Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Commande de locomotives Vossloh DE 18


Messages recommandés

Le 24/02/2020 à 09:29, Nostromo a dit :

Relisez le poste de @viveletrainavierzon : hors des bifurcations, il n'y a aucun risque de se trouver à l'aplomb de la caténaire. Le plancher est donc hors de la zone de danger.

Ah donc depuis 12ans je fais une c0 erronée alors... mince. On ne demande jamais si on n’est a l’aplomb de 1, de 2 les engins ont aussi un plancher sur chaque traverse d’extrémité de 2 (peut etre plus bas) et de 3 chaque tir de caténaire ne passe pas au dessus du bord de la voie pour rejoindre des supports d’ancrage? 

si on est sur le plancher d’un wagon on ne demande pas si on est dans l’axe de la catenaire pour appliquer la c0

et en courbe, mince la caténaire (hors midi) se desaxe.... la cata :Smiley_32:on fait comment...

 

Modifié par Gom
Mise en forme
  • J'aime 2
  • J'adore 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Réponses 396
  • Création
  • Dernière réponse

Les plus actifs dans ce sujet

Les plus actifs dans ce sujet

Publications qui font réagir

Mardi 10 Novembre 2020, gare de Raon L’étape (88), 09h40   Arrivée du train N° 811187 Blainville-Damnelevières (08h29) -Raon l'Etape (09h40),     )    

L’acheminement du jour DE18 Radve ICE 708 a NOISY 

La DE18 4185.011 RailAdventure avec 3 wagons-raccord en provenance de Forbach arrive a Valenciennes le 05/01/2021

Images publiées

 

Le 23/02/2020 à 15:06, Nostromo a dit :

C'est une divergence dans l'interprétation des règles de sécurité qui pose problème.

C'est un peu genant pour une régle dite "de sécurité". Ce type de document ne doit normalement pas etre sujet à interprétation, sinon il ne mérite pas son nom

il y a 13 minutes, TRAXX186 a dit :

on fait comment...

On ne sait plus faire ! Depuis des dizaines d'années tous les cheminots et les voyageurs  ont mis leurs vies en danger ! Aller un peu de courage et on ferme définitivement ce mode de transport dangereux et d'un autre temps. :jesuisdehors:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 23/02/2020 à 15:06, Nostromo a dit :

À mon humble avis, personne n'a commis d'erreur à proprement parler.

C'est une divergence dans l'interprétation des règles de sécurité qui pose problème. Exactement comme à la suite de l'accident des Ardennes, quand le personnel SNCF à invoquer son droit de retrait pour l'exploitation agent seul.

Ici, je suppose que la direction part du principe que la sécurité est de la responsabilité des agents, qui ne doivent pas se trouver sur la passerelle des machines au passage d'aiguilles, de TJD ou de croisements électrifiés.

À l'inverse, une partie du personnel refuse sans doute d'utiliser ces machines qui ne correspondent pas, selon eux, aux exigences de sécurité.

Mais à l'inverse de cet automne, j'imagine que la SNCF préfère ici éviter le conflit et la mauvaise publicité qui va avec...

Tu supposes , tu imagines, en fait tu sais rien ?

tu sais rien ?

Modifié par fby
  • J'aime 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 7 minutes, fby a dit :

Tu supposes , tu imagines, en faite tu sais rien ?

Tout à fait avec des  "à mon humble avis", "je suppose" "sans doute", "j'imagine", cela veut tout dire, pire qu'un discours de campagne électoral:Smiley_58:

  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, fby a dit :

Tu supposes , tu imagines, en fait tu sais rien ?

tu sais rien ?

Comme tout le monde en fait. Puisqu'il n'y a aucune information publique officielle à ce sujet.

Il y a 2 heures, Laroche a dit :

C'est un peu genant pour une régle dite "de sécurité". Ce type de document ne doit normalement pas etre sujet à interprétation, sinon il ne mérite pas son nom

Même les règles de sécurité sont sujettes à interprétation. C'est de là que vient le droit de retrait par exemple.

 

  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 6 minutes, Nostromo a dit :

Comme tout le monde en fait. Puisqu'il n'y a aucune information publique officielle à ce sujet.

Même les règles de sécurité sont sujettes à interprétation. C'est de là que vient le droit de retrait par exemple.

 

Je ne partage pas tout à fait ton interpretation.

Une régle de sécurité  est un document qui s'applique sans interprétation, sinon c'est, potentielement,  l'opposé du but recherché.

Ensuite qu'un incident ou accident mette en cause la sécurité des personnels, est un tout autre sujet et débat. Et le droit de retrait encore un autre.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, TRAXX186 a dit :

On ne demande jamais si on n’est a l’aplomb

L'appréciation de la proximité avec la caténaire est au cœur du sujet et cette proximité varie naturellement selon là ou l'on se trouve par rapport à la caténaire.

 

Il y a 3 heures, TRAXX186 a dit :

les engins ont aussi un plancher sur chaque traverse d’extrémité de 2 (peut etre plus bas)

Vous avez raison. Le plancher des traverses d’extrémité est plus bas que le plancher d'accès à la cabine. On le vois très bien sur l'image.

 

Il y a 3 heures, TRAXX186 a dit :

chaque tir de caténaire ne passe pas au dessus du bord de la voie pour rejoindre des supports d’ancrage? 

C'est juste, mais le bras de rappel non isolé est plus haut que la caténaire.

DE18.jpg

Modifié par Nostromo
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 33 minutes, Nostromo a dit :

Même les règles de sécurité sont sujettes à interprétation. C'est de là que vient le droit de retrait par exemple.

Non, non et encore non, j'ai tiré des trains pendant plus de 3 décennies et je peux t'affirmer que la réglementation ne prête à aucunes interprétations, c'est toi qui interprète selon le sens qui t'arrange, sinon, j'aurais changer de boulot pour ne pas risquer ma vie

  • J'aime 1
  • J'adore 3
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 30 minutes, Laroche a dit :

Une régle de sécurité  est un document qui s'applique sans interprétation, sinon c'est, potentielement,  l'opposé du but recherché.

 

il y a 8 minutes, ADC01 a dit :

Non, non et encore non, j'ai tiré des trains pendant plus de 3 décennies et je peux t'affirmer que la réglementation ne prête à aucunes interprétations,

Je ne connait malheureusement aucun règlement qui soit complet au point de prévoir tous les cas de figures possibles en application...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 29 minutes, Nostromo a dit :

Je ne connais malheureusement aucun règlement qui soit complet au point de prévoir tous les cas de figures possibles en application...

Ce n'est pas ce que j'ai dit, ni Laroche. De plus, il me semble que tu n'es pas à la SNCF alors cela m'étonnerait que tu puisses connaitre un tant soi peu la réglementation SNCF concernant les risques électriques .  C'est toujours pareil avec les amoureux du chemin de fer, ils savent toujours mieux que les gens du métier et cela a le don d'énormément m'agacer.

  • J'aime 1
  • J'adore 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 23 minutes, Nostromo a dit :

Ça vous arrive de lire des phrases entières ?

oui…. c'est pour cela que je ne copie  pas ce qui n'est pas véridique ...le tout pouvant être  confirmé par les cheminots qui appliquent la réglementation de sécurité  qui entre parenthèses existe depuis le19 eme siècle et cette réglementation est rectifiée et améliorée plusieurs fois par an pour suivre les evolutions , ce n'est pas une passoire comme  il est sous entendu dans votre message...

mais tout cela est HS..et en plus on n'est pas gentil..

Modifié par jackv
  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 16 minutes, Nostromo a dit :

Évidemment, dès qu'on sort de la corporation on est ignorant.

Tout a fait.Faire rouler des trains est un métier pas un hobby du dimanche.

  • J'aime 2
  • J'adore 4
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Nostromo a dit :

Évidemment, dès qu'on sort de la corporation on est ignorant. Triste mentalité.

la question n'est pas d'etre ignorant ou pas, mais quand on aborde un sujet, on s'y tient. Si on parle de procedure sécurité c'est une chose et l'application d'un réglement en est une autre. Et il n'y a pas qu'au chemin de fer où les instructions de sécurité cela s'applique et ne se discute pas.

  • J'aime 1
  • J'adore 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 13 heures, Nostromo a dit :

L'appréciation de la proximité avec la caténaire est au cœur du sujet et cette proximité varie naturellement selon là ou l'on se trouve par rapport à la caténaire.

 

Vous avez raison. Le plancher des traverses d’extrémité est plus bas que le plancher d'accès à la cabine. On le vois très bien sur l'image.

 

C'est juste, mais le bras de rappel non isolé est plus haut que la caténaire.

DE18.jpg

Je parle pas du bras de rappel mais du/des fils de contacts qui se dirigent vers les tendeurs sur les supports a chaque changement de « tir ».. mais tu n’a pas l’air de saisir la conception catenaire 

  • J'aime 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, TRAXX186 a dit :

Je parle pas du bras de rappel mais du/des fils de contacts qui se dirigent vers les tendeurs sur les supports a chaque changement de « tir ».. mais tu n’a pas l’air de saisir la conception catenaire 

ils sont par principe plus haut que le fil de contact courant.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 45 minutes, Nostromo a dit :

25kV

D'après ce que j'ai lu, les règles de sécurité ne font pas de différence entre les 2 courants mais le risques augmente avec la tension.

Oui, mais la caténaire n'est pas la même.

  • J'aime 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 19 heures, ADC01 a dit :

Ce n'est pas ce que j'ai dit, ni Laroche. De plus, il me semble que tu n'es pas à la SNCF alors cela m'étonnerait que tu puisses connaitre un tant soi peu la réglementation SNCF concernant les risques électriques .  C'est toujours pareil avec les amoureux du chemin de fer, ils savent toujours mieux que les gens du métier et cela a le don d'énormément m'agacer.

J'ai été a la traction aussi pendant plus de 30 ans et je me souviens des discutions animées sur des point réglementaires en JM . Preuve que les textes ne sont pas si clairs de ça et que d'un ADC a un autre l'interprétation peut-etre différente, mais je reconnais aussi que ces interprétations ne touchaient pas souvent le coeur du texte mais plutot les modalité d'application. avec parfois des manip pour arriver a contourner le texte tout en restant dans les clous

Ex sur TGV, après un changement de tension 1500/25000 le voltmetre ligne reste a "0". La procedure prévoyait que tu gères cet incident comme une absence de tension ligne, mais avant de provoquer l'arret tu pouvais passer sur Panto secours afin de vérifier que ce n'etait pas un soucis avec le PT(N) (panto normal), cette manip était encouragée par les CTT pour éviter un arret il y a encore quelques années.

On peut encore aller plus loin, dans les années 80, la région de PMP et celle de Rennes n'avait pas la même interprétation de la notion de signal de sortie concernant les sémaphores de BAPR, le signal en cause était le signal qui se trouvait en bout de quai à Lamballe sur V1. Je ne me souviens plus exactement de la logique a avoir a l'époque mais l'une des deux région considérait le sémaphore de BAPR comme un signal de sortie et pas l'autre. C'était juste après l’électrification de la section Rennes - St Brieuc

 

  • J'aime 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Gom locked this sujet

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant



×
×
  • Créer...