Aller au contenu
Le Web des Cheminots

La CGT entend défendre le statut des cheminots


Messages recommandés

La CGT entend défendre le statut des cheminots

http://fr.news.yahoo...BHRlc3QD;_ylv=3

PARIS (Reuters) - La fédération CGT des cheminots a réaffirmé jeudi son opposition à toute modification du statut des cheminots, une option évoquée, selon elle, par la ministre de l'Ecologie, des Transports et du Logement.

Dans un communiqué, la première organisation au sein de la SNCF appelle en conséquence les agents à participer massivement à la journée de mobilisation prévue le 11 octobre par cinq syndicats contre la politique d'austérité du gouvernement.

Dans Le Parisien, la ministre de tutelle, Nathalie Kosciusko-Morizet, a brisé un tabou un indiquant que le statut des agents de la SNCF était "clairement un des sujets de discussions" dans le contexte de l'ouverture à la concurrence du marché du transport ferroviaire.

Elle a précisé par la suite à Reuters qu'elle souhaitait la mise en place d'un "cadre social harmonisé" qui serait applicable à la SNCF comme aux nouveaux entrants sur ce marché.

Le statut des agents de la SNCF, distinct de celui des fonctionnaires, leur assure entre autres un régime particulier de retraite.

Pour la CGT, "stigmatiser les cheminots sous l'angle de leur statut particulier" est "une manoeuvre électorale du gouvernement qui vise à faire passer les cheminots pour des privilégiés dans la période de crise actuelle."

Selon le syndicat, le gouvernement n'a qu'un "objectif de rentabilité financière" destiné à "nourrir l'appétit des marchés financiers."

Au début de l'année, Nicolas Sarkozy avait émis le souhait de voir l'ouverture du marché ferroviaire réalisée dans "un cadre social harmonisé". Une perspective que l'Association française du rail (Afra), qui représente les nouveaux entrants privés, avait jugée "inacceptable".

Nathalie Kosciusko-Morizet a de nouveau plaidé pour ce cadre harmonisé mercredi. "L'ouverture à la concurrence est une réalité, on doit faire face", a-t-elle expliqué à Reuters. "Mais il ne faut pas qu'elle dégénère en concurrence sociale."

Elle a rappelé avoir confié au Conseil économique et social une mission sur le sujet, mission dont elle attend les résultats dans les mois à venir.

Gérard Bon, édité par Patrick Vignal

Modifié par Dom Le Trappeur
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

si j'étais méchant, je dirais que la CGT est beaucoup plus préoccupée par le statut des cheminots SNCF que par la survie du Chemin de Fer face à la route, en général...

je sens que certains ne vont pas aimer ! pascontent

Modifié par TRAM21
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

si j'étais méchant, je dirais que la CGT est beaucoup plus préoccupée par le statut des cheminots SNCF que par la survie du Chemin de Fer face à la route, en général...

je sens que certains ne vont pas aimer ! pascontent

Et surtout que personne n'a protesté contre l'arrivée des conducteurs privés au sein de la SNCF ...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

si j'étais méchant, je dirais que la CGT est beaucoup plus préoccupée par le statut des cheminots SNCF que par la survie du Chemin de Fer face à la route, en général...

je sens que certains ne vont pas aimer ! pascontent

tu ne manques pas d'air quand même, pour quelqu'un qui passe sa retraite à la solde d'Eiffage !!! cartonrouge

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

si j'étais méchant, je dirais que la CGT est beaucoup plus préoccupée par le statut des cheminots SNCF que par la survie du Chemin de Fer face à la route, en général...

je sens que certains ne vont pas aimer ! pascontent

Oui, Dominique...

Mais qui donc autres que les OS peuvent tactiquement representer l'interêt des salariés, aux mentalités diverses... La CGT, SUD et autres CFDT FGAAC ont trés certainement commis nombres et nombres d'erreurs, mais surement pas que......

Moi, comme d'autres, observons avec une trés grande amertume, les vrais profiteurs du systeme qui s'errigent en "grands organisateurs" du liberalisme et de l'intox des populations...

Le rail est une chose, il est important de s'y pencher et de se battre pour qu'il vive, mais comment discuter normalement avec des bonimenteurs. Il n'y a pas de mon avis de baston "par procuration" par l'intermediaire des OS SNCF, mais bien de prouver que certains "retrouvent" le vrai sens des mots et des chiffres. Avoir des OS qui "obligent" au vrai sens des choses, c'est une sacré mission et responsabilité....

