Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Des défribilateurs dans les TGV A à partir du 13 Avril 2013.


Messages recommandés

Y a t'il des stats de gens sauvés ou tout du moins d'utilisation de ces défibrillateurs qu'on voit fleurir partout ?

Je serai curieux aussi de prendre connaissance de ces stats aussi. Notre toubib pourra peut être nous donner des pécisions sur la réelle utilité de ces appareils, Aldo ?

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité technicentre

Pays scandinaves, tout les collégiens formés premiers gestesdepuis plusieurs décennies: très peu de victimes d'accidents cardio vasculaires non ou mal prises en charge..

France: Moins de 4% de personnes formées... Encore trop peu d'appel aux secours bien passés et encore moins de personnes bien prises en charge...

Par contre, je serais curieux de savoir si les machines des atlantiques seront équipées de système d'appel automatique puisque rames non équipées encore de wifi... Autre problème, les tunnels sont-ils équipés en cables radians maintenant?

Modifié par technicentre
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pays scandinaves, tout les collégiens formés premiers gestesdepuis plusieurs décennies: très peu de victimes d'accidents cardio vasculaires non ou mal prises en charge..

France: Moins de 4% de personnes formées... Encore trop peu d'appel aux secours bien passés et encore moins de personnes bien prises en charge...

Parc contre, je serais curieux de savoir si les atlantiques seront équipées puisque non équipées encore de wifi...

Techni, tu n'as pas bien lu, ce sont les rames Atlantique, justement, qui vont être équipées. (et c'est quoi le rapport avec le Wifi ?)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Parc contre, je serais curieux de savoir si les machines des atlantiques seront équipées de système d'appel automatique puisque rames non équipées encore de wifi... Autre problème, les tunnels sont-ils équipés en cables radians maintenant?

Peut-être que le personnel du bar doit signaler l'utilisation du défibrillateur puisque c'est là-bas qu'il sera rangé (comme dans les autres TGV).

Si un contrôleur peut nous renseigner.

De tête, le taux de survie d'une victime d'accident cardiovasculaire passe de 3% (sans défibrillateur) à 35% (avec défibrillateur).

Modifié par Christophe
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité technicentre

Peut-être que le personnel du bar doit signaler l'utilisation du défibrilateur puisque c'est là-bas qu'il sera rangé (comme dans les autres TGV).

Si un contrôleur peut nous renseigner.

Il y aura la signalétique obligatoire pour ce genre de machine, sois en sur...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pays scandinaves, tout les collégiens formés premiers gestesdepuis plusieurs décennies: très peu de victimes d'accidents cardio vasculaires non ou mal prises en charge..

France: Moins de 4% de personnes formées... Encore trop peu d'appel aux secours bien passés et encore moins de personnes bien prises en charge...

Tous les jeunes de 17 font une rapide (2h environ) formation aux gestes de secours à la JAPD. Personnellement, 2 ans après, je n'ai pas encore tout oublié (PLS... ; le défibrillateur, de toutes façons, il explique tout seul ce qu'il faut faire au cas où on l'a oublié).

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Tous les jeunes de 17 font une rapide (2h environ) formation aux gestes de secours à la JAPD. Personnellement, 2 ans après, je n'ai pas encore tout oublié (PLS... ; le défibrillateur, de toutes façons, il explique tout seul ce qu'il faut faire au cas où on l'a oublié).

Personnellement, 2 mois apres (bon j'exagere), j'avais presque tout oublie, et surtout la PLS. Et le peu de gens avec qui j'en ai parle, c'est pareil.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité 232S003

Le défibrillateur ne remplacera jamais les massages complémentaires à effectuer dans l'attente des secours.

Combien resteront à bord des rames équipées quelques mois plus tard ???

R.S.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité technicentre

Pour être secouriste depuis 1982, je peux vous certifier que lorsque vous avez besoin de pratiquer ce genre de gestes, habitude ou pas,recyclage récent ou pas, ça revient très vite et qu'à chaque recyclage que j'ai fait, un "débriefing" à postériori par un officier des sapeurs pompiers (en fait, le formateur SST pour PSE est pompier volontaire et officier...) montre qu'il y a très peu d'erreurs majeures constatées par eux lorsqu'il y a intervention préalable d'un secouriste occasionnel...

