Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Messages recommandés

Un point du Figaro du 30.08.2010 sur l'avancement du projet de LGV de Limoges à Poitiers

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/08/30/97001-20100830FILWWW00620-tgv-limoges-poitiers-un-trace-arrete.php

TGV Limoges-Poitiers: un tracé arrêté

Le tracé du futur tronçon de la ligne à grande vitesse (LGV) Sud-Ouest-Atlantique, reliant Limoges à Poitiers, long de 115 km, a été validé aujourd'hui à Limoges par le comité des financeurs de la ligne ferroviaire (Cofi), a annoncé la préfecture lors d'une conférence de presse. La ligne, qui doit relier les deux capitales régionales à l'horizon 2017, passera sur le territoire de 32 communes des départements de la Haute-Vienne et de la Vienne. Son tracé définitif devrait être validé par le ministre des Transports à la fin de l'année 2010.

Selon les études menées par Réseau ferré de France (RFF), le maître d'oeuvre du projet, la nouvelle voie ferrée aura des conséquences directes sur l'existence d'une cinquantaine de bâtiments, dont une trentaine de maisons d'habitation. La prochaine phase des études, qui doit avoir lieu à l'automne 2010, devrait permettre de diminuer encore les impacts de la ligne, a indiqué RFF lors de cette conférence de presse.

Le tracé devrait être soumis à enquête publique au cours du second semestre 2011, pour un début de travaux en 2013 et une mise en service en 2017. Le coût de cette LGV, qui doit mettre Limoges et Brive respectivement à deux et trois heures de Paris et doit permettre au Limousin l'accès au réseau à grande vitesse, est estimé à 1,6 milliard d'euros. A l'horizon 2020, RFF estime le trafic de cette ligne à 2,5 millions de passagers par an. La coordination d'associations anti-LGV des deux départements, qui luttent depuis le début contre ce projet, doit se réunir à la fin de la semaine. Plusieurs manifestations, réunissant des centaines de personnes, ont déjà été organisées dans les localités traversées par la future ligne.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 1 année plus tard...

Document le plus récent et le plus synthétique sur la LGV Poitiers-Limoges et ses conséquences en matière de trafic sur les différents axes concernés, que je porte à votre connaissance:

http://www.lgvpoitierslimoges.com/upload/agenda/fichiers/prysentationateliers07et09dec11.pdf

Le plus incroyable, et je n'en fais pourtant pas une affaire de principe, c'est que cette étude n'arrive objectivement pas à justifier le choix de l'abandon du TGV Pendulaire, qui offrait les mêmes fonctionnalités temps gagné/coût de réalisation que la LGV PL! (Page 69)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

certes, la mn gagnée coûte un peu moins cher en pendulaire, mais il y en a beaucoup beaucoup moins. Compte-tenu du rôle considérable de l'A20 gratuite, c'est vraiment sur le temps de trajet que le fer pourra regagner de l'influence, et là entre 1h55 et 2h35 pour Limoges, il n'y a pas photo ...

Modifié par 5121
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il faudrait plutôt compter les minutes perdues depuis la non-réalisation du pendulaire: 8 sur un Limoges - Paris direct (2h47 contre 2h55, dixit Thor N.). Le TGV PL ne fait même gagner 25% de trafic en comptant même les futurs (ex?) usagers limousins de la SEA en correspondance en Poitou-Charentes,et seulement 10,9% récupérés à la route.

La part du ferroviaire reste à 37% sur l'O/D POLT, c'est déjà considérable!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 3 semaines plus tard...

Bonjour ,

L'avenir de la ligne sera peut être compromis ?

http://www.lanouvellerepublique.fr/France-Monde/Actualite/Politique/n/Contenus/Articles/2012/07/12/L-abandon-de-projets-de-LGV-inquiete-des-elus-mais-rejouit-les-opposants

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Tellement compromis qu'il ne semble pas y être fait mention, ne serait-ce qu'en tant que projet menacé.