Fabrice

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

si j'étais méchant, je dirais que la CGT est beaucoup plus préoccupée par le statut des cheminots SNCF que par la survie du Chemin de Fer face à la route, en général...

Je sens que certains ne vont pas aimer ! pascontent

...C'est vrai que c'est la CGT qui dirige ... la SNCF

et que le gouvernement Sarkozy-Fillon-Ump-MEDEF est à ses ordres...

tout comme les Présidents de Région, les entreprises ferroviaires privées...

tout comme l'Etat-Major de la SNCF rue de Cdt Mouchotte...ou RFF etc etc...

Tout le monde sait que tout se décide du côté de Montreuil...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Les gars... si vous tenez à la sécurité de l'emploi c 'est le moment de se mobiliser.

Plus de statut.. bonjour l'ANPE !

pour toucher le chômage, il faut cotiser.

Hors les cheminots ne cotisent pas, donc ...:Smiley_32:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

...C'est vrai que c'est la CGT qui dirige ... la SNCFInvision-Board-France-18.gifblink.gifInvision-Board-France-61.gif

et que le gouvernement Sarkozy-Fillon-Ump-MEDEF est à ses ordres...

tout comme les Présidents de Région, les entreprises ferroviaires privées...

tout comme l'Etat-Major de la SNCF rue de Cdt Mouchotte...ou RFF etc etc...

Tout le monde sait que tout se décide du côté de Montreuil...

les gouvernements qui se sont succédé (tous bords politiques confondus) depuis 1938 n'ont eu qu'une seule politique : RÉCESSION - FERMETURE - COORDINATION - RATIONALISATION - RESTRUCTURATION - etc., envers la SNCF, c'est indéniable, et, hors LGV (et la banlieue parisienne !), la politique de fermetures de lignes depuis 1938 me fait dire que la gestion gouvernementale des Chemins de Fer Français a fait plus de dégâts que l'ensemble des bombardements alliés de 1944 ! :blink:

le poids de leur responsabilité est écrasante... mais les syndicats, CGT en tête (parce que la plus puissante) ont une part non négligeable dans cette longue chute et agonie du Réseau Ferré Français, par aveuglement, jusqu'au-boutisme et refus de négocier...

juste un exemple : le choix du FNC X 5600, face au CFD X 900... (en clair : équipement à deux agents, contre agent seul)

en gros : "plutôt mourir droit dans ses bottes et fermer une ligne, que de négocier sur l'équipement en agent seul !"

ce qui fut pourtant réalisé, bien des années plus tard, avec les X TER (X 73500)...

il me semblait pourtant que l'autocritique faisait partie des dogmes et pratiques communistes ?

apparemment, non...

pourtant, il a bien été dit que l'erreur est humaine ?

en refusant l'idée même que peut être des erreurs ont été faites, c'est faire preuve d'inhumanité... comme un robot, quoi : un truc sans âme ni raisonnement, qui ne sait que suivre sa programmation (ou ses dogmes, autrement dit)

c'est dommage !

Modifié par TRAM21
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour a tous!

Je pense malgre tout qu'un cadre social unifie est indispensable, l'exemple de l'ouverture a la concurrence du fret ferroviaire le montre, a mon sens. Mais a nous de leur montrer quel sens nous donnons a ces termes! Imposons en France un statut unique de Cheminot, celui du cheminot SNCF, un statut que toute entreprise de transport ferroviaire se devrait de respecter pour chacun de ses employes!

Si l'on prend l'exemple des TER, dont les niveaux de desserte, les niveaux de services, le type de materiel a utiliser sont pour chaque ligne definis par les regions, sur quel variante, autre que sociale, les entreprises vont-elles intervenir pour diminuer les tarifs?

Defendons le statut des cheminots SNCF, defendons le statut unique du cheminot en France calquer sur le statut SNCF!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Oui, Dominique...

Mais qui donc autres que les OS peuvent tactiquement representer l'interêt des salariés, aux mentalités diverses... La CGT, SUD et autres CFDT FGAAC ont trés certainement commis nombres et nombres d'erreurs, mais surement pas que......

Moi, comme d'autres, observons avec une trés grande amertume, les vrais profiteurs du systeme qui s'errigent en "grands organisateurs" du liberalisme et de l'intox des populations...

