Aller au contenu
Le Web des Cheminots

L'ouverture à la concurrence de la SNCF


Messages recommandés

Bonjour à tous,

Je participe à un projet de recherche concernant l’ouverture à la concurrence de la SNCF dans le cadre de mes études à l’EMLYON Business School. J’aurais pour cela besoin d’administrer aux usagers du TGV un petit questionnaire qui me permettrait de connaître votre satisfaction actuelle concernant le service de la SNCF et la façon dont vous anticipez l’arrivée de la concurrence. Je remercie par avance ceux qui peuvent m’aider en le remplissant, cela prend 2 minutes chrono :)

Voici le lien : https://docs.google.com/forms/d/1cQBW875nxZRw7MEW7SlgfKlI7_T7VHHFY9DY0N_bQVY/viewform

Si vous avez une quelconque suggestion, je suis à l’écoute !

Merci beaucoup,

Larry.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonsoir,
Merci pour ce sondage mais je ne parviens pas à remplir le dernier tableau : j'ai pris le trains dans plusieurs autres pays d'Europe et les réponses diffèrent totalement selon le pays...
Eh oui le train en Italie et en Suisse ce n'est pas vraiment la même chose ;)

  • J'adore 3
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 1 mois plus tard...

Les concurrents de SNCF poussent à la roue (MobiliCités - 15/01/2014)

Surfant sur les déclarations d'Alain Rousset fin novembre 2013 aux Rencontres nationales du transport public à Bordeaux (le président des régions françaises s'est prononcé publiquement et pour la première fois en faveur de l'ouverture des TER à la concurrence), l'Association française du rail qui réunit les opérateurs ferroviaires, exceptée SNCF, a présenté mi-janvier 2014 son plan de bataille pour forcer la voie de cette libéralisation ...

http://www.mobilicites.com/fr_actualites_les-concurrents-de-la-sncf-poussent-a-la-roue_0_77_3016.html

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonsoir,

Merci pour ce sondage mais je ne parviens pas à remplir le dernier tableau : j'ai pris le trains dans plusieurs autres pays d'Europe et les réponses diffèrent totalement selon le pays...

Eh oui le train en Italie et en Suisse ce n'est pas vraiment la même chose ;)

C'est clair et un train en Amérique Latne n'a rien à voir avec un train en Suisse ;)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité necroshine
Les concurrents de la SNCF poussent à la roue

http://www.mobilicites.com/fr_actualites_les-concurrents-de-la-sncf-poussent-a-la-roue_0_77_3016.html

Surfant sur les déclarations d'Alain Rousset fin novembre aux Rencontres nationales du transport public à Bordeaux (le président des régions françaises s'est prononcé publiquement et pour la première fois en faveur de l'ouverture des TER à la concurrence), l'Association française du rail qui réunit les opérateurs ferroviaires, exceptée la SNCF, a présenté mi-janvier son plan de bataille pour forcer la voie de cette libéralisation.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

en résumé

le 4e paquet ferroviaire préparé par la Commission européenne qui entend rendre obligatoire la mise en concurrence des lignes intérieures de voyageurs en 2019

  • de janvier à décembre 2014 : le gouvernement autorise légalement les appels d'offres des régions pour la mise en concurrence des lignes TER.
  • de janvier décembre 2015 : lancement des appels d'offres.
  • de décembre 2015 à décembre 2016 : les concurrents de la SNCF sélectionnés par les régions font leurs demandes de sillons à Réseau ferré de France
  • décembre 2016 : lancement des premières expérimentations d'ouverture à la concurrence des lignes TER et/ou Inter cités (une trentaine de trains par région,).
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

en finalité :

juin 2017 : mise en vente des restes de la SNCF et RFF au privés pour l'euro symbolique et oui c'est pas rentable !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 3 mois plus tard...
  • 11 mois plus tard...

L'Autorité de la concurrence obtient du groupe SNCF des engagements permettant d'égaliser les conditions de concurrence pour les entreprises candidates aux appels d'offres d'assistance technique aux exploitants de transport urbain :

http://www.autoritedelaconcurrence.fr/pdf/avis/15d05.pdf

(Autorité de la concurrence - 15/04/2015)

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 années plus tard...

Lorsque la concurrence commencera à sévir, notamment entre (Madrid) Perpignan par Ilsa et Montpellier ou en Côte d'Azur via FS/Thello, comment seront les situation de perturbation.

Lorsqu'une de ses rames tombera en panne et que celle-ci sera imputable à la compagnie, notamment du fait de l'EM, et impactera le reste des circulations, qui sera une nouvelle fois visée.

Qui seront les premiers à supporter la colère, l'agressivité de ces clients qui aurons opté pour un opérateur concurrent mais se défouleront sur la SNCF car ils ne feront pas la différence.

Qui sera pointé du doigt par les médias, surtout pas la concurrence qui sera épargnée...

