Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Modif RH0077 pour les agents TER


Messages recommandés

Bonsoir à toutes et à tous,

j'ai trouvé ça sur le site des échos aujourd'hui et je trouve surprenant que cela ne soit repris nulle part ailleurs (presse ou entreprise).

http://www.lesechos.fr/info/transport/0203...s-cheminots.htm

TER : la SNCF prête à revoir le temps de travail des cheminots

Les 25.000 cheminots affectés aux TER pourraient voir leur réglementation du travail évoluer avec l'ouverture à la concurrence. C'est en tout cas le projet de la SNCF, qui veut obtenir une convention collective commune pour tout le secteur.

Sur le même sujet

La libéralisation des TER allemands reste limitée

Des TER aux couleurs de Veolia ou de Deutsche Bahn ? Ce qui est encore pour le moment un scénario de science-fiction devrait prendre corps dans les années qui viennent. Depuis le 3 décembre dernier et l'entrée en vigueur du règlement européen OSP, il est ainsi possible pour les régions françaises de mettre la SNCF en concurrence pour le transport ferroviaire régional. Possibilité encore théorique, puisque les conditions concrètes d'une telle libéralisation font encore l'objet d'une négociation entre élus et opérateurs de transport dans le cadre du « comité Grignon ». Mais cela n'empêche pas la compagnie ferroviaire d'anticiper et de se préparer au changement d'ère. Elle a d'ailleurs informé de ses intentions le ministère des Transports.

Son principal souci : le volet social. « Il faut que les conditions sociales soient harmonisées entre la SNCF et les autres opérateurs pour que la compétition soit équitable », a coutume de répéter depuis plusieurs mois Guillaume Pepy, son président. Pour cela, le groupe public est prêt à revoir, selon nos informations, la réglementation du travail des cheminots des TER, et notamment tout ce qui concerne l'organisation et l'aménagement du temps de travail. « Nous souhaitons qu'une négociation collective s'engage, et qu'elle débouche sur un accord s'appliquant à tous les acteurs du secteur du transport régional », détaille Jean-Pierre Farandou, directeur général chargé de la branche proximités. Une petite révolution à l'échelle de l'entreprise, qui toucherait les 25.000 cheminots (sur un total de 156.000) travaillant dans le transport régional.

Statut préservé

Il ne serait pas envisagé ici de remettre en question le statut du cheminot et les deux caractéristiques qui lui sont attachées, la sécurité de l'emploi et le régime de retraite. « Le statut n'est pas un obstacle pour réaliser un service public de qualité pour un coût raisonnable », poursuit le dirigeant. En revanche, les règles d'utilisation du personnel pourraient être revues, et notamment le RH0077, sorte de Tables de la Loi à la SNCF, où sont définis le nombre de jours de congé, les amplitudes horaires journalières, etc. « Nous serons attentifs à ce que cette convention collective soit équilibrée et ne conduise pas à du dumping social », prévient Jean-Pierre Farandou.

En clair, le groupe public veut se mettre autour d'une table avec ses concurrents (Veolia, Deutsche Bahn, etc.) et les syndicats pour mettre au point un texte aux ambitions supérieures aux minima du droit du travail, mais qui sera forcément en retrait par rapport à ce qui se fait actuellement à la SNCF. Ce cadre remplacera la réglementation actuelle (le RH0077) pour les salariés, qui ne seront plus nécessairement rattachés à l'établissement public. « Si la SNCF venait à perdre une ligne, nous défendons l'idée que les cheminots doivent être attachés à leurs lignes ou activités, et qu'ils doivent continuer de travailler pour le nouvel opérateur », explique ainsi Guillaume Pepy dans un journal interne que « Les Echos » ont pu consulter.

Pourquoi un telle stratégie ? « Nous avons été instruits de ce qui s'est passé dans le fret, où les règles du jeu étaient inéquitables », rappelle Jean-Pierre Farandou. Un audit interne réalisé au printemps dernier concluait ainsi à une différence de coûts de 30 % entre Fret SNCF et les opérateurs privés. Un écart dû à 60 % aux différences de productivité (moindre polyvalence des agents SNCF, salaires de 15 % à 30 % supérieurs, 15 % de jours travaillés en moins…). Toutes choses que la SNCF veut éviter dans la compétition qui s'annonce. « Nous sommes conscients que c'est un sujet délicat. Mais la négociation d'une convention collective est le meilleur moyen de défendre l'intérêt des cheminots », assure Jean-Pierre Farandou.

