Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Anciennes photos des compartiments


Bleiz

Messages recommandés

je n'ai pas ça ,désolé . je me suis souvenu d'une vieille photo de voiture à compartiment.

ne me demandez pas quel est le type de voiture ni dans qu'elle gare elle a été prise ,je ne m'en souviens plus .je l'ai prise lors d'un trajet Montélimar / Paris Lyon .

  • J'adore 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

je n'ai pas ça ,désolé . je me suis souvenu d'une vieille photo de voiture à compartiment.

ne me demandez pas quel est le type de voiture ni dans qu'elle gare elle a été prise ,je ne m'en souviens plus .je l'ai prise lors d'un trajet Montélimar / Paris Lyon .

à mon avis, la porte à hublot signe une DEV inox longue. Comme le sol réflète le bas de porte, c'est une B10 (ce n'est pas une moquette).

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité technicentre

Dans notre association, pour meubler les parois des compartiments des UIC, il y a eu essai de prises de vue en noir et blanc prises avec un numérique et tirées sur papier glacé... Bluffant. Quand à trouver des photos originelles, bon courage car elles sont recherchées et coûtent bonbon... Pour les sujets, préfèrer des sujets champêtres. Les vraies photos étaient prises avec un appareil à plaque ce qui explique le "piqué" de ces clichés... Comme on ne pouvait pas faire d'instantanés, hors de question donc d'avoir des sujets vivants... Ce qui explique l'aspect figé des photos.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Oui merci, c'est vraique je me suis mal exprimé, je recherche ces photos de lieux ou de curiosité qui étaient affichées au dessus des banquettes des compartiments dans les années 60 . Photos prises en noir et blanc.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Oui merci, c'est vraique je me suis mal exprimé, je recherche ces photos de lieux ou de curiosité qui étaient affichées au dessus des banquettes des compartiments dans les années 60 . Photos prises en noir et blanc.

C'est mieux que rien

  • J'adore 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est mieux que rien

merci Aldo ! c'est même bien tout court ... en tous cas , c'est dans la boîte....

Te souviens-tu si c'était une inox ou une verte ? en tous cas pas une UIC

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Super ces photos, Aldo.

C'était toute une ambiance, ces vieux trains...

oui de la nostalgie ,mais le confort laissait à désirer ,heureusement que les corails sont arrivés ,là on a fait un bond "d'un siècle " en bien être !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

oui de la nostalgie ,mais le confort laissait à désirer ,heureusement que les corails sont arrivés ,là on a fait un bond "d'un siècle " en bien être !

Oui mais:

Monter dans la première voiture du 5050, ouvrir la fenêtre au départ de Dijon et entendre chanter les moteurs de la 6500 en montant vers Blaisy, sentir le passage de chaque cran, du couplage, etc.

Et puis, il y a plus longtemps: se pencher à la fenêtre, se prendre des escarbilles mais entendre l'échappement de la 231K, voir le jeu des bielles dans les courbes, à 120Km/h.

Un peu dans ce genre là:

Maintenant, confort, clim mais plus vraiment d'émotion.

Modifié par aldo500
  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Oui mais:

Monter dans la première voiture du 5050, ouvrir la fenêtre au départ de Dijon et entendre chanter les moteurs de la 6500 en montant vers Blaisy, sentir le passage de chaque cran, du couplage, etc.

Maintenant, confort, clim mais plus vraiment d'émotion.

remarque , lors de mes retours dans la famille (Paris- Montélimar 5h , Paris- Montpellier 7h lapleunicheuse )

je passais ,quand le climat le permettait, quasiment Paris -Dijon le nez à la fenetre ouverte , puis suivant les horaires, une paire d'heure au "grill-express" grignoter quelque chose ,un petit pastis, un petit plat accompagné ,et vogue la galère ,il fallait passer le temps .....

