Aller au contenu
Le Web des Cheminots

TGV Air


Messages recommandés

TGV Air : un seul billet pour le TGV et l’avion (source SNCF - 19/01/2018)

Citation

Deux en un : l’offre combinée TGV Air permet d'acheter en une seule fois en agence de voyages, auprès d’une compagnie aérienne ou sur un site Internet de voyages l'ensemble de son voyage international incluant un parcours aérien suivi ou précédé d’un acheminement avec TGV. TGV Air est disponible dans la plupart des grandes villes françaises, avec une correspondance à la gare de l’Aéroport de Charles-de-Gaulle TGV ou celle de Massy TGV pour Orly

http://www.sncf.com/fr/Presse/HTML/TGVAir/19012018

https://agence-voyage.oui.sncf/vol/tgvair

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 11 heures, r2d2 a dit :

Euh, cela existe depuis des années.

Quoi de neuf Docteur ?

258?cb=20110224072532

Au lieu de critiquer, ... et si tu as des informations "neuves", n'hésites surtout pas à nous les fournir.

Pour ma part, je découvre par ce message SNCF daté du 19/01/2018 qu'il est possible de vendre du TGV + avion.

Je ne connaissais pas.

... elle est bonne la carotte ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

https://agence-voyage.oui.sncf/vol/tgvair

A minima 2012:

Carte-TGVair-Liste-des-villes-TGV-Air.jp

Corsair depuis ...oulala je ne m'en souviens plus et c'est au départ de Paris-Orly :

https://www.corsair.fr/vol/services/Services-Corsair/Services/tgv-air

déjà 2008

http://www.trains-en-voyage.com/forum/forum/archives-annuelles/les-archives-du-teo-d-avant/la-double-voie-de-l-info/actualités-et-discussions-ferroviaires/41795-tgv-air

même 2006 avec Air France

Les passagers Air France utilisant le produit tgvair peuvent s’enregistrer dès la gare TGV de départ.
Ils peuvent ainsi obtenir leur carte d’embarquement pour leur vol international en continuation à l’Aéroport Paris Charles-de-Gaulle. Afin d'accélèrer les formalités d'enregistrement des bagages sur leur vol de continuation, les passagers peuvent profiter de la zone de dépose-bagages ou d'accès prioritaires aux comptoirs d'enregistrement.

http://tgvair.over-blog.com/article-2419432.html

Modifié par r2d2
  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 3 heures, Pascal 45 a dit :

Je ne connaissais pas.

De nombreux cheminot(e)s même actifs ne connaissent pas non plus, sauf un peu ceux des gares origines qui sont des lieux d'enregistrement de ces  voyageurs TGV AIR® (la vente n'étant réalisée qu'en agence de voyages ou directement auprès des compagnies aériennes qui proposent ce service). Parfois les ASCT à bord des trains ne sont pas trop au courant non plus...

Sur le plan du contrat de transport, le billet combiné TGV AIR® n'est pas un billet de train ! C'est du pré-acheminement aérien. Pour le voyageur, ce n'est pas un contrat avec la SNCF mais bien avec sa compagnie aérienne. D'où, tout l'après-vente (remboursement, retard, modification, même jusqu'à la responsabilité en cas d'accident), exclusivement auprès de la compagnie aérienne (via éventuellement l'agence de voyages qui la représente) mais jamais dans le réseau commercial SNCF, d'où la méconnaissance du produit.

En gros, comment ça se passe ? Muni de son billet TGV AIR®, le voyageur s'enregistre à la gare de départ à un accueil embarquement dédié. De là, il est considéré comme présent par la compagnie aérienne (peu importe à quelle heure il arrivera à l'aéroport, sachant que bien évidemment la place TGV a été réservée  par la compagnie dans dans une circulation compatible avec l'heure du vol). Par contre, si pour une raison ou une autre, il n'est pas présent au départ (ou pas enregistré, il y en a qui montent à bord du TGV à la sauvage), pour la compagnie aérienne c'est un "no-show" (voyageur ne s'étant pas présenté au départ : elle se réserve ainsi le droit de disposer de la place à bord de l'avion pour un autre voyageur sachant que les compagnies font du surbooking).

Avantage pour le voyageur TGV AIR®,  dûment enregistré en pré-acheminement aérien à la gare de départ, sa place est dite "protégée" pour le  vol à suivre. C'est à dire qu'en cas d'aléa (retard du TGV, ça arrive), la compagnie saura qu'elle attend un voyageur pré-acheminé et en fera son affaire pour le replacer dans le premier vol utile. A défaut, elle prendra en charge le gite et le couvert jusqu'au vol suivant ou acheminera par une  autre compagnie aérienne partenaire.