Pas sûr que cela suffise à amadouer les syndicats. A l'automne 2008, l'établissement public avait tenté d'assouplir la réglementation du travail de 920 conducteurs volontaires, avant de reculer devant la menace d'une grève. Certains groupes privés pourraient également voir ces propositions d'un mauvais oeil. « S'il s'agit de négocier une convention de trop haut niveau qui empêche la concurrence d'être rentable, ça ne va pas aller », juge un proche du dossier. Le gouvernement devrait se pencher sur la question à la fin du printemps, après la remise courant avril du rapport du comité Grignon.

RENAUD HONORE, Les Echos

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Monsieur Le Baron

Monsieur Le Baron attirera l'attention sur ce sujet, des agents des trains de banlieues (qui se croient à l'abri de tout jusqu'en 2039, à croire sur parole des députés godillots de la Vème), que ce n'est peut-être pas tout à fait un hasard si Maître Pépy veut rebaptiser "Transilien", en "TER IDF"...

Monsieur Le Baron a comme l'impression que sous peu, que parmi ceux ceux qui crachaient sur les MA100, il y'en a qui vont aller toquer discrétement à la porte des triages et des faisceaux relais... Le plus pourri n'est pas forcement celui qu'on croit.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

En clair, le groupe public veut se mettre autour d'une table avec ses concurrents (Veolia, Deutsche Bahn, etc.) et les syndicats pour mettre au point un texte aux ambitions supérieures aux minima du droit du travail, mais qui sera forcément en retrait par rapport à ce qui se fait actuellement à la SNCF. Ce cadre remplacera la réglementation actuelle (le RH0077) pour les salariés, qui ne seront plus nécessairement rattachés à l'établissement public.

d'où sort ce présupposé ? il n'y a aucune raison objective à ça

« Si la SNCF venait à perdre une ligne, nous défendons l'idée que les cheminots doivent être attachés à leurs lignes ou activités, et qu'ils doivent continuer de travailler pour le nouvel opérateur », explique ainsi Guillaume Pepy dans un journal interne que « Les Echos » ont pu consulter.

on ne dit même pas merci Pépy. C'est le fond de l'abîme. Je ne sais pas s'il y a jamais eu un président de la SNCF qui aie lâché ses salariés à ce point. Bravo ! koiquesse:blush:

Un audit interne réalisé au printemps dernier concluait ainsi à une différence de coûts de 30 % entre Fret SNCF et les opérateurs privés. Un écart dû à 60 % aux différences de productivité (moindre polyvalence des agents SNCF, salaires de 15 % à 30 % supérieurs, 15 % de jours travaillés en moins…). Toutes choses que la SNCF veut éviter dans la compétition qui s'annonce.

des chiffres, des vrais, des salaires dans d'autres EF, des calculs réels de productivité !

Et puis M Farandou, à qui la faute si les conducteurs ont perdu de leur polyvalence TGV-Fret-TER-voyageurs ??? à moins que pour vous, la polyvalence soit entre la conduite des trains et la vidange des chiottes ??

S'il s'agit de négocier une convention de trop haut niveau qui empêche la concurrence d'être rentable, ça ne va pas aller », juge un proche du dossier.

ben voilà !!!!! tout est dit

RENAUD HONORE ... qui se déshonore de ne même pas s'être donné la peine d'examiner les arguments contre

Modifié par 5121
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Maître Pépy veut rebaptiser "Transilien", en "TER IDF"...

bien vu Baron ! La banlieue parisienne étant un des gros morceaux de la SNCF, on peut dire qu'avant très peu, il ne restera vraiment rien de la boutique.

J'en suis à l'étape où je me demande comment on fera plus tard pour ne pas laisser ces exactions impunies ..... koiquesse

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité necroshine

Ce texte a été posté hier sur un autre fil,

mais je rejoins les avis sur le fait qu'obligatoirement il faut dézinguer le RH0077...

Pourquoi ne pourrait il pas etre l'exemple a suivre tout operateur confondu ???

Pourquoi ne pas rassembler toutes les EF sur une meme caisse de retraite et securité sociale ?

