Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Le "1er Cheminot" annonce une année 2012 avec bénéfices


Messages recommandés

Titre modifié car pas clair et faux : GP annonce justement des bénéfices !!!

Guillaume Pépy : "La Sncf fera des bénéfices cette année"

Invité de BFMTV et RMC, lundi 3 décembre, le président de la Sncf a mis en avant les bons résultats de l'entreprise publique. Il a également confié être candidat à un nouveau mandat en 2013

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité necroshine

Tant mieux qu'il y ait des bénéfices, et ce malgré des choix que je n'approuve pas forcément, et que je dénonce ici....

A quand une véritable réforme de l'entreprise, donnant plus de force sur le terrain, moins de lourdeurs administratives, et une hiérarchie moins lourde dans la structure.....

Une réforme de cette ampleur permettrait de réaliser des bénéfices plus importants, ou, mieux absorber RFF au sein du futur GIU....

Sans oublier en priorité, que notre but doit etre le client !!!!

Modifié par necroshine
  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ya un truc qui me les tirlipote menu (les neurones).

Comment une entreprise qui a 8 milliards d'€uros de dettes (à la grosse) peut elle faire des bénéfices?

L'argent restant en fin d'exercice ne devrait il pas servir à rembourser cette dette?

Ou est ce que la dette est maintenue pour payer des intérêts et enrichir les banques?

Lorsque j'allais à l'école communale il y avait une "leçon de morale" dès le début des cours. J'y ai appris, entre autre, cette maxime: qui paie ses dettes s'enrichit.

On m'aurait menti?

  • J'adore 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salut !

Ya un truc qui me les tirlipote menu (les neurones).

Comment une entreprise qui a 8 milliards d'€uros de dettes (à la grosse) peut elle faire des bénéfices?

L'argent restant en fin d'exercice ne devrait il pas servir à rembourser cette dette?

Ou est ce que la dette est maintenue pour payer des intérêts et enrichir les banques?

Lorsque j'allais à l'école communale il y avait une "leçon de morale" dès le début des cours. J'y ai appris, entre autre, cette maxime: qui paie ses dettes s'enrichit.

On m'aurait menti?

De toute façon, comme ce n'est pas le sous-préfet Pepy qui décide de l'utilisation du bénéfice des comptes d'exploitation, mieux* qu'il mette ce problème sous l'éteignoir.

* Edit : "mieux vaut", évidemment.

Modifié par Roukmoute
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salut !

De toute façon, comme ce n'est pas le sous-préfet Pepy qui décide de l'utilisation du bénéfice des comptes d'exploitation, mieux qu'il mette ce problème sous l'éteignoir.

Et bien justement, c'est qui qui décide?

Et dans ce cas est il bien raisonnable de claironner qu'on fait des bénéfices alors qu'on traîne une dette aussi importante?

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Et bien justement, c'est qui qui décide?

Un administrateur quelconque et anonyme du ministère des Finances, je suppose. :Smiley_51:

Et le fait est que l’État ne montre pas l'exemple en utilisant son "dividende" pour renflouer cette dette non plus.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ya un truc qui me les tirlipote menu (les neurones).

Comment une entreprise qui a 8 milliards d'€uros de dettes (à la grosse) peut elle faire des bénéfices?

L'argent restant en fin d'exercice ne devrait il pas servir à rembourser cette dette?

Ou est ce que la dette est maintenue pour payer des intérêts et enrichir les banques?

Lorsque j'allais à l'école communale il y avait une "leçon de morale" dès le début des cours. J'y ai appris, entre autre, cette maxime: qui paie ses dettes s'enrichit.

On m'aurait menti?

Le bénéfice de la SNCF ne va pas engraisser les actionnaires. Des dividendes sont certes reversés à l'Etat mais ce n'est pas un actionnaire privé. Le bénéfice quant à lui va être utilisé à deux choses : rembourser la dette et investir.

Rien d'anormal dans tout cela, non?

