Aller au contenu
Le Web des Cheminots

la DB se recentre sur le ferroviaire


Messages recommandés

Curieusement, ce tournant dans la stratégie de la DB est passé assez inaperçu....

Allez Mr Pépy!!! On suit le fameux "modèle allemand"??

https://dub111.mail.live.com/?tid=cmF-9n_KVg5RGWCwAjfeSu-g2&fid=flinbox

un revirement total de la stratégie de la DB. En quelques idées, son président, Rüdiger Grube (...) a décidé de mettre fin aux perspectives tracées par son prédécesseur Hartmut Mehdorn en matière de diversification et de croissance externe. Finis les rachats d’entreprises et les aventures internationales dans les domaines du transport et de la logistique. L’heure est venue de se recentrer sur « EiD », c’est-à-dire « Eisenbahn in Deutschland » : les chemins de fer, en Allemagne. (...)

  • J'adore 5
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité JLChauvin

Oupss... quid de DB Schenker Rail UK et d'ECR, entres autres, quid de DB Shenker en général? Ça ne sent pas vraiment bon pour les salariés, çà...

Quand au GPF, chez nous...

J'ai bien une idée d'acheteur, mais on va dire que je vois le mal partout. Quoi-que...

:Smiley_32: que va devenir ECR :Smiley_54:

Tu as les doigts plus rapides que les miens... :Smiley_76:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité JLChauvin

Et les camions Joyau, devenus Schenker*Joyau puis DB*Schenker, is vont redevenir Joyau ?

...Hum... là non plus je ne voudrais pas être pessimiste, mais... vu le marasme généralisé, que ce soit dans le routier ou le ferroviaire, il y a de quoi se poser des questions. Plus d'industries, plus de besoin de transport de fret, c'est la rançon d'avoir laissé filé les secteurs primaire/secondaire et favorisé le tertiaire, c'est bien beau le service si plus personne n'a les moyens de se les offrir. En tous cas, il va y avoir du dégât, le prix de l'incompétence des dirigeants obsédés par leurs lubies, mais ils s'en foutent puisque n'en ressentant pas eux-même les conséquences, partis sévir ailleurs avec les mêmes méthodes foireuses.

Ach, le modèle allemand si vanté par les élites en prends un sacré coup en ce moment...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ho en Allemagne, du secondaire et du primaire, il y en a encore. Je ne me fais pas trop de soucis, la DB, elle ne va pas fermer demain. Mais si elle veut éviter de perdre la moitié de son réseau il lui faut en effet y penser un peu...

(Pour ceux qui ont suivi, l'été 2014 du S-Bahn de Berlin, et de la DB en général d'ailleurs, fut très très chaud ... )

D'une certaine manière en Suisse on avait fait pareil à une époque, en partout des filiales à l'internationale pour Cargo, en voulant être plus grand que les grands et tout le tralala sur l'axe du Gotthard. Résultat : on a tout vendu parce que bon au final ça marche pas si facilement d'aller piquer le trafic des autres, et on a 15 ans de retards dans l'infrastructure (sauf qu'on a l'argent pour rattraper, du moins une partie).

C'était sous le règne de notre ancien directeur qui - de manière totalement amusante - siégea assez longtemps (jusqu'en 2008 ou 2009) au conseil d'administration de la SNCF.

Alors bon, il n'avait pas tout faux hein. Mais c'est assez facile de redresser financièrement une entreprise à partir du moment où elle n'entretient plus son réseau.

Depuis on a d'autres problèmes, je vous rassure, mais au moins on s'est concentré sur la base : le transport national; et tout en gardant le wagon isolé l'entreprise a réussi à ramener Cargo dans de (petits) chiffre noirs, tout en transformant la division en une vraie entreprise de transport (qui possède ses propres triages notamment) et maitrise donc presque totalement sa chaine logistique, le tout avec des collaborations importantes avec des acteurs existants (Planzer et Gallicker) du transport routier et ferroviaire (tiens, la DB).
 

Modifié par likorn
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 3 mois plus tard...
Invité JLChauvin

Adieu là aussi, le modèle allemand tant vanté? Et en plus la dette de DB avait été effacée, elle. Les affres de la dispersion dans tous les sens, la digestion se passe mal quand on a les yeux plus gros que le ventre.

