tarif appliqué. La personne aurait pris 35euro, on pouvais plus facilement supposer ce qui
  14. ​ Ma prog m'amène a revenir sur le sujt ps 06:00 un aller retour, puis reserve pendant 5h, pendant qu'un autre agent fera le 1ere partie de la reserve. Si on suit la logique de bon sens de prime abords sur la reserve, a 12h on peut m'envoyer pour Xh de train.. dans ce cas, pourquoi ne pas monter toute les journées avec1 h ou 2 de reserve en fin de journée, comme ca on reste libre d'utiliser les agents h24.
  15. Faire grêve pour ca ou non ? C'est quoi le ça ? Une manoeuvre, ou un abus de pouvoir ? Tout repose sur le fait de savoir si le refus étais légitime ou non On pourra toujours debattre du savoir s'il est judicieux ou non en production de refuser ici la manoeuvre, mais c'est un autre débat. La problématique étant que si c'est conforme à la reglementation, nous avons alors une direction local qui use de son pouvoir de sanction pour imposer ce qui n'est pas réglementaire. Et de la jouer de la menace et de la sanction pour faire son bon vouloir ce qui est inadmissible. Effectivement cela peu
  16. N'étant pas de PSL, il reste difficile de dire si mon avis sur le mouvement était qu'il aurait été préférable un mouvement "classique" ou pas de mouvement du tout. Car au fond comme je préfererais qu'il n'y ai pas de mouvement social du tout, qu'on bosse, que les personnes comme les grains de blé soient transportés normalement. Et qu'en cas de différent cela se règle en discution autour d'un café. Mais force est de constaté que le dialogue est proche de zero, que chez nous comme en politique nationale, le dialogue social qui fait pourtant l'objet d'un rh, se résume à un mode binaire on a déci
  17. ​Precision en l'absence d'element concret sur les faits : Trouver normal de deposer le sac pour un collègue menacé de sanction, non. Deposer le sac pour une sanction injustifié, quand la personne ne fait que demander son droit, oui. - Hors ici, dans tout notre blabla, on ne sait pas s'il y avait menace ou execution de la sanction. Alors il est aisé de dire que le mouvement de protestation est disproportionné. Tout comme on ne connait pas les motifs et les faits ayant amené cette sanction. Et alors sur quels arguments se baser pour dire que ce mouvement n'est pas moralement justifié.
  18. Reste une autre solution, ne rien faire, dire c'est pas bien, c'est pas normal, mais surtout ne rien faire. Comme ce qui c'est passé pour une sanction tombé contre deux agents qui n'avaient pourtant fait qu'appliquer la réglementation. Et derrière, le reste des agents n'a plus qu'a s'assoire sur le point de reglement ou prendre le risque d'une sanction car tout le monde n'a pas le courage ou les moyens d'aller lutter devant les tribunaux pour faire valoir non pas un du, mais un droit. Alors que faire quand une direction n'applique pas la loi, ou le reglement, et en plus impose sa vue p
  19. la question restant est de les connaitre, de même savoir qu'ils existent. Et une fois qu'on sait comme ici, qu'il y en a, de les trouver pour pouvoir les consulter..et ca c'est une autre histoire. Question subsidiaire, sil s'agit d'un accord, la Direction n'a elle pas le droit de dénoncer de façon arbitraire tel ou tel accords. Car au niveau local, pour les accords locaux, c'est ce qui se passe. Par exemple, la direction d'etablissement de l'ECT Champagne-Ardenne vient d'annoncer sa décision de mettre terme à ces accords (dont parmis eux le temps partiel pour les agents en roulement -en
  20. Le problème dans ce cas, c'est de voir le point de vue du voyageur honnete; et de voir celui de l'agent en face ou de l'entreprise. Pour l'agent, ses textes, c'est tarif de bord. Sans parler des personnes qui voyant l'asct pas loin d'eux quand ils montent dans le train demande un billet..mais qui ne le demande pas quand il est a l'autre bout. Comment savoir si toi, ou moi, ou une personne X est honnète ou non quand il se présente ? Sur quoi l'agent doit il ou peut il se baser ? Evidemment il faut ajouter la dessus ceux qui ne chercheront pas plus loin que "billet a bord = tarif bord"; même
  21. Nipou, completement en accords avec ce que tu viens d'ecrire au dessus. Prime pour tenter de donner de la souplesse au système à cause de modifications structurelles..qui ne sont pas le fait des agents, et contre lesquels les agents affirmaient pour la pluspart que c'était une bétise. Reste que si la prime n'est pas donné (il ne s'agit même plus de savoir si elle est juste ou non dans son existence), les agents subissent les inconvénients d'une production modifiés au contraire de ce qu'ils attendaient, mais sans leur en donner la compensation. Parceque 10€..ca peux vite monter comme tu le di
  22. La aussi le pilote aurait pu poser son avion a Paris, depasser "un peu" ses heures pour le client. Après tout si'l avait fait 12h10 au lieu de 12h, il va pas aller au tribunal pour ca. Non, comme pour nous, c'est sur, il ira pas en justice, pis on a plein d'exemple de dépassement sans incident, donc pas de probleme mon garcon, faut y mettre un peu du tiens. Mais la responsabilité est pour qui? Il semble qu'Air France soit d'accord avec ce point de vue au moins sur le papier des communiqués. Comme d’habitude, la on dira et entendra dans les commentaires des journaux, que c'est pas normal,
  23. Si on parle de coût, oui la prime de modification pourrais couter cher. Mais au final, la modification de commande le plus souvent chez nous c'est quoi, sortir un train/engin du depot, faire une pc sur tel train..des broutilles qui étaient generalement devoluent à la reserve, mais on ne veux plus payer de reserve. Si en preop on établissait des js qui correspondent avec les demandes ou les contraintes de chaque activité, les modif seraient moins frequentes, ne toucherais que de l''exceptionnel, comme cela se pratiquait avant, et la il n'y avait pas de 10€, et personne ne disait rien. Sachan
  24. C'est bien cela. Et en pratique la reserve elle sorts le plus souvent pour des accidents de l'ordre de Bretigny, pour assurer une mission de sureté de l'Etat; ou pour garer/degarer une rame, assurer un train parceque l'autre est en retard, soit des cas qui sont le plus generalement inclus dans le a que dans le reste. Tiens d'ailleurs on leur dis quoi à ceux qui râle quand on leur demande de partir en fin de journée : c'est une circonstance accidentelle, imprévisible.... Ou faut il considerer qu'un train arreté avec une dds necessite des mesures de sauvetage ? Le terme semble un peu fort non ?
×
×
  • Créer...