Aller au contenu
Le Web des Cheminots

mutation de la région parisienne à ma normandie...au secours, quelqu'un!


Messages recommandés

bonjour,

je suis actuellement en qualif B, agent commercial en région parisienne (transilien) et cherche a rentrer chez moi depuis mon entrée à la sncf en mars 2009, je m'explique.

Mon père étant tombé malade, alors que j'étais parti depuis presque 6 mois en vendée, je suis rentré en catastrophe à Rouen, et me suis mis en chasse d'un emploi, le plus stable possible (completement l'opposé de ma vie avant tout cela), afin de rassurer mes parents sur mon "avenir professionnel.

En mars 2009, à l'entretien avec la drh pour entrer en formation, j'ai posé la question "est il possible d'être directement "envoyé en région rouennais?", ce à quoi on m'a répondu: "non, désolé, vous postulez à paris, donc vous serez embauché pour la région parisienne; mais ne vous en faites pas, les mutations pour rentrer dans sa région d'origine sont assez rapides dans notre entreprise" (hahaHA!)...

Peu après, j'entre en formation,ou on nous annonce que, de toute façon, tout agent doit 3 ans à la région qui l'embauche pour "rembourser la formation", ok, je galère (n'ayant pas de logement en région parisienne mais...ok)...je "squatte" chez un ami, a 1h40 de ma gare, pendant 1 an, avant qu'on me trouve un logement mais bon "life is life" comme dit le philosophe. et retrouve mes parents, mes amis et ma femme pendant mes repos

puis en gare, je croise des collègues qui me disent "houla, t'attends pas a rentrer avant au moins 5 ans" (regle tacite à la région parisienne apparemment.

Pour résumer ma situation aujourd'hui, ayant 2 loyers a payer (celui de ma femme en normandie et le mien en région parisienne) je voudrais devenir proprio mais ça m'est impossible, ma femme commence a sérieusement s'impatienter de devoir m'attendre pour construire notre vie et notre famille, la maladie de mon père progresse et ma mère, qui travaille encore, est de plus en plus fatiguée. et a vivre dans le train je commence moi même a ne plus en pouvoir.

N'attendant personne j'ai, moi même, fait des recherches de poste, et ai envoyé ma candidature en gare de rouen. J'ai été, assez rapidement, recontacté par la DUO de rouen qui voulait savoir si mon uo me lâchait car elle souhaite me "récupérer". Mais, malgré ce qu'on m'a dit "on ne te mettra jamais de bâtons dans les roues" (dixit dpx, rduo et duo), je m'aperçois que, effectivement on ne me met pas des bâtons dans les roues mais des poutrelles...

exemple: j'ai envoyé mon renouvellement de mutation avec une lettre et mon papier photocopié de PACS le 3 octobre et le 3 décembre il n'était toujours pas arrivé au DUO. je l'ai donc redonné et, à ce jour, j'attend toujours un accusé de réception actant le fait que ma priorité est prise en compte.

j'ai déjà fait appel aux syndicats, mais cela n'a jamais été très prolix. j'ai même fait mon petit pitch, les yeux dans les yeux avec mon DUO/RDUO et dpx mais les réponses sont assez navrantes "je comprends vos problèmes mais bon, le travail, lui (en opposition à ma vie sociale et familiale) est en région parisienne"...ou "bah, je comprends, d'ailleurs je n'aurais jamais supporté la 1/2 de ce que tu fais, mais tu sais, je n'ai aucun pouvoir sur les mutations"...

S'il vous plaît, pourriez vous, me renseigner sur les clauses de priorité? (sociales et/ou médicales). Aidez moi, je ne sais plus quoi faire. Je crains vraiment de plus en plus que ma femme claque la porte (ce que je comprendrais aisément) et je n'ai pas envie de regarder s'épuiser ma mère sans rien pouvoir faire pour l'aider a soutenir mon père...

Modifié par cyberlestat
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

...je "squatte" chez un ami, a 1h40 de ma gare, pendant 1 an, avant qu'on me trouve un logement mais bon "life is life" comme dit le philosophe. et retrouve mes parents, mes amis et ma femme pendant mes repos...

Avant qu'on te trouve un logement ? Tu attends aussi qu'on te fasse à manger ? Et qu'on te fasse ton lit ? La recherche de logements pour ses salariés n'est pas le principal objectif d'une entreprise , quelle qu'elle soit, hein ?