Ah oui cela couterait trop cher !!! j'oubliais...

Mais la mobilité d'une entreprise a une autre serait grandement facilité, non ?

Ce n'est pas le voeu de notre President Pépy ?

En tout cas, pire qu'aujourd'hui, les salariés sont des numeros, de simples pions sur un echiquier...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Monsieur Le Baron

Pourquoi ne pourrait il pas etre l'exemple a suivre tout operateur confondu ???

Pourquoi ne pas rassembler toutes les EF sur une meme caisse de retraite et securité sociale ?

Ah oui cela couterait trop cher !!! j'oubliais...

Monsieur Le Baron répond non, la bonne réponse est "parceque çà s'appelerait 1936 : création de la SNCF".

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité necroshine

Monsieur Le Baron répond non, la bonne réponse est "parceque çà s'appelerait 1936 : création de la SNCF".

Il y a pourtant diverses caisses aujourd'hui ou les entreprises cotisent le BTP par exemple....

Et puis cela recréerai une trop grande solidarité entre les salariés des diverses EF....

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Véolia et consors de la concurance n'ont cas se mettre au niveau du RH 077, et là, la concurance ne sera pas non plus faussée. !

Après l'exercice de style mené au fret ces dernières années, et hop, on relante avec le TER.

Collègues cheminots, vous n'avez pas marre de vous faire prendre pour des débiles?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Monsieur Le Baron

Et puis cela recréerai une trop grande solidarité entre les salariés des diverses EF....

Monsieur Le Baron vous invite à aller au bout de votre pensée, soyons ambitieux et décomplexés (comme du côté de l'Elysée : c'est pour çà que çà marche), la (re)création de la SNCF en est l'aboutissant.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité necroshine

On va dire que les négos auront lieux entre grands patrons,

et la base n'aura pas droit de regard, ou, d'apporter son experience du terrain...

Puis on va nous dire que les EF privées Fret, se débrouillent tres bien avec la CCN...

Voir meme avant cette CCN, avec des journées a rallonge....

Combat perdu d'avance ????

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

bonjour

ne sont perdus a l'avance que les combats qui n'ont pas lieu!

c'est sur qu'il vont mettre le max pour tuer la rh0077.

Transilien devanant ter idf ça fait qq années que c'est plus ou moins dans les tuyaux.. ils mettent éjà en place ceux qui participeront a cette trans formation.

Le but final est activité par activité , d'abolir complétenent le rh 0077. Ils y travaillent depuis avant 1985, les modifications de structures de l'entreprise des 'établissements a la direction , la supression des régions, le découpage en activité,ce sont les divisions créees pour arriver a leurs fins.

E t chez les cheminots,combien maintenant ne se sentent plus concernés par ce que fait son voisin , celui d'une autre activité???

Leur table ronde ce sera un marché de duppes..bruxelles y mettra les au-la..au nom de la concurence ou ce sera un accord a minima une régression generale.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

On va dire que les négos auront lieux entre grands patrons,

et la base n'aura pas droit de regard, ou, d'apporter son experience du terrain...

Puis on va nous dire que les EF privées Fret, se débrouillent tres bien avec la CCN...

Voir meme avant cette CCN, avec des journées a rallonge....

Combat perdu d'avance ????

Salut a tous

A mon sens OUI combat perdu d'avance.

Sauf que je ne m'avance pas sur les réactions des collegues du TER! L'exemple de FRET sera passé par la (car pour l'instant la casse n'est qu'à son debut 2010 s'annonce terrible!)

Et je suis convaincu que certains y reflechiront à deux fios pour essayer de sauver leur cul ... intinct de survie légitime dans notre monde individualiste.

@+

rp

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Les EF concurrentes s'aligneront pas sur le RH sncf. Et me dites pas "ils peuvent, ils doivent ..." car c'est pas un problème de pouvoir ou devoir, ils le feront pas, point barre. Sur le rh y'a du fric à se faire et ils vont pas s'en priver.

Donc soit notre rh decend un peu et eux montent un peu par rapport au privé (de manière à obtenir un truc moyen pour tous), soit chacun fait son truc et on compte les points à la fin.

J'ai un peu peur du résultat.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

(...)

