Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Contrôleurs à bord des TER


Messages recommandés

Selon le Figaro (http://www.lefigaro.fr/economie/2008/07/12...ontroleurs-.php), la Région centre ferait circuler ses trains sans contrôleur sur 3 lignes.

Bien sûr, l'EAS existe depuis une trentaine d'année sur la banlieue parisienne...

La disparition de la présence humaine en gare et à bord des trains est toujours lourde de conséquences.

L'expérimentation va-t-elle s'étendre à l'ensemble du réseau ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Selon le Figaro (http://www.lefigaro.fr/economie/2008/07/12...ontroleurs-.php), la Région centre ferait circuler ses trains sans contrôleur sur 3 lignes.

Bien sûr, l'EAS existe depuis une trentaine d'année sur la banlieue parisienne...

La disparition de la présence humaine en gare et à bord des trains est toujours lourde de conséquences.

L'expérimentation va-t-elle s'étendre à l'ensemble du réseau ?

Une région à gauche (2 avec l'IDF) vont dans le sens du vent libéral "rentabiliser", et une région à droite, l'Alsace résiste (enfin cette région découvre l'inconvénient de l'expression démocratique)...

Pour mieux comprendre je vais peut être faire un stage à Sciences Po....

Des idées du même gout, il y en a plein à exploiter///

Idée d'avance : déjà en avril 1955, sur Paris - Le Mans, M.Armand avait présidé à une expérience de circulation sans mécano et donc télécommandée ...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Selon le Figaro (http://www.lefigaro.fr/economie/2008/07/12...ontroleurs-.php), la Région centre ferait circuler ses trains sans contrôleur sur 3 lignes.

Bien sûr, l'EAS existe depuis une trentaine d'année sur la banlieue parisienne...

La disparition de la présence humaine en gare et à bord des trains est toujours lourde de conséquences.

L'expérimentation va-t-elle s'étendre à l'ensemble du réseau ?

Alsace, Centre, décidemment c'est la chasse aux controleurs pour gagner quelques sous.

Sans controleurs, la facture TER est forcemment moins cher mais est-ce bien raisonnable?

Les superbes rames neuves TER auront vite l'aspect sale et délapré du matériel Ile de France.

Avec les tags habituels des zyva locaux.

Quant à la tranquilité (sécurité) du voyageur, idem qu'en région parisienne, même "qualité".

Il va falloir sacrément blinder les contrats en région, bien ouvir le parapluie pour éviter les futurs reproches de non qualité ressentie par les clients...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pour avoir fait quelques aller - retour Dijon Lyon en TER ces derniers mois , je pensais que les controleurs

etaient déja supprimé , car je n'ai jamais vu passer un de ces charmants agents pour controler

mon titre de transport . Par contre entre Perrache et Part Dieu sur un VFE , je les ai croisé ...

Cherchez l'erreur !

Attention, ce que je relate est mon experience , et n'est pas une généralité ...

Il y a certainement une grande majorité d' ASCT qui font consciencieusement leur job , mais certains scient la branche

sur laquelle ils sont assis lapleunicheuse

Le grand dogme " de la fonction de sécurité " ne sauvera pas leur fonction sur du TER je penses puisqu'en IDF , ils ont déja disparu

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité railailail

Alsace, Centre, décidemment c'est la chasse aux controleurs pour gagner quelques sous.

Sans controleurs, la facture TER est forcemment moins cher mais est-ce bien raisonnable?

Les superbes rames neuves TER auront vite l'aspect sale et délapré du matériel Ile de France.

Avec les tags habituels des zyva locaux.

Quant à la tranquilité (sécurité) du voyageur, idem qu'en région parisienne, même "qualité".

Il va falloir sacrément blinder les contrats en région, bien ouvir le parapluie pour éviter les futurs reproches de non qualité ressentie par les clients...

Tiens, une réaction sur le net à propos de nos amis de la Région Alsace :

http://aubin.blogs.nouvelobs.com/archive/2...-devenu-fo.html

Droite et Gauche, même combat ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Tiens, une réaction sur le net à propos de nos amis de la Région Alsace :

http://aubin.blogs.nouvelobs.com/archive/2...-devenu-fo.html

Droite et Gauche, même combat ?

Super article ! Mais bon j'ai l'impression que l'affaire sera vite pliée quand même...