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

remarque , lors de mes retours dans la famille (Paris- Montélimar 5h , Paris- Montpellier 7h lapleunicheuse )

je passais ,quand le climat le permettait, quasiment Paris -Dijon le nez à la fenetre ouverte , puis suivant les horaires, une paire d'heure au "grill-express" grignoter quelque chose ,un petit pastis, un petit plat accompagné ,et vogue la galère ,il fallait passer le temps .....

On voyageait.

Maintenant, on se déplace.

pour en revenir au sujet, il m'arrive de temps en temps de découvrir un site touristique pour la première fois et de me souvenir l'avoir vu en photo dans un compartiment.

C'était génial, cette idée des photos, je ne sais pas à qui on la doit mais hommage à lui ou à elle.

Modifié par aldo500
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

remarque , lors de mes retours dans la famille (Paris- Montélimar 5h , Paris- Montpellier 7h lapleunicheuse )

je passais ,quand le climat le permettait, quasiment Paris -Dijon le nez à la fenetre ouverte , puis suivant les horaires, une paire d'heure au "grill-express" grignoter quelque chose ,un petit pastis, un petit plat accompagné ,et vogue la galère ,il fallait passer le temps .....

Oup's qui n'a pas fait ça...à l'époque...!

Paris/Brest Pari/ Marseille/Toulon Quimper/Lyon etc etc idem en Allemagne ou en Italie...

Aujourd'hui effectivement on se déplace en" bétaillère haute vitesse"....mais bon c'est quand même bien pratique....car soyons sérieux certains voyages à l'époque n'étaient pas de tout repos non plus, interminables, parfois pas chauffés etc.....

Faut bien vivre avec notre temps...tant qu'on le pourra...!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Y'avait des miroirs !!!!

(entre les photos)

On pouvait vérifier son maquillage (son chapeau à l'époque) avant de descendre...

(mode - je fais ma fille si je veux - "on" mdrmdr )

PS : et dans les infos sur le côté... il y a écrit... Assouan, Eternel Train Bleu, ... 5000 messages ! suis contente que ce soit celui là tiens !

Modifié par assouan
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Autres temps, autres moeurs :

Le petit porte-bagages au dessus de ces photos s'appelait officiellement un porte-cannes, et les petits crochets doubles en plastique gris ou marron, normalement fixés sur la cloison près des numéros de places et absents sur la photo d'Aldo500, étaient des porte-chapeaux.

A part Geneviève de Fontenay (et Assouan, peut-être controleursncf ), qui voyage en train avec un chapeau de nos jours ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Oup's qui n'a pas fait ça...à l'époque...!

Paris/Brest Pari/ Marseille/Toulon Quimper/Lyon etc etc idem en Allemagne ou en Italie...

Aujourd'hui effectivement on se déplace en" bétaillère haute vitesse"....mais bon c'est quand même bien pratique....car soyons sérieux certains voyages à l'époque n'étaient pas de tout repos non plus, interminables, parfois pas chauffés etc.....

Faut bien vivre avec notre temps...tant qu'on le pourra...!

Depuis 1981, j'apprécie la bétaillère à grande vitesse imposant la réservation donc un siège.

Je n'ai pas de photos mais me souviens encore de ces voyages debout dans un couloir de voitures à compartiment,

avec les remontés des 11 voitures pour trouver un siège,

avec le Minibar qui essayait de se frayer un chemin entre les valises qui nous servaient de sièges,

avec les odeurs de cigarettes partout car avant le TGV le tabagisme passif était une notion de "gonzesse, mauviette"..

.

Et les bidasses:

enfin ils décompressaient de leur semaine, quinzaine ou mois de caserne, quelques uns revenaient d'Allemagne pour passer plus de temps en train que chez eux;

dur-dur le travail d'asct en ces temps là, surtout s'il y avait du retard faisant louper les dernières correspondances et de ce fait, gâchant le retour au bercail si attendu.

ouhai, je me souviens des "Raoul" joyeux dans le Corail neuf Lyon-Nantes, avertissant le pékin moyen de soulever ses pieds quand la marre de vomie se déplaçait dans les virages !

Il y avait toujours un nouveau voyageur pas habitué au us et coutume des trains du vendredi soir ou dimanche soir qui se faisait avoir mdrmdr.

