Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Cherche le schéma détaillé de la caténaire (25kV)


Messages recommandés

  • 1 année plus tard...

C'est une 1500kV...non?

Erreur c'est bien du 25kV ;-)

Bien que le schéma prête à confusion on voit bien qu'il n'y a qu'un fil de contact, et un seul porteur (pas in porteur principal et un auxiliaire + les fils de contact, comme en 1,5kV ! :-)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

tu es à la traction à Achères et tu ne sais pas reconnaître la caténaire 25 kV ????? :Smiley_41:

La façon officielle pour un conducteur de connaitre la tension d'alimentation de la catenaire, c'est l'etude de ligne, et le renseignement technique correspondant...

Maintenant, en connaitre "un peu plus", et sous reserve de ne pas tomber dans les pièges de la similitude ou de l'à peu-prés, ne nuit pas non plus...

certains supports de la catenaire du racc de TSP ressemblent, de loin, à du 25Kv....

Fabrice

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Notre ami Technicentre va se retrouver au chômage technique : avec 1.5 millions de volts dans la caténaire, ses chères 5300 vont bientôt être des souvenirs........brûlants !

:Smiley_39:

Modifié par Ae 8/14
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

La façon officielle pour un conducteur de connaitre la tension d'alimentation de la catenaire, c'est l'etude de ligne, et le renseignement technique correspondant...

Maintenant, en connaitre "un peu plus", et sous reserve de ne pas tomber dans les pièges de la similitude ou de l'à peu-prés, ne nuit pas non plus...

certains supports de la catenaire du racc de TSP ressemblent, de loin, à du 25Kv....

Fabrice

avec la section du côté de la Motte-Beuvron, c'est l'exception qui confirme la règle. Encore que, sur la Motte, il y a bel et bien deux fils de contact et un porteur auxiliaire malgré l'aspect 25 kV des consoles (je ne sais pas sur TSP, mais il devrait en être de même)

sinon, la meilleure façon est encore d'envoyer un panto, au mieux, regarder le voltmètre, au pire, voir quel genre de fumée ou d'explosion s'ensuit ... :Smiley_39:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

La façon officielle pour un conducteur de connaitre la tension d'alimentation de la catenaire, c'est l'etude de ligne, et le renseignement technique correspondant...

Maintenant, en connaitre "un peu plus", et sous reserve de ne pas tomber dans les pièges de la similitude ou de l'à peu-prés, ne nuit pas non plus...

Fabrice

Cependant si l'on veut en savoir un peu plus, notre ami aurait du fouiller dans son referentiel F ou dans son mémento fiche N !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salut Fabr !

La façon officielle pour un conducteur de connaitre la tension d'alimentation de la catenaire, c'est l'etude de ligne, et le renseignement technique correspondant...

Maintenant, en connaitre "un peu plus", et sous reserve de ne pas tomber dans les pièges de la similitude ou de l'à peu-prés, ne nuit pas non plus...

certains supports de la catenaire du racc de TSP ressemblent, de loin, à du 25Kv....

Fabrice

Le dessin présenté au-dessus doit être appris par cœur en formation initiale (avec son équivalent en continu bien sûr). Et c'est un sujet bateau d'interrogation écrite.

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

La forme et la longueur des isolateurs donne aussi une bonne information sur la tension caténaire, avec des exceptions : les caténaires commutables sont isolées pour le maximum supportable (25 kV en général). Les technicentres disposent de voies d'essais avec des caténaires commutables pour des essais (je connais Villeneuve St Georges, Lyon Gerland).

Du côté de Poitiers, il y a aussi une voie "bizarre" : caténaire du genre 25 kV, mais alimentée en 1,5 kV en arrivant de la LGV vers la gare.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Erreur c'est bien du 25kV ;-)

Bien que le schéma prête à confusion on voit bien qu'il n'y a qu'un fil de contact, et un seul porteur (pas in porteur principal et un auxiliaire + les fils de contact, comme en 1,5kV ! :-)

Il ne prête pas à confusion , il manque juste le titre ,c'est dans le S11.

Pour la connaissance de l'alimentation électrique , c'est du LMTR aux Renseignements Techniques

Modifié par bruyerois
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité JLChauvin

...

Du côté de Poitiers, il y a aussi une voie "bizarre" : caténaire du genre 25 kV, mais alimentée en 1,5 kV en arrivant de la LGV vers la gare.

Ce n'est pas du côté de Poitiers, c'est le contournement de TOURS, portion de ligne la plus rapide du monde sous 1500 V CC. Théoriquement prévue pour 270, d'où sa suspension du type 25000 V CA mais son armement avec de câbles de plus grosse section vu les intensités appelées, la vitesse de 270 n'est jamais atteinte du fait du profil côté Poitiers et du changement d'alimentation côté Vendôme mais dépasse largement 220 (limite maxi pour la caténaire unifiée 1500 V type PO). Les choses vont certainement changer lors de la mise en service de la LGV vers Poitiers.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ok et merci pour cette précision.

