Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Les jeux dangereux de six adolescentes


Messages recommandés

Source : Sud-Ouest

Date : 25/10/2008

BAYONNE. Des collégiennes, âgées de 12 ans, s’amusaient à frôler la mort à un passage à niveau en se couchant sur la voie ferrée juste avant l’arrivée du TGV.

Six collégiennes d’une classe de cinquième se sont adonnées à un jeu qui entre, sans nul doute, dans la catégorie des jeux dangereux. Chacune à leur tour, les adolescentes s’allongeaient sur la voie ferrée à l’approche du train, se prenant en photo pour immortaliser leur « acte de bravoure». Le conducteur du TGV (qui, à l’endroit où les faits se sont produits, roule à une vitesse modérée) a signalé avoir vu, le 16 octobre, vers 8 heures, une jeune fille se coucher sur la voie, à hauteur d’un passage à niveau dont les barrières étaient baissées puisque le train arrivait. L’avertissement par sifflet a fini par faire relever l’adolescente, qui s’est écartée des rails.

Les photos circulaient. La plainte déposée quelques jours plus tard par la SNCF a été confiée à la brigade de sûreté urbaine du commissariat de Bayonne. Les policiers ont découvert que des photos circulaient sur des téléphones portables d’adolescents. Elles montraient une scène, chaque fois identique, d’une jeune fille allongée sur une voie ferrée.

Six adolescentes ont ainsi posé, chacune à leur tour. Ces clichés ont permis d’identifier le groupe de collégiennes, scolarisées dans la même classe de cinquième du collège Marracq. Elles ont été entendues par la brigade des mineurs en compagnie de leurs parents. Il semble qu’il n’y ait pas eu de comportement suicidaire de la part des adolescentes, qui ont en substance expliqué qu’elles « jouaient à se faire peur ». Les faits se sont déroulés à un passage à niveau proche du collège et ne se seraient produits qu’une seule fois. Afin d’éviter leur réitération, l’établissement et la SNCF ont prévu d’organiser une réunion avec les parents. L’interrogation en matière de jeux dangereux réside dans les questions de prévention : comment diffuser l’information sur ces pratiques sans déclencher l’incitation ? La pratique du jeu du foulard (qui consiste à atteindre, par strangulation, un état second) dans les cours de récréation et aux abords des établissements scolaires est longtemps restée taboue, malgré son issue parfois fatale. L’Éducation nationale a attiré l’attention des responsables éducatifs sur ces pratiques, demandant que ces conduites à risques fassent l’objet de prévention, sans surexposition, sans moralisation. Le but est d’appréhender les motivations des adolescents tout en ouvrant les yeux des parents.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Toujours ce besoin de repousser les limites.

Le foulard, je ne le connais que trop bien, les jeux de bravoure avec les trains, je les découvre, mais "La fureur de vivre", c'est bien des jeunes en quête de sensations fortes qui projettent leur voiture l'une face à l'autre et le premier qui dévie est une poule mouillée.

C'est effrayant mais je crois hélas que c'est vraiment l'âge con...et comment leur faire comprendre que quand on est mort, c'est game over, qu'il n'y a pas de deuxième vie ni de sauvegarde...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est effrayant mais je crois hélas que c'est vraiment l'âge con...et comment leur faire comprendre que quand on est mort, c'est game over, qu'il n'y a pas de deuxième vie ni de sauvegarde...

Ca, je pense que n'importe quel être humain est capable de le comprendre. Ce qui serait certainement plus utile, c'est de leur faire aimer la vie, leur donner un but, une motivation. Quelque chose qui éviterait la réaction "oh bah si je meurs, tant pis".

Gom

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Mais qui n'a jamais eu un tel comportement d'ado? Même si je ne cherche pas à les excuser, comme le dit audrey, quand c'est game " over " et bien c'est fini.

je ne peux juger, j'ai eu ma période " tête brûlée " ( ski free ride, parachutisme, alpinisme, escalade ect ), en plus dans le millieux de la montagne et de la glisse il y a de quoi " s'adrénaliner " en permanence.

Pour s'en sortir il y a que deux moyens, se faire vraiment peur et tomber sur une personne avec qui tu fonde une famille ( et qui te calme ) ou tu continu et c'est la grande faucheuse qui te récupère un jour ou l'autre.

Combien de copains sont partis trop vite car ils avaient choisis de vivre " leur fun " jusqu'au bout?

Et pourtant ils avaient tous pour eux.

Certes on ne vis pas tous en montagne, pourquoi certains gamins s'adonnent à ces jeux dangereux, la recherche d'adrénaline?

les encadrer dans une activité " sport" serait ausssi un bon moyen de canaliser cette fougue.