Pour un voyageur qui va prendre l'avion, c'est plutôt rassurant d'avoir un billet TGV AIR®. Car pour peu qu'il ait un billet d'avion "pas cher", non échangeable, non remboursable,  et que le train pour lequel il ait acheté un titre de transport directement auprès de la SNCF soit en retard et ne lui permettre pas d'embarquer à temps à l'aéroport, c'est adieu veau, vache, cochon... Tout comme la SNCF ignore qu'un voyageur présent à bord d'un TGV va ensuite  prendre l'avion, une compagnie aérienne ignore comment le voyageur se rend à l'aéroport. Un transporteur n'est donc pas responsable des aléas et des contretemps de l'autre ni des conséquences.

TGV AIR® étant un segment du contrat de transport aérien, ça simplifie grandement les choses. 

Mais comme dans un TGV il n'est pas écrit sur le front des voyageurs que ce sont des clients d'une compagnie aérienne, parfois ils se retrouvent avec des enveloppes retard. Et ils se font éconduire par nos Centres Régularité ! Et si G.P. ou un autre a annoncé à la suite d'un gros problème qu'on remboursait tout à 100 % voir même davantage (remboursement + un autre billet gratuit, ça s'est vu) et qu'il a insisté "pour tous les voyageurs", sans préciser sauf TGV AIR® qui ne sont  pas les nôtres (lui-même sait-il que ça existe ou connait-il les détails ?), c'est là que les problèmes commencent en après-vente SNCF. 

Savoir que la partie TGV du TGV AIR® est la plupart du temps "gratuite" pour le voyageur, enfin plus exactement qu'elle n'a pas un prix d'achat pour lui en contrepartie.  Le vol incluant le train au départ d'une gare TGV sera en effet vendu au même prix qu'au départ de l'aéroport.  Le pré-acheminement TGV est un moyen pour les compagnies d'aller chercher des voyageurs en dehors de la zone naturelle de chalandise de l'aéroport de départ et de massifier en les ramenant vers leur "hub". 

Les tarifs et les volumes sont négociés entre la SNCF et les compagnies aériennes. C'est assimilable à de l'affrètement. 

Sous réserves de quelques détails qui ont pu changer car pour moi ça commence à dater un peu. Mais à une époque, tous les problèmes TGV AIR® finissaient (en première intention) sur mon bureau. Mon poste c'était il est vrai  le domaine du "100 % de problèmes" en matière commerciale et contractuelle. Tout le reste ne faisait pas partie des mes fonctions. Je renvoyais à mon tour les voyageurs TGV AIR® vers leur compagnie aérienne mais pour ce faire j'étais bien obligé de leur expliquer ce qui précède comme je viens de le faire (de mémoire) ici.

 

 

 

 

  • J'aime 2
  • J'adore 5
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

oui mais aussi à Roissy gare TVG.. AIR France avait un accueil au niveau de l'ascenseur vers les quais TGV pour les voyageurs de l' aérien qui étaient embarqués dans des TGV...genre Lille ,Bruxelles..

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Alors là, bravo les alsaciens !

Alors là, c'est très clair, chaque transporteur bien identifié, bravo les alsaciens !

Alors là, si on avait pensé à imposer ce type d'affichage dès 2006, cela aurait fait une publicité incroyable à ce service offert à la clientèle aérienne et on ne serait en 2018 à se demander ce qu'est TGVAIR.

J'attire l'attention à la desserte de Roissy mais surtout d'Orly qui avec le système de navettes devient l'aéroport du Grand Ouest à 1h20 de Rennes (en espérant qu'un idiot aura cette sotte idée de créer enfin une gare correspondance VAL au bout des pistes d'Orly, avant Pont-de-Rungis ou là où la place semble réservée pour un quai TGV depuis +25 ans !)

Modifié par r2d2
  • J'adore 3
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Strasbourg est un cas TGV Air particulier, car le TGV remplace réellement les vols Entzheim - CDG, qui ont été supprimés il y a plusieurs années, déjà avant la mise en service de la phase 2 de la LGV Est il me semble. (Lille et Bruxelles doivent être dans le même cas)

Ce n'est pas qu'un simple service supplémentaire, comme à Lyon, Marseille, Bordeaux, etc... où les vols Hop! (Air France) vers CDG depuis respectivement Saint-Exupéry, Marignane et Mérignac existent toujours (liste non exhaustive).

Modifié par Arnaud68800
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 5 minutes, Arnaud68800 a dit :

 il y a plusieurs années,

Et dire que le marketing m'a fait chié pendant des années avec des idées à la con pour une micro segmentation d'une éventuelle clientèle: là au moins tu tapes fort et fait de la publicité à bon compte (car si emmerde, c'est la compagnie aérienne qui se démerde).

 

icon pleur.png

  • J'adore 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 35 minutes, Arnaud68800 a dit :

Strasbourg est un cas TGV Air particulier

Cas particulier effectivement. Et ce n'est pas vendu comme TGV AIR®. Car c'est une circulation ferroviaire pour le compte d'Air France. Pour la compagnie aérienne ce n'est même pas du pré-acheminement mais de l'acheminement tout court.

Les voyageurs de TGV AIR® sont clients de différentes compagnies. Les voyageurs de cette rame TGV Air France ne sont clients que de la compagnie nationale (et éventuellement d'une autre compagnie dont elle est partenaire, le partage de codeshare comme ils disent dans leur jargon).