A la limite ça fera peut-être un heureux, le FRET, qui récupèrera les conducteurs dégoûtés du TER !

Yannick

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Super article ! Mais bon j'ai l'impression que l'affaire sera vite pliée quand même...

A la limite ça fera peut-être un heureux, le FRET, qui récupèrera les conducteurs dégoûtés du TER !

Yannick

Cà reste à voir! De nombreux conducteurs Fret souhaitent partir au TER ou à VFE....

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Cà reste à voir! De nombreux conducteurs Fret souhaitent partir au TER ou à VFE....

A cause des menaces sur le RH0077, pas à cause du boulot en lui-même ! Si on venait à se faire avoir sur ce point aussi bien au FRET qu'au TER (RHs similaires ou très proches) je pense que la tendance s'inverserait, surtout si l'EAS est généralisé.

Yannick

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

A cause des menaces sur le RH0077, pas à cause du boulot en lui-même ! Si on venait à se faire avoir sur ce point aussi bien au FRET qu'au TER (RHs similaires ou très proches) je pense que la tendance s'inverserait, surtout si l'EAS est généralisé.

Yannick

Tu t'imagines qu'au TER la direction va vous foutre la paix sur le RH? l'article 49 ou l'appel aux volontaires peut se faire tout aussi bien pour ce secteur d'activité, comme tous les autres d'ailleurs!!!! L'EAS est quasi généralisé sur la banlieue parisienne et certains ne voudraient en partir à aucun prix, et pourtant, la clientèle est loin d'être celle es TER de province.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Super article ! Mais bon j'ai l'impression que l'affaire sera vite pliée quand même...

A la limite ça fera peut-être un heureux, le FRET, qui récupèrera les conducteurs dégoûtés du TER !

Yannick

C'est l'histoire qui se répèterait mais à l'envers. Les "chefs de train" qui se trouvaient dans les wagons freineurs des trains de fret se sont retrouvés, pour partie, affectés au contrôle dans les trains de Voyageurs. Qu'ils soint demain en tête du train de fret plutôt qu'en queue serait en quelque sorte un retour aux sources !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pour avoir fait quelques aller - retour Dijon Lyon en TER ces derniers mois , je pensais que les controleurs

etaient déja supprimé , car je n'ai jamais vu passer un de ces charmants agents pour controler

mon titre de transport . Par contre entre Perrache et Part Dieu sur un VFE , je les ai croisé ...

Cherchez l'erreur !

Attention, ce que je relate est mon experience , et n'est pas une généralité ...

Il y a certainement une grande majorité d' ASCT qui font consciencieusement leur job , mais certains scient la branche

sur laquelle ils sont assis :blush:

Le grand dogme " de la fonction de sécurité " ne sauvera pas leur fonction sur du TER je penses puisqu'en IDF , ils ont déja disparu

jE PEUX SAVOIR DANS QUEL SERVICE TU TRAVAILLES POUR TE PERMETTRE DE CRITIQUER LES COLLEGUES ASCT?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Tu t'imagines qu'au TER la direction va vous foutre la paix sur le RH? l'article 49 ou l'appel aux volontaires peut se faire tout aussi bien pour ce secteur d'activité, comme tous les autres d'ailleurs!!!!

Où ai-je dis ça ? Je ne me crois pas à l'abri au TER ! Mon propos partait du principe que soit tout le monde se fait b..., soit personne ! Et je persiste et signe que dans les deux cas c'est le FRET qui aura la préférence des mécanos si l'EAS venait à être généralisé. Une bonne grosse dèche sans collègue ASCT et train bondé convertira les plus sceptiques !

L'EAS est quasi généralisé sur la banlieue parisienne et certains ne voudraient en partir à aucun prix, et pourtant, la clientèle est loin d'être celle es TER de province.

Là excuse-moi mais c'est l'argument à la c... de tous les pro-EAS provinciaux ! Et tu crois que nous n'avons que des lapins roses derrière ? Tu te bases sur quoi pour affirmer ça ? Les chiffres de l'incivilité et de la fraude ? S'ils sont plus mauvais en IDF qu'ailleurs c'est pour moi une conséquence directe de l'EAS et pas de l'air de la capitale !

Et en ce qui concerne les collègues qui ne voudraient partir à aucun prix je ne pense pas que ce soit la majorité sinon l'ARDIF ne signerait pas à tout de bras des contrats de retour à la région d'origine dans les 10 ans qu'elle n'honore pas toujours !