A plus.

Modifié par Rail cassé
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Mais qui n'a jamais eu un tel comportement d'ado? Même si je ne cherche pas à les excuser, comme le dit audrey, quand c'est game " over " et bien c'est fini.

je ne peux juger, j'ai eu ma période " tête brûlée " ( ski free ride, parachutisme, alpinisme, escalade ect ), en plus dans le millieux de la montagne et de la glisse il y a de quoi " s'adrénaliner " en permanence.

Pour s'en sortir il y a que deux moyens, se faire vraiment peur et tomber sur une personne avec qui tu fonde une famille ( et qui te calme ) ou tu continu et c'est la grande faucheuse qui te récupère un jour ou l'autre.

Combien de copains sont partis trop vite car ils avaient choisis de vivre " leur fun " jusqu'au bout?

Et pourtant ils avaient tous pour eux.

Certes on ne vis pas tous en montagne, pourquoi certains gamins s'adonnent à ces jeux dangereux, la recherche d'adrénaline?

les encadrer dans une activité " sport" serait ausssi un bon moyen de canaliser cette fougue.

A plus.

Les jeux d'ado en banlieue, "de mon temps"?

Boire jusqu'au coma, jouer à la grenouille (variante du foulard), traverser les nationales, essayer les drogues qu'on propose, sniffer des solvants. La vie est éternelle et de toutes façons on ne craint rien, on est jeunes.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Les jeux d'ado en banlieue, "de mon temps"?

Boire jusqu'au coma, jouer à la grenouille (variante du foulard), traverser les nationales, essayer les drogues qu'on propose, sniffer des solvants. La vie est éternelle et de toutes façons on ne craint rien, on est jeunes.

Tu as grandement raison, c'est bien triste. Mais il n'y a pas qu'en banlieu, chez nous aussi c'est les mêmes mots, à une variante près tu n'a pas que ça à faire.

Je préfère voir des jeunes se chooter à l'adrélanine qu'à la boisson ou aux drogues. Quoique dans certains millieux " branchés " de la montagne??????????????????

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Étant donné que cela s'est produit sur la ligne où je roule quotidiennement, je crois qu'il va falloir redoubler d'attention.

Je n'aime pas juger mais je pense juste qu'il y tellement de façons de mourir que trouve inutile d'en allonger la liste...

Modifié par Pepe
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Mais qui n'a jamais eu un tel comportement d'ado?

Je n'ai jamais ressenti le besoin de me comporter de facon "dangeureuse" pour moi.

Combien de copains sont partis trop vite car ils avaient choisis de vivre " leur fun " jusqu'au bout? Et pourtant ils avaient tous pour eux.

Un de mes amis d'enfance est mort en conduisant la Mercedes de son oncle à 120km/h sur une route Lozérienne... Pourquoi? Pourquoi se comporter d'une telle facon quand un a une telle voiture entre les mains?

Certes on ne vis pas tous en montagne, pourquoi certains gamins s'adonnent à ces jeux dangereux, la recherche d'adrénaline?

Pourquoi? Lors de mon dernier tour de garde de pompier volontaire (c'était y'a une semaine), je suis intervenu pour un jeune de 18 ans qui s'amusait, avec ses amis, à sniffer de l'eau de Javel. C'est un detergent, ca brule. Il a sombré dans le coma; aux derniéres nouvelles, il s'en est sorti mais gardera des séquelles.

Je pourrais en dire long sur les jeunes qui recherchent des sensations fortes, surtout quand ca finit mal. Que ce soit quand j'étais pompier volontaire en Lozére, à Alès ou maintenant à Tours, j'en ai vu des jeunes de mon âge partir sur des brancards, voire le stade suivant après avoir fait le con.

Sauter par dessus un barbecue, vouloir faire les samouraîs, rouler sur une seule roue en scooter... Y'a aussi le jeu de la canette bien sur. Celui du foulard. Ou alors, mettre un maximum d'apéricubes dans sa bouche, comme un annimateuir radio de NRJ a fait en direct y'a pas longtemps. Ou un maximum de tee-shirts sur soi.

Y'a un blog de défis dangereux, stupides, crétins qui a été crée. Le but: donner des idées à l'auteur du blog pour qu'il les réalise en étant filmé et après, il est content de lui. Mettrons nous sa vidéo quand il aura "raté son coup"? Frimera t'il toujours autant aprés?