Modifié par chamalow
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Avant qu'on te trouve un logement ? Tu attends aussi qu'on te fasse à manger ? Et qu'on te fasse ton lit ? La recherche de logements pour ses salariés n'est pas le principal objectif d'une entreprise , quelle qu'elle soit, hein ?

quand un service "logement" existe,et que c'est leur taf de trouver des logements aux agents. si...c'est son principal objectif (a ce service j'entends) et quand tu passes ton temps entre le travail et le train...excuses moi mais trouver par toi même un logement en région parisienne...surtout quand tu arrives de province, n'est pas vraiment possible. voir même complètement impossible. C'est comme si tu disais "quoi???tu t'es inscrit à l'ANPE et tu attends qu'ils te trouvent un taf???" (ok, ceci est un mauvais exemple car ils n'en trouvent jamais et si on attend après eux on fini chomeur longue durée)...

enfin, je n'ai pas posté ce message pour "polémiquer" sur ce genre de détail, mais pour demander des renseignements aux gens qui voudraient bien m'aider. mais bon vu que tu es retraité et ancien et sage, selon l'adage, si ça peut te pousser a me faire partager ton savoir et à m'aider je peux retirer ce passage qui, à tes yeux, semble si "horrible" de ma joyeuse histoire

Modifié par cyberlestat
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Et quand il y a plusieurs "priorités sociales" sur le coup, on départage comment le challenger?

Comme pour les autres, sur l'ancienneté de la demande et la priorité de l'établissement receveur.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Dans cette boîte, l'important est de ne pas se faire oublier. Harcèle ton DPX/DUO/RDUO et tous les acronymes possibles. Continue d'en parler aux syndicats, et ça vaut peut-être le coup de prendre une carte pour t'impliquer dans les discussions avec la direction, les mutations en faisant largement partie.

Je ne veux pas être défaitiste, mais à la traction, une mutation en province, ça te coute minimum 10 ans. En espérant que ce soit différent au commercial...

Poour le logement, tu as la bourse aux logements sur Intranet, et ce n'est pas interdit d'aller faire un tour à l'agence logement.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 6 mois plus tard...

alors, selon le rh001 chapitre 8, article 2, alinéa 2, pour obtenir une priorité sociale, il suffit

"§ 2. Les demandes de changement de résidence motivées... par le rapprochement de deux époux ou de deux personnes liées par un pacte civil de solidarité tous deux agents de la SNCF, ou encore par le rapprochement

de deux époux ou de deux personnes liées par un pacte civil de solidarité dont
l'un est étranger à la SNCF sont satisfaites par priorité sur les autres demandes

de changement de résidence pour convenances personnelles."

malgré cela on me répond que ma femme n'a pas été mutée là bas et qu'elle y a toujours habité et travaillé et que, du coup, je ne rentre pas dans les clous. ??? je pensais que le rh001 était un document officiel statuant sur les droits et les devoirs des cheminots envers la sncf. j'ai donc demandé le texte officiel parlant de l'obligation pour ma femme d'avoir été mutée...et pour l'instant j'attend encore

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bjr,

Il existe, dans l'attente, aussi la possibilité de travail à temps partiel (80 % est un bon compromis), voire celle de poser des congés sans solde pour soins à famille, de mémoire une 20aine / an dans les années "80".

Pour les OS, comme évoqué, il faut savoir "s'investir" dans celles-ci, déjà par une adhésion, au lieu "d'attendre".

Une OS, ce n'est pas une assurance tous-risques que l'on va simplement voir lorsque l'on est dans la panade; certains y passent beaucoup de temps (un sacerdoce) au mépris bien souvent de la vie familiale ... & de leur déroulement de carrière.

Sans nos "anciens", au vu de la mentalité actuelle, nous ne serions rien sans eux avec toutes les avancées sociales qui vont (allaient) avec.

Bonne chance.

R.S.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

. j'ai donc demandé le texte officiel parlant de l'obligation pour ma femme d'avoir été mutée...et pour l'instant j'attend encore

Attends toujours il n'y en a pas, fort heureusement.

Sinon une personne rencontrant son conjoint après son entrée dans la boite ne pourrais bénéficier du rapprochement familiale.

Après il y a les textes, tu y a le droit, mais ca ne veux pas dire que ça va se faire immédiatement.

A toi de chercher, te procurer la liste des demandes de mutation pour voir où tu es dans le listing, sortant de ton établissement parisien, et entrant pour la Normandie.