Yannick

Modifié par Yannick du 90
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

jE PEUX SAVOIR DANS QUEL SERVICE TU TRAVAILLES POUR TE PERMETTRE DE CRITIQUER LES COLLEGUES ASCT?

Comme l'a dit Rouge de Chine , je suis un client ... de ceux qui paie un billet sans avoir droit

a une réduction. ( pas assez jeune, et pas assez vieux a la fois et déplacement que je ne peux planifier 3 mois a l'avance ... )

J'ai constaté cela a plusieurs reprises , peut etre que quand je prends le train c'est un hasard repetitif qu'il

ne passent pas sur les 200 km d'un Dijon Lyon . bigbisous

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Où ai-je dis ça ? Je ne me crois pas à l'abri au TER ! Mon propos partait du principe que soit tout le monde se fait b..., soit personne ! Et je persiste et signe que dans les deux cas c'est le FRET qui aura la préférence des mécanos si l'EAS venait à être généralisé. Une bonne grosse dèche sans collègue ASCT et train bondé convertira les plus sceptiques !

La direction ne veut pas réformer toutes les activités en même temps, car elle sait qu'elle va droit à un conflit majeur et très suivi. Donc tout le monde se fera b****, rassures toi, mais çà se fera en plusieurs fois, activité par activité... En discutant en RHR avec des mécanos TER, je n'en entends pas qui veulent venir au Fret, même en cas de réforme du RH0077 sur l'activité voyageur. Une panne sur un train bondé en EAS, j'ai vécu çà en banlieue plusieurs fois... quel que soit l'endroit (TER, banlieue, VFE), tu auras toujours des casse-c******s pour t'expliquer ton boulot. En ce cas, je n'ai pas joué "l'hotesse de l'air" à expliquer le pourquoi du comment: j'ai filé le GD au plus virulent en lui disant poliment avec mon sourire Colgate n° 33bis qu'il m'explique quoi faire (en clair tu te fous de sa gueule avec sourire et diplomatie), et çà a vite calmé les esprits.

Là excuse-moi mais c'est l'argument à la c... de tous les pro-EAS provinciaux ! Et tu crois que nous n'avons que des lapins roses derrière ? Tu te bases sur quoi pour affirmer ça ? Les chiffres de l'incivilité et de la fraude ? S'ils sont plus mauvais en IDF qu'ailleurs c'est pour moi une conséquence directe de l'EAS et pas de l'air de la capitale !

Et en ce qui concerne les collègues qui ne voudraient partir à aucun prix je ne pense pas que ce soit la majorité sinon l'ARDIF ne signerait pas à tout de bras des contrats de retour à la région d'origine dans les 10 ans qu'elle n'honore pas toujours !

Yannick

En province, tu as une majorité de clients qui choisissent de prendre le train, là ou en banlieue tu as surtout des personnes captives du système qui n'ont d'autre choix que de le prendre et çà les gave, surtout sur les lignes ou les problèmes sont quasi quotidiens. Je prends régulièrement des TER en province et l'ambiance est tout autre que sur un RER. En fin de soirée, certaines lignes de banlieue sont des zones de non droit (pas un seul lapin rose), même sur des trains sans EAS (RIB, Z6100). Pour sa sécurité, l'ASCT est en cabine avec le conducteur.

Pour les retours en province, tu as le même problème dans les dépots Fret autour de Paris, ce n'est pas endémique à la banlieue pure. D'un autre coté certains CRL en banlieue refusent des formations TGV ou des montées en roulement "fin de carrière" afin de garder leur qualité de vie (tous les soirs à la maison ou presque). Notes bien que je n'ai pas parlé de la qualité du boulot.... Ce qui veulent rester en banlieue ne sont effectivement pas une majorité, mais ils sont assez nombreux quand même... Comme quoi si la banlieue c'est loin d'être cool, c'est pas le bagne non plus. La grande majorité de ceux qui veulent repartir sont les provinciaux qui ont été embauchés sur Paris et qui, légitimement, veulent retourner chez eux, d'ou les contrats de l'ARDIF!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Présentation de l'opération EAS en région Centre sur France Info ce samedi... sous l'angle de l'amélioration technologique .