Originiaire de Nouaillé-Maupertuis, commune à 10 km du Sud de Poitiers sur le la ligne TER Poitiers-Limoges, j'en connais qui vont se rejouir de ce coup d'arrêt.

Mais depuis la lente disparition de Bernadette Chirac du paysage politique, qui, à mon avis, a eu une influence considérable pour faire avancer ce projet, je crois que le déclin s'amorce déjà petit un peu.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

opposants aux LGV, ne vous réjouissez pas trop vite. Ce qui sera économisé ne reviendra pas au rail de toutes façons ..... tout le monde y perdra !

En fait, on préfère garder notre gare de ploucs qu'est PAZ. La prétentieuse PMP et sa tour infernale vide nous laissant totalement indifférent. :tongue:

Et rien de bien vertueux que d'engraisser Vinci avec les péages de SEA, la PaLiTo d'essence service public assurant bien le job; 3681 plein hier soir, et le parvis de la gare de Brive à l'avenant, avec 10 minutes de bouchons pour en sortir. :rolleyes:

Modifié par dyonisos
  • J'adore 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité technicentre

Problème, la ligne classique Paris, Limoges, Toulouse n'a pas subi de remise au niveau depuis quasiment les débuts du capitole (mise à part un RVB qui était plus que nécessaire...

De quand datent les installations électriques d'alimentation?...

Sur que le tracé est plus que difficile entre St Sulpice et Montauban et le rectifier reviendrait à un chantier collossal et pharaonique (ce fut fait pour la RN20 puis l'A20, mais ne rêvons pas...).

Déjà, remettre du jus à la ficelle pour permettre de rouler un peu plus avec du matériel plus puissant, ce serait bien...

Ensuite, faire que TOUT les trains grande ligne s'arrêtent à TOUTES les gares et le réclamer ne facilite pas les choses...

Reprendre le système des trains de rabattage confortables qui prennent les clients dans LEUR gare pour les emmener vers des points d'arrêt principaux à définir, mais le principe de Paris, Vierzon, Chateauroux, Limoges, Brives me paraitrait plausible... Puis, des trains sans arrêts, eux, plus rapides qui doubleraient les autres soit dans les gares soit dans des installations prévues pour ça (les triages sont plutôt sous utilisés, non?)... Grosso modo, on réinvente le système Dautry de la banlieue parisienne avec des dessertes entrecroisées de rapides et d'express...

Pour la partie de la montagne, là, par contre, je ne vois que le pendulaire pour continuer à jouer au tobogan, comme du temps du capitole... Mais vu que tout a bien vieilli depuis le délaissement de la ligne, est-ce qu'on saura remettre en état les falaises, surtout que la reprise de certaines parcelles par les agriculteurs ou autres constructeurs mettent en avant de nouveaux mouvements de terrain possibles (cf les incidents et accidents récents su côté de Souillac... Les deux fois, ce fut miraculeux qu'il n'y ait pas de victime mais et la prochaine fois??).

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

J'ai le souvenir que le gain de temps du pendulaire en France n'était pas si exceptionnel en raison du dévers important existant sur les lignes. C'était dans un rapport de l'infra qui donnait les conclusions suite à des essais en 98 ou 99, si je me souviens bien.

Concernant cette ligne, ma foi, j'ai du mal à croire en son avenir, question de rentabilité oblige, évidemment.

Modifié par Gensac
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 semaines plus tard...

Nouveau débat pour la LGV Limoges-Poitiers

La concertation publique concernant le projet de LGV entre Poitiers et Limoges, devra-t-elle être relancée ? Légalement le délai de 5 ans est dépassé depuis janvier dernier.

http://limousin.france3.fr/2012/07/30/nouveau-debat-pour-la-lgv-limoges-poitiers-60775.html

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

opposants aux LGV, ne vous réjouissez pas trop vite. Ce qui sera économisé ne reviendra pas au rail de toutes façons ..... tout le monde y perdra !