Et la filiale ferroviaire britannique, et la filiale ferroviaire française, quel est leur avenir?

Ça craint un max pour beaucoup de salariés du groupe, surtout pour ceux des innombrables filiales et sous-filiales...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité JLChauvin
Il y a 10 heures , Wessstcoast G'z a déclaré:

Sa veut pas dire que la DB va revendre toutes ces parts! Y'a une différence entre arrêter les prises de participations à droite à gauche et tout abandonner!! Ecr restera dans le groupe DB et pareil pour les autres

J'espère sincèrement pour vous, entre autres les salariés d'ECR et des autres filiales ferroviaires "étrangères au sol germain", que vos patrons ont la même vision des choses.

Mais n’empêche que ça craint pour pas mal se salariés du groupe, les reventes à la découpe se passent plutôt mal en général. Adieu Schenker, rebonjour qui, par exemple? Géodis? Non, je blague... quoi-que, avec GP tout soit possible, surtout le pire.

Les vérités changent très vite à notre époque, les certitudes et autres promesses d'un jour sont vites passées à la moulinette du "marché" et des lubies des dirigeants. Eux s'en foutent, ils passent à autre chose, mais pour ceux qu'il mettent sur le carreau c'est autrement plus difficile.

Enfin bref, tout çà pour çà...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 19 heures , JLChauvin a déclaré:

Adieu là aussi, le modèle allemand tant vanté? Et en plus la dette de DB avait été effacée, elle. Les affres de la dispersion dans tous les sens, la digestion se passe mal quand on a les yeux plus gros que le ventre.

Et la filiale ferroviaire britannique, et la filiale ferroviaire française, quel est leur avenir?

Ça craint un max pour beaucoup de salariés du groupe, surtout pour ceux des innombrables filiales et sous-filiales...

"chômage , vie chère, impôts c'est le capitalisme répondit l'écho ":Smiley_29:

 

Il y a 18 heures , Wessstcoast G'z a déclaré:

Sa veut pas dire que la DB va revendre toutes ces parts! Y'a une différence entre arrêter les prises de participations à droite à gauche et tout abandonner!! Ecr restera dans le groupe DB et pareil pour les autres

ma seule certitude c'est d'avoir des doutes surtout lorsque il y a du carbure a ce faire , j'attends pour voir et sortir mon mouchoir

fusion ,acquisition , dispersion et on ce fait un max de pognon ( maxime de patron)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Sur 26/9/2015 at 22:32 , CRL COOL a déclaré:

Curieusement, ce tournant dans la stratégie de la DB est passé assez inaperçu....

Allez Mr Pépy!!! On suit le fameux "modèle allemand"??

https://dub111.mail.live.com/?tid=cmF-9n_KVg5RGWCwAjfeSu-g2&fid=flinbox

c'est le mouvement de balancier habituel que font en general les grosses entrepris,,elles se diversifient pas toujours bien (on a eu des exemples autres que transport chez nous.avec véolia,vinendi...) et après il change de dirigeant le nouveau PDG  prend la politique inverse, il faut qu'il innove et justifie sa place donc il se recentre sur le cœur de cible, sur le métier d'origine...jusqu'au changement de stratégie du prochain PDG..a chaque fois bien sur on rogne sur les effectifs, en particulier lorsque l'on vend ce qui diversifiait ,c'est plus vendeur avec un faible effectif et si ça ne fonctionne pas c'est pas grave c'est vendu..c'est plus rapide et plus sec qu'a la SNCF  mais cela revient au même ..

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

> Adieu là aussi, le modèle allemand tant vanté?

Le rail en Allemagne, c'est la DB, certes, mais ce sont aussi plus de 500 opérateurs ferroviaires privés qui contribuent à la compétitivité du rail face à la route.
et tout cela dans un contexte de carburants bon marché et d'autoroutes gratuites pour les voitures et  bus.
Je n'ai pas très bien compris en quoi le "modèle" allemand serait remis en cause. Sauf incompréhension, je ne vois pas de demande de retour à la DB d'avant 1994.