C'est rarement simple les mutations :(

N'oublie pas le service sociale

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

alors, selon le rh001 chapitre 8, article 2, alinéa 2, pour obtenir une priorité sociale, il suffit

"§ 2. Les demandes de changement de résidence motivées... par le rapprochement de deux époux ou de deux personnes liées par un pacte civil de solidarité tous deux agents de la SNCF, ou encore par le rapprochement

de deux époux ou de deux personnes liées par un pacte civil de solidarité dont
l'un est étranger à la SNCF sont satisfaites par priorité sur les autres demandes

de changement de résidence pour convenances personnelles."

malgré cela on me répond que ma femme n'a pas été mutée là bas et qu'elle y a toujours habité et travaillé et que, du coup, je ne rentre pas dans les clous. ??? je pensais que le rh001 était un document officiel statuant sur les droits et les devoirs des cheminots envers la sncf. j'ai donc demandé le texte officiel parlant de l'obligation pour ma femme d'avoir été mutée...et pour l'instant j'attend encore

Je comprend la position de l'entreprise, elle veut simplement te dire que quand tu as choisi d'être embauché à la SNCF la situation de ta femme était déjà celle là, et que ton choix a pris en compte les contraites qui découlaient inévitablement de ton éloignement géographique. Elle ne t'a pas promis une mutation immédiate et ne se sent pas obligé de faire plus dans l'état actuel de la situation, car elle n'est pas responsable de vos choix personnels.

dit comme cela c'est peut etre un peu raide à entendre, mais la SNCF n'est pas une entreprise à vocation sociale son seul objectif est de tenir la production. Et malheureusement pour toi le nombre de parisiens qui veulent retourner dans leur province d'origine est important, le deficit en personnel est permanent dans la région parisienne alors qu'il est souvent en sureffectif en province ( à part le nord ). Tu comprends bien que dans ces conditions cela va prendre un peu de temps pour que ta demande soit prise en compte pas les établissements de normandie qui peuvent t'acceuillir. Surtout que dans le cadre de l'application du plan vision 2015 la filière commerciale est excédentaire.

Circonstance statistique aggravante, la reforme des retraites fait que les cheminots reculent leur départ pour éliminer la décote et donc que les gros bataillons des cheminots nés en 58, 59, 60 et 61 vont trainer un peu et donc leurs places ne vont pas être disponible tout de suite. De plus, les établissements de province ne comblent pas tout leurs besoins par des mutations, ils embauchent aussi les jeunes en CDD ( saisonniers et remplacement de salariés absent ou surcroit temporaire de travail ) qui bouchent les trous tout au long de l'année. Et les établissements de ta filière commerciale ont un pilotage par activité qui fait que chaque établissement est autonome dans la gestion de son personnel et que l'établissement cédant ne peut rien imposer à un éventuel établissement prenant. Je passe sur le fait qu'il faut aussi bien souvent passer par le système d'offre de poste et des entretiens individuels qui vont avec.

Les organisations syndicales peuvent éventuellement t'aider pour faire avancer les choses, mais ce n'est pas une garanti absolue, car cela dépent surtout du RH qui va te gérer et du manager qui va t'acceuillir et s'il n'y a pas de place il n'y a pas de place... Car si les OS défendent bien les agents sur l'application des règles elles ont moins de prise sur les problématiques individuelles qui relèvent du lobbying.

J'ai bien conscience de brosser un tableau très noir de la situation, mais c'est pour éviter les illusions inutiles et penser à d'autres solutions intermédiaires temporaires en attendant d'avoir enfin cette mutation, qui en général prend du temps. Et c'est un élu du personnel qui te le dit.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je comprend la position de l'entreprise, elle veut simplement te dire que quand tu as choisi d'être embauché à la SNCF la situation de ta femme était déjà celle là, et que ton choix a pris en compte les contraites qui découlaient inévitablement de ton éloignement géographique. Elle ne t'a pas promis une mutation immédiate et ne se sent pas obligé de faire plus dans l'état actuel de la situation, car elle n'est pas responsable de vos choix personnels.

dit comme cela c'est peut etre un peu raide à entendre, mais la SNCF n'est pas une entreprise à vocation sociale son seul objectif est de tenir la production. Et malheureusement pour toi le nombre de parisiens qui veulent retourner dans leur province d'origine est important, le deficit en personnel est permanent dans la région parisienne alors qu'il est souvent en sureffectif en province ( à part le nord ). Tu comprends bien que dans ces conditions cela va prendre un peu de temps pour que ta demande soit prise en compte pas les établissements de normandie qui peuvent t'acceuillir. Surtout que dans le cadre de l'application du plan vision 2015 la filière commerciale est excédentaire.