Mais c'était assez convivial: on se partageait le Malibu en chantant le tube de l'époque dans les gares Zéro-Zéro-Zéro

Sur que maintenant, comment décrire au plus jeunes, nos gares sont un espace plus select, plus en adéquation avec le cœur de cible visé par nos études de marchés lotrela,

plus Relay-H + Sandwich Paul que pisser de nuit à 20 contre les guichets de Montparnasse (si, si , je l'ai vu beurk et cela met de l'ambiance revoltages )

Je me souviens comme cheminot des nombreux trains interdits, comme par hasard, ceux qui te donnaient la bonne correspondance pour rejoindre le teuf-teuf de ta province éloignée de Paris. A chauqe changement de service, on se précipitait pour voir les nouveaux trains interdits (au hasard, tous les trains à partir de 17h00 les week-end de grand départ: on s'en foutait, les congés étaient de toute façon refusés et on bossait !)

Vraiment quand TGV est arrivé en 1981, ce fût la vitesse et le luxe des TEE offerte aux masses, au prix du Corail: même les bidasses le respectaient et se tenaient à carreau.

Et très rapidement peu de TGV interdits: de toute façon il y avait toujours un TGV autorisé 2h avant ou 2h après, doublant l'offre Corail.

J'aime bien mon époque avec ces TER au luxe rivalisant les 1er TGV et dépasant de loin les TEE.

Peu de nostalgie des compartiments 2e surbondés qui m'ont toujours fait rêver du confort douillet mais inaccessible pour mon porte-monnaie des compartiments 1er ou des TEE.

Quand en TGV je croise souvent en 1er des jeunes voyageant avec Prems ou petit-prix, je me dis que le Yield a quand même un bon côté: à moins d'être fils de cheminots-cadre, officier ou issue de famille fortunée, on ne voyait que très peu de jeunes dans les compartiments 1ère en 1980. Pour draguer, rien ne valiat que les voitures Corails 2e, en 1er on s'emm...

Peu de regret en fait des compartiments 2e.

Modifié par 2D2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

oui de la nostalgie ,mais le confort laissait à désirer ,heureusement que les corails sont arrivés ,là on a fait un bond "d'un siècle " en bien être !

Et bien... ça n'était pas gagné au départ...

Lorsque les premières voitures corail disposées en salles sont apparues, il y a eu des hésitations pour les adopter...

En passant du compartiment avec banquettes en vis à vis (comme dans les autorails) à des sièges alignés et un volume beaucoup plus vaste, on n'était pas très à l'aise.

Ce qui avait finalement contribué à faire adopter la nouvelle disposition, ce fut la tablette rabattable individuelle qui manque tellement sur les TER en rames tractées ... controleursncf

Modifié par michael02
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

A chaque changement de service, on se précipitait pour voir les nouveaux trains interdits

... le fameux P11. Avec quart de place à la clé sur le 15 le vendredi soir pour Dijon, correspondance 10 mn en ADN (pas celui de Besson !) sur Chagny, puis correspondance 10 mn sur un autre ADN vers Rully. C'était incroyable cette organisation et ça marchait.

Et puis le chef de train ouvrait la porte de son compartiment pour annonçer les gares ... Gevrey, Nuits, Vougeot, Beaune, Meursault ... que des premiers crus !!!

et puis on rejoignait la maison à pied sous les étoiles sans une lumière de la gare au village ... les angoisses enfantines avec les arbres vraiment noirs se dressant sur un ciel à peine plus clair ...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

... le fameux P11. Avec quart de place à la clé sur le 15 le vendredi soir pour Dijon, correspondance 10 mn en ADN (pas celui de Besson !) sur Chagny, puis correspondance 10 mn sur un autre ADN vers Rully. C'était incroyable cette organisation et ça marchait.