A partir d'une certaine taille, grandir ne produit plus tant d'avantage comparatif, tandis que les contraintes de gestion s'alourdissent. Que la DB se recentre sur son coeur de métier n'est pas une mauvaise chose.

 

 

 

 

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Citation

Que la DB se recentre sur son cœur de métier n'est pas une mauvaise chose.

.. en faisant rouler des bus pour remplacer les trains de nuit ??????  alors que je peux témoigner que les NZ sont très loin de rouler à vide !  

Citation

ce sont aussi plus de 500 opérateurs ferroviaires privés qui contribuent à la compétitivité du rail face à la route.

tu peux me dire en quoi la compétitivité du rail en a été améliorée ? si l'industrie allemande, en particulier l'industrie lourde avait été sabotée comme elle l'a été chez nous, la DB et le rail allemand en seraient au même point que nous. Pour ce que je vois avec le NEB, filiale Veolia avant d'être filiale SNCF, la productivité du matériel roulant affecté à  cette seule destination (est de Berlin) n'est pas meilleure que celle du matériel DB utilisé précédemment et qui bénéficiait des économies d'échelle grâce au nombre important d'engins.

Si, le seul vrai bénéfice  consiste à avoir réduit la masse salariale. Qui prend en charge les personnels  lésés, qui participent ainsi bien involontairement  à la diminution de la demande et donc à la récession générale ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Sur 11/1/2016 at 10:38 , JLChauvin a déclaré:

J'espère sincèrement pour vous, entre autres les salariés d'ECR et des autres filiales ferroviaires "étrangères au sol germain", que vos patrons ont la même vision des choses.

Mais n’empêche que ça craint pour pas mal se salariés du groupe, les reventes à la découpe se passent plutôt mal en général. Adieu Schenker, rebonjour qui, par exemple? Géodis? Non, je blague... quoi-que, avec GP tout soit possible, surtout le pire.

Les vérités changent très vite à notre époque, les certitudes et autres promesses d'un jour sont vites passées à la moulinette du "marché" et des lubies des dirigeants. Eux s'en foutent, ils passent à autre chose, mais pour ceux qu'il mettent sur le carreau c'est autrement plus difficile.

Enfin bref, tout çà pour çà...

Si Schencker est à vendre, seul Géodis et XPO Logistics (Ex-Norbert Dentressangle) ont les reins assez solides pour racheter leur réseau messagerie. Et dans mon expérience personnelle locale, cela serait plutôt bénéfique à XPO, qui cherche des locaux neufs et modernes pour relocaliser feu Christian Salvesen, devenu Norbert, devenu XPO.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Sur 11/1/2016 at 22:41 , boomer a déclaré:

Ben c'est eux qui ont eu la peau du Paris - Munich.... Et par la même, la radiation des 2 BB 26000 rendues dispo par la disparition de ces trains.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pour faire un Paris - Strasbourg de nuit?? Là, pour le coup, difficile de justifier un maintien quand on met en gros deux heures en TGV (tout du moins quand la LGV EE phase 2 sera ouverte)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 6 minutes, CRL COOL a déclaré:

Pour faire un Paris - Strasbourg de nuit?? Là, pour le coup, difficile de justifier un maintien quand on met en gros deux heures en TGV (tout du moins quand la LGV EE phase 2 sera ouverte)

non, je pense en particulier à Paris-Berlin en saut de nuit. Idem pour Paris-Munich-Vienne

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le problème, c'est la traction d'un train de voyageur en Allemagne, hors DB.... Pas sur que Captrain ait l'autorisation.

