Aller au contenu
Le Web des Cheminots

La 230 G 353


Messages recommandés

Invité technicentre

Salut tout le monde. En lisant la vie du rail, je me suis posé une question: que devient la 230 G353, dernière bouille SNCF. Elle était tombée de timbre et devait partir pour Gray aux ateliers CFTA pour révision générale mais depuis plus de nouvelles... est-ce que quelqu'un en a des nouvelles? Merci d'avance :blush:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité technicentre

Y a personne d'Epernay dans la maison pour nous donner de ses nouvelles? bigbisous . Mais, enfin, elle serait revenu dans un atelier maison et il ne doit pas être évident de trouver du personnel qui accepte de bosser sur du matériel promis à un tel avenir et avec un aussi grand espoir de série :)okokbigbisous C'est con Epernay, c'est loin de Villeneuve, sinon ça m'aurait bien tenté... Mais je me suis battu pendant 9 ans pour me rapprocher de chez moi et maintenant à 10 minutes de la maison, je ne vais pas m'éloigner même si le plaisir du beau boulot... Bon courage à notre dernière bouille et à son entourage...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité necroshine

Y a personne d'Epernay dans la maison pour nous donner de ses nouvelles? bigbisous . Mais, enfin, elle serait revenu dans un atelier maison et il ne doit pas être évident de trouver du personnel qui accepte de bosser sur du matériel promis à un tel avenir et avec un aussi grand espoir de série :)okokbigbisous C'est con Epernay, c'est loin de Villeneuve, sinon ça m'aurait bien tenté... Mais je me suis battu pendant 9 ans pour me rapprocher de chez moi et maintenant à 10 minutes de la maison, je ne vais pas m'éloigner même si le plaisir du beau boulot... Bon courage à notre dernière bouille et à son entourage...

Tiens va sur le site TFBCO

http://tfbco.free.fr/

En bas de la page d'accueil, tu as un lien pour email, tu tomberas sur un agent de l'atelier d'Epernay.

Son nom est mentionné en bas de la page d'accueil du site : P. Moreaux.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité technicentre

Tiens va sur le site TFBCO

http://tfbco.free.fr/

En bas de la page d'accueil, tu as un lien pour email, tu tomberas sur un agent de l'atelier d'Epernay.

Son nom est mentionné en bas de la page d'accueil du site : P. Moreaux.

Je ne connaisais pas cette association mais je viens de lire et d'apprendre leurs déboires... Merci à RFF et SNCF qui mettent tout en train (sic) pour dégouter les amateurs de train... Je n'ai pas réussi à joindre P.Moreaux mais je pense que la Ten Wheel est entre de bonnes mains lorsque je vois la robe du picasso.
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 semaines plus tard...

Bonjour,

L'histoire est longue et compliquée. Je la tiens d'un titulaire de la machine.

Pour ce qui fut sa dernière saison, la machine avait l'objet d'une révision à Gray par la CFTA. Elle marchait très mal. Les injecteurs furent échangés en catastrophe avec ceux de la 141 TA de Mulhouse. Un descriptif d'état commun fut rédigé entre la CFTA (locataire pour le train du Trieu) et la SNCF. L'épaisseur des tôles de foyer fut mesurée, ainsi que celle des boudins. Elle arriva à Guingamp avec 2 jours de retard, suite à des problèmes de vaporisation.

Louée par la CFTA elle assura la saison sans aide de la SNCF. Il y eut un mystérieux accident en ligne, une personne des CFTA fut Brûlée par de la vapeur. A la fin de la saison un retour à Gray s'imposait.

Un contrôle de la machine a montré une usure anormale des tôles de foyer. L'APAVE autorisa une réparation par des renforts de tôle faite par une entreprise tierce. Le travail fait il fut refusé par l'APAVE.

Il en découla 2 litiges :

CFTA contre société de soudure

SNCF contre CFTA pour remise en état de la machine.

Personne ne voulant payer, la machine fut rapatriée en morceaux sur Epernay.

Depuis la SNCF dit qu'elle n'a pas de budget pour la remonter. De toutes manières les seuls personnels habilités à la conduite vapeur sont en retraite depuis plusieurs années.

Avec la fermeture prévue des ateliers quel sera sa destinée ???

Je ne crois pas qu'il faille compter sur des amateurs, toutes les associations existantes sont saturées.

SIA

Modifié par SIA
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité technicentre

Bonjour,

L'histoire est longue et compliquée. Je la tiens d'un titulaire de la machine.

Pour ce qui fut sa dernière saison, la machine avait l'objet d'une révision à Gray par la CFTA. Elle marchait très mal. Les injecteurs furent échangés en catastrophe avec ceux de la 141 TA de Mulhouse. Un descriptif d'état commun fut rédigé entre la CFTA (locataire pour le train du Trieu) et la SNCF. L'épaisseur des tôles de foyer fut mesurée, ainsi que celle des boudins. Elle arriva à Guingamp avec 2 jours de retard, suite à des problèmes de vaporisation.