Déjà, comme le soulignais Didier précédemment, avec Thalys, c'est déjà la cas, lors qu'un TGV arrive en retard, les clients veulent continuer leur voyage avec un train non exploité par la SNCF, et dans le sens contraire, cela doit également se produire.

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 10 mois plus tard...

Dans la perspective de l'ouverture à la concurrence en 2019 et 2023, la plupart des articles de Presse traitent des potentiels entrants (voir la VDR cette semaine), beaucoup moins des ambitions de la SNCF pour son développement sur d'autres réseaux.

  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je pense que ouverture à la concurrence ou non, le problème principal c'est la bienveillance ou la malveillance de l'Etat vis à vis du chemin de fer.

Très clairement (peut être pour de bonnes raisons que nous ignorons ?), l'Etat en ce moment mène une politique de destruction du rail.

Cette politique pourra très bien être poursuivie, même avec une ouverture à la concurrence, il suffira juste de rendre la vie impossible à d'éventuels candidats, et ça c'est très facile à faire...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 1 mois plus tard...
Il y a 5 heures, capelanbrest a dit :

Parce que tu crois que l'ouverture à la concurrence va changer la donne pour ce qui concerne l’infrastructure ?

les concurrents vont d'abord se placer là où ça roule et où ça fait/risque de faire, du chiffre......sans frais d’infrastructure...qui du reste; ne sera pas de leur ressort ... ;)

 

Tout à fait, l'apparition d'opérateurs autres que SNCF, peut entrainer la disparition de la situation anormale que représente la gestion de l'infra par SNCF Réseau, dans la mesure où les nouveaux opérateurs voyageurs pourraient demander (*) et obtenir, par la négociation ou la voie judiciaire, que le réseau soit géré par une entité indépendante de SNCF.

 

 (*) D'ores et déjà les opérateurs fret ont pris position contre la réintégration de Réseau dans SNCF...

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 9 heures, Mak a dit :

Tout à fait, l'apparition d'opérateurs autres que SNCF, peut entrainer la disparition de la situation anormale que représente la gestion de l'infra par SNCF Réseau, dans la mesure où les nouveaux opérateurs voyageurs pourraient demander (*) et obtenir, par la négociation ou la voie judiciaire, que le réseau soit géré par une entité indépendante de SNCF.

 

Va lire la loi votée en juin 2018 et tu verras qu'en fait, malgré son nom, SNCF Réseau sera bien une entité indépendante de SNCF Mobilités, l'opérateur voyageurs.

  • J'adore 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 9 heures, Mak a dit :

Tout à fait, l'apparition d'opérateurs autres que SNCF, peut entrainer la disparition de la situation anormale que représente la gestion de l'infra par SNCF

Pendant des décennies, il n'y avait pas d'autres EF, la SNCF gérait le réseau et faisait rouler des trains et cela ne marchait pas si mal, c'est depuis l'apparition des privés que c'est le grand bordel sur les rails, alors ton discours anti SNCF, à d'autres, tu peux te le garder, ça sent le réchauffé.  Il manque le couplet sur Hollande, sur le prix des péages routiers et ferroviaires et bla bla bla bla.  

  • J'adore 8
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Faut arrêter avec mon prétendu discours anti Sncf, !

Jai juste donné mon point de vue sur la question posée par Capelanbrest :

« Parce que tu crois que l'ouverture à la concurrence va changer la donne pour ce qui concerne l’infrastructure ? «

Donc sans parler de SNCF, je pense que oui, de manière générale, quand il y a ouverture à la concurrence sur un réseau de transport, ça change nécessairement la donne pour ce qui concerne l’infrastructure.

Tout simplement par ce quon passe dun interlocuteur unique (lEtat qui gère linfra et le réseau) à plusieurs interlocuteurs  et que dans ce cas  il peut y avoir divergence dintérêt.

LEtat en tant que gestionnaire de réseau  peut par exemple prendre la décision, pour faire des économies budgétaires, de supprimer une infrastructure qui est capitale pour certains opérateurs .

Dans le cas dun  réseau ouvert à la concurrence, la suppression de cette infrastructure risque dêtre rendue beaucoup plus difficile  si des opérateurs indépendants sy opposent alors que lopérateur dEtat se serait lui exécuté sans faire de vagues.

Modifié par Mak
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 58 minutes, Mak a dit :

Faut arrêter avec mon prétendu discours anti Sncf, !

J'attends avec gourmandise le jour où tu tiendras vraiment un discours anti SNCF :Smiley_15: 
 

il y a une heure, Mak a dit :

 Dans le cas dun  réseau ouvert à la concurrence, la suppression de cette infrastructure risque dêtre rendue beaucoup plus difficile  si des opérateurs indépendants sy opposent alors que lopérateur dEtat se serait lui exécuté sans faire de vagues.