Il reste évident que ça aurait été bien de la maintenir, même sur Francfort et Düsseldorf / Dortmund

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

en fait, la SNCF a lâché le morceau il y a déjà un moment, quand les rames sont devenues DB homogènes. Je  me souviens d'avoir fait le trajet (par Charleroi) en Corail. Que j'ai bien regrettées au changement de matériel. On peut toujours rêver d'une rame Lunea tractée par une 37000. Techniquement faisable à condition de trouver un trajet sans rebroussement donc sans intervention en cours de route

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Sur 12 janvier 2016 at 10:26 , 5121 a déclaré:

.. en faisant rouler des bus pour remplacer les trains de nuit ??????  alors que je peux témoigner que les NZ sont très loin de rouler à vide !  

tu peux me dire en quoi la compétitivité du rail en a été améliorée ? si l'industrie allemande, en particulier l'industrie lourde avait été sabotée comme elle l'a été chez nous, la DB et le rail allemand en seraient au même point que nous. Pour ce que je vois avec le NEB, filiale Veolia avant d'être filiale SNCF, la productivité du matériel roulant affecté à  cette seule destination (est de Berlin) n'est pas meilleure que celle du matériel DB utilisé précédemment et qui bénéficiait des économies d'échelle grâce au nombre important d'engins.

Si, le seul vrai bénéfice  consiste à avoir réduit la masse salariale. Qui prend en charge les personnels  lésés, qui participent ainsi bien involontairement  à la diminution de la demande et donc à la récession générale ?

La compétitivité a été amélioré oui car il y a eu une volonté politique en faveur du ferroviaire ! il est où le rapport avec l'industrialisation ou non du pays ?? Si tu produits pas au final tu dois importer on est d'accord ??? Elle est de combien de points la part du ferroviaire dans les ports français....par énorme à comparé aux plus de 50% à Hambourg d'après ce que j'ai vu y'a quelques temps.! Et au niveau national 23% en Allemagne en augmentation constante et 7-8 % chez nous ...en baisse....

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 4 minutes, Wessstcoast G'z a déclaré:

 il est où le rapport avec l'industrialisation ou non du pays ??

je rêve !  et pourtant ta boîte est spécialiste des trains complets !  à part les céréales, qui a besoin de transports marchandises massifs sinon l'industrie ?????????

Citation

Si tu produits pas au final tu dois importer on est d'accord ???

oui, tu importe des machines à laver, des télés ou des téléphones portables ... et ça, ça prend le train ?????????

Modifié par 5121
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...

L'extension "AdBlock" anti-pub... on en parle ?

Vous avez installé un outil pour bloquer la publicité sur internet...hors c'est la publicité qui permet à cheminots.net d'exister et de vous permettre d'avoir la meilleure expérience utilisateur possible.

Alors pourquoi ne pas désactiver votre bloqueur de pub pour ce site et ainsi participer à sa pérennité ?

Si vous ne souhaitez pas désactiver Adblock, vous pouvez quand même accéder au site,
et on vous souhaite une bonne visite !

 

Comment désactiver Adblock pour cheminots.net ?

Repérez l'icône Adblock sur votre navigateur internet (Mozilla Firefox, Google Chrome etc.). 
Généralement elle se situe à droite de la barre d'adresse, ou tout en bas à droite de la fenêtre.
adblock.png.b5362a440eebda16ea382664cb9b629f.png

Cliquez sur l'icône puis.. (en fonction du navigateur) :

Mozilla Firefox 
Cliquez sur « Désactiver partout ».

Google Chrome et autres 
Cliquez sur « Ne rien bloquer sur les pages de ce domaine » ou décochez « Activé pour ce site ».

 

Si je n'arrive pas à désactiver Adblock...

Si vous ne trouvez pas le bouton Adblock ou si vous n'arrivez pas à désactiver Adblock, vous pouvez essayer de désinstaller complètement le logiciel dans les options de votre navigateur web:

Mozilla Firefox 
Cliquez sur Firefox, puis Modules complémentaires. Dans Extensions, désactivez/désinstallez Adblock.

Google Chrome 
Cliquez sur la clé à outil en haut à droite, puis Outils et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

Apple Safari 
Cliquez Safari, puis Préférences et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

 

FREEBOX
Se connecter à l’interface de gestion mafreebox.freebox.fr puis « Connexion Internet > Configuration > Blocage de la publicité »
Désactiver l’option et cliquer sur Modifier.

Antivirus
Certains antivirus bloquent les bannières, essayez en le désactivant. Si c'est lui qui bloque les pubs, vous pouvez désactiver cette fonctionnalité, ou mettre le site cheminots.net en liste blanche.