Après savoir si on fait tout parfaitement me parait complètement secondaire si on a juste permis de sauver une personne...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité 232S003

Comme il est dit également, le risque de casser quelques côtes est présent lors du massage cardiaque, mais ce n'est rien comparé à une vie sauvée.

R.S.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour.

Je me permet de vous livrer quelques précisions.

Du temps où je travaillais au SAMU de Paris, nous avions quelques appels sur une ligne dédiée, d'ASCT. Le plus souvent pour des conseils médicaux pour des malaises sans gravité. Parfois on décidait de l'arrèt dans un gare convenue afin d'évacuer la victime sur un centre hospitalier par les pompiers (épilepsie, malaise hypoglycémique). Je me souviens de quelques cas de détresses vitales (douleur thoracique, arrèt cardiaque), où la désicion fut prise de déclencher un SMUR. Avec l'ASCT, on convenait d'un arrèt en gare (pas forcément la première d'ailleurs, afin d'optimiser la durée d'arrivée de l'équipe médicale). On arrivait toujours à se faire préciser le numéro de voiture, ainsi que le quai en gare. Sur LGV, le train était garé sur un évitement convenu. Ainsi les ASCT, on un numéro d'appel en cas de problème médical à bord. Ce numéro d'appel unique aboutit au SAMU 75 et cela pour toute la France. A titre indicatif, il en est de même pour les avions d'Air France en vol de part le monde

Pour ce qui est des défibrillateurs semi automatique (DSA), je pense que leur installation à bors des TGV est une très bonne chose. Est que le personnel de bord (personnels du bar, ASCT) sera formé à son utilisation? J'ose espérer que oui! De toute façon, comme souligné par certains contributeurs, son utilisation est simple et à partir du moment où on le met en route une "voix" explique ce qu'il faut faire.

Je me souvient d'une intervention, avec le SMUR de Chartres, il y a environ un an pour un arrèt cardiaque, chez un homme d'un cinquaintaine d'année sur la LGV atlantique. Il avait été "massé" par le controleur avec l'aide d'un médecin et d'une infirmière qui se trouvaient à bord. Malheureusement la trousse de secours mis à disposition par le controleur ne permet pas de poser une perfusion ni l'injection d'adrénaline. Le TGV avait été "garé" vers Auneau ou Voves, je ne me souvient plus. Les pompiers ont pris le relais. Leur DSA à choqué le patient. A notre arrivée, le patient avait repris un rythme cardiaque. Patient perfusé et intubé. Infarctus massif à l'électrocardiogramme. Dilatation des coronnaires et séjour en réa à l'hôpital de Chartes. Le patient s'en est sorti, un peu ralenti sur le plan cérébral, mais vivant. Clairement, un DSA à bord du TGV (et utilisé bien évidemment) aurait permis la récupération d'une activité cardiaque plus précoce.

Bruno.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité technicentre

Problème avec la question de pourvoir certains personnels avec des trousses de secours mieux fournies c'est qu'il faut suivre les dates de péremption des différents produits contenus... Il avait été étudié la question d'équiper les chefs de bord avec un stéthoscope... Mais tout comme on ne peut demander à un médecin de conduire un train ou de le réparer, on ne peut demander à un cheminot lamba de prendre la place d'un médecin...

Mettre un tel appareil dans les trains pose d'autres problèmes surtout lorsqu'on voit dans quel état finissent les trousses à outils de certains EM...

Imaginons ce qu'il adviendrais d'une serigue même automatique d'adrénaline laissée sans surveillance...

De toute façon, moi même, je ne sais pas du tout si je serais capable de faire une telle injection...

Le système d'urgence français est encore pas mal fait... Je pense sérieusement qu'on peut encore s'appuyer dessus pour tenter de venir en aide aux victimes de ces accidents...

Mais comme pour l'avenir du Train en France, il ne faudrait pas encore trop faire d'"économies" faciles à faire en réduisant tel ou tel budget...

Maintenant, on a les portables qui permettent pas mal de choses en réduisant les temps d'appel...

Dans combien de % un simple appel bien passé permet d'améliorer les choses? Mais, pour le faire, il suffit de savoir le passer...

Un récent passé sur VSD, suite à une grosse colère de ma part, toutes les personnes bossant sur place ont reçu la formation que tous nous aurions dut recevoir dans les 3 jours suivants notre arrivée...