Le rail est une chose, il est important de s'y pencher et de se battre pour qu'il vive, mais comment discuter normalement avec des bonimenteurs. Il n'y a pas de mon avis de baston "par procuration" par l'intermediaire des OS SNCF, mais bien de prouver que certains "retrouvent" le vrai sens des mots et des chiffres. Avoir des OS qui "obligent" au vrai sens des choses, c'est une sacré mission et responsabilité....

Fabrice

tu sais, j'ai beaucoup de respect pour les délégués, qui font souvent un travail ingrat et dévoreur de temps libre... mais je pose une question : pourquoi les délégués du personnel doivent obligatoirement avoir une "étiquette syndicale" ?

un syndicat qui défend indifféremment des chauffeurs routiers et des cheminots fait en fait de la lutte de classe, donc, de la politique... en fait, leur ennemi N°1, c'est le PATRON, et point-barre ! (fut-il communiste, comme J.C. Gayssot : ben oui, le grand patron de la SNCF, c'est l’État, et son Ministre des Transports !)

alors que l'ennemi N°1 du chemin de fer, c'est la route !, sans compter la concurrence interne, encore plus insidieuse, qu'elle soit intermodale ou intramodale : Géodis SNCF => filiales routières + VFLI, filiale ferroviaire... et sur ces sujets, le silence assourdissant des syndicats SNCF me laisse pantois ! koiquesse

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

pourtant, il a bien été dit que l'erreur est humaine ?

en refusant l'idée même que peut être des erreurs ont été faite, c'est faire preuve d'inhumanité...

C'est parfaitement juste, et devrait être medité par toutes les parties en cause.. helas, nous sommes en face de positions qui s'extremisent....finalement à l'image de la société.

Fabrice

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

un syndicat qui défend indifféremment des chauffeurs routiers et des cheminots fait en fait de la lutte de classe, donc, de la politique...

De mon avis, un syndicat ne peut se couper à un point tel de la société, parcequ'il en représente une partie importante... la Politique est donc forcement dans ses genes, à moins de ne considerer la Sociéte que comme machine à produire et ne strictement defendre que le rôle productif...les OS depassent allegrement, et heureusement, ces strictes notions pour s'etendre vers les activités autres ( oeuvres sociales ).

Maintenant, la politique peut se concevoir en se réunissant autour d'une table et en discutant normalement, ou alors, methode forte, en s'enguelant et claquant la porte. Le syndicat est à l'image de la société, une des composantes, et non son principal instigateur....

Quand à "La Lutte des Classes", on en etait sans doute en partie liberé il y a une 20aine d'années, depuis, on nous y replonge et franchement......

Fabrice

Modifié par Fabr
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

De mon avis, un syndicat ne peut se couper à un point tel de la société, parcequ'il en représente une partie importante... la Politique est donc forcement dans ses genes, à moins de ne considerer la Sociéte que comme machine à produire et ne strictement defendre que le rôle productif...les OS depassent allegrement, et heureusement, ces strictes notions pour s'etendre vers les activités autres ( oeuvres sociales ).

Maintenant, la politique peut se concevoir en se réunissant autour d'une table et en discutant normalement, ou alors, methode forte, en s'enguelant et claquant la porte. Le syndicat est à l'image de la société, une des composantes, et non son principal instigateur....

Quand à "La Lutte des Classes", on en etait sans doute en partie liberé il y a une 20aine d'années, depuis, on nous y replonge et franchement......

Fabrice

certes... toutefois, les syndicats catégoriels existants en Europe sont bien plus efficaces et puissants !

lorsque IG Metall cause, Merkel écoute !

ou bien encore l'exemple anglais de l'ASLEF, qui pose même sa candidature pour une franchise ferroviaire ! okok

ce n'est pas en France qu'on risque de voir ça..

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il ne faut jamais dire, jamais....:cool:

Fabrice

30 ans de SNCF m'ont ouvert les yeux et quelque peu rendu pessimiste envers l'état d'esprit étroit de beaucoup de syndicalistes SNCF... cestachier

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Oui, sans doute, mais beaucoup de choses bougent, le niveau de culture evolue, la tutelle historique n'est plus.... les idées se construisent sur le monde d'aujourd'hui, mais sans partenaires pour discuter...