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Comme d'autres, je suis heureux de constater que la santé financière de l'entreprise est pas mal ... mais :

Un patron dont le groupe fait des bénéfices et qui malgré tout ferme des entreprise de son giron pour en faire encore plus de bénéfices est reconnu par tous (et dénoncé à ce titre) comme étant un voyou.

Un patron dont le groupe fait des bénéfices et qui malgré tout ferme des postes pour en faire encore plus (plan d'économies de 200-300 millions) est reconnu comme un bon patron qui peut (avec un tel bilan) se représenter.

Y'a pas à dire, on est une boite normale et on est honnêtes dans nos jugements.

  • J'adore 5
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le bénéfice de la SNCF ne va pas engraisser les actionnaires. Des dividendes sont certes reversés à l'Etat mais ce n'est pas un actionnaire privé. Le bénéfice quant à lui va être utilisé à deux choses : rembourser la dette et investir.

Rien d'anormal dans tout cela, non?

cela me dérange de verser des dividendes a un etat actionnaire , qui ne se comporte pas comme un actionnaire puisque ce n'est jamais lui qui investit mais l'entreprise qui est obligée d'emprunter pour investir...

la sncf a intérêt a faire du bénef si elle récupère la dette de RFF :Smiley_41: :Smiley_41:

Modifié par jackv
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ya un truc qui me les tirlipote menu (les neurones).

Comment une entreprise qui a 8 milliards d'€uros de dettes (à la grosse) peut elle faire des bénéfices?

L'argent restant en fin d'exercice ne devrait il pas servir à rembourser cette dette?

Ou est ce que la dette est maintenue pour payer des intérêts et enrichir les banques?

Lorsque j'allais à l'école communale il y avait une "leçon de morale" dès le début des cours. J'y ai appris, entre autre, cette maxime: qui paie ses dettes s'enrichit.

On m'aurait menti?

Il faut différencier la comptabilité d'un individu particulier et la comptabilité des entreprises ou d'une collectivité.

Pour acheter une maison, un particulier va faire un emprunt auprès de sa banque

disons qu'il emprunte 40.000 euros sur 4 ans

il va rembourser sur ces 4 ans son emprunt 40.000 + des intérêts disons 10.000 euros (25%)

au total donc 50.000 euros sur 4 ans soit 4x12 mois : 48 mois

Soit 1042 euros par mois (arrondis...)

Si tu n'arrives pas à payer sa traite mensuel, la banque te fait payer des aggios soit te fait saisir ton bien...Cool...

Pour une entreprise comme la sncf

elle va avoir à emprunter pour ses gros travaux et investissements

mais aussi par exemple pour assurer ses fins de mois, ou ses paiements à tout moment...

les investissements sont amortissables sur de longues périodes

exemple un achat de rames

Disons que la rame coûte 2 milliards amortissables sur 20 ans

L'entreprise va entrer dans ses comptes annuels d'une part l'amortissement de la rame sur 1 an : 2 milliards divisés par 20 ans = 100 millions

d'autres part uniquement les intérêts de ses emprunts sur l'année, disons qu'elle obtienne un emprunt à 3% ça donne 60 millions...

Ce sont ces deux sommes qui vont entrer dans son compte d'exploitation...(recettes -dépenses)

Dans le même temps la valeur de ses biens va entrer dans son bilan (actif-passif) de même que son emprunt (sa dette)...

Pour rembourser le capital de sa dette, l'entreprise va jouer avec sa comptabilité, soit remlbourser son capital, soit emprunter à nouveau...

C'est le compte d'exploitation (recette-dépenses ) qui détermine le résultat (déficit ou bénéfice pour faire simple)

somme qui va elle même entrer dans le bilan (passif-actif)...