Malheureusement, l'expèrience montre l'horreur d'un constat... Pratiquement personne ne connait cette consigne et encore moins seraient capables de l'appliquer...

J'ai même proposé de jouer le cobaye en m'écroulant sans répondre en pleine embauche au milieu d'une voie, et de voir ce qui se passerait, en ne prévenant que DET, DETA, 15, 18 voir 17, juste pour voir et pouvoir analyser ensuite les actes de chacun...

et le mieux, ce serait d'aller à fond, jusqu'à l'arrivée des secours et l'évacuation de la victime... Seul aménagement possible, pour éviter totu accident de la circulation, le véhicule des pompiers pourrait être à proximité, mais invisible du lieu de l'exercice...

Pas eu de réponse pour l'instant, ni dans un sens ni dans l'autre...

Petite expèrience déjà faite dans un autre centre de maintenance, il y a quelques années...

Presque 45 minutes passées avant qu'un appel à peu près correcte ne fut passé...

Visualisez vos postes de travail et réfléchissez un peu ce que ça donnerait chez vous...

On fait bien des exercices incendie (au moins une fois par an!!!), mais ce truc là, ce n'est pas prévu...

C'est bête mais un vieux con qui propose ce genre de trucs, lui, généralement, il sait faire pour les autres...

Mais et pour lui, qui sait faire?

Je sais je ne suis pas tellement dans le sujet sur les défibrilateurs, mais je saisis ce sujet pour parler d'un sujet qui nous concerne tous...

Petite dernière, un vieux pestait contre une information que nous avions tous eu et du subir à Prairie, une année, nous les electricos, portant sur la ventilation, la PLS et l'appel aux secours... ça le faisait chier, il n'était pas là pour jouer à ce genre de jeux...

Le lendemain, on le voit se pointer blanc comme un linge... Son propre gamin avait fait un malaise dans la nuit et s'était écroulé devant lui... Il lui avait porté secours, prévenu les secours qui avaient pris en charge son gamin de 18 ans (juste une fausse route sans aucune conséquence...). Il avait simpelemnt secouru son propre gamin...

Du coup, plus personne ne rigolait de cette formation au boulot, et même si nous n'étions que 2 secouristes patentés, tous, nous voyions ce genre de choses d'un autre oeuil...

Réfléchissez tous dans votre coin...

ça n'arrive pas qu'aux autres...

Modifié par technicentre
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Problème avec la question de pourvoir certains personnels avec des trousses de secours mieux fournies c'est qu'il faut suivre les dates de péremption des différents produits contenus... Il avait été étudié la question d'équiper les chefs de bord avec un stéthoscope... Mais tout comme on ne peut demander à un médecin de conduire un train ou de le réparer, on ne peut demander à un cheminot lamba de prendre la place d'un médecin...

Mettre un tel appareil dans les trains pose d'autres problèmes surtout lorsqu'on voit dans quel état finissent les trousses à outils de certains EM...

Imaginons ce qu'il adviendrais d'une serigue même automatique d'adrénaline laissée sans surveillance...

De toute façon, moi même, je ne sais pas du tout si je serais capable de faire une telle injection...

Oui bien sur. Mais il y a souvent à bord d'un TGV un médecin ou une infirmière qui pourrait poser une perfusion ou effectuer une injection après accord téléphonique du médecin régulateur du SAMU dans l'attente du SMUR. Ainsi dans certains départements, les VSAB sont équipés d'une trousse "médecin" contenant quelques injectables et perfusions. Je suis bien content sur certaines interventions, que le patient soit déja perfusé par l'infirmière qui passait par là ou le médecin de ville (ou de campagne)!

Pour ce qui est des péremptions, je pense qu'il n'y à rien d'insurmontable. Air France y arrive bien. Leur trousse de secours est d'ailleurs bien "foutue", avec un DSA par avion et des PNC extrèment compétént en matière de secourisme, et des recyclages réguliers.

Modifié par bruno
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le système d'urgence français est encore pas mal fait... Je pense sérieusement qu'on peut encore s'appuyer dessus pour tenter de venir en aide aux victimes de ces accidents...

Mais comme pour l'avenir du Train en France, il ne faudrait pas encore trop faire d'"économies" faciles à faire en réduisant tel ou tel budget...

Maintenant, on a les portables qui permettent pas mal de choses en réduisant les temps d'appel...