Et puis le chef de train ouvrait la porte de son compartiment pour annonçer les gares ... Gevrey, Nuits, Vougeot, Beaune, Meursault ... que des premiers crus !!!

et puis on rejoignait la maison à pied sous les étoiles sans une lumière de la gare au village ... les angoisses enfantines avec les arbres vraiment noirs se dressant sur un ciel à peine plus clair ...

mais messieurs, pour moi qui suis jeune, c'est quoi les train interdits ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'étaient les trains inaccessibles aux cheminots, aux ayant-droits et autres porteurs de facilités de circulation à certaines périodes de l'année, certains jours, voire à certaines heures, sauf à payer le quart de place si je me souviens bien.

Une sorte de contingentement des places avant la lettre. Louis G., Guillaume P. et Mireille F. n'ont rien inventé.

2D2 a bien résumé l'ambiance (message #19).

Il fallait étudier le fameux P11 à tête reposée pour bien comprendre si le train convoité était (ou non) accessible.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Depuis 1981, j'apprécie la bétaillère à grande vitesse imposant la réservation donc un siège.

Je n'ai pas de photos mais me souviens encore de ces voyages debout dans un couloir de voitures à compartiment,

avec les remontés des 11 voitures pour trouver un siège,

avec le Minibar qui essayait de se frayer un chemin entre les valises qui nous servaient de sièges,

avec les odeurs de cigarettes partout car avant le TGV le tabagisme passif était une notion de "gonzesse, mauviette"..

.

Et les bidasses:

Je me souviens comme cheminot des nombreux trains interdits, comme par hasard, ceux qui te donnaient la bonne correspondance pour rejoindre le teuf-teuf de ta province éloignée de Paris. A chauqe changement de service, on se précipitait pour voir les nouveaux trains interdits (au hasard, tous les trains à partir de 17h00 les week-end de grand départ: on s'en foutait, les congés étaient de toute façon refusés et on bossait !)

Vraiment quand TGV est arrivé en 1981, ce fût la vitesse et le luxe des TEE offerte aux masses, au prix du Corail: même les bidasses le respectaient et se tenaient à carreau.

Et très rapidement peu de TGV interdits: de toute façon il y avait toujours un TGV autorisé 2h avant ou 2h après, doublant l'offre Corail.

J'aime bien mon époque avec ces TER au luxe rivalisant les 1er TGV et dépasant de loin les TEE.

Peu de nostalgie des compartiments 2e surbondés qui m'ont toujours fait rêver du confort douillet mais inaccessible pour mon porte-monnaie des compartiments 1er ou des TEE.

Quand en TGV je croise souvent en 1er des jeunes voyageant avec Prems ou petit-prix, je me dis que le Yield a quand même un bon côté: à moins d'être fils de cheminots-cadre, officier ou issue de famille fortunée, on ne voyait que très peu de jeunes dans les compartiments 1ère en 1980. Pour draguer, rien ne valiat que les voitures Corails 2e, en 1er on s'emm...

Peu de regret en fait des compartiments 2e.

+1 :Smiley_25:

je me souviens de mon premier voyage ,montélimar-paris ,pour aller au CEMBOR (centre d'embauche et d'orientation)de paris nord ,bref train (de nuit) bondé ,j'ai "dormi" dans le couloir contre ma valise ,alors vive la bétaillère tgv :Smiley_15:

Modifié par raez
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité technicentre

Bande de réacs, je vous en foutrais des nostalgies de vieux...

Pour les bars corail de permissionnaires, je me rappelle à Chatillon voiture d'une voiture rentrée en nettoyage simple: 34 cannettes vides d'un côté et 33 de l'autre... Partie gagnée d'une courte cannette pour un de ces 2permissionnaires... L'hotesse du bar a dût être contente pour son chiffre d'affaire... remarquez, lorsque celui -ci n'était pas bon, l'usage du carré aidait bien côté restauration mais nous faisait chier côté électrique matériel... Il a même fallut batailler dur aux débuts du TGVA pour que cet accord avec la boîte de restauration soit supprimé: changer une resistance était facile sur bar corail alors qu'il demandait 2 bonnes heures de dur labeur peu facile et très sale sur le tgv...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...