Pour en revenir au cas de ces 6 jeunes filles, pauvres d'elles mais qu'est ce qui leur a pris! Ce n'est pas le seul cas. Y'a quelques temps, un cas similaire était réguliérement signalé vers Tours.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je n'ai jamais ressenti le besoin de me comporter de facon "dangeureuse" pour moi.

Un de mes amis d'enfance est mort en conduisant la Mercedes de son oncle à 120km/h sur une route Lozérienne... Pourquoi? Pourquoi se comporter d'une telle facon quand un a une telle voiture entre les mains?

Pourquoi? Lors de mon dernier tour de garde de pompier volontaire (c'était y'a une semaine), je suis intervenu pour un jeune de 18 ans qui s'amusait, avec ses amis, à sniffer de l'eau de Javel. C'est un detergent, ca brule. Il a sombré dans le coma; aux derniéres nouvelles, il s'en est sorti mais gardera des séquelles.

Je pourrais en dire long sur les jeunes qui recherchent des sensations fortes, surtout quand ca finit mal. Que ce soit quand j'étais pompier volontaire en Lozére, à Alès ou maintenant à Tours, j'en ai vu des jeunes de mon âge partir sur des brancards, voire le stade suivant après avoir fait le con.

Sauter par dessus un barbecue, vouloir faire les samouraîs, rouler sur une seule roue en scooter... Y'a aussi le jeu de la canette bien sur. Celui du foulard. Ou alors, mettre un maximum d'apéricubes dans sa bouche, comme un annimateuir radio de NRJ a fait en direct y'a pas longtemps. Ou un maximum de tee-shirts sur soi.

Y'a un blog de défis dangereux, stupides, crétins qui a été crée. Le but: donner des idées à l'auteur du blog pour qu'il les réalise en étant filmé et après, il est content de lui. Mettrons nous sa vidéo quand il aura "raté son coup"? Frimera t'il toujours autant aprés?

Pour en revenir au cas de ces 6 jeunes filles, pauvres d'elles mais qu'est ce qui leur a pris! Ce n'est pas le seul cas. Y'a quelques temps, un cas similaire était réguliérement signalé vers Tours.

Salut asct-tr, ne crois pas que je cautionne ce genre de comportements, c'est triste de jouer à ces jeux d'une grande stupidité.

J'ai été aussi secouriste et je comprend ce que tu ressent dans ta deuxième vie. lotrela

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salut asct-tr, ne crois pas que je cautionne ce genre de comportements, c'est triste de jouer à ces jeux d'une grande stupidité.

J'ai été aussi secouriste et je comprend ce que tu ressent dans ta deuxième vie. lotrela

Salut lolo ,effectivement , les conneries en étant gosse , on en a tous fait .Moi , je les recherchais et j'avais de l'imagination mais à ce point .......jouer avec sa vie me parait extrémement grave !

Je faisais fumer les crapeaux , j'ai piqué du vin blanc au curé que je revendais aux petits pépés du quartier , je faisais mes grosses commissions dans les godillos du diacre qui nous encadrait en camp catho .bref , au moins c'était rigolo mais jouer avec sa vir me dépasse........... lotrela

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salut lolo ,effectivement , les conneries en étant gosse , on en a tous fait .Moi , je les recherchais et j'avais de l'imagination mais à ce point .......jouer avec sa vie me parait extrémement grave !

Je faisais fumer les crapeaux , j'ai piqué du vin blanc au curé que je revendais aux petits pépés du quartier , je faisais mes grosses commissions dans les godillos du diacre qui nous encadrait en camp catho .bref , au moins c'était rigolo mais jouer avec sa vir me dépasse........... lotrela

salut Marc, es une histoire d'éducation? faut t'il faire de la prévention? au risque de donner l'idée à ceux qui n'y avaient jamais pensé.

Que pouvons nous faire face à ces paris stupides? Couper les jeunes du monde virtuel dans lequel ils se réfugient ou vivent?

J'ai deux préados à la maison, de la prévention on en fait, mais une fois le dos tourné, que font t'ils? même si ils ont notre confiance, quand est t'ils quand ils sont en groupe?

Les faire à parler c'est déjà ça de gagner, mais bon, quand la connerie est plus grosse que la dernière, le disent t'ils?

Toutes ces intérogations ne sont t'elles pas le fait d'être déjà des parents " responsables "?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

salut Marc, es une histoire d'éducation? faut t'il faire de la prévention? au risque de donner l'idée à ceux qui n'y avaient jamais pensé.

Que pouvons nous faire face à ces paris stupides? Couper les jeunes du monde virtuel dans lequel ils se réfugient ou vivent?

J'ai deux préados à la maison, de la prévention on en fait, mais une fois le dos tourné, que font t'ils? même si ils ont notre confiance, quand est t'ils quand ils sont en groupe?