Depuis le 3 décembre dernier et l'entrée en vigueur du règlement européen OSP, il est ainsi possible pour les régions françaises de mettre la SNCF en concurrence pour le transport ferroviaire régional. Possibilité encore théorique, puisque les conditions concrètes d'une telle libéralisation font encore l'objet d'une négociation entre élus et opérateurs de transport dans le cadre du « comité Grignon ». Mais cela n'empêche pas la compagnie ferroviaire d'anticiper et de se préparer au changement d'ère. Elle a d'ailleurs informé de ses intentions le ministère des Transports.

(...)

Eh non... ne pas croire tout ce que l'on nous raconte : la LOTI ne le permet pas. Les réponses du gouvernement à l'assemblée nationale l'ont confirmé (voir les sujets de Michael02 sur la veille parlementaire - toujours très intéressants).

NON. Ce n'est pas vrai et pas possible à ce jour.

Cela viendra... mais c'est autre chose.

(Il faudrait peut être en effet fusionner avec l'autre sujet : http://www.cheminots.net/forum/index.php?showtopic=23184 )

Sur le fond : oui il va y avoir du mouvement et le RH077 est dans l'oeil du cyclone mais peut être pas tant que ça parce que quel serait l'intérêt d'aller au combat social quand :

http://www.lesechos.fr/info/transport/0203...ste-limitee.htm

Le marché allemand a été libéralisé dès 1996, à des conditions bien différentes de ce qui se prépare en France. Malgré tout, la concurrence ne représente pas plus de 10 % du marché.

N'oublions pas non plus que la vraie différence entre le Fret et le TER c'est que le deuxième fait des chiffres de croissance (volume, trafics) à un ou deux chiffres depuis presque 10 ans !!!!! Ce n'est pas tout à fait la même chose !

Et enfin, sur la forme :

(...)

on ne dit même pas merci Pépy. C'est le fond de l'abîme. Je ne sais pas s'il y a jamais eu un président de la SNCF qui aie lâché ses salariés à ce point. Bravo ! okokokok

Tu laisseras peut-être les cheminots en juger par eux-mêmes ???

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

En clair, le groupe public veut se mettre autour d'une table avec ses concurrents (Veolia, Deutsche Bahn, etc.) et les syndicats pour mettre au point un texte aux ambitions supérieures aux minima du droit du travail, mais qui sera forcément en retrait par rapport à ce qui se fait actuellement à la SNCF. Ce cadre remplacera la réglementation actuelle (le RH0077) pour les salariés, qui ne seront plus nécessairement rattachés à l'établissement public.

d'où sort ce présupposé ? il n'y a aucune raison objective à ça

Mais si, il y a la mise en oeuvre précipitée de la récente convention collective (inachevée) des opérateurs privés fret : elle est effectivement plus favorable que le code du travail, mais très inférieure au statut sncf.

Modifié par michael02
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité JLChauvin

Eh non... ne pas croire tout ce que l'on nous raconte : la LOTI ne le permet pas. Les réponses du gouvernement à l'assemblée nationale l'ont confirmé (voir les sujets de Michael02 sur la veille parlementaire - toujours très intéressants).

NON. Ce n'est pas vrai et pas possible à ce jour.

Cela viendra... mais c'est autre chose.

(Il faudrait peut être en effet fusionner avec l'autre sujet : http://www.cheminots.net/forum/index.php?showtopic=23184 )

Sur le fond : oui il va y avoir du mouvement et le RH077 est dans l'oeil du cyclone mais peut être pas tant que ça parce que quel serait l'intérêt d'aller au combat social quand :

N'oublions pas non plus que la vraie différence entre le Fret et le TER c'est que le deuxième fait des chiffres de croissance (volume, trafics) à un ou deux chiffres depuis presque 10 ans !!!!! Ce n'est pas tout à fait la même chose !

Et enfin, sur la forme :

Tu laisseras peut-être les cheminots en juger par eux-mêmes ???

Mais bien sûr, et la marmotte...

Les mêmes nous refont EXACTEMENT le même coup à chaque fois, et à chaque fois les mêmes croient encore aux mêmes promesses et mêmes autres garanties... EXACTEMENT les mêmes promesses et garanties déjà bafouées un nombre incommensurable de fois. C'est le cauchemar de la spirale infernale, la vrille à plat comme disent les aviateurs.