Dans combien de % un simple appel bien passé permet d'améliorer les choses? Mais, pour le faire, il suffit de savoir le passer...

Tout à fait d'accord. Malgré une organisation des secours extrèment efficace en France, le maillon faible est le premier maillon de la chaine de secours. Encore trop peu de personne ne sont formées au premiers secours. De plus même formées, certaines personnes avec le stress ont des comportements inadaptés et irrationnels.

Quelques annecdotes; En civil, je tombe par hasard dans la rue sur une personne agée en arrèt cardiaque. Impossible de savoir si quelqu'un avait donner l'alerte. J'ai du forcer le passage pour pouvoir accéder à la victime car les gens pensaient qu'il ne fallait pas la toucher pour ne aggraver son état!

Au SMUR de Chartres, départ pour arrèt cardiaque lors du repas des anciens en mairie de Chartres.Sur les 200 ou 300 personnes (pas toutes agées je le précise), aucune n'avait commencé le massage avant l'arrivée des pompiers. Il y avait un DSA à l'accueil à moins de 50 mètres!

En régulation du SAMU, un appel; vener vite c'est très grave, puis la personne raccroche. Pas d'adresse, pas de motif! Heureusement que le numéro de contre appel s'affiche automatiquement.


Bruno.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité technicentre

Tout à fait d'accord avec toi sur la qualité des trousses à pharmacie de bord des avions et sur le professionnalisme des PNC aériens...

Mais, rares sont finalement les cas de grosse intervention dans un train qui nécessitent une telle prise en charge d'urgence...

En Métropole, rares sont les coins où on ne puisse arrêter un train pour qu'une telle urgence ne puisse être prise en charge par l'extèrieur... C'est le choix qui fut pris dans la conception du système d'urgence médicale ferroviaire...

Pour les messages d'alerte, nous sommes encore parfaitement d'accord...

Je me rappelle la dernière intervention que j'ai fait... Motard ayant fait un saut périlleux et terminé son vol plané sur l'arrière de la voiture le précédent...

Pas grand chose à faire pour le motard (fracture d'un poignet et surement d'une hanche, très calme et conscient, n'ayant pas perdu connaissance à aucun moment...) par contre, je me suis retrouvé à devoir gèrer littéralement la nana de la voiture qui se croyant responsable voulait passer la glissière de sécurité pour se foutre en l'air dans une voiture en face... Pas tristounet l'histoire et passer le message par là dessus en donnant l'état du blessé en demandant 2 équipes de secours, c'est pas triste...

Heureusement, les flics sont arrivés un bon quart d'heure après l'alerte en exigeant de relever mon identité avant de faire quoi que ce soit... J'avais juste le motard allongé devant moi et la nana que j'avais fait assoir à côté dans mon axe de vision et le tout au milieu de la N6 en portion à 4 voies limitées à 110, sans protection...

La première alerte avait été donnée mais oubliait copieusement la nana qui voulait se foutre en l'air alors qu'elle n'y était pour rien...

Jamais eu à passer de message d'alerte devant témoins choqués mais conscients avec personnes décédées... ça, ça doit laisser des traces...

Pour les autres membres du forum qui nous lisent, si telle aventure vous arrive, ne pas hésiter à demander une aide psy pour vous même en même temps que les secours... Personne n'est superman et il vaut mieux jouer profil bas que de courrir le risque d'un suraccident...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

En Métropole, rares sont les coins où on ne puisse arrêter un train pour qu'une telle urgence ne puisse être prise en charge par l'extèrieur..

Justement, il va falloir que ça change.

La SNCF étant tenue d'indemniser tous les voyageurs d'un train ainsi retardé, il devient urgent de faire en sorte que le malade/blessé atteigne le premier arrêt normal ou, à défaut, le terminus.

Et si ce malade/blessé meurt avant cet arrêt, l'indemnisation de sa famille ne coutera rien à l'entreprise puisque le décès sera imputé à l'homme (ou femme) ASCT qui devra en répondre individuellement devant la justice, pas à la SNCF en tant que personne morale.

Elle est pas belle la vie ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité technicentre

Justement, il va falloir que ça change.

La SNCF étant tenue d'indemniser tous les voyageurs d'un train ainsi retardé, il devient urgent de faire en sorte que le malade/blessé atteigne le premier arrêt normal ou, à défaut, le terminus.

