Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Arnaud68800

Membre
  • Compteur de contenus

    2 048
  • Inscription

  • Dernière visite

Tout ce qui a été posté par Arnaud68800

  1. Euh pardon, d'une c'est vous qui montez sur vos grands chevaux quand on essaye de vous contredire (votre message en est encore une preuve : du calme, respirez un bon coup et soufflez...), de deux, citez-moi le paragraphe où j'aurais pu laisser entendre que c'est Transdev qui sera responsable du choix des aménagements ? J'ai juste dit que Transdev a parlé d'Omneo Premium dans son communiqué, et qu'Omneo Premium est la version avec aménagements haut de gamme de la plate-forme Omneo (comme en Normandie et en Centre Val de Loire), donc qu'on peut penser que ces rames auront des aménagements plus confortables que les Regio2N "standard" que la région possède déjà. Et évidemment que c'est la région qui a choisi d'acheter des Omneo Premium (si tel est bien le cas), pas Transdev, puisqu'elle en sera propriétaire, là encore je n'ai jamais dit le contraire... Pour rappel, mon premier message était : "Oui c'est effectivement la Région PACA qui restera propriétaire du matériel, mais il est clairement évoqué que ce sera des Omneo Premium, et pas des "simples" Regio2N, donc l'aménagement sera forcément différent : au mieux comme les rames normandes (très confortables), au pire comme les rames Centre (moins bien que les normandes, mais mieux que des Regio2N)." Je ne fais aucunement allusion à Transdev sur le choix des aménagements.
  2. Ce ne serait pas plutôt l'intégralité des rames Dasye (reformées) qui serait affectée à Ouigo ?
  3. Parce que selon vous, on doit attribuer le même niveau de confort à des TER-IC Marseille - Nice qu'à des missions de type RER autour de Nice ? Il n'y a rien d'illogique à ce que les lots comportant des lignes de type RER se voient attribuer un matériel ayant des aménagements plus capacitaires et, à contrario, que les lignes de type TER-IC reçoivent un matériel aux aménagements plus confortables... Personne n'est lésé, c'est juste du bon sens... Un Regio2N en mode capacitaire ne répond pas aux mêmes besoins qu'un Omneo Premium avec des aménagements type grandes lignes...
  4. Euh c'est le communiqué officiel de l'attribution du lot à Transdev qui parle d'Omneo Premium... Et même si l'info avait émané en premier lieu de la presse généraliste, les journalistes n'auraient pas sorti ce terme du chapeau...
  5. Oui c'est effectivement la Région PACA qui restera propriétaire du matériel, mais il est clairement évoqué que ce sera des Omneo Premium, et pas des "simples" Regio2N, donc l'aménagement sera forcément différent : au mieux comme les rames normandes (très confortables), au pire comme les rames Centre (moins bien que les normandes, mais mieux que des Regio2N).
  6. La numérotation "ICxx" des Coradia Liner de Chalindrey a été abandonnée lorsque les rames ont été récupérées par la région Grand Est. Mais il me semble qu'elle est encore en vigueur sur les rames de Nantes, toujours affectées à Intercités.
  7. SNCF avait à l'époque justifié sa suppression par les travaux à Lyon Part-Dieu. Peut-être à juste titre : contrairement aux autres Rhin-Rhône transversaux via Dijon (et qui sont tracés par la ligne classique au sud de Mâcon), il ne pouvait pas être dévié par Perrache (ce qui a été mis en oeuvre régulièrement ces deux dernières années). Les conséquences de la crise sanitaire seront sans aucun doute l'excuse de son non rétablissement.
  8. "Les promesses n'engagent que ceux qui les écoutent..."
  9. Non mais évidemment qu'ils n'iront jamais à Vallorbe ou à Genève, c'était juste pour dire que ce matériel ne sera pas aptes techniquement à circuler en Suisse en dehors des gares frontière... De toute façon, ils sont bimodes, donc ils ne pourront même pas aller exceptionnellement à Bâle SNCF en remplacement d'un AGC (les B82500 y sont interdits, même en mode électrique : seules les ZGC peuvent assurer les omnibus Mulhouse - Bâle). Bref fermons le débat : ces Régiolis, cofinancés par la Région Grand Est et les 3 Länder allemands frontaliers, circuleront uniquement en France et en Allemagne, point final.