 

  • J'adore 3
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a une heure, PLANONYME a dit :

Cas particulier effectivement. Et ce n'est pas vendu comme TGV AIR®. Car c'est une circulation ferroviaire pour le compte d'Air France. Pour la compagnie aérienne ce n'est même pas du pré-acheminement mais de l'acheminement tout court.

Les voyageurs de TGV AIR® sont clients de différentes compagnies. Les voyageurs de cette rame TGV Air France ne sont clients que de la compagnie nationale (et éventuellement d'une autre compagnie dont elle est partenaire, le partage de codeshare comme ils disent dans leur jargon).

 

tout a fait il y a TGV air et aussi des clients EF qui voyagent en TGV au lieu de l'avion... ne pas confondre

 

Il y a 8 heures, jackv a dit :

oui mais aussi à Roissy gare TVG.. AIR France avait un accueil au niveau de l'ascenseur vers les quais TGV pour les voyageurs de l' aérien qui étaient embarqués dans des TGV...genre Lille ,Bruxelles..

 

Il y a 8 heures, DIDIERD a dit :

Toujours en voiture 1

Bagages chargés en soute par du personnel AF

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Savez-vous comment ça se passe commercialement entre Air France et La SNCF?

Air France achète une voiture et vends les places à l' unité?

J ' ai fait une réservation TGV air,  cette solution n' est plus proposée par Air France mais il y a toujours des places disponibles en 1ère et 2 ème sur oui-SNCF.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 4 semaines plus tard...

Surprise , avec les billets TGV air, les personnes étaient en 2 ème classe.

J' ai voulu faire une simulation pour savoir à combien revenait le post acheminement pour un trajet dans 4 mois et en fait 8€ de moins de prendre vol jusqu'à Paris puis TGV air que d ' arrêter le voyage à Paris. La loterie des tarifs ne concerne pas que le train...

Modifié par williamcau
Ajout
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 4 semaines plus tard...

Bonjour,

Je ne sais si quelqu'un pourra me répondre, mais qui ne tente rien .... Des amis doivent faire un aller retour à l'étranger avec air france + sncf et ils ont pris ce fameux billet "tgv air" directement auprès d'air france (avec liaison sncf roissy cdg - poitiers). Leurs trajets tombent en plein dans le planning des grèves annoncées. Ils n'ont pas moyen de reporter leur séjour. Du coup, s'il n'y a pas de circulation de trains ce jour là, c'est donc si je comprends bien Air France qui est en charge de trouver une solution pour leur acheminement de et vers Poitiers ?

D'avance merci pour votre attention et vos réponses.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 3 minutes, TWITOS31 a dit :

Du coup, s'il n'y a pas de circulation de trains ce jour là, c'est donc si je comprends bien Air France qui est en charge de trouver une solution pour leur acheminement de et vers Poitiers ?

Oui, d'où l'intérêt de cette formule.

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 12 heures, TWITOS31 a dit :

Du coup, s'il n'y a pas de circulation de trains ce jour là, c'est donc si je comprends bien Air France qui est en charge de trouver une solution pour leur acheminement de et vers Poitiers ?

S'il n'y a pas de solution d'acheminement (par report sur une autre circulation), je crains qu'Air France ne préfère dans ce cas  tout rembourser puisqu'en raison d'un événement qui est extérieur à la compagnie, elle n'est pas en mesure d'honorer normalement le contrat de transport. 

Dès lors qu'ils préviennent le client avant que le voyage n'ait commencé, ils sont a priori dans les clous. 

En première intention, ils vont essayer de modifier les horaires du billet TGV Air et du vol,  voire les jours de voyage, par anticipation ou report. 

Modifié par PLANONYME
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 8 heures, Blofeld a dit :

Oui, mais elle va nous le facturer.

Cela fait partie du prix du pack TGV+Air. Tu ne voudrais pas que le prix soit le m^me que le seul prix du billet d'avion sans acheminement pré ou post voyage ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 47 minutes, ADC01 a dit :

Cela fait partie du prix du pack TGV+Air. Tu ne voudrais pas que le prix soit le m^me que le seul prix du billet d'avion sans acheminement pré ou post voyage ?

Ce que je voulais dire, c’est que dans ce cas, AF va nous (à SNCF) facturer la solution de remplacement trouvée pour acheminer les clients autrement qu’en TGV.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 8 minutes, Blofeld a dit :

Ce que je voulais dire, c’est que dans ce cas, AF va nous (à SNCF) facturer la solution de remplacement trouvée pour acheminer les clients autrement qu’en TGV.

Ce qui est normal, puisque SNCF n'aura pas honoré son contrat.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 8 minutes, Blofeld a dit :

Ce que je voulais dire, c’est que dans ce cas, AF va nous (à SNCF) facturer la solution de remplacement trouvée pour acheminer les clients autrement qu’en TGV.

Pas sur. Tout dépend ce qui est prévu dans le contrat liant ces 2 entreprises, le voyageur n'en saura rien.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...