Circonstance statistique aggravante, la reforme des retraites fait que les cheminots reculent leur départ pour éliminer la décote et donc que les gros bataillons des cheminots nés en 58, 59, 60 et 61 vont trainer un peu et donc leurs places ne vont pas être disponible tout de suite. De plus, les établissements de province ne comblent pas tout leurs besoins par des mutations, ils embauchent aussi les jeunes en CDD ( saisonniers et remplacement de salariés absent ou surcroit temporaire de travail ) qui bouchent les trous tout au long de l'année. Et les établissements de ta filière commerciale ont un pilotage par activité qui fait que chaque établissement est autonome dans la gestion de son personnel et que l'établissement cédant ne peut rien imposer à un éventuel établissement prenant. Je passe sur le fait qu'il faut aussi bien souvent passer par le système d'offre de poste et des entretiens individuels qui vont avec.

Les organisations syndicales peuvent éventuellement t'aider pour faire avancer les choses, mais ce n'est pas une garanti absolue, car cela dépent surtout du RH qui va te gérer et du manager qui va t'acceuillir et s'il n'y a pas de place il n'y a pas de place... Car si les OS défendent bien les agents sur l'application des règles elles ont moins de prise sur les problématiques individuelles qui relèvent du lobbying.

J'ai bien conscience de brosser un tableau très noir de la situation, mais c'est pour éviter les illusions inutiles et penser à d'autres solutions intermédiaires temporaires en attendant d'avoir enfin cette mutation, qui en général prend du temps. Et c'est un élu du personnel qui te le dit.

Excellente analyse, la mutation pour raison familiale n'est pas un du contrairement à ce que beaucoup croient.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je comprend la position de l'entreprise, elle veut simplement te dire que quand tu as choisi d'être embauché à la SNCF la situation de ta femme était déjà celle là, et que ton choix a pris en compte les contraites qui découlaient inévitablement de ton éloignement géographique. Elle ne t'a pas promis une mutation immédiate et ne se sent pas obligé de faire plus dans l'état actuel de la situation, car elle n'est pas responsable de vos choix personnels."

elle ne m'a pas promis de mutation rapide, effectivement. Mais, à l'embauche, lorsque j'ai demandé a la drh qui m'a reçu (à la fin de la journée de recrut) si je pouvais être directement envoyé en haute normandie, elle m'a répondu "non, mais ne vous en faites pas, à la sncf, on peut évoluer et changer de voie rapidement...et les mutations sont assez rapides"... Ensuite je ne demande que l'application du statut concernant la priorité sociale (en ce moment), afin d'avancer un peu (ce sera toujours cela de gagné)...application qui a d'ailleurs été effective pour une de mes collègue, même uo, même situation il y a un peu plus de deux ans...donc je ne demande pas la lune

dit comme cela c'est peut etre un peu raide à entendre, mais la SNCF n'est pas une entreprise à vocation sociale son seul objectif est de tenir la production. Et malheureusement pour toi le nombre de parisiens qui veulent retourner dans leur province d'origine est important, le deficit en personnel est permanent dans la région parisienne alors qu'il est souvent en sureffectif en province ( à part le nord ). Tu comprends bien que dans ces conditions cela va prendre un peu de temps pour que ta demande soit prise en compte pas les établissements de normandie qui peuvent t'acceuillir. Surtout que dans le cadre de l'application du plan vision 2015 la filière commerciale est excédentaire.

Circonstance statistique aggravante, la reforme des retraites fait que les cheminots reculent leur départ pour éliminer la décote et donc que les gros bataillons des cheminots nés en 58, 59, 60 et 61 vont trainer un peu et donc leurs places ne vont pas être disponible tout de suite. De plus, les établissements de province ne comblent pas tout leurs besoins par des mutations, ils embauchent aussi les jeunes en CDD ( saisonniers et remplacement de salariés absent ou surcroit temporaire de travail ) qui bouchent les trous tout au long de l'année. Et les établissements de ta filière commerciale ont un pilotage par activité qui fait que chaque établissement est autonome dans la gestion de son personnel et que l'établissement cédant ne peut rien imposer à un éventuel établissement prenant. Je passe sur le fait qu'il faut aussi bien souvent passer par le système d'offre de poste et des entretiens individuels qui vont avec.