Donc la SNCF peut avoir une grosse dette (comme l'Etat) tout en faisant un résultat d'exploitation positif dont une part sera versé à l'actionnaire...

et elle conserve son AAA... Cool non...

l'Etat peut avoir une grosse dette avec un déficit abyssal qui permettra de dire qu'il n'y a pas d'argent dans les caisses et faire payer les moins riches (impôts, TVA etc...)

et les financiers mettent la pression en déclassant le AAA en zzz...

Bon j'ai fait simple (même un peu simpliste d'ailleurs)... pour tenter d'être compris...

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Allons, n'attaquons pas le bonhomme si petitement ! Restons sur ses actes, y a déjà assez à faire, je pense :Smiley_51:

Concernant le résultat net de cette année, c'est bien le comité directeur qui décide quoi faire des bénéfices (moins la dividende de l'état qui elle est demandée par ce dernier) ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le problème c'est comment le bénéfice est atteint...

augmentation des recettes

diminution des dépenses courantes

non paiements des fournisseurs

réduction des investissements

augmentation des emprunts

remboursement ou diminution de la dette

diminution des effectifs

diminution de la masse salariage

blocage des salaires

Il y a le choix, c'est une question de stratégies (politiques, économiques, commerciales, financières, humaines) ...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Allons, n'attaquons pas le bonhomme si petitement !

C'est mon côté un peu rebelle...

si tout le monde était comme moi

le petit homme redescendrait ses pieds un peu sur terre...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité necroshine

C'est pas bête comme solution.

Je dirai même que c'est un minimum, meme s'il 40 milliards d'euros / 200 millions cela ferait quelques decennies.....

Et je ne parle pas des interets de la dette....

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je dirai même que c'est un minimum, meme s'il 40 milliards d'euros / 200 millions cela ferait quelques decennies.....

Et je ne parle pas des interets de la dette....

Ce n'est en effet pas la solution mais une des pistes à l'étude pour "maintenir" la dette.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...

L'extension "AdBlock" anti-pub... on en parle ?

Vous avez installé un outil pour bloquer la publicité sur internet...hors c'est la publicité qui permet à cheminots.net d'exister et de vous permettre d'avoir la meilleure expérience utilisateur possible.

Alors pourquoi ne pas désactiver votre bloqueur de pub pour ce site et ainsi participer à sa pérennité ?

Si vous ne souhaitez pas désactiver Adblock, vous pouvez quand même accéder au site,
et on vous souhaite une bonne visite !

 

Comment désactiver Adblock pour cheminots.net ?

Repérez l'icône Adblock sur votre navigateur internet (Mozilla Firefox, Google Chrome etc.). 
Généralement elle se situe à droite de la barre d'adresse, ou tout en bas à droite de la fenêtre.
adblock.png.b5362a440eebda16ea382664cb9b629f.png

Cliquez sur l'icône puis.. (en fonction du navigateur) :

Mozilla Firefox 
Cliquez sur « Désactiver partout ».

Google Chrome et autres 
Cliquez sur « Ne rien bloquer sur les pages de ce domaine » ou décochez « Activé pour ce site ».

 

Si je n'arrive pas à désactiver Adblock...

Si vous ne trouvez pas le bouton Adblock ou si vous n'arrivez pas à désactiver Adblock, vous pouvez essayer de désinstaller complètement le logiciel dans les options de votre navigateur web:

Mozilla Firefox 
Cliquez sur Firefox, puis Modules complémentaires. Dans Extensions, désactivez/désinstallez Adblock.

Google Chrome 
Cliquez sur la clé à outil en haut à droite, puis Outils et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

Apple Safari 
Cliquez Safari, puis Préférences et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

 

FREEBOX
Se connecter à l’interface de gestion mafreebox.freebox.fr puis « Connexion Internet > Configuration > Blocage de la publicité »
Désactiver l’option et cliquer sur Modifier.

Antivirus
Certains antivirus bloquent les bannières, essayez en le désactivant. Si c'est lui qui bloque les pubs, vous pouvez désactiver cette fonctionnalité, ou mettre le site cheminots.net en liste blanche.