Louée par la CFTA elle assura la saison sans aide de la SNCF. Il y eut un mystérieux accident en ligne, une personne des CFTA fut Brûlée par de la vapeur. A la fin de la saison un retour à Gray s'imposait.

Un contrôle de la machine a montré une usure anormale des tôles de foyer. L'APAVE autorisa une réparation par des renforts de tôle faite par une entreprise tierce. Le travail fait il fut refusé par l'APAVE.

Il en découla 2 litiges :

CFTA contre société de soudure

SNCF contre CFTA pour remise en état de la machine.

Personne ne voulant payer, la machine fut rapatriée en morceaux sur Epernay.

Depuis la SNCF dit qu'elle n'a pas de budget pour la remonter. De toutes manières les seuls personnels habilités à la conduite vapeur sont en retraite depuis plusieurs années.

Avec la fermeture prévue des ateliers quel sera sa destinée ???

Je ne crois pas qu'il faille compter sur des amateurs, toutes les associations existantes sont saturées.

SIA

Une habilitation chauffe vapeur, ça se repasse encore. Pour la conduite, c'est encore plus simple puisque le groupe des conducteurs d'essais est habilitéà conduire n'importe quoi pourvu que cela roule sur des rails. Par contre, si il y a contentieux avec l'apave, là c'est fini, à moins de refaire les travaux nécessaires... Si en plus, il y a procédure entre CFTA, prestataire de service et SNCF, là, c'est pire que désespèré... koiquesse A moins que la "socièté du train exposition" ne souhaite complèter le "Nostalgie Orient Express" qui y gagnerait en couleur :blush:lotrela:( Et là, je signe tout de suite et je reprends du service, même pour Fontainebleaux... Avis à la population qui comprendra... Modifié par technicentre
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 1 mois plus tard...

Il fut un temps dit qu'elle avait été rachetée par un particulier mais cette information ne m'a jamais été confirmée. Moi j'aimerais qu'une association comme l'AJECTA à Longueville la prenne en charge car eux sont de vrais amoureux de la vapeur et de la conservation du patrimoine ferroviaire.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonsoir

je suis de l'ajecta et je suis sur que nous serions heureux de l'accueillir mais la sncf ne veut pas la laisser partir donc pour le moment elle pourrie dans les ateliers d'epernay car la chaudière est morte il faut la changer et de plus il manque plein de pièces donc difficile de la revoir un jour sauf en pot de fleur sur une place ou un grand rond-point

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 3 semaines plus tard...

bonjour,

je suis au courant que la sncf voudrais remettre la 230 G 353 mais il y a un seul petit problème la sncf n'a plus de mécanicien vapeur car j'ai fais le dernier départ en retraite du mécanicien de la 230 G le 30 juin dernier et de plus il manque plein de pièce de la machine et la chaudière est morte il faut la changer

de plus la machine est dans un service sncf qui est gérer par des incompétents notoire à par le train capital qui a couté plein de pognon alors que la machine attendait ça nouvelle chaudière

pour le moment la machine est baser à EPERNAY mais comme personne ne la connais mieux que l'ancienne équipe ainsi que son ancien dépôt qui était la villette qui doit partir dans quelque jours sous les coup de pelteuse donc je pense que maintenant tout est fini pour elle sauf si la sncf la donne a une association comme l'ajecta qui souhaiterais la récupèrer et la refaire rouler de plus le mécano de la machine est parti a l'ajecta donc un grand bonheur pour lui que de la revoir a l'ajecta

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité necroshine

je pense savoir de qui tu parles comme mecano,

un vrai passionné,

une mine de connaissance....

Il manquera a la SNCF....

En plus avec son nom de famille, comment ne pouvait il pas rentrer a la SNCF... :blink:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

je pense savoir de qui tu parles comme mecano,

un vrai passionné,

une mine de connaissance....

Il manquera a la SNCF....

En plus avec son nom de famille, comment ne pouvait il pas rentrer a la SNCF... mdrmdr

bonjour,

c'etait un mecano qui etait carré dans sa facon de travailler, malgré quelques bricolage qui nou faisait rigoler.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

je pense savoir de qui tu parles comme mecano,

un vrai passionné,

une mine de connaissance....

Il manquera a la SNCF....

En plus avec son nom de famille, comment ne pouvait il pas rentrer a la SNCF... bigbisous

?