Les faire à parler c'est déjà ça de gagner, mais bon, quand la connerie est plus grosse que la dernière, le disent t'ils?

Toutes ces intérogations ne sont t'elles pas le fait d'être déjà des parents " responsables "?

En gros, on en a tous fait des conneries, ça a été une étape de notre adolescence....et c'est formateur si on peut dire lotrela (enfin pas toujours)

Modifié par krisamv
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je suis en train de me dire que j'ai eu beaucoup de chances avec mes deux filles qui on atteint l'âge de jeunes adultes sans incident marquant... du moins sans incident connu ... Elles n'ont pas été particulièrement protégées, ni tenues à l'écart de la vie ou des autres... pendant plus de 10 ans elles ont voyagé seules du domicile de leur mère au mien...

Certains jeunes dépassent les limites, le plus grand nombre non... Une fois que c'est fait, et que ce n'est pas irréparable, que faut il faire... sévir ? Il faut peut être repenser à ce que nous étions et ce qui a pu nous dissuader de tenter certaines expériences.

Je crains qu'il n'y ait pas de recette infaillible pour éviter ces comportements dangereux.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je suis en train de me dire que j'ai eu beaucoup de chances avec mes deux filles qui on atteint l'âge de jeunes adultes sans incident marquant... du moins sans incident connu ... Elles n'ont pas été particulièrement protégées, ni tenues à l'écart de la vie ou des autres... pendant plus de 10 ans elles ont voyagé seules du domicile de leur mère au mien...

Certains jeunes dépassent les limites, le plus grand nombre non... Une fois que c'est fait, et que ce n'est pas irréparable, que faut il faire... sévir ? Il faut peut être repenser à ce que nous étions et ce qui a pu nous dissuader de tenter certaines expériences.

Je crains qu'il n'y ait pas de recette infaillible pour éviter ces comportements dangereux.

lotrela Laisser la jeunesse se faire tout en restant présent et vigilant.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonsoir,

Je ne m'exerce pas; je suis cynique.

Je pense qu'une telle affaire illustre à merveille la sélection naturelle de Darwin. Après tout, au-delà de l'adolescence et de ses affres, il convient quand même de dire des choses sensées. Que penser d'adolsecents qui testent leurs sens en jouant à défier la Mort? Ce sont des imbéciles. A ce titre, reconnaissons, ensemble, le faible prix d'une telle perte. Je me retourne cette vérité: je suis fumeur! Et oui, et je n'en méconnais pas le danger, à ce titre, reconnaissons ensemble que ma perte éventuelle suite au tabagisme est l'illustration parfaite de l'imbécile nature humaine. En résumé il n'y a que l'humanité qui pèse. Nos vies ne sont soumises qu'à la sélection naturelle et c'est très bien ainsi, d'autant plus que cela nous permet de bien rire.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Que penser d'adolsecents qui testent leurs sens en jouant à défier la Mort?

Ce sont des imbéciles.

A ce titre, reconnaissons, ensemble, le faible prix d'une telle perte.

Au vu de tes propos, la tienne ( de perte) semble plus que superflue...... lotrela

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

C 'est vrai on a tous, plus ou moins eu des comportements parfois bizarres.N empeche que, on ne peut pas dire aujourd'hui que les jeunes sont inconscient s du danger.Si dés cet age là ils font de telle choses, je suis pessimiste sur leur capacite a se comporter normalement a l'avenir.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Droit de réponse et réactions:

Au vu de tes propos, la tienne ( de perte) semble plus que superflue...... :blink:

Superflue est un adjectif offrant pléthore de définition conditionnant ma réaction:

1°/ "pas absolument nécessaire" (cela me convient)

2°/ "qui est en trop" (là aussi, considérer ma disparition comme étant une de trop je m'en contente)

3°/ "qui est de trop que l'on cherche à éliminer" (je pense qu'il s'agit de la définition exprimée par l'utilisation ad hoc d'un simley de mécontentement, soit, il faut que je vive avec, cela risque de troubler mon sommeil)

Le rôle d'IMS (Intervenant en Milieu Scolaire) n'aurait-il pas toute sa place dans ce cas là?...

Programmer une IMS dans un cas comme celui-ci me paraît en effet des plus judicieux. Mon expérience en la matière tend à démontrer qu'il est difficile de quantifier l'impact de ces interventions. Mais cela étant je pense que, même si elles ne sont concluantes que pour un faible pourcentage d'élèves, les interventions de ce type doivent impérativement constituer la première réponse de l'entreprise.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...