Quand a Mr Pepy, il ne fait que terminer en grand ce que ses prédécesseurs ont si bien commencé, en préparant la fermeture définitive. M. Pépy est aux ordres des politiques comme l'était M. Gallois qui nous avait juré la main sur le cœur que la retraite des cheminots était "sauvée pour 30 ans". M. Pépy fait ce qu'on lui dit de faire, mais il faut bien reconnaître qu'il y mets une ardeur et un zèle exceptionnel.

Il vous faut quoi pour ouvrir les yeux, vous retrouver à la porte à pointer au chomage? Ne vous inquiétez pas: çà viens, et bien plus vite que vous croyez. Une fois dehors, il ne vous restera plus que les "petits boulots" si bien décris par Florence Aubenas... Faudra pas dire qu'on ne vous avait pas prévenus!

Dormez braves gens, écoutez les sirènes... elles vous mènent directement sur les récifs, tout en vous jouant une douce musique si soporifique.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Monsieur Le Baron

Monsieur Le Baron fait remarquer à son ami Jean-Louis que (comme tout bon Vieux Con qui se respecte), qu'il radote... Nous expulsons le superflus de la boisson dans l'oeuvre d'un luthier : nul ne peut faire boire un âne qui n'a pas soif.

Modifié par Monsieur Le Baron
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Monsieur Le Baron fait remarquer à son ami Jean-Louis que (comme tout bon Vieux Con) qui se respecte qu'il radote... Nous expulsons le superflus de la boisson dans l'oeuvre d'un luthier : nul ne peut faire boire un âne qui n'a pas soif.

BON EN CLAIR ,on est mal barré (ca je pense qu on est tous d accord ,faudrait vraiment etre aveugle ou sous produit psychotrope pour ne pas en etre conscient )

cela dit a part vos SUPER ANALYSES!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

EN TANT QU ANCIENS DU FERROVIAIRE VOUS PRECONNISEZ QUOI???????????????(MOI PERSO J AI BEAU PRENDRE LE PROBLEME DANS TOUT LES SENS JE VOIS PAS DE SOLUTIONS)

JE SUIS DANS LE FRET ,manifestement changé de filliere ne reglera rien (en tout cas sur le long terme )

demissionné (pfffffff pour quoi faire ?dans le privé j ai peu de chance d obtenir le meme salaire que j ai actuellement a rien a branlé )

alors a part attendre que le bateau coule en prenant le pognon qui reste a prendre je vois pas

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le nivellement des conventions collectives des EF vers le haut ?

Pourquoi pas , mais alors pourquoi vos organisations syndicales ont signé fin 2008 au nom

des EF privées une convention collective plus basse au niveau sociale que votre RH0077 ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le nivellement des conventions collectives des EF vers le haut ?

Pourquoi pas , mais alors pourquoi vos organisations syndicales ont signé fin 2008 au nom

des EF privées une convention collective plus basse au niveau sociale que votre RH0077 ?

la réponse donnée est que la CCN est mieux que rien pascontent , et que les gars sont content d'avoir enfin une convention !! :blink:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

BON EN CLAIR ,on est mal barré (ca je pense qu on est tous d accord ,faudrait vraiment etre aveugle ou sous produit psychotrope pour ne pas en etre conscient )

cela dit a part vos SUPER ANALYSES!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

EN TANT QU ANCIENS DU FERROVIAIRE VOUS PRECONNISEZ QUOI???????????????(MOI PERSO J AI BEAU PRENDRE LE PROBLEME DANS TOUT LES SENS JE VOIS PAS DE SOLUTIONS)

JE SUIS DANS LE FRET ,manifestement changé de filliere ne reglera rien (en tout cas sur le long terme )

demissionné (pfffffff pour quoi faire ?dans le privé j ai peu de chance d obtenir le meme salaire que j ai actuellement a rien a branlé )

alors a part attendre que le bateau coule en prenant le pognon qui reste a prendre je vois pas

et bien moi je le vois comme cela :

si le RH007 bougent se sera pour TOUT le personnel TER SNCF

si le RH0077 reste comme cela ,les autres EF seront moins disant sur les prix ! Et la SNCF pour rester dans les prix engagera la nouvelle fialiale issue de la fusion de KEOLIS et EFFIA

entre autre se qui se fait à FRET SNCF , ECR et EUROPORTE sont moins cher donc on engage VFLI qui lui reste dans les prix

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...