Et si ce malade/blessé meurt avant cet arrêt, l'indemnisation de sa famille ne coutera rien à l'entreprise puisque le décès sera imputé à l'homme (ou femme) ASCT qui devra en répondre individuellement devant la justice, pas à la SNCF en tant que personne morale.

Elle est pas belle la vie ?

Je te laisse la primeur de tes propos...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Justement, il va falloir que ça change.

La SNCF étant tenue d'indemniser tous les voyageurs d'un train ainsi retardé, il devient urgent de faire en sorte que le malade/blessé atteigne le premier arrêt normal ou, à défaut, le terminus.

Et si ce malade/blessé meurt avant cet arrêt, l'indemnisation de sa famille ne coutera rien à l'entreprise puisque le décès sera imputé à l'homme (ou femme) ASCT qui devra en répondre individuellement devant la justice, pas à la SNCF en tant que personne morale.

Elle est pas belle la vie ?

Je te laisse la primeur de tes propos...

Technicentre, c'est de l'humour noir, très noir...

Il me semble que les contrôleurs sont équipés de stéthoscopes (du moins ceux de VFE). C'est (malheureusement -sic-) une bonne chose que les trousses de secours soient distribuées à titre individuel aux contrôleurs, il suffit de voir l'état de celles qui équipent les engins moteurs (les rares fois quelles sont présentes, elles ont été vandalisées...) ainsi que des équipements de sécurité également placés sur les EM (je pense aux masques à gaz, également vandalisés).

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité technicentre

Pour les stéthos des Asct, je crois me rappeler qu'il avait été décidé de ne plus les renouveler...

Faut dire que même si je suis secouriste depuis plus de 30 ans, je ne saurais pas entendre autre chose qu'un TOC TOC...

Par contre, Bruno, il doit bien exister une application pour prendre les pulsations cardiaques et les transmettre à un service type SAMU... Si cela n'existe pas, pourquoi ne pas suggérer un tel truc qui ne doit pas étre si compliqué à créer...

Attention par contre que n'importe quel apprenti sorcier ne puisse prendre le contrôle de ce genre de procédé et puisse décider de vie ou de mort de son voisin de siège...

Modifié par technicentre
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...

L'extension "AdBlock" anti-pub... on en parle ?

Vous avez installé un outil pour bloquer la publicité sur internet...hors c'est la publicité qui permet à cheminots.net d'exister et de vous permettre d'avoir la meilleure expérience utilisateur possible.

Alors pourquoi ne pas désactiver votre bloqueur de pub pour ce site et ainsi participer à sa pérennité ?

Si vous ne souhaitez pas désactiver Adblock, vous pouvez quand même accéder au site,
et on vous souhaite une bonne visite !

 

Comment désactiver Adblock pour cheminots.net ?

Repérez l'icône Adblock sur votre navigateur internet (Mozilla Firefox, Google Chrome etc.). 
Généralement elle se situe à droite de la barre d'adresse, ou tout en bas à droite de la fenêtre.
adblock.png.b5362a440eebda16ea382664cb9b629f.png

Cliquez sur l'icône puis.. (en fonction du navigateur) :

Mozilla Firefox 
Cliquez sur « Désactiver partout ».

Google Chrome et autres 
Cliquez sur « Ne rien bloquer sur les pages de ce domaine » ou décochez « Activé pour ce site ».

 

Si je n'arrive pas à désactiver Adblock...

Si vous ne trouvez pas le bouton Adblock ou si vous n'arrivez pas à désactiver Adblock, vous pouvez essayer de désinstaller complètement le logiciel dans les options de votre navigateur web:

Mozilla Firefox 
Cliquez sur Firefox, puis Modules complémentaires. Dans Extensions, désactivez/désinstallez Adblock.

Google Chrome 
Cliquez sur la clé à outil en haut à droite, puis Outils et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

Apple Safari 
Cliquez Safari, puis Préférences et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

 

FREEBOX
Se connecter à l’interface de gestion mafreebox.freebox.fr puis « Connexion Internet > Configuration > Blocage de la publicité »
Désactiver l’option et cliquer sur Modifier.

Antivirus
Certains antivirus bloquent les bannières, essayez en le désactivant. Si c'est lui qui bloque les pubs, vous pouvez désactiver cette fonctionnalité, ou mettre le site cheminots.net en liste blanche.