J'ai participé à une marche de réception de rame Dasye entre VSG et Poitiers, en effectuant des tests électriques sur des cartes, En jetant un coup d’œil par la fenêtre, j'ai reconnu une caténaire de type 25 kV CA sur la voie adjacente, et un peu plus tard, lorsque j'ai demandé depuis quand on était sous 25 kV, on m'a dit bah non on est sous 1,5 kV CC :Smiley_03:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salut Fabr !

Le dessin présenté au-dessus doit être appris par cœur en formation initiale (avec son équivalent en continu bien sûr). Et c'est un sujet bateau d'interrogation écrite.

On est d'accord...( en plus,celà me rapelle quelquechose... :Smiley_20: )

Fabrice

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Théoriquement prévue pour 270, d'où sa suspension du type 25000 V CA mais son armement avec de câbles de plus grosse section vu les intensités appelées,

justement, je me suis toujours posé la question de ce choix technique. En quoi une console type 25 kV (renforcée en fait ...) est mieux adaptée à la GV qu'une installation typique 1500 V ? On fait tout pour combattre le soulèvement du fil de contact et on est obligé de renforcer ces consoles 25 kV par des entretoises de partout, en leur faisant perdre leur belle simplicité initiale.

J'ai l'impression qu'en fait, on économise de la matière : les poteaux sont moins hauts, la poutre horizontale rigide et massive disparaît au profit d'un simple tube. Quoi d'autre ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité JLChauvin

justement, je me suis toujours posé la question de ce choix technique. En quoi une console type 25 kV (renforcée en fait ...) est mieux adaptée à la GV qu'une installation typique 1500 V ? On fait tout pour combattre le soulèvement du fil de contact et on est obligé de renforcer ces consoles 25 kV par des entretoises de partout, en leur faisant perdre leur belle simplicité initiale.

J'ai l'impression qu'en fait, on économise de la matière : les poteaux sont moins hauts, la poutre horizontale rigide et massive disparaît au profit d'un simple tube. Quoi d'autre ?

Cette installation est unique en France, tout comme la double signalisation qui équipe le contournement, d'ailleurs. Cela ressemble à un laboratoire, une portion destinée à tester certaines options technologiques.

Pour la caténaire du contournement, il risque d'y avoir pas mal de changements à cause du raccordement à la nouvelle portion de LGV, est-ce qu'il subsistera ce très faible hiatus en 1500 V entre Massy et La Grave d'Ambarès ou bien les changements de d'alimentation seront-ils déplacés?

Modifié par JLChauvin
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Cette installation est unique en France, tout comme la double signalisation qui équipe le contournement, d'ailleurs. Cela ressemble à un laboratoire, une portion destinée à tester certaines options technologiques.

Pour la caténaire du contournement, il risque d'y avoir pas mal de changements à cause du raccordement à la nouvelle portion de LGV, est-ce qu'il subsistera ce très faible hiatus en 1500 V entre Massy et La Grave d'Ambarès ou bien les changements de d'alimentation seront-ils déplacés?

sais-tu combien de trains de fret passent par là avec des 7200 ? c'est la dernière justification de son maintien sous 1500 V ! ça m'étonnerait que ça dure encore bien longtemps.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité JLChauvin

sais-tu combien de trains de fret passent par là avec des 7200 ? c'est la dernière justification de son maintien sous 1500 V ! ça m'étonnerait que ça dure encore bien longtemps.

Le raccordement nord prévu n'a jamais été terminé (entrée au triage des trains venant du Châtellerault, pour libérer l'entrée sud et ses multiples directions/provenances), seul existe (existait?) le talus.

Les seuls trains de fret à avoir emprunté le contournement, si je ne me trompe, sont les MVGV (ou ME160/MV160 selon l'époque), il faut que le conducteur soit autorisé contournement (donc TGV), ce n'est pas (n'était pas?) un itinéraire équivalent pour les autres. De plus il fallait-être autorisé TVM quand il s'agissait d'une 22200 équipée, puisque le CAB s'armait. Il semble aussi qu'à une certaine époque certains responsables aient décrété l'interdiction de croiser entre TGV et fret.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité JLChauvin

l'évite-St-Pierre en venant de Blois et en descendant vers le sud, n'est plus utilisé ? C'est surtout à celui-ci que je pensais

C'est bien de lui dont je parle plus haut, celui qui permets de prendre le contournement en venant de Blois (ou de quitter le contournement vers la ligne classique). :Smiley_04:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...