Peut-on parler d'économies s'agissant d'un projet qui, à ma connaissance, n'est même pas financé ?

Faut-il, au prétexte qu'il n'y aura jamais la volonté politique de réhabiliter le POLT (j'espère d'ailleurs que cette vision pessimiste sera un jour démentie), construire n'importe quelle LGV sous prétexte que les élus locaux le demandent, sans évidemment prendre en charge l'intégralité du coût pour autant ?

Le POCL me semble déjà plus justifié, et l'un des tracés projetés entre plus ou moins en concurrence avec le barreau Poitiers - Limoges (sauf pour les rigolos qui rêvent de TGV Lyon - Guéret - Limoges - Poitiers - Bordeaux, alors qu'il sera tellement plus simple de faire des TGV Lyon - Bourges - Vierzon - St-Pierre - Bordeaux / Nantes).

J'ai le souvenir que le gain de temps du pendulaire en France n'était pas si exceptionnel en raison du dévers important existant sur les lignes. C'était dans un rapport de l'infra qui donnait les conclusions suite à des essais en 98 ou 99, si je me souviens bien.

C'est ici :

Modifié par Cyril83
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

clairement, le POCL enlève de l'intérêt à Poitiers -Limoges puisqu'il n'est pas encore fait et que, de plus, il a l'inconvénient de charger un peu (trop ?) la LN2. Même si une partie des trains aurait été les terminus Poitiers prolongés (mais Niort et La Rochelle lorgnaient dessus ...)

néanmoins, quand il est apparu, il n'était peut-être pas si idiot ... trop tard !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 mois plus tard...

Article "téléphoné" par Mr Claeys qui a la valeur que lui porterait la fameuse Maxime de Charles Pasqua...

D'ailleurs si on ne se borne pas à la seule lecture du titre accrocheur, c'est beaucoup moins évident...

>Exemple:

« La convention de financement entre la Région Limousin et la LGV Sud Europe Atlantique stipule que la déclaration d'utilité publique de la LGV Poitiers-Limoges doit être prise avant fin 2012 », glisse Alain Claeys. « L'urgence des urgences n'est pas au financement mais à cette DUP qui devrait être prise dans les mois qui viennent. »
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pas grave. Il suffira pour le gouvernement d'enfumer les élus locaux en promettant de réaliser ce tronçon, tout en le retardant "légèrement" pour cause budgétaire ou technique (on ne peut pas multiplier les constructions en même temps, toussa), avant de finalement l'enterrer une fois l'argent versé pour SEA... :rolleyes: :Smiley_67:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 semaines plus tard...

LGV Poitiers - Limoges : RFF peaufine sa copie (octobre 2012)

Réseau ferré de France (RFF) se prépare à livrer d’ici un mois (courant novembre 2012) aux services de l’État, le dossier support pour l’enquête publique ...

A lire ici :

http://www.lanouvellerepublique.fr/Vienne/Actualite/Economie-social/n/Contenus/Articles/2012/10/17/LGV-Poitiers-Limoges-RFF-peaufine-sa-copie

et ici :

http://www.lanouvellerepublique.fr/Vienne/Actualite/24-Heures/n/Contenus/Articles/2012/10/18/TRANSPORT-Poitiers-Limoges-Alain-Claeys-se-declare-confiant

Modifié par Pascal 45
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 1 mois plus tard...

Beaucoup de problèmes d'égo sur le sujet entre le tandem des deux maires de Limoges et Poitiers et le Raf' de Chasseneuil pour être le père légitime du projet qui s'apparente à un super-métro entre les deux capitales régionales dans un projet technocratique de mini-mégapole décentrée mais ultrajacobine dans l'esprit, et capter l’électorat sénatorial du Sud Vienne pour El Gringo....

Un article sur le concept de la cité Limougeaudo-pictavienne:

http://limousin.france3.fr/2012/11/22/lgv-vers-une-grande-metropole-limoges-poitiers-149116.html

Modifié par dyonisos
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...