Les organisations syndicales peuvent éventuellement t'aider pour faire avancer les choses, mais ce n'est pas une garanti absolue, car cela dépent surtout du RH qui va te gérer et du manager qui va t'acceuillir et s'il n'y a pas de place il n'y a pas de place... Car si les OS défendent bien les agents sur l'application des règles elles ont moins de prise sur les problématiques individuelles qui relèvent du lobbying.

J'ai bien conscience de brosser un tableau très noir de la situation, mais c'est pour éviter les illusions inutiles et penser à d'autres solutions intermédiaires temporaires en attendant d'avoir enfin cette mutation, qui en général prend du temps. Et c'est un élu du personnel qui te le dit.

le tableau que tu brosse est celui que m'ont déjà brossé mes chefs ne t'en fais pas tu ne rajoutes rien de pire^^... ceci dit on ne peut pas dire aux gens qu'ils vont devoir mettre leur vie en suspens pendant un temps indéterminé mais, de toute façon, très long, et après leur demander des résultats... Ce qui est triste c'est que je suis un bon agent (sans me lancer de fleurs du tout), que j'aime mon taf (surtout après avoir bossé un peu plus de 10 ans dans le privé), et que je souhaite évoluer dans l'entreprise...mais pas au prix de ma vie et de ma famille... et encore plus triste, j'ai vu 2 collègues obtenir ce qu'ils voulaient et s'en aller en faisant n' importe quoi (absenteisme répété, matériel cassé sur le lieu de travail, crises de colère etc...) est ce la la seule solution??? si oui, c'est bien triste...

Mais je vais continuer à me battre coûte que coûte pour rentrer auprès des miens, car oui, c'est un combat et pas des moindres...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

elle ne m'a pas promis de mutation rapide, effectivement. Mais, à l'embauche, lorsque j'ai demandé a la drh qui m'a reçu (à la fin de la journée de recrut) si je pouvais être directement envoyé en haute normandie, elle m'a répondu "non, mais ne vous en faites pas, à la sncf, on peut évoluer et changer de voie rapidement...et les mutations sont assez rapides"... Ensuite je ne demande que l'application du statut concernant la priorité sociale (en ce moment), afin d'avancer un peu (ce sera toujours cela de gagné)...application qui a d'ailleurs été effective pour une de mes collègue, même uo, même situation il y a un peu plus de deux ans...donc je ne demande pas la lune

le tableau que tu brosse est celui que m'ont déjà brossé mes chefs ne t'en fais pas tu ne rajoutes rien de pire^^... ceci dit on ne peut pas dire aux gens qu'ils vont devoir mettre leur vie en suspens pendant un temps indéterminé mais, de toute façon, très long, et après leur demander des résultats... Ce qui est triste c'est que je suis un bon agent (sans me lancer de fleurs du tout), que j'aime mon taf (surtout après avoir bossé un peu plus de 10 ans dans le privé), et que je souhaite évoluer dans l'entreprise...mais pas au prix de ma vie et de ma famille... et encore plus triste, j'ai vu 2 collègues obtenir ce qu'ils voulaient et s'en aller en faisant n' importe quoi (absenteisme répété, matériel cassé sur le lieu de travail, crises de colère etc...) est ce la la seule solution??? si oui, c'est bien triste...

Mais je vais continuer à me battre coûte que coûte pour rentrer auprès des miens, car oui, c'est un combat et pas des moindres...

Alors là, tu t'es fait avoir dans les grandes largeurs, rapides les mutations à la SNCF, quand on sait que des agents ont attendu toutes une carrière une mutation qui n'est jamais venue, ou alors au bout de 20 ou 25 ans.