  10. Strasbourg - Mulhouse oui : il existe déjà de tels trains assurés en matériel autre que Corail, servant à compléter l'offre semi-directe en plaine d'Alsace, afin d'offrir un cadencement à la demi-heure entre Strasbourg et Mulhouse en heures creuses, quand les TER200 Strasbourg - Bâle sont cadencés à l'heure. Mais sans doute pas Strasbourg - Bâle. L'offre TER 200 (cadencée à la demi-heure en HP et à l'heure en HC) est suffisante entre ces deux villes. Et pourquoi parler de Bâle Bad Bahnhof ? Les trains en provenance de France sont reçus à l'annexe Bâle SNCF de la gare principale (sauf les Lyria qui continuent vers Zurich, qui sont reçus sur les voies principales), je ne vois pas pourquoi ça changerait... De toute façon on l'a déjà dit : la Suisse n'est pas impliquée dans l'achat de ces Régiolis. Ils ne circuleront donc qu'en France et en Allemagne. D'ailleurs, ils ne disposeront pas des équipements de sécurité spécifiques à la Suisse, s'ils sont différents de ceux nécessaires pour circuler en Allemagne (à confirmer) : dans ce cadre là, ils ne pourront pas aller autre part qu'à Bâle SNCF (ou Genève et Vallorbe) sur le territoire helvétique. A noter cependant que Mulhouse dispose d'un atelier depuis quelques années (apte à l'entretien des Régiolis), donc les échanges de matériel avec Strasbourg pour des raisons de maintenance courante ne sont plus nécessaires.
  11. Ces Régiolis n'ont pas vocation à circuler en Suisse, mais uniquement sur les lignes TER transfrontalières entre le Grand Est et l'Allemagne : - Bade Wurtemberg : Strasbourg - Offenbourg (- Karlsruhe), Mulhouse - Müllheim (- Fribourg/Brisgau), et éventuellement Colmar - Fribourg/Brisgau en cas de réouverture de la ligne - Sarre : Metz - Forbach - Sarrebruck, Strasbourg - Sarreguemines - Sarrebruck - Rhénanie Palatinat : Metz - Thionville - Trèves, Strasbourg - Wissembourg - Neustadt, Strasbourg - Lauterbourg - Wörth
  12. Elles ne devaient pas être remplacées par les BB26000 libérées en Normandie ?
  13. +1 Je suis un simple client du rail, et j'apprécie ce genre de petites annonces, ça participe à avoir un ressenti positif du voyage tout en ne coûtant rien à la compagnie. Le train n'est pas le mode de transport privilégié des Français (très loin derrière la voiture individuelle), donc toute petite attention envers ses clients est bonne à prendre. On n'est plus dans les années 60, lorsque le train était absolument indispensable. Aujourd'hui, bien que certains ne veulent pas l'entendre, c'est une réalité : l'image fait partie des clés du succès d'un service (évidemment après sa qualité et son coût). Bien sûr, il faut ensuite que l'information suive en cas de situation perturbée, sinon tous les efforts faits en matière de communication auront été rendus à néant.
  14. Et bien en ce qui me concerne, j'ai eu l'occasion depuis lundi d'aller 3 fois au restaurant dans un département touristique de la côte Atlantique, et on m'a demandé mon pass sanitaire les 3 fois, y compris quand j'étais en terrasse. Le contrôle s'est très bien passé pour tout les clients que j'ai pu observer dans ces restaurants, ça prend quelques secondes par personne, pas besoin d'en faire tout un fromage. Comme toujours, on ne parlent que de ceux qui s'agitent, mais on ignore la majorité silencieuse qui se cache derrière et dont une bonne partie approuve le dispositif (aussi imparfait qu'il soit, mais il est clairement impossible de le rendre parfait à 100%).
  15. On élargit quand même significativement le trou dans la raquette en passant le délai de 48 à 72h...