Ah ca y est, il part en retraite

Dire que j'avais bien connu les 2 ensembles

Sinon, il me semblait que la cabane en plexi ondulé au niveau de l'ex voie 1 de Paris-Est était prévu pour la mettre dedans

Par contre, vous m'apprenez la démolition de PLV, ont-ils résolu la dépollution du site

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

pour PLV

ils vont démolir le dépôt et déplacer les voies lente comme ça il garde la partie ou était le dépôt et la partie ou sont les voie lente seront vendu a la ville de paris

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

pour PLV

ils vont démolir le dépôt et déplacer les voies lente comme ça il garde la partie ou était le dépôt et la partie ou sont les voie lente seront vendu a la ville de paris

C'est un bien vieux projet , le petit vieux qui habite au dessus à donc gagner ( pour ne pas dire son nom)

Le site de Pajol va donc être raser et la construction d'un centre commercial, de logement et d'une école va pouvoir se faire

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 5 mois plus tard...

Bonjour!!

ben justement, la cabine est toujours dehors, et il était question de nomé un chez de projet pour la remonte de la zezette...

moi qui suit aux ateliers d'epernay.... je la vois tous les jours...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité technicentre

Bonjour!!

ben justement, la cabine est toujours dehors, et il était question de nomé un chez de projet pour la remonte de la zezette...

moi qui suit aux ateliers d'epernay.... je la vois tous les jours...

Attendez encore un petit peu... J'ai lancé une idée qui pourrait bien se réaliser du côté de STE... Soit du côté de la 230 soit du côté de la K8... Mais il y a l'histoire de ce contentieux avec les CFTA et du départ en retraite du dernier vaporiste... Mais avec de l'argent... Et Guillaume y tient à son joujou...
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 années plus tard...

Bonjour,

Ce sujet a été abandonné il y a 2 ans. Mon grand père a été pendant longtemps le chef mécanicien de la "zézette" (il s'appelait Roger Chevrier)... Et c'est par hasard que je tombe sur votre sujet.

J'avoue que le fait de savoir qu'elle est en pièce détachées est un déchirement.

Savez vous ce qu'il en est ?

Bien cordialement

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Comme dit p^lus haut, il faut attendre le départ en retraite de la personne qui a été nommée à la tête d'un certain service parce qu'il est arrivé premier à un concours de circonstance... Comme il vient de se prendre une belle remontée de bretelle de la part de la DRAC de Limoges pour la Z4909 il va peut être agir avant qu'il en soit de même pour la 230 G (toujours en pièce détachée à Epernay) ou alors il précipite son départ en retraite et on croise les doigts pour que son (ou sa ) successeur soit d'une meilleure écoute en ce qui concerne la gestion du patrimoine de l'entreprise.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

je pense savoir de qui tu parles comme mecano,

un vrai passionné,

une mine de connaissance....

Il manquera a la SNCF....

En plus avec son nom de famille, comment ne pouvait il pas rentrer a la SNCF...

Tu parles de M. W...... de Vaires ?

Modifié par Rigolo
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

dans la revue Ferrovissime de juillet aout, il y a un article sur un de ses anciens chauffeurs.

j'ai en mémoire qu'à une certaine époque, le tender 17 D 116 était une vraie passoire, et sa tenue de voie (surtout tender en avant !) était problématique.

un projet de récupérer le tender de la 140 C 22 (qui était à ce moment un monument peint en jaune, affublée de papillons !!!) avait été évoqué

comme me disait M. Bourasseau, un de ses anciens titulaires : "là dessus, chaque mètre cube d'eau est précieux !"

il y a eu des 230 G au réseau Ouest, munies de tenders 18 B à bogies. elles étaient alors renumérotées 3-230 K

ce serait historiquement réaliste, et un tender avec 18000 litres d'eau, ce serait un plus, sans compter la plus grande stabilité lors des circulations tender en avant...

Modifié par TRAM21
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité technicentre

Je reprends les quelques infos reçues sur la "chieuvre" et vous en fait part...

La 230 G 353 a tourné plusieurs étés sur le Trieux...

Problème, la dernière fois, il y a eu un cincdent de structure de foyer (entretoise de foyer cassée, si je me rappelle bien mais suis pas du tout spécaliste) très important, obligeant l'arrêt pur et simple de la campagne... Véolia transport (ou CFTA, je ne me rappelle comment ils s'appelaient à l'époque) a dit que la machine était arrivée cassée, la SNCF a soutenu qu'elle était entière et en bon état... Bref, il y a eu déjà écharpage là dessus... Puis, la machine fut dirigée sur Gray pour y être déshabillée puisque l'épreuve décennale avait sonné... Le dernier vaporiste de France, le chef d'équipe de Gray a accepté de faire du rab pour la refaire... Mais la procédure en cours a tout retardé... Un an est passé et la K8 est elle aussi tombée en panne et expèdiée à Gray, elle aussi à chute de timbre ou tout comme... La K8 étant moins abimée, c'est elle qui est passée devant, la "chieuvre" attendant dans la cour...