Pour ce qui est des priorités sociales, aussi grave soit ta situation, penses qu'il y toujours des cas beaucoup plus graves que le tien et malheureusement, pour ce qui est des bons agents, il est vrai que ce sont toujours les derniers à partir et que ceux qui foutent le bordel, ont leurs demande satisfaites beaucoup plus vite.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

En même temps, Rouen - Paris ce n'est pas le bout du monde non plus. Des milliers de gens font ce trajet deux fois par jour, tandis que d'autres mettent plus de deux heures en transport pour aller au boulot dans une autre banlieue que celle de leur domicile (et autant pour revenir).

oui, donc tu n'as pas la chance de travailler en 3/8 sinon tu comprendrais que ce qui me pose problème, ce n'est pas le temps de trajet, mais le fait de devoir louer un appart a paris et y passer 80% de mon temps... car, cet appart me coute la 1/2 de mon salaire et nous empêche d'acheter notre foyer en normandie. et l'état de santé de mes parents est tellement annexe... enfin bon...il y a toujours des gens pour balancer des méchancetés gratuites hein

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Alors là, tu t'es fait avoir dans les grandes largeurs, rapides les mutations à la SNCF, quand on sait que des agents ont attendu toutes une carrière une mutation qui n'est jamais venue, ou alors au bout de 20 ou 25 ans.

Pour ce qui est des priorités sociales, aussi grave soit ta situation, penses qu'il y toujours des cas beaucoup plus graves que le tien et malheureusement, pour ce qui est des bons agents, il est vrai que ce sont toujours les derniers à partir et que ceux qui foutent le bordel, ont leurs demande satisfaites beaucoup plus vite.

et oui je le sais maintenant. mais ce n'est pas pour cela que je vais lacher l'affaire... et pour ce qui est de la prio sociale, j'y ai droit et ne vais pas laisser courir en me disant qu'il y a des cas plus"graves" que le mien.

Modifié par cyberlestat
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

et oui je le sais maintenant. mais ce n'est pas pour cela que je vais lacher l'affaire... et pour ce qui est de la prio sociale, j'y ai droit et ne vais pas laisser courir en me disant qu'il y a des cas plus"graves" que le mien.

Bien sur que tu y as droit, personne ne dis le contraire mais il faut que tu prennes conscience et je crois que c'est fait que ce n'est pas un combat gagner d'avance, bon courage pour tes démarches.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Euh... tu viens ici et tu poses ta question, tu as des réponses, des avis, des conseils : je peux comprendre que tous ne te plaisent pas mais de là à lancer des alertes ou de traiter un forumeur de "foncièrement mauvais"... il va falloir que tu comprennes ce qu'est un forum et prendre les choses avec un peu plus de recul.

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.
×
×
  • Créer...

L'extension "AdBlock" anti-pub... on en parle ?

Vous avez installé un outil pour bloquer la publicité sur internet...hors c'est la publicité qui permet à cheminots.net d'exister et de vous permettre d'avoir la meilleure expérience utilisateur possible.

Alors pourquoi ne pas désactiver votre bloqueur de pub pour ce site et ainsi participer à sa pérennité ?

Si vous ne souhaitez pas désactiver Adblock, vous pouvez quand même accéder au site,
et on vous souhaite une bonne visite !

 

Comment désactiver Adblock pour cheminots.net ?

Repérez l'icône Adblock sur votre navigateur internet (Mozilla Firefox, Google Chrome etc.). 
Généralement elle se situe à droite de la barre d'adresse, ou tout en bas à droite de la fenêtre.
adblock.png.b5362a440eebda16ea382664cb9b629f.png

Cliquez sur l'icône puis.. (en fonction du navigateur) :

Mozilla Firefox 
Cliquez sur « Désactiver partout ».

Google Chrome et autres 
Cliquez sur « Ne rien bloquer sur les pages de ce domaine » ou décochez « Activé pour ce site ».

 

Si je n'arrive pas à désactiver Adblock...

Si vous ne trouvez pas le bouton Adblock ou si vous n'arrivez pas à désactiver Adblock, vous pouvez essayer de désinstaller complètement le logiciel dans les options de votre navigateur web:

Mozilla Firefox 
Cliquez sur Firefox, puis Modules complémentaires. Dans Extensions, désactivez/désinstallez Adblock.

Google Chrome 
Cliquez sur la clé à outil en haut à droite, puis Outils et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

Apple Safari 
Cliquez Safari, puis Préférences et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

 

FREEBOX
Se connecter à l’interface de gestion mafreebox.freebox.fr puis « Connexion Internet > Configuration > Blocage de la publicité »
Désactiver l’option et cliquer sur Modifier.

Antivirus
Certains antivirus bloquent les bannières, essayez en le désactivant. Si c'est lui qui bloque les pubs, vous pouvez désactiver cette fonctionnalité, ou mettre le site cheminots.net en liste blanche.