Les "opérateurs indépendants" ne se privent pas de dénoncer l'insuffisance des moyens publics affectés à l'entretien de l'infrastructure mais se gardent bien de proposer d'y contribuer.
Et s'opposer sans proposer ça ne mène pas loin.

  • J'aime 1
  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 4 minutes, Inharime a dit :


 

Les "opérateurs indépendants" ne se privent pas de dénoncer l'insuffisance des moyens publics affectés à l'entretien de l'infrastructure mais se gardent bien de proposer d'y contribuer.
Et s'opposer sans proposer ça ne mène pas loin.

Mais c'est pas leur rôle : ils payent un péage point-barre, à l'Etat de fournir l'Infra !

Est ce que si XPO logistics , Geodis ou DB Shenker se plaignaient de nids de poules sur la N10, on leur répondrait voilà :" une pelle et du goudron débrouillez vous pour reboucher ?"

En revanche l'état serait bien dans son rôle, en leur répondant " j'ai plus les moyens de reboucher les nids de poule, donnez moi 10 ct par Km et je le ferais !"

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

une Eurovignette de base est si simple à mettre en place que ce refus de la part de tous les gouvernements français se succédant à Matignon depuis 1999 est plus que suspect, à croire que tous ces ministres adhérent en bloc à l'anti-européisme primaire de Marine Le Pen !

Peut-être que la privatisation des autoroutes par l'UMP/LR avec l'aval des autres est la clef du blocage ?

https://www.eurovignettes.eu/portal/booking/booking?reset=true

Et vous savez quoi ?

La Belgique a usé de cette EuroVignette basique avant de basculer plus tard à un système plus complexe avec GPS pour compte le km.

Modifié par ZorbecLeGras
  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

"une Eurovignette de base est si simple à mettre en place que ce refus de la part de tous les gouvernements français se succédant à Matignon depuis 1999 est plus que suspect,"

Ben ça,  s'appelle la trouille, tout simplement !

 

A titre personnel, je suis pour, mais je me met à la place des Ministres, ils doivent y réfléchir à deux fois avant de se lancer dans une entreprise aussi périlleuse politiquement...

Modifié par Mak
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 13 minutes, Mak a dit :

Mais c'est pas leur rôle : ils payent un péage point-barre, à l'Etat de fournir l'Infra !

Est ce que si XPO logistics , Geodis ou DB Shenker se plaignaient de nids de poules sur la N10, on leur répondrait voilà :" une pelle et du goudron débrouillez vous pour reboucher ?"

En revanche l'état serait bien dans son rôle, en leur répondant " j'ai plus les moyens de reboucher les nids de poule, donnez moi 10 ct par Km et je le ferais !"

Tu réponds à coté…
Il était question "d'opérateurs indépendants" et "d'infrastructure" ferroviaires et là tu parles de routes et de routiers.
 

  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...

L'extension "AdBlock" anti-pub... on en parle ?

Vous avez installé un outil pour bloquer la publicité sur internet...hors c'est la publicité qui permet à cheminots.net d'exister et de vous permettre d'avoir la meilleure expérience utilisateur possible.

Alors pourquoi ne pas désactiver votre bloqueur de pub pour ce site et ainsi participer à sa pérennité ?

Si vous ne souhaitez pas désactiver Adblock, vous pouvez quand même accéder au site,
et on vous souhaite une bonne visite !

 

Comment désactiver Adblock pour cheminots.net ?

Repérez l'icône Adblock sur votre navigateur internet (Mozilla Firefox, Google Chrome etc.). 
Généralement elle se situe à droite de la barre d'adresse, ou tout en bas à droite de la fenêtre.
adblock.png.b5362a440eebda16ea382664cb9b629f.png

Cliquez sur l'icône puis.. (en fonction du navigateur) :

Mozilla Firefox 
Cliquez sur « Désactiver partout ».

Google Chrome et autres 
Cliquez sur « Ne rien bloquer sur les pages de ce domaine » ou décochez « Activé pour ce site ».

 

Si je n'arrive pas à désactiver Adblock...

Si vous ne trouvez pas le bouton Adblock ou si vous n'arrivez pas à désactiver Adblock, vous pouvez essayer de désinstaller complètement le logiciel dans les options de votre navigateur web:

Mozilla Firefox 
Cliquez sur Firefox, puis Modules complémentaires. Dans Extensions, désactivez/désinstallez Adblock.

Google Chrome 
Cliquez sur la clé à outil en haut à droite, puis Outils et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

Apple Safari 
Cliquez Safari, puis Préférences et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

 

FREEBOX
Se connecter à l’interface de gestion mafreebox.freebox.fr puis « Connexion Internet > Configuration > Blocage de la publicité »
Désactiver l’option et cliquer sur Modifier.

Antivirus
Certains antivirus bloquent les bannières, essayez en le désactivant. Si c'est lui qui bloque les pubs, vous pouvez désactiver cette fonctionnalité, ou mettre le site cheminots.net en liste blanche.