  16. Si les lignes que j'ai citées n'avaient pas été transférées aux régions (car la plupart d'entre elles étaient des IC il y a encore 5 ans), elles auraient été soumises au pass. Au sujet des Paris - Troyes, il y a peu d'arrêts à Longueville (2 AR par jour si je me souviens bien), leur utilisation par des navetteurs doit être marginale. Ça aurait par contre été plus compliqué pour les arrêts à Mantes des Paris - Rouen semi-directs, qui étaient classés IC... et inapplicable vu que le contrôle des billets est déjà quasiment impossible sur cette ligne... Bref je voulais surtout pointer le fait qu'avec le transfert des IC aux régions, un certain nombre de lignes où le pass aurait pu être appliqué passent à travers les mailles du filet.
  17. Et à côté de ça, on a également des TER long parcours qui sont des IC n'ayant pas (ou plus) le officiellement nom, comme : les Nomad Krono+ Normandie Paris - Rouen - Le Havre, Paris - Caen - Cherbourg, Paris - Granville ou encore Caen - Le Mans - Tours les Fluo Grand Est Paris - Troyes - Mulhouse, Paris - Nancy - Strasbourg ou encore Reims/Nancy - Culmont-Chalindrey - Dijon... les Mobigo BFC Paris - Dijon - Lyon et Belfort - Besançon - Lyon les Rémi Express Centre Paris - Les Aubrais - Bourges/Tours, Paris - Nevers et Paris - Chartres - Le Mans les TER Hauts de France Paris - Amiens - Calais, Paris - Saint-Quentin - Maubeuge, Rouen - Amiens - Lille... etc... bref, il aurait été plus pertinent d'arbitrer ligne par ligne, plutôt que de décréter que tous les TER ne sont pas soumis au pass (qui, de mon avis, a perdu de son intérêt avec l'allongement à 72h de la validité des tests... Il peut s'en passer des choses en 72h...)
  18. Certains en faisaient tout un pataquès avant même l'application de la mesure, pourtant ça semble plutôt bien se passer : «J'ai imprimé mon QR code en cinq exemplaires» : le passe sanitaire plutôt bien accueilli en gare https://www.lefigaro.fr/conjoncture/j-ai-imprime-mon-qr-code-en-cinq-exemplaires-le-passe-sanitaire-plutot-bien-accueilli-en-gare-20210809?utm_source=app&utm_medium=sms&utm_campaign=fr.playsoft.lefigarov3 On remarquera que Marie-Christine, 90 ans, se débrouille très bien avec l'appli TousAntiCovid sur son smartphone, pendant qu'un couple de vingtenaires semble avoir du mal
  19. Idem sur Paris Est - Mulhouse, il y a un nombre significatif de passagers qui font le trajet de bout en bout. Auxquels s'ajoutent les habituels groupes de touristes coréens allant visiter l'Alsace, bien connus des usagers réguliers de la ligne 4 (y compris les quelques années où les trains étaient limités à Belfort : ils terminaient leur trajet en autocar). Il faut dire que la tarification TER Grand Est est intéressante le week-end pour les détenteurs de la carte de réduction de la région (-70% et un accompagnateur autorisé). En semaine, c'est moins vrai par contre (-30% uniquement), et on trouve facilement des billets de TGV plus intéressants.
  20. Parce que l'axe Est a besoin de rames équipées ERTMS, vu que les 82x sont principalement affectées aux liaisons Paris Est - Luxembourg et Luxembourg - Lyon - Marseille/Montpellier.
  21. Avec ces sièges type TGV, le confort statique devait être optimal par rapport aux aménagements d'origine Est ce que ces voitures sont encore utilisées sur les "Rémi Express", qui ont remplacé les "Aqualys" ?
  22. Soit la même chose qu'on déjà eu les Réseau et POS (je crois que ça s'appelle "opération de confort").
  23. Vu que les rames Océane ne font que des allers-retours Paris Montparnasse - province en faisant au retour le même trajet qu'à l'aller, il y a peu de risques qu'elles soient "retournées". Par contre, c'est effectivement impossible de vendre le sens de marche avec les Duplex aux aménagements "classiques" du Sud-Est, de l'Est (3UA/3UF) ou du Nord (2xx), qui peuvent enchaîner radial puis intersecteur.
×
×
  • Créer...