Sans rire le Dr régional de la SNCF a affirmé qu'on pourrait ainsi améliorer le contrôle... et il a confirmé que depuis le début de l'expérience tout allait comme avant au niveau des voyageurs.

pascontent

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

En ce cas, je n'ai pas joué "l'hotesse de l'air" à expliquer le pourquoi du comment: j'ai filé le GD au plus virulent en lui disant poliment avec mon sourire Colgate n° 33bis qu'il m'explique quoi faire (en clair tu te fous de sa gueule avec sourire et diplomatie), et çà a vite calmé les esprits.

pascontent:blush:

Merci du tuyau j'en prend bonne note !

En province, tu as une majorité de clients qui choisissent de prendre le train, là ou en banlieue tu as surtout des personnes captives du système qui n'ont d'autre choix que de le prendre et çà les gave, surtout sur les lignes ou les problèmes sont quasi quotidiens. Je prends régulièrement des TER en province et l'ambiance est tout autre que sur un RER. En fin de soirée, certaines lignes de banlieue sont des zones de non droit (pas un seul lapin rose), même sur des trains sans EAS (RIB, Z6100). Pour sa sécurité, l'ASCT est en cabine avec le conducteur.

Ca a tendance à virer aussi dans ce sens-là en Alsace, surtout avec l'augmentation du prix du gasoil. Mais pas de ligne où l'ASCT se retrouve en cabine pour sa sécurité et j'espère ne jamais voir ça !

Pour les retours en province, tu as le même problème dans les dépots Fret autour de Paris, ce n'est pas endémique à la banlieue pure. D'un autre coté certains CRL en banlieue refusent des formations TGV ou des montées en roulement "fin de carrière" afin de garder leur qualité de vie (tous les soirs à la maison ou presque). Notes bien que je n'ai pas parlé de la qualité du boulot.... Ce qui veulent rester en banlieue ne sont effectivement pas une majorité, mais ils sont assez nombreux quand même... Comme quoi si la banlieue c'est loin d'être cool, c'est pas le bagne non plus. La grande majorité de ceux qui veulent repartir sont les provinciaux qui ont été embauchés sur Paris et qui, légitimement, veulent retourner chez eux, d'ou les contrats de l'ARDIF!

Ne t'inquiète pas je n'assimile pas la banlieue à un bagne il y a des avantages aussi, mais pour ceux que je connais qui y sont ou qui en sont revenus la majorité espère dégager au fret ou sur une autre région.

Yannick

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pour avoir régulièrement pris la ligne Lyon-Dijon j'ai bien eu à faire à des contrôleurs !

Sinon comme le dit un client alsacien dans l'article du nobs ça risque d'augmenter les fraudes de façon spectaculaire alors comme ça le train gratuit n'est pas réservé qu'aux cheminots dans ce cas hein! faut que les voyageurs payent eux aussi à l'URSAFF (ok là je suis H.S :p)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Sinon comme le dit un client alsacien dans l'article du nobs ça risque d'augmenter les fraudes de façon spectaculaire alors comme ça le train gratuit n'est pas réservé qu'aux cheminots dans ce cas hein! faut que les voyageurs payent eux aussi à l'URSAFF (ok là je suis H.S :p)

:blush:revoltagesrevoltagesrevoltagesrevoltagesrevoltages

J'ai pu discuter sur ce sujet avec une directrice de chépakoi, y'a eu un blanc quand je lui demandé si tous les PANG allaient être équipés en automates...

Autant pour moi j'avais oublié que nos clients auront le réflexe quasi naturel d'aller acheter puis composter leur titre à leur gare d'arrivée... pascontent

Yannick

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Selon le Figaro (http://www.lefigaro.fr/economie/2008/07/12...ontroleurs-.php), la Région centre ferait circuler ses trains sans contrôleur sur 3 lignes.

Bien sûr, l'EAS existe depuis une trentaine d'année sur la banlieue parisienne...

La disparition de la présence humaine en gare et à bord des trains est toujours lourde de conséquences.

L'expérimentation va-t-elle s'étendre à l'ensemble du réseau ?

Eh bien j' espere que non!