Fabrice

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

tu sais, j'ai beaucoup de respect pour les délégués, qui font souvent un travail ingrat et dévoreur de temps libre... mais je pose une question : pourquoi les délégués du personnel doivent obligatoirement avoir une "étiquette syndicale" ?

déjà qu'il y a des syndicats "maison", alors des délégués "maison", c'est ça ? Ou alors des kamikazes ?

alors que l'ennemi N°1 du chemin de fer, c'est la route !, sans compter la concurrence interne, encore plus insidieuse, qu'elle soit intermodale ou intramodale : Géodis SNCF => filiales routières + VFLI, filiale ferroviaire... et sur ces sujets, le silence assourdissant des syndicats SNCF me laisse pantois ! koiquesse

Dom, envoie-lui de la lecture. entre deux tournées pour le compte d'Eiffage, il pourra s'instruire ! lotrela

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Dom, envoie-lui de la lecture. entre deux tournées pour le compte d'Eiffage, il pourra s'instruire ! lotrela

question lecture, j'ai de quoi m'occuper avec les mises à jour journalières des docs opposables...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

pour toucher le chômage, il faut cotiser.

Hors les cheminots ne cotisent pas, donc ...:Smiley_32:

Oups! ce n'est pas exact.

En cas de chômage involontaire (licenciement, démission légitime) , les salariés du public qui cotisent au 1% de solidarité - et non pas à l'assurance chômage - seraient indemnisés par leur administration ou par leur entreprise selon les mêmes règles que ceux du Privé par Pôle Emploi.

http://www.service-p...tes/001973.html

Modifié par michael02
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il me semble que beaucoups d'entre nous font une confusion entre le statut du cheminot texte servant de contrat de travail signe entre une personne physique et la Sncf ,et le rh 077 decret du Premier Ministre fixant la duree de travail des agents ce dernier est modifiable ,il a ete modifie a de nombreuses reprise loi sur les 35 heures par exemple,Le statut lui stipule que les horaires de travail sont defini au Rh 077 donc en clair on fait selon ce qu'il y a dedant ,Le gouvernement entend remettre en cause le statut du cheminot le peut, mais a mon avis il ne peut le faire quand eteignant ce statut c'est a dire par une loi qui dirai a compter du 01 08 2012 les dispositions du dit statut sont supprimees et s'y supsituent un contrat de droit prive,mais cela ne peut s'appliquer qu" aux nouveaux embauches car dans le contrat de travail que nous avons signes il est stipule que l'on ne peut quitter la sncf que par demission ou reforme medicale ou revocation pour faute lourde ex vol activite criminelle etc le statut defini notre remuneration et indemnite diverses prime de traction indemnite de port d'arme etc ;tout cela en cas de remise en cause serait juridiquement opposable,a titre individuel et collectif Nkm lance la bouee pour tenter d'imposer la fin du statut par la solution dite Paternotte Senateur qui avait preconise la creation du structure integrant les agents au statut en contrepartie d'une extintion du dit statut et du regime special de retraite en bref la disparition des dinosaures Dans tout les cas ne nous laissont pas faire!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Les gars... si vous tenez à la sécurité de l'emploi c 'est le moment de se mobiliser.

Plus de statut.. bonjour l'ANPE !

Par curiosité, j'aimerai bien connaitre le texte, et si possible l'article qui interdit à la SNCF de licencier. Elle n'a peut être encore jamais eu besoin de licenciement économique, rien ne prouve qu'il en sera toujours ainsi, et je ne suis pas certain que le statut changera quoi que ce soit à ce niveau.

Gom

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Par curiosité, j'aimerai bien connaitre le texte, et si possible l'article qui interdit à la SNCF de licencier. Elle n'a peut être encore jamais eu besoin de licenciement économique, rien ne prouve qu'il en sera toujours ainsi, et je ne suis pas certain que le statut changera quoi que ce soit à ce niveau.

Gom

c'est le même article du contrat de travail où était mentionné le départ en retraite à 55 ans (50 ans adc).

en résumé: pas écrit, pas digné, pas menti, pas pris !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

ce que tu décris est exactement ce qu'ils ont fait à France-Télécom. Embauche des nouveaux en droit privé, et extinction (forcée !!!) du cadre fonctionnaire précédent

Il n'y a pas qu'à France Telecom, il y a aussi la Poste etc...

C'est la manière la plus "simple" : une date butoir avec des embauches au statut avant et hors statut après.

c'est ce qui a été fait aussi chez les cheminots britanniques avec le personnel "safeguarded" en gros embauché à l'époque des BR avant le 1er avril 1996 et les "non safeguarded" embauchés après

(voir par exemple cette page concernant les facilités de circulation sur le site de l'ATOC)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant



×
×
  • Créer...