La partie vapeur de la K8 a été remise en état et le chef d'équipe a pris sa retraite... La 230, elle, en fin de compte, fut expédiée en morceaux sur Epernay en attente de quelque chose... Quoi? personne ne sait... Elle y est encore surement...

Là dessus, naviguant dans les parages de l'Orient Express professionnellement parlant, j'ai suggré qu'avoir une telle rame sans bouille, ça n'avait pas beaucoup de charme... Le patron de STE m'a alors demandé ce que je suggérais...

La chieuvre, pour moi, est en mavaise passe et ne présente comme intérèt que sa simplicité et son passé de dernière bouille SNCF...

J'ai proposé d'aller voir du côté de Mulhouse pou révaluer si il n'y aurait pas une loc simpel expension en meilleur état (les vieux, ils savaient bosser et je paris une tournée de cachouettes qu'il y a pas mal de tubes bouchés encore proprement qui, après retimbrage, pourraient revoir passer des gaz chauds- rappelez-vous de la Crampton de 1844, garée froide en gare de l'est pendant plusieurs décennies qui reprit du service si longtemps... Ce n'est pas la seule à être en bon état, à mon avis...

Là dessus, je n'ai jamais eu de réponse aussi bien favorable que défavorable...

La chieuvre, elle, pourquoi ne pas la remonter statique pour la cité du train? Elle a bien mérité sa place, non?

La cul de bateau, par exemplen plutôt que d'être planquée derrière un décor en polystyrène derrière le chasse neige d'Aurillac pourrait faire l'affaire... Simple, facile de chauffe d'après mon beau dab et tender, ce qui simplifierait les questions de retournements...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

A prendre peut être avec des pincettes , mais un membre du CA d'une association vapeur en VN au nord de Paris avait fait une demande pour avoir cette machine et la remettre en service , la direction de la SNCF à pris contact auprès du directeur de Mulhouse , celui ci aurait répondu qu'il LA voulait pour le musée , l'affaire en est resté là.

Peut être que la 352 roulera avant la 353 au train ou vont les choses.

Modifié par 130hsp
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

A prendre peut être avec des pincettes , mais un membre du CA d'une association vapeur en VN au nord de Paris avait fait une demande pour avoir cette machine et la remettre en service , la direction de la SNCF à pris contact auprès du directeur de Mulhouse , celui ci aurait répondu qu'il LA voulait pour le musée , l'affaire en est resté là.

il y a d'autres bécanes à négocier, comme celles qui sont à St Fargeau...

Peut être que la 352 roulera avant la 353 au train ou vont les choses.

c'est plus que probable !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...

L'extension "AdBlock" anti-pub... on en parle ?

Vous avez installé un outil pour bloquer la publicité sur internet...hors c'est la publicité qui permet à cheminots.net d'exister et de vous permettre d'avoir la meilleure expérience utilisateur possible.

Alors pourquoi ne pas désactiver votre bloqueur de pub pour ce site et ainsi participer à sa pérennité ?

Si vous ne souhaitez pas désactiver Adblock, vous pouvez quand même accéder au site,
et on vous souhaite une bonne visite !

 

Comment désactiver Adblock pour cheminots.net ?

Repérez l'icône Adblock sur votre navigateur internet (Mozilla Firefox, Google Chrome etc.). 
Généralement elle se situe à droite de la barre d'adresse, ou tout en bas à droite de la fenêtre.
adblock.png.b5362a440eebda16ea382664cb9b629f.png

Cliquez sur l'icône puis.. (en fonction du navigateur) :

Mozilla Firefox 
Cliquez sur « Désactiver partout ».

Google Chrome et autres 
Cliquez sur « Ne rien bloquer sur les pages de ce domaine » ou décochez « Activé pour ce site ».

 

Si je n'arrive pas à désactiver Adblock...

Si vous ne trouvez pas le bouton Adblock ou si vous n'arrivez pas à désactiver Adblock, vous pouvez essayer de désinstaller complètement le logiciel dans les options de votre navigateur web:

Mozilla Firefox 
Cliquez sur Firefox, puis Modules complémentaires. Dans Extensions, désactivez/désinstallez Adblock.

Google Chrome 
Cliquez sur la clé à outil en haut à droite, puis Outils et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

Apple Safari 
Cliquez Safari, puis Préférences et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

 

FREEBOX
Se connecter à l’interface de gestion mafreebox.freebox.fr puis « Connexion Internet > Configuration > Blocage de la publicité »
Désactiver l’option et cliquer sur Modifier.

Antivirus
Certains antivirus bloquent les bannières, essayez en le désactivant. Si c'est lui qui bloque les pubs, vous pouvez désactiver cette fonctionnalité, ou mettre le site cheminots.net en liste blanche.