La tendence naturelle a la fraude etant là, qu' est ce que ca va donner si on officialise le non controle ou meme simplement le non accompagnement!Je n'ose parler du vandalisme.Cela dit question economies on peut faire encore mieux: supprimons guichets et distributeurs.Plus besoin puisque plus de controle!!!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

On pourrait aussi faire la chose suivante :

Création d'une "taxe" de 500 € annuel (moins ou plus suivant les revenus) et ceci permettrait à l'ensemble des Français de prendre le train "gratuitement" de manière illimité, du coup il n'y aurait pas de fraude, puisque tout le monde paierait et là ca serait un vrai service public

Enfin je ne sais pas si c'est une bonne idée tout ça !

Le fait de nous "retirer" des trains TER va certes augmenter la fraude et la délinquance. controleursncf

@+ Marc

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

On pourrait aussi faire la chose suivante :

Création d'une "taxe" de 500 € annuel (moins ou plus suivant les revenus) et ceci permettrait à l'ensemble des Français de prendre le train "gratuitement" de manière illimité, du coup il n'y aurait pas de fraude, puisque tout le monde paierait et là ca serait un vrai service public

Enfin je ne sais pas si c'est une bonne idée tout ça !

Le fait de nous "retirer" des trains TER va certes augmenter la fraude et la délinquance. controleursncf

@+ Marc

il y'a 4 ou 5ans un bruit de couloir disait que cette idée avait été envisagée par la région Rhone Alpes

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

On pourrait aussi faire la chose suivante :

Création d'une "taxe" de 500 € annuel (moins ou plus suivant les revenus) et ceci permettrait à l'ensemble des Français de prendre le train "gratuitement" de manière illimité, du coup il n'y aurait pas de fraude, puisque tout le monde paierait et là ca serait un vrai service public

Enfin je ne sais pas si c'est une bonne idée tout ça !

Le fait de nous "retirer" des trains TER va certes augmenter la fraude et la délinquance. controleursncf

@+ Marc

L'idée n'est pas mauvaise, mais tu auras toujours des réfractaires au train, ou des personnes, qui, quoiqu'il arrive ne dépenseront jamais 500 euros de train par an... Le mieux, à mes yeux,c'est un contrôle/filtrage façon Eurostar: chacun paye son billet, ceux qui montent dans le train sont forcément en règle. D'un autre coté, comment adapter ce système dans un établissement qui ne voit s'arrêter que 3 ou 4 trains quotidiens?

Mais rien ne vaudra jamais la présence humaine d'un ASCT, même si son role premier ne sera plus forcément le controle, mais de la relation clientèle (info en situation perturbée, gérer des correspondances un peu justes, etc, etc)....

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

On pourrait aussi faire la chose suivante :

Création d'une "taxe" de 500 € annuel (moins ou plus suivant les revenus) et ceci permettrait à l'ensemble des Français de prendre le train "gratuitement" de manière illimité, du coup il n'y aurait pas de fraude, puisque tout le monde paierait et là ca serait un vrai service public

Enfin je ne sais pas si c'est une bonne idée tout ça !

Le fait de nous "retirer" des trains TER va certes augmenter la fraude et la délinquance. cartonrouge

@+ Marc

Pas d'accord du tout.

Les impôts locaux servent déjà à faire rouler les TER/Transilien. Je ne pense pas que quiconque soit prêt à subir un renchérissement des impôts qui, au final, pourraient aller n'importe où.

Par ailleurs, je suis totalement opposé à la gratuité des transports. Déjà que les trains sont pas mal vandalisés par des gens ( vous remarquerez que je reste poli ) désœuvrés, avec la gratuité, cela rabattrait toute la faune existante qui hésite à monter dans un train à cause de la crainte d'un contrôle.

Le service ce public n'a jamais voulu dire service gratuit, et, par les temps qui courent, cela serait extrêmement malsain.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pas d'accord du tout.

Les impôts locaux servent déjà à faire rouler les TER/Transilien. Je ne pense pas que quiconque soit prêt à subir un renchérissement des impôts qui, au final, pourraient aller n'importe où.

Par ailleurs, je suis totalement opposé à la gratuité des transports. Déjà que les trains sont pas mal vandalisés par des gens ( vous remarquerez que je reste poli ) désœuvrés, avec la gratuité, cela rabattrait toute la faune existante qui hésite à monter dans un train à cause de la crainte d'un contrôle.

Le service ce public n'a jamais voulu dire service gratuit, et, par les temps qui courent, cela serait extrêmement malsain.

100% ok

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...