Aller au contenu
Le Web des Cheminots

La SNCF teste la billettique mobile sur son réseau TER


Invité jackv

Messages recommandés

La SNCF teste la billettique mobile sur son réseau TER

http://www.mobilicites.com/011-3158-La-SNCF-teste-la-billettique-mobile-sur-son-reseau-TER.html

extrait

"La société ferroviaire a choisi son réseau régional pour tester l'achat, la validation et le contrôle de titres de transport par téléphone mobile. Si ces premières expérimentations sont concluantes, le dispositif pourrait s'étendre à l'ensemble du réseau TER, et peut-être même un jour au TGV.

Payer, valider et faire contrôler son titre de transport via son smartphone est désormais possible sur une partie du réseau TER. Depuis le 15 octobre 2014, la SNCF teste la billettique mobile sur les trajets TER de Basse-Normandie."

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Quand je lis ça, par contre :"Pour SNCF, le digital est une formidable opportunité de construire une nouvelle relation avec les clients TER"

Ben , ça m'énerve.

tiens, toi aussi, je ne suis pas le seul ronchon alors.
  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ça va être un peu compliqué alors que l'on essaye d'unifier les moyens de paiement entre les différentes entités de transport : témoin la carte Oura en Rhône-Alpes qui sert de support pour l'abonnement TER et remplace la carte Técély des transports urbains lyonnais...

Ou alors va-t-on avoir une application TER et une application différente pour chaque réseau urbain.

Question subsidiaire qui tue comment fait-on quand on est en panne de smartphone (batterie vide, oublié, voire volé)? Et enfin cela ne résout pas le cas des "récalcitrants" au smartphone pour lesquels il faut bien prévoir une carte à puce ou des tickets papier.

  • J'adore 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ça va être un peu compliqué alors que l'on essaye d'unifier les moyens de paiement entre les différentes entités de transport : témoin la carte Oura en Rhône-Alpes qui sert de support pour l'abonnement TER et remplace la carte Técély des transports urbains lyonnais...

Ou alors va-t-on avoir une application TER et une application différente pour chaque réseau urbain.

(...)

Suis bien d'accord avec toi : cela fait déjà au moins 2 ans que le TER Bourgogne permet d'acheter des billets sur smarphone mais je n'ai pas l'impression que ce soit la même technologique que dans l'article (même si il faut aussi passer par SNCF TER Direct).

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Et enfin cela ne résout pas le cas des "récalcitrants" au smartphone pour lesquels il faut bien prévoir une carte à puce ou des tickets papier.

Non, on ne prévoira rien car ceux qui n'ont pas de smartphone sont des associaux, des has been, des ringards qui n'ont pas à prendre le train.

Le train est le moyen de transport du XXIème siècle réservé à une élite technologique "CSP+", pas celui du XXème accessible au plus grand nombre, y compris aux pauvres.

Ainsi l'a voulu Pépy, prosternons nous. controleursncf

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Suis bien d'accord avec toi : cela fait déjà au moins 2 ans que le TER Bourgogne permet d'acheter des billets sur smarphone mais je n'ai pas l'impression que ce soit la même technologique que dans l'article (même si il faut aussi passer par SNCF TER Direct).

La puce NFC, est sur certains smartphone récent.

Pour l'Iphone, c'est uniquement le 6 et 6 plus

C'est une technologie qui parait pratique et sécurisée sur le papier.

Apres reste le problème de confidentialité des transactions, quelles infos gardera TER sur le client?

Modifié par aldo500
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Apres reste le problème de confidentialité des transactions, quelles infos gardera TER sur le client?

A priori elle ne doit pas voir besoin de plus d'infos que les Oura, Korrigo ou autres Navigo, pour lesquels la CNIL doit veiller. Je crois que ce sont des statistiques d'ensemble anonymées qui sont conservées.

A moitié HS : pour l'oubli, actuellement quand on oublie sa carte de fidélité SNCF l'ASCT nous retrouve avec nom et prénom. J'ai lui par ailleurs que la technologie d'identification d'avenir sur la toile serait le numéro de téléphone (en tout cas ces boîtes investissent là-dedans). On peut penser qu'une solution alternative sera mise en place, au moins pour le court terme. Mais si ça suppose de trouver un agent pour ouvrir un CAB (si ça doit se déployer à terme en IDF par exemple), on n'est pas sortis !

Nox

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

En même temps ce que l'on nous présente comme l'affaire du siècle est déjà existant chez certains de nos voisins européens....... :Smiley_04:

Quelle manie de toujours tout ramener à soi.....j'ai fait, nous allons faire + tous les superlatifs possibles et imaginable pour au final pas grand chose.....

En aérien on peut acheter, changer de billet, réserver, embarquer avec un simple smartphone et une application dédiée....

bref une fois de plus SNCF n' arien inventé....désolé mais bon faut arrêter.....

le système va faire son chemin et sera le titre de demain (ou pas) selon le nombre de clients/usagers qui s'y plieront.....tout le reste c'est de la com....comme d'hab.... :Smiley_16:

  • J'adore 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

En aérien on peut acheter, changer de billet, réserver, embarquer avec un simple smartphone et une application dédiée....

Avec la SNCF aussi depuis un bon bout de temps.

Là, il s'agit du paiement par NFC qui est plus moderne et plus simple et semble-t-il plus sécurisée.

Ca fait un bail que je prends des billets de train avec mon Iphone et que je peux l'annuler ou l'échanger si c'est un billet dématérialisé.

Ne "raillons" pas trop systématiquement la SNCF ("Railler la SNCF", c'est fort, non?)

  • J'adore 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...

L'extension "AdBlock" anti-pub... on en parle ?

Vous avez installé un outil pour bloquer la publicité sur internet...hors c'est la publicité qui permet à cheminots.net d'exister et de vous permettre d'avoir la meilleure expérience utilisateur possible.

Alors pourquoi ne pas désactiver votre bloqueur de pub pour ce site et ainsi participer à sa pérennité ?

Si vous ne souhaitez pas désactiver Adblock, vous pouvez quand même accéder au site,
et on vous souhaite une bonne visite !

 

Comment désactiver Adblock pour cheminots.net ?

Repérez l'icône Adblock sur votre navigateur internet (Mozilla Firefox, Google Chrome etc.). 
Généralement elle se situe à droite de la barre d'adresse, ou tout en bas à droite de la fenêtre.
adblock.png.b5362a440eebda16ea382664cb9b629f.png

Cliquez sur l'icône puis.. (en fonction du navigateur) :

Mozilla Firefox 
Cliquez sur « Désactiver partout ».

Google Chrome et autres 
Cliquez sur « Ne rien bloquer sur les pages de ce domaine » ou décochez « Activé pour ce site ».

 

Si je n'arrive pas à désactiver Adblock...

Si vous ne trouvez pas le bouton Adblock ou si vous n'arrivez pas à désactiver Adblock, vous pouvez essayer de désinstaller complètement le logiciel dans les options de votre navigateur web:

Mozilla Firefox 
Cliquez sur Firefox, puis Modules complémentaires. Dans Extensions, désactivez/désinstallez Adblock.

Google Chrome 
Cliquez sur la clé à outil en haut à droite, puis Outils et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

Apple Safari 
Cliquez Safari, puis Préférences et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

 

FREEBOX
Se connecter à l’interface de gestion mafreebox.freebox.fr puis « Connexion Internet > Configuration > Blocage de la publicité »
Désactiver l’option et cliquer sur Modifier.

Antivirus
Certains antivirus bloquent les bannières, essayez en le désactivant. Si c'est lui qui bloque les pubs, vous pouvez désactiver cette fonctionnalité, ou mettre le